Référencement | SEO

SEO Google : Les nouvelles tendances du référencement naturel en 2018

SEO Google : Nouveautés à prévoir en 2018 au niveau de la recherche vocale et du contenu où la qualité sera plus importante que la quantité (sémantique). Renforcement également du côté des mobiles avec l’Index Mobile First et la sécurité des sites rendue quasi obligatoire. Découvrez les nouvelles tendances :

En terme de SEO Google et afin d’assurer un bon référencement pour son propre moteur de recherche, Google a mis en place depuis 2010 différents algorithmes, 19 au total, avec pour chacun d’eux une spécialité. (le dernier en date se nomme « Fred »).

Regroupés dans une charte de référencement définit par Google, celle-ci est mise à jour tous les ans. L’année 2018 ne fera donc pas exception à la règle… Des nouveautés sont à prévoir dans les recherches vocales de Google, dans le contenu dont la qualité sera plus importante que la quantité (sémantique).

Du nouveau également du côté des mobiles avec l’Index Mobile First, ainsi qu’au niveau de la sécurité des sites internet en https. Un passage qui sera presque rendue obligatoire et pour lequel Google devrait favoriser le positionnement des sites qui ont migré.

SEO Google - Référencement naturel : Les nouvelles tendances 2018

 

I. Les contenus SEO Google

Au cœur du référencement naturel, le contenu ! Et comme l’a si bien dit Bill Gates : « Content is king » et c’est le premier point à soigner pour obtenir un bon positionnement sur Google.

 

La qualité avant la quantité

Les règles de base rédactionnelles ne changent pas, ainsi les balises <title>, URL, <H1>, <alt> sont toujours nécessaires pour optimiser le contenu d’un site en matière de référencement naturel.

Ce qui change c’est le positionnement des pages dans les résultats de recherche, car les algorithmes de Google sont devenus plus intelligents. En effet, ils prennent davantage en considération la pertinence et de la qualité d’une information, afin d’en définir  les facteurs de positionnement.

Si la quantité reste un facteur déterminant que l’on verra plus bas, la qualité primera dans tous les cas.

Ainsi, le RankBrain qui est une composante de Google, complète l’algorithme Hummingbird (Colibri) depuis 2013. Il est à ce stade intéressant de comprendre les 3 principaux algorithmes de Google.

Il évolue dans ce sens et cherche à mieux comprendre les intentions des internautes et à optimiser les réponses à leurs requêtes (voir plus bas : « Mieux comprendre les intérêts de recherches des internautes. »)

La qualité implique également la mise en place du stratégie de netlinking efficace pour booster son SEO. A ne travailler qu’après l’obtention d’un capital contenu intéressant et un trafic déjà existant. Il s’agira dés lors de partir sur des plateformes qui offrent du conseil, comme c’est le cas pour SEMJuice par exemple.

 

La sémantique en référencement naturel, plus pertinente que les mots-clés

Ce qui a de forte chance de changer d’un point de vue rédactionnel, c’est l’idée de contenu. Les seuls mots-clés pour assurer un bon référencement naturel, risquent de ne plus suffirent.

Ainsi le moteur de recherche Google prendra en compte le champ sémantique autour d’une page, qui sera pour lui plus pertinent.

Ex : Cette mécanique consiste à organiser ses pages et ses contenus en partant d’un sujet « général » (ex: chaussures), puis en descendant dans le site vers le plus « spécifique » (ex: bottines à talon).

Tout ceci en prenant soin de lier toutes ces pages les unes avec les autres par le biais d’une stratégie de maillage interne très précise. Il sera dés lors important d’améliorer le SEO avec le maillage interne et la mise à jour des contenus.

SEO Google : Le maillage interne pour améliorer le SEO

 

Comment trouver de nouveaux mots-clés et expressions pour son SEO ?

Il existe de multiples générateurs disponibles gratuitement ci-dessous :
Semrush
Keyword Tool
Ubersuggest
Spyfu

Ou tout simplement l’outil de planification des mots-clés de Google Adwords ou même les “recherches associées…” en bas d’une page de recherche Google.

Ex : recherche avec “Trouver des mots-clés” (en bas de page de Google)

Trouver des mots-clés

 

La quantité après la qualité

Encore une fois, plus le contenu reste dense sur une page, plus elle a des chances d’être positionnée dans les meilleurs résultats (mais sans oublier la qualité, qui sera toujours favorisée).

Si qualité et quantité font bon ménage, il reste à considérer plusieurs paramètres importants en matière de référencement naturel. Il faudra aussi penser à améliorer la balise meta description pour améliorer son SEO et stimuler l’envie de cliquer pour augmenter son CTR.

L’article devra en plus bénéficier d’un bon taux de partages sur les réseaux sociaux notamment, dans le but de diversifier les sources permettant d’accroître le trafic sur un contenu.

Enfin est-ce que l’article est sur un positionnement concurrentiel où légitimité et quantité de backlinks pourraient jouer en sa défaveur à armes égales.

Dans cette course au positionnement il s’agit aussi de savoir quand privilégier les mots-clés génériques ou la longue traîne.

 

Mieux comprendre les intérêts de recherches des internautes (anticiper)

Avec le RankBrain ?

Ajouté à l’algorithme Hummingbird (Colibri) Google en 2015. L’objectif principal de RankBrain est de mieux comprendre le sens de la requête de l’internaute pour lui proposer une réponse adaptée. (Il interprète la signification de phrases entières plutôt que de se concentrer sur les seuls mots-clés.)

