Community Manager

Quel plan de formation choisir pour un community manager ?

Pensez à développer une expertise après votre formation community manager. Les entreprises recherchent aussi des spécialités au delà des profils généralistes, notamment sur la rédaction web / SEO :

 

Le plan de formation pour le community manager se définira ici comme une forme de plan de carrière, dans le sens où il doit voir aujourd’hui au-delà du simple community management. Les raisons sont multiples ; pas ou peu de reconnaissance du métier, peu rémunéré et mal réévalué malgré le temps de travail à consacrer au métier.

De plus le community manager est un profil généraliste qui peine à tendre vers l’expert. Les entreprises ayant besoin de spécialisation, même si le profil multi-compétent reste au centre des profils recherchés. Il faut donc avoir une ou plusieurs compétences saillantes pour valoriser son rôle.

En apprendre plus sur le métier de community manager : Guide community manager

 

Le plan de formation du community manager en 2022/2023

Si on démarre avant tout par une bonne formation community manager ; associer la théorie et la pratique jusqu’à pouvoir exercer en entreprise dans le cadre d’un stage, sera l’idéal. Faire un stage en agence sera un gros plus pour vivre un peu la pression, et apprendre rapidement en étant autonome. Les agences sont très formatrices et elles sauront vous pousser dans vos limites, notamment sur la curiosité et cette recherche d’autonomie.

Le plan de formation du community manager en 2022/2023

Le plus difficile est l’après-formation, car dans l’idée c’est ici qu’il faudra poursuivre son plan de formation et acquérir les spécialités qui feront la différence. Je sais que de nombreux aléas et/ou excuses se glisseront ici car besoin de travail, période de chômage, fin de droits etc… seront des réalités à affronter. Mais ne vaut-il pas mieux poursuivre que d’essuyer des plâtres à l’embauche, par manque de spécialité ou de compétences recherchées par certaines entreprises.

Voyons un peu quelques spécialités à rechercher et pour quelles raisons celles-ci.

La stratégie : Se positionner comme social media manager

Je tiens à souligner le côté stratégique qui ne vise pas que le schéma classique sur le choix des bons canaux, des bons contenus en partant d’un socle comme le site web etc… Même si c’est le schéma le plus courant, il y a un axe que l’on ne soulève que très peu ; la réflexion stratégique pour se démarquer.

Il faut être créatif, hyperactif, et surtout très curieux et en veille sur le monde de la publicité, des agences qui mènent des campagnes etc… Ayez l’esprit stratégique au-delà des fondamentaux. La stratégie n’a de valeur que si elle permet à l’entreprise de se positionner et d’être référente sur son secteur. Sinon elle sera une actrice de plus sur son domaine d’activité. Le schéma stratégique est sensé être bon au départ et ce n’est pas ici qu’est la valeur différenciante, même si la fondation doit être solide.

Il faut de la créativité, de l’originalité et une forte appétence sur le sujet au-delà de la méthodologie classique que vous apprendrez en formation. Le social media manager est bon le profil stratège dans les sphères du social media, et il est le pilote de la stratégie à déployer sur les réseaux sociaux notamment.

Un profil à valeur ajouté et forcément mieux rémunéré que le community manager.

Ne mettez pas social media manager sur votre CV si c’est pour postuler à un poste de community manager au final ! ça n’aurait aucun sens.

Visez haut et ne vous dévalorisez pas ! Si vous manquez de confiance en vous, c’est justement parce qu’il vous manque peut-être ce plan de formation plus étendu pour avoir les bons atouts.

La rédaction web / SEO : Des profils recherchés 

La rédaction web, qui implique la connaissance du SEO, est de plus en plus recherché par les entreprises. C’est facile à comprendre quand on comprend que le web est un univers où il faut savoir émerger et se positionner pour exister.

 

La rédaction web / SEO : Des profils recherchés 

Le community manager n’est pas un rédacteur à la base, car rédiger est un métier, un don, ou simplement le résultat d’un cursus spécifique ; journalistique ou littéraire. A cela s’ajoute la dimension SEO, qui s’oppose aux styles des cursus précités. Il s’agit plutôt de savoir rédiger pour Google en l’état, et donc produire du contenu optimisé pour les moteurs de recherche.

En tant que community manager, il s’agit ici d’une vraie spécialisation qui doit se vendre en entretien. Il ne s’agit pas de la ramener sous couvert du rôle de community manager. Une entreprise tirera vite à son avantage cette expertise si elle n’est pas valorisée et bien vendue !

La modération et la gestion de crise 

La modération n’est seulement la capacité à répondre à des commentaires négatifs, mais aussi d’être en capacité de créer un lien pérenne avec sa communauté en l’engageant, et d’être réactif. Plus votre communauté sera engagée, plus elle prendra la parole en défendant vos intérêts et par extension les siens. C’est ici une forme forte d’identification.

