fbpx
Transformation Digitale

Piloter les projets de transformation digitale en entreprise

Piloter les projets de transformation digitale en entreprise requiert une vision et un solide profil managériale pour mener à bien les transitions à opérer en interne. Pour y parvenir il est également nécessaire de former ses collaborateurs.

La transformation digitale semble atteindre à présent un niveau de maturité au sein des entreprises. Les plans se dessinent et on ne peut l’ignorer si on désire assurer sa pérennité.

L’implémentation des dispositifs et des outils, autant que la mutation des organisations en interne et la formation des collaborateurs, revêtent plus que jamais le besoin d’orchestrer sa transformation digitale. Cependant par où démarrer le pilotage d’un tel changement ?

Voyons au travers de 7 étapes, le pilotage d’un projet de transformation digitale global. Certaines de ces étapes pouvant être considérées comme des projets à part entière et ainsi se piloter indépendamment.

 

1. Amener la vision du digital à l’ensemble des collaborateurs

Un projet démarre toujours par une vision commune qui doit être partagée par l’ensemble des collaborateurs. Nous parlons en l’occurrence de la vision du digital et des nombreux changements, évolutions et restructurations que cela implique en interne.

Il s’agit dès lors de considérer le digital comme un univers permettant d’évoluer rapidement vers de nouveaux modes de consommation, vers le développement rapide de nouveaux services ou d’outils qui répondraient à des besoins émergents par exemple.

Si pour beaucoup la transformation digitale pourrait se limiter à des outils, il faut savoir que la vision du digital va bien au-delà car il est nécessaire de savoir ce qu’elle permet et apporte à l’entreprise.

Dans les grandes lignes, elle offre la possibilité de lutter contre les nouveaux entrants d’un marché, qui vont immédiatement placer le consommateur au centre en cherchant à répondre à ses besoins latents.

Pour amener cette vision du digital, il est donc nécessaire de former ses collaborateurs.

 

2. La formation à la transformation digitale

Les responsables en charge du pilotage des projets de transformation digitale seront les piliers du bon déroulement des actions menées en interne.

Tel un chef de projet, le pilote d’une mutation doit être à même de connaître les enjeux de la transformation digitale, avoir des compétences managériales et maîtriser l’ensemble des secteurs impliqués par ce changement.

Avec une vision claire et des objectifs précis, il peut mener ses équipes dans les phases opérationnelles d’un projet global et faire face aux imprévus. Nous arrivons donc à la nécessité d’être formé, pour avoir toutes les qualités et les compétences requises pour mener à bien ce type de projet.

emlyon business school est ici tout indiqué pour former ces futurs managers dans le pilotage de projets de transformation digitale.

 

Découvrons la présentation du programme :

Formez-vous à la transformation digitale avec le Mastère Spécialisé ® Business Management & Transformation Digitale d’emlyon business school

Toutes les organisations sont aujourd’hui confrontées à des mutations majeures des règles du jeu concurrentiel, du fait du déploiement des technologies du digital.

Pour s’adapter aux évolutions et ruptures provenant de leur environnement, elles doivent repositionner en permanence leur chaîne de valeur au sein de leurs écosystèmes par des processus d’apprentissage / désapprentissage. Elles sont donc à la recherche de managers pouvant porter et gérer cette transformation digitale.

emlyon Transformation digitaleCe Mastère Spécialisé ® vise à former les jeunes managers de demain à devenir les acteurs clés de la transformation digitale de leur entreprise, de ses business model et de son organisation interne en les préparant aux métiers impactés par les nouvelles technologies et au pilotage de la transformation digitale.

Ce parcours hautement professionnalisant permet d’acquérir des compétences transverses liées aux ruptures numériques et d’accéder à des secteurs et métiers très variés.

 

  • Conjuguer des expertises clés du changement
  • Un parcours hautement professionnalisant
  • Des compétences transverses liées aux ruptures numériques
  • Un apprentissage enmode projet
  • La possibilité d’accéder à des secteurs et métiers variés
  • Un label de la Conférence des Grandes Écoles

Pour en savoir plus : MS® BUSINESS MANAGEMENT & TRANSFORMATION DIGITALE

 

3. Restructuration : refonte de l’organisation interne de l’entreprise

La restructuration et la refonte de son organisation sont une des phases les plus délicates, mais relativement importante si on souhaite accélérer sa transformation digitale.

Elle nécessite de placer les Ressources Humaines au centre, avec un plan où chaque collaborateur de l’entreprise devient un acteur du changement. Chaque personne en interne peut ainsi potentiellement faire avancer l’entreprise sur des sujets spécifiques comme le développement de services en usant d’outils collaboratifs. Les outils collaboratifs sont généralement des solutions en ligne qui permettent de gérer des projets à distance, tel que Slack, Trello, Basecamp et Taskworld pour n’en citer que quelques-uns.

Cette restructuration et cette refonte ne peuvent être amorcées sans une vision globale et pour cela le personnel doit, dans un premier temps, être formé et prêt à avancer vers cette transition. Cette phase délicate doit  faire appel à un renfort en matière d’accompagnement afin d’aider chaque salarié à trouver sa place au sein de l’entreprise.

 

4. Le travail collaboratif pour l’ensemble des équipes

Chaque étape amorce logiquement la suivante, pour ici évoquer le travail collaboratif des équipes. Les collaborateurs devront travailler dans une dimension de partage, dans le but de mettre l’ensemble de leurs capacités et de leurs compétences en commun.

Les projets à piloter en interne peuvent ainsi s’accélérer grâce aux outils de travail collaboratifs cités précédemment. Un axe idéal quand on travaille à l’international et que de nombreuses filiales sont implantées dans différents pays.

Les collaborateurs peuvent ainsi participer à un projet à n’importe quel moment et de n’importe où dans le monde.

Ces outils collaboratifs; Slack, Trello…. permettent ainsi de travailler sur des projets à distance et de faire émerger de nouvelles idées.

 

5. Miser sur le client / consommateur en le plaçant au centre

Le pilotage des projets de transformation digitale vise régulièrement à faire émerger en phase finale de nouveaux besoins pour le consommateur. Il s’agit bien souvent de développer de nouveaux services et produits pour se rapprocher d’une concurrence rude et nouvellement installée.

Pour y parvenir, il faut analyser le « capital données » de l’entreprise, c’est-à-dire l’ensemble des informations récoltées auprès des consommateurs et des clients via son site internet, les réseaux sociaux, les formulaires, des études ou toute autre action qui permet à l’entreprise de récupérer ces données. Ceci afin de détecter les futurs services et produits à développer dans son offre.

Il est donc indispensable de placer le consommateur et le client au centre de la réflexion. Que peuvent-ils nous apporter et nous apprendre sur leur façon de consommer ? Comment se comportent-ils face à telle ou telle situation ? De quoi ont-ils besoin et quand ? Etc…

Le pilote du projet de transformation digitale devra réellement faire un focus sur le client, jusqu’à ce que l’entreprise parvienne à travailler sur le déploiement de nouvelles offres ou services.

Les 4 premières étapes visent l’interne et sa restructuration. Ensuite, en travaillant sur les données, c’est le client qui est placé au centre de l’analyse pour arriver au développement des offres adéquates.

 

6. L’analyse des données clients de l’entreprise

Au fil des années, les clients et les consommateurs partagent et délivrent des informations précieuses pour les entreprises. Chaque formulaire rempli, chaque donnée partagée sur les réseaux sociaux, commentaires, posts ou informations délivrées au travers d’actions diverses et variées, alimentent la data et le big data des entreprises.

Cette « datamasse » doit