Ainsi , il devient le troisième facteur de classement le plus important et en 2018 il aura une grande influence sur les résultats de recherches.

 

II. Les modes de recherche pour le SEO Google

Le référencement naturel pourrait bien changer ces prochains mois et prochaines années avec le SEO vocal. La recherche tend vers les requêtes vocales au travers des outils intelligents et des mobiles équipés d’assistants vocaux comme Siri, Cortana, Google Now etc..

SEO Google : Les modes de recherche

 

Mieux orienter le SEO Google sur les recherches vocales

La recherche vocale sera en hausse en 2018 ! D’après Google, actuellement 1 recherche sur 5 provient de requêtes vocales (à analyser).

L’arrivée des nouveaux « assistants numériques », comme Google Home, accélère cette tendance. Il faudra donc considérer le SEO vocal pour optimiser ses contenus ! Pensez juste que l’on n’écrit pas comme on parle.

De plus, selon Google les requêtes faites oralement (Ok Google) s’orientent vers les questions plutôt que de successions de mots-clés. Ex. Comment faire un gâteau aux pommes ?” Au lieu de « recettes gâteau aux pommes ».

Face à ce changement, le SEO Google devrait s’adapter lui aussi en se concentrant d’avantage sur les mots-clés de “recherche” ou “question” et sur le langage naturel utilisé lors d’une conversation. D’après une étude de Google UK, 42% des 3000 sondés utilisent quotidiennement la recherche vocale sur mobile contre 25 % il y a 4 ans.

SEO Google : stats recherches vocales depuis 2008

 

Vidéo et SEO Google

La vidéo est aussi une tendance à ne pas négliger pour le SEO Google. Une vidéo bien référencée sur des mots-clés est porteuse. C’est un moyen très puissant pour promouvoir une activité ( le e-commerce par ex.).

Pensez également à partager des vidéos au sein de vos contenus rédactionnels, afin d’assurer la rétention de votre audience et permettre de créer du lien avec votre chaîne YouTube.

6 personnes sur 10 qui visionnent une vidéo la partage ou en parle. YouTube représente en France plus de 4 millions de visiteurs par jour en moyenne et plus de 23 millions par mois sur Desktop. YouTube est toujours le second moteur de recherche le plus utilisé derrière Google.

 

III. Le mobile 

Avec la croissance du mobile, Google se devait de favoriser ce device au dépend du desktop, tout au moins pour l’ergonomie et l’affichage des sites internet sur les smartphones.

 

Google AMP : affichage de contenu adapté au mobile ou mobile first 

Il fallait donc s’y attendre, avec un nombre croissant de mobinautes (le cas pour la France, selon Médiamétrie, 37,5 millions de personnes se sont connectées à internet depuis leur téléphone mobile en 2017, soit 67% de Français de 11 ans et plus, ce qui fait plus d’1 Français sur 2), Google s’est avancé sur le sujet du mobile et depuis 2017 a créé le projet de l’Index Mobile First.

Ce dernier est une nouvelle façon d’analyser un site web pour Google, en prenant d’abord en compte la version mobile d’une page plutôt que la version Desktop.

Et si le site est en responsive et que la version mobile affiche le même contenu que la version Desktop, le SEO pour ce site reste favorable.

La version principale qui sera analysée en premier par Google pour classer les sites, sera la version mobile !

A terme, la version principale qui sera analysée en premier par Google pour classer les sites, sera la version mobile et non la version Desktop qui elle restera une alternative.

Google a publié sur son blog un article qui explique comment bien se préparer à l’indexation de mobile first. Autre source en français : Comment se préparer à l’index mobile-first de Google ?

Les AMP (Accelerated Mobile Pages) risquent de se multiplier. Pages spécialement conçues pour une navigation mobile et pour lesquelles il sera nécessaire de porter attention pour éviter les erreurs fréquentes d’implémentation de Google AMP.

 

IV. Favoriser la sécurité des sites avec le protocole HTTPS

Le passage de son site internet au protocole https avait déjà fait l’objet d’une communication chez Google en 2016, afin d’encourager les propriétaires de site web à migrer dés 2017.

Il s’agit d’assurer la sécurité des internautes, tout en sachant que Google pourra favoriser les sites internet qui ont migré dans leur positionnement.

Nombreux sont ceux qui ont migré depuis mais pensez aussi aux erreurs du protocole https à corriger sur votre site web, car ils en demeurent encore sur beaucoup de sites.

 

L’HTTPS : presque obligatoire en 2018 !

Nouveau protocole de connexion sécurisé, créait à l’origine pour le cryptage de données bancaires, faire évoluer son site en HTTPS devient une nécessité en 2018. Cela rassure dans un premier temps les internautes, mais pas seulement.

En 2018 cette règle de sécurité devrait permettre de mieux référencer son site car depuis 2015 les sites en HTTPS sont d’avantage référencés car jugés plus sûrs par Google.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 118 Average: 4.5]

Géraldine Gomaere

Trois ans d'expériences dans le marketing digitale. Rédiger des articles pour le Journal du Community Manager est un véritable challenge car ce secteur (e-commerce, éditorial, réseaux sociaux etc.) est constamment en évolution. Pour en savoir + sur moi https://www.linkedin.com/in/g%C3%A9raldine-gomaere/ Mon compte twitter @marketwebactu

Articles similaires

Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : SEO Google : Les nouvelles tendances du référencement naturel en 2018! This is the link: https://www.journalducm.com/seo-google-tendances-2018/