Réseaux Sociaux

Quels sont les réseaux sociaux à choisir pour se lancer ? – Partie 1

Savoir quels sont les réseaux sociaux les plus pertinent quand on démarre son activité en ligne n'est pas toujours simple ! Cependant avec l'aide d'un community manager vous devriez y parvenir. Voyons déjà les avantages et inconvénients des canaux majeurs :

 

Il est toujours difficile de savoir quels sont les réseaux sociaux à choisir quand on se lance sur Internet. Il y en a des majeurs à considérer et d’autres plutôt destinés à des secteurs de niche.

Si aujourd’hui les réseaux sociaux sont incontournables, il ne s’agit pas d’y être pour y être. Il faut définir une stratégie social media en amont et retenir les plus pertinents pour son activité. La gestion de ces canaux est un travail à part entière, qui sera confié à un profil expert sur le sujet ; à savoir le community manager.

 

Faire appel à un community manager

Afin de gérer l’ensemble des canaux sur lesquels une entreprise est présente ou sera présente, il est aujourd’hui nécessaire de faire appel à un community manager. Il pilotera la communication de l’entreprise via les réseaux qui auront été retenus. Le choix de ces plateformes devra être murement réfléchi en amont, pour répondre ainsi aux besoins et aux objectifs de l’entreprise.

Ce travail sera fait en lien avec le community manager, et nous allons justement vous donner quelques conseils pour acquérir des éléments de langage et connaitre les points positifs et négatifs de ces plateformes sociales.

Community manager

Le community manager s’occupera ensuite de créer les comptes, de les habiller aux couleurs de l’entreprise, de définir une charte de fonctionnement et de modération pour se protéger, et il réfléchira en synergie avec les différents services internes, sur les contenus à produire ou à relayer.

Plusieurs solutions s’offrent vous :

  • Vous pouvez passer par une agence avec une réelle expertise comme Netino by Webhelp, qui propose de nombreux services en community management, dont la modération notamment.
  • Faire appel à un community manager freelance selon vos besoins.
  • Embaucher un community manager à temps plein pour lui attribuer ce rôle.

Réseaux sociaux à choisir

Par ailleurs il n’est aucunement nécessaire d’être présent sur toutes les plateformes simultanément. Il est plutôt indispensable de choisir celles qui présentent un intérêt direct pour votre activité.

 

Les critères de choix d’un réseau social

Pour bien choisir un réseau social pour son activité, l’in des premiers points à connaitre sont ses avantages et inconvénients. Voyons quelques-uns de ceux-ci sur 4 plateformes majeures pour démarrer : Facebook, Instagram, Twitter et Linkedin. Nous verrons au travers d’un autre article les plateformes TikTok, Pinterest, YouTube et Twitch.

Il sera par contre nécessaire de travailler au cas par cas selon votre activité, pour soulever d’autres points positifs et/ou négatifs.

Commençons par le réseau phare !

 

 

1. Facebook

Si Facebook fait figure de leader parmi les réseaux sociaux, c’est parce qu’il est le principal initiateur de toutes ces plateformes hébergeant des communautés. Néanmoins ça ne fait pas de lui un incontournable, ou plutôt plus en ces jours où les besoins évoluent avec le réseau lui-même.

Facebook

Avantages

L’avantage indéniable est néanmoins le nombre d’abonnés à la plateforme, qui compte près de 2.5 milliards d’utilisateurs à travers le monde et pas moins de 33 millions en France. On peut aisément dire que nos clients y sont forcément ! Cependant il manque la réponse à la question : Que font les utilisateurs sur Facebook ? Ce n’est pas parce qu’on est présent sur Facebook qu’on y fait du business. C’est une plateforme qui est beaucoup dédiée au divertissement et aux échanges entres amis familles etc…

Il faudra donc regarder du côté des études, pour avoir des données précises sur certains domaines d’activités.

Un autre intérêt est sa plateforme publicitaire Facebook Ads. Avec les millions d’interactions qui ont lieu chaque jour sur le réseau social, ce sont des données en masse qui vont permettre un ciblage très affiné pour toutes ses campagnes Facebook Ads. Tout est paramétrable, mais là aussi il sera nécessaire de recourir à des experts pour être bien accompagné.

Inconvénients

Facebook comporte un inconvénient majeur qui se traduit par  » Il faut payé pour être vu ! « . Son point noir étant la portée organique qui a continuellement chuté ces dernières années, au point d’être proche de zéro ou presque insignifiante au vu du nombre d’abonnés qu’a une entreprise.

