Blogging

Devenir blogueur nomade et voyager à travers le monde !

Devenir blogueur nomade et voyager à l'étranger laisse croire que seule une connexion Wi-Fi serait nécessaire ! Cependant un fort caractère et un tempérament aventurier sont de rigueur et avec, beaucoup de formalités restent à prévoir.

 

L’un des nombreux rêves de certains blogueurs ou même d’indépendants dans les domaines du digital, reste de pouvoir pratiquer son métier de n’importe où dans le monde. Dans certains cas, il suffit juste d’une connexion WiFi haut débit pour pouvoir exercer sereinement. C’est ce qu’on entend régulièrement !

Un peu simpliste et fantaisiste sur le papier tout de même ! Voyager à l’étranger et pouvoir y travailler dans de bonnes conditions, demande tout de même quelques prédispositions. Il faut un tempérament d’aventurier, une passion avérée pour son métier et surtout une capacité à s’adapter à de multiples environnements. Par dessus tout, il y a tout de même de nombreuses formalités à suivre selon les pays visités.

Voyons ci-dessous quelques conseils et formalités si vous décidez de tenter l’aventure du blogueur nomade.

 

Les formalités de voyage pour le blogueur nomade

Outre un passeport valide et obligatoire pour les voyages en dehors de l’union européenne, et notamment les visas que l’on pourrait vous demander, il existe d’autres formalités avec lesquelles il faut être en règle pour voyager en toute tranquillité.

La première étant d’être vacciné au vu de la crise qui perdure, mais aussi de délivrer un document PCF si nécessaire et demander par les autorités, pour lequel il faudra s’y prendre à l’avance.

Les formalités de voyage pour le blogueur nomade

Pour certains pays, si vous décidez de visiter les magnifiques contrées de l’Amérique du nord et notamment le Canada, vous devrez dans certains cas être titulaire d’une AVE au risque de ne pas pouvoir vous y rendre.

Qu’est-ce qu’une AVE ?

L’AVE est une Autorisation de Voyage au format Electronique vous permettant d’effectuer des séjours d’une durée de 6 mois maximum. Elle est valable pendant 5 ans sans limitation de voyage, si vous ne dépassez pas la durée du séjour précédemment mentionnée. La demande d’AVE Canada s’apparente en quelque sorte à l’ESTA pour les Etats-Unis. Sans ces documents, vous ne pourrez pas être autorisé à vous rendre dans ces pays.

Si l’AVE est payante, elle reste bien plus pratique et plus économique qu’un visa. Ce dernier reste obligatoire si vous souhaitez demeurer plus de 6 mois sur place, pour des raisons professionnelles ou pour y faire des études. Le tarif de l’AVE n’est que de 19.90€ pour 5 ans et par voyageur, et la demande s’effectue rapidement en ligne via un formulaire de demande d’AVE à remplir.

C’est donc une formalité à laquelle on pourrait ne pas penser avant un départ imminent pour le Canada. D’autant plus que tout se fait en ligne sans avoir besoin de se déplacer à une quelconque ambassade.

Les formalités spécifiques à chaque pays

Chaque voyage au sein d’un quelconque pays peut faire l’objet de formalités spécifiques, comme des vaccins à faire avant le départ, ou des documents officiels à délivrer lorsqu’il s’agit de déplacements professionnels ou de participations à des évènements. Il faut donc impérativement se renseigner au préalable, et se rendre sur les sites web des ambassades, qui vous délivreront les renseignements nécessaires.

Dans le doute prenez contact avec l’ambassade pour être sûr que tout soit en règle de votre côté. C’est un point à considérer pour des séjours longs allant de 2 mois à 6 mois maximum. Un passeport valide, une vaccination en règle, PCF, AVE, ESTA, formalités spécifiques sont les premiers points à retenir et à considérer avant tout voyage à l’étranger. Que vous soyez blogueur nomade ou pas au demeurant !

Pensez également aux dangers et aux zones à risque dans certains pays. On n’est jamais trop prudent en terrain inconnu.

 

 

Quelques conseils pour mieux anticiper vos voyages

Partir plusieurs mois et oublier le petit truc fatidique pourrait très vite ruiner votre séjour ! Pour y remédier, ayez simplement recours à la bonne vieille checklist sur papier. Si vous partez seul, ne tentez pas immédiatement un départ de plusieurs mois. Partez quelques semaines pour voir comment vous vous intégrez à la vie de blogueur nomade et aux aléas que vous pourriez rencontrer.