Au delà la modération repose aussi sur la capacité à ne pas encaisser personnellement toutes formes d’attaques, mais à prendre le recul nécessaire pour analyser une situation et la désamorcer au mieux. Quant à la gestion de crise, c’est un sujet qui nécessite de s’y investir et d’être en capacité de travailler en équipe, tout en maitrisant les effets négatifs des réseaux sociaux, la psychologie de l’individu et divers cas d’école pour en tirer profit. C’est un métier à part entière au sein des entreprises sensibles et sujettes aux risques.

La modération et la gestion de crise 

Il faut à mon sens une forte personnalité et être capable de prendre un vrai recul pour chaque situation. Plus on s’investit dans une entreprise, plus on risque de prendre à cœur certaines situations, même si fondamentalement ça parait logique, ça peut néanmoins devenir un frein.

Il ne faut surtout pas être emprunt à l’émotion et à toute forme de sensibilité pour être efficace. Ce qui ne veut pas dire amoindrir une situation ou s’en moquer, loin de là ! Il faut rester serein et efficace.

La créativité : Vous êtes un artiste ?

Toute forme de créativité artistique ou autre est une plus-value à ajouter au monde du community management. C’est un univers où il devient difficile de faire émerger une entreprise ou une marque en recherche de visibilité. Si vous êtes doué dans le montage vidéo, la retouche photo ou toute autre forme de créativité, partagez-le via un portfolio ou un site web.

Les entreprises voudraient toutes avoir des community managers qui sont créatifs mais ça ne révèle pas toujours d’un apprentissage ! Certains sont clairement doués, d’autres sont très réactifs et visuels quant à savoir quel contenu fonctionnera etc…

 

Il faut faire valoir sa créativité et la vendre plus que de rentrer dans une annonce où on vous demande de tout savoir sous prétexte d’une rémunération faible.

Vous êtes influenceur ?

Vous avez de l’influence au travers d’un canal ; réseau social ou blog ? Alors vous êtes potentiellement banquable et êtes en position de négocier votre salaire, si votre canal peut servir les besoins de votre futur employeur. Avant tout il s’agit de garder la main sur son canal d’influence et de bien s’inscrire dans la ligne éditoriale de votre boite s’il est possible d’en partager son contenu.

Vous êtes influenceur ?

Votre visibilité et votre capacité à produire du contenu peut devenir un véritable atout, mais aussi un moyen de se démarquer d’autres profils sur un poste à pourvoir. Votre influence vous appartient et vous repartirez avec quoiqu’il arrive ! Elle devient donc momentanément un atout au service de votre employeur.

Valorisez-là et vendez-là quoiqu’il en soit.

Vous avez un profil commercial et un carnet d’adresses

Vous avez été commercial et vous avez un penchant prononcé pour le challenge ? Là aussi ce sont des atouts à faire valoir. Bien que le community manager n’est pas un profil à la performance, ça peut se négocier dans les domaines B2B. De plus si vous venez avec un carnet d’adresses pour X raisons, ça devient un net avantage pour voter futur employeur.

Pensez ici aussi à bien négocier votre salaire et mettez-y des avantages à débloquer selon votre performance. Attention néanmoins au rôle car on serait plus sur un commercial digital ou marketeur digital. Le rôle de CM devrait être réévalué à ce stade, et avec des conditions claires. Profils commerciaux uniquement à mon sens !

Vos expériences passées !

Toutes expériences passées et avérées se vendent lors d’une embauche ! Elles peuvent départager des profils et vous permettre de négocier votre salaire là aussi. Vous voulez être CM dans le monde de l’immobilier avec une formation CM, mais vous vous dites que vous démarrez dans le monde des réseaux sociaux et qu’il sera difficile de négocier ? Mais avez-vous pensé qu’une expérience de plusieurs années dans l’immobilier était votre force ?

Ramenez toujours vos expériences dans un poste quand c’est possible et que ça a du sens, vous arrivez ainsi en tant que professionnel d’un secteur avec le digital pour percer sur le web. Ce sont des atouts à ne jamais négliger lors d’un entretien d’embauche.

 

En conclusion

L’idée est de poursuivre l’expérience de la formation au delà du community management. Se spécialiser apporte une réelle valeur ajoutée à son profil, et les entreprises sont en recherche de compétences dans certains domaines, notamment la rédaction web.

Les expériences passées sont également à considérer selon les secteurs d’activité dans lesquels le CM souhaite évoluer. La créativité est aussi un axe à considérer pour les entreprises en recherche de visibilité. Ainsi il est préférable de poursuivre son plan de formation quand on souhaite se positionner.

4.6/5 - (8 votes)

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page