Un élément crucial qui implique de débloquer du budget si on décide d’y être présent. Facebook est par ailleurs en pleine mutation car un changement de nom et d’orientation est en cours. On parlera à présent de Meta, pour référence au Metavers ; ces lieux virtuels où on se créait une identité parallèle, comme de fut le cas avec second life, mais pas que ! Voici une présentation vidéo complète (en anglais) de Méta : Meta by Mak Zuckerberg

Facebook est en parallèle un réseau social qui s’essouffle et beaucoup de ses utilisateurs ont migré vers d’autres plateformes, notamment Instagram et TikTok.

 

2. Instagram

Second réseau social jugé incontournable et appartenant à Facebook, il est principalement orienté sur le visuel. Ce sont les photos qui ont la part belle sur la plateforme au milieu des vidéos de courtes durées et des stories, empruntées à Snapchat qui en a été l’initiateur premier.

 

Instagram

Avantages

Plus d’1,3 milliards d’utilisateurs à travers le monde, c’est un point sans doute positif encore une fois, montrant ici le nouvel intérêt des consommateurs quand ce n’est pas une réelle addiction. C’est également le réseau social où l’on trouve le plus d’influenceurs, donc pour promouvoir ses produits ça peut être une vraie solution à envisager. Les principaux utilisateurs sont en moyenne âgés entre 25 et 35 ans.

Avantage aux activités qui communiquent beaucoup par le visuel comme le tourisme, la beauté, la restauration etc.. Mais attention au revers de la médaille comme nous le verrons dans les inconvénients.

Inconvénients

Comme les réseaux sociaux qui hébergent des centaines de millions d’utilisateurs, il est très difficile d’émerger et de gagner en visibilité sans débloquer du budget pour faire de la publicité, qui se gère aussi via la plateforme Facebook Ads, ou en passant au marketing d’influence.

L’algorithme Instagram n’est pas forcément clément avec les nouveaux utilisateurs, eu égard aux créateurs de contenu à forte valeur ajoutée qui ont aussi du mal à émerger. Il faut produire beaucoup de contenu et être très pertinent, ou être accompagné par un coach pour pleinement exploité les ficelles du réseau. Il faut être honnête, un community manager n’aura pas toujours la fibre créative au point de rendre visible une entreprise.

C’est un réseau qui fait focus sur le visuel et toutes les entreprises n’y ont pas forcément leur place, bien qu’il soit toujours possible de communiquer différemment et en décalage avec son activité principale.

 

3. Twitter

Twitter est un réseau social qui se concentre principalement sur le micro-blogging, c’est à dire du partage de contenu rédactionnel limité à 280 caractères. On peut bien sûr partager des liens, des images etc… C’est le réseau prisé par les journalistes et la diffusion d’actualités au sens large du terme.

Twitter

Twitter est très apprécié pour la veille et pour échanger rapidement avec les utilisateurs. On est donc sur un réseau social de l’instantanéité qui est également utilisé en marketing conversationnel.

Avantages

Twitter est un réseau social où il faut s’inscrire dans la durée pour émerger et gagner en influence. Ce n’est pas impossible dans la mesure où la plateforme indexe majoritairement les contenus, selon les hashtags utilisés par les personnes qui utilisent. On peut donc gagner en influence en étant constant et régulier dans sa diffusion de contenu.

Twitter est le réseau social principalement utilisé pour la gestion de la relation client en community management  via les réseaux sociaux, du fait de son instantanéité. Cette instantanéité est aussi une réelle force du réseau car les marques y sont réactives quand les utilisateurs les sollicitent pour divers problèmes rencontrés, notamment avec leurs produits.

Twitter facilité également la mise en place de veilles social media, quelles soient concurrentielles comme pour la recherche d’inspiration ou d’informations diverses. Ce sont la création des listes, qui rendent ces veilles simple à gérer.

Inconvénients

La plateforme publicitaire de Twitter n’est malheureusement pas pertinente, hormis la promotion d’applications mobiles notamment, et de certains sujets phares. Twitter se base trop souvent sur les utilisateurs qui suivent des comptes. Cela ne signifie pas que ces derniers ont forcément un lien avec le compte suivi, du fait des personnes pratiquant du mass-following ou suivant des comptes sans raisons.