Quelques conseils pour mieux anticiper vos voyages

Voyons un peu ce que le blogueur nomade ne devrait pas oublier avant son départ, même si cette liste n’est pas forcément exhaustive :

  • Prévoyez un budget à ne pas dépasser et créez-vous une réserve de secours en cas de long séjour.
  • Fixez-vous un calendrier de publication pour votre blog et tenez le rythme en considérant un éventuel décalage horaire.
  • Vérifiez que tous vos documents sont en règle et/ou qu’ils sont en votre possession : Passeport, Permis de conduire, ESTA, AVE, Visa, Vaccination, PCF, Cartes bancaires etc…
  • Prévenez les amis et la famille et donnez de vos nouvelles. C’est toujours mieux de savoir que vous êtes quelque part et que l’on puisse s’inquiéter à votre sujet.
  • Un ordinateur portable professionnel avec vos logiciels et chaque licence en règle (on ne sait jamais).
  • Batteries de secours pour votre smartphone et/ou votre ordinateur portable si vous travaillez régulièrement en extérieur.
  • Smartphone avec abonnement spécifique pour l’étranger (appels et data) selon la durée du séjour.
  • Accessoires divers : appareil photo, piles, adaptateur secteur (France vers pays de destination), une multiprise car certains hôtels ne laissent qu’une simple prise de courant accessible.
  • Un guide du pays et/ou des régions à visiter pour profiter un peu du paysage et des nombreux spots sur place.
  • Voyager léger avec une valise bien flashy pour la retrouver facilement à l’aéroport !
  • Faites une liste des points WiFi haut débit si vous avez tracé un plan de route. Ajoutez-y les lieux de restauration, cafés etc…
  • Renseignez-vous sur les commodités proposées par l’hôtel et/ou les lieux d’hébergements retenus. Le WiFi à nouveau, la climatisation ou le chauffage selon la saison, blanchisserie ou pas ? service de location de véhicule, propositions d’excursions, personnel parlant le français, coffre-fort etc…
  • Les températures estimées durant la période de séjour afin de prévoir les vêtements nécessaires.
  •  Les traditionnelles lunettes de soleil et la crème à bronzer si la plage ou le farniente vous tente !

 

A votre arrivée dans le pays

Reposez-vous du voyage et commencez par prendre vos marques sur votre lieu d’hébergement. Planifiez vos premières journées en extérieur pour prendre connaissance des lieux et des environs. Repérez les magasins de proximité pour vos courses, les commerces utiles comme les coiffeurs, les loueurs etc… Testez la nourriture locale et voyez si vous la supportez, car parfois on peut avoir des surprises.

Blogueur nomade

Faites-vous des amis si vous le pouvez et recherchez des personnes de confiance si nécessaire. Profitez de la zone autour de votre hébergement et explorez au-delà par la suite. Si vous voyagez seul, c’est parfois plus prudent selon certains pays.

Par exemple : Si vous partez pour l’Afrique du Sud via Johannesburg, ne sortez jamais seul de l’aéroport et de votre hôtel en soirée.

Fixez-vous des jours de travail et des journées off pour profiter des lieux, sinon vous serez vite esclave de votre blog et ne décollerez plus de votre ordinateur. Ca arrive souvent !

Profitez et savourez le nomadisme et si ça vous plait, faites-en votre force et faites profiter à votre audience des lieux visités.

 

 

En conclusion

Si vous souhaitez devenir un blogueur nomade, considérez les nombreuses formalités nécessaires avant votre départ. Il peut s’agir d’un document ESTA pour les États-Unis, d’une AVE pour le Canada, d’un visa ou d’un quelconque document qui vous permettra de rentrer librement dans le pays visité. Par dessus tout être vacciné sera indispensable !

Par la suite dressez une checklist et n’oubliez rien car sur de longs séjours, il pourrait être fâcheux d’oublier un petit rien qui aurait pu faire beaucoup pour vous !

Il vous reste à tenter l’aventure du blogueur nomade et de comprendre finalement que ce n’est pas toujours un métier ou une passion simple à vivre en dehors de sa zone de confort. Voyager à l’étranger peut demander du caractère, un fort tempérament et parfois de ne pas partir seul tout simplement !

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page