Beaucoup de comptes fakes ou fantômes, et une plateforme qui n’a plus décollé après avoir atteint plus de 330 millions d’utilisateurs. Elle n’est pas inintéressante pour autant.

 

4. Linkedin

LinkedIn est le réseau social professionnel incontournable. Il n’a pas de réel concurrent, Viadeo étant devenu un lointain souvenir, passé de main en main jusqu’au JDN à l’heure actuelle. LinkedIn est avant tout un réseau qui offre la possibilité de trouver du travail et/ou d’être vu par des recruteurs par la même occasion. Au fil des années et après son rachat historique par Microsoft, le réseau tend de plus en plus à ressembler à Facebook, et c’est bien dommage !

En mêlant professionnalisme et divertissement, les vrais utilisateurs professionnels s’y perdent parfois. Il faut tout de même signaler que parmi les réseaux sociaux majeurs, LinkedIn reste celui où on passe le moins de temps. La faute à manque de fun, dixit les jeunes ! Pourtant ce n’est pas sa vocation première, et à y croire le réseau social, il semble laisser les portes ouvertes aux contenus « hors-propos » avec un algorithme qui semble plus clément que Sir Facebook !

Linkedin

Notons au passage les nombreux utilisateurs qui usent des pods pour augmenter artificiellement leur visibilité. Les pods étant des groupes d’utilisateurs qui se commentent et se likent les uns les autres, quid de la pertinence et du ROI ? LinkedIn est-il encore en train de se chercher ?

Voyons un peu ses avantages et inconvénients :

Avantages

Le seul réseau social professionnel majeur, qui fait de lui une plateforme incontournable ! Il permet la diffusion et le partage de tout type de contenu ; images, vidéos, articles, live etc… De plus il héberge un éditeur de contenu qui permet la rédaction d’articles directement sur LinkedIn. En haut de votre fil d’actualités ou sur la homepage, vous aurez accès via la fenêtre ci-dessous, pour la rédaction d’articles. Cliquez simplement sur « Rédiger un article » pour arriver sur le gestionnaire de contenu.

Réseaux sociaux à choisir

Le réseau compte plusieurs millions d’utilisateurs actifs en France, et là encore on peut dire que nos clients y sont présent. Le réseau se prête au social selling mais peu semble savoir le pratiquer réellement professionnellement parlant. Enfin la plateforme est incontournable pour les profils en recherche d’emploi, et pour se rendre visible  auprès de recruteurs ou d’entreprises, dans le cadre de missions ponctuelles pour des freelance par exemple.

La part belle est données aux communicants mais aussi aux rédacteurs, qui sauront se mettre en avant et gagner ainsi en influence. LinkedIn étant également un réseau où on trouve des influenceurs dans les domaines du B2B notamment.

Pour finir, l’algorithme LinkedIn semble assez clément pour donner de la visibilité aux entreprises et à ceux qui publient régulièrement du contenu. On peut voir une progression des abonnés sur les pages professionnelles, qui reste assez constante et intéressante, selon les secteurs d’activités.

Inconvénients

Comme soulevé précédemment, LinkedIn suit les traces de Facebook et de nombreux utilisateurs n’hésitent pas à y partager des contenus hors-de-propos ou absolument pas en lien avec le milieu professionnel. Si divertir ne fait aucun mal, il faut surtout y voir le trop-plein de contenu inintéressant, qui s’immisce dans nos fils d’actualités.

A cela s’ajoute la consommation excessive de sondages, qui ne suscitent plus l’envie d’y répondre, tellement ils pullulent sur la plateforme ! Que dire aussi de ceux qui incitent à l’interaction et à être suivi, pour accéder à un livre blanc ou du contenu jugé « intéressant » de prime abord. Pourquoi ne pas rediriger tout simplement vers un lien, dont tout le monde pourra profiter instantanément ? Ah oui l’algorithme ! Mais la pertinence ?

Parmi les inconvénients on peut aussi soulever ce fameux manque de temps passé sur le réseau, ce qui entraine la difficulté de capter sa cible au bon moment, dans certains cas.

 

En conclusion

Voilà quelques points à connaitre sur 4 des réseaux sociaux majeurs. Nous verrons les 4 autres que sont TikTok, Pinterest, YouTube et Twitch sur le prochain contenu. Ajoutez selon votre activité les inconvénients ou avantages que vous y verrez.

Avec ces quelques informations, vous pourrez y voir plus clair sur le choix des plateformes pour développer votre business en ligne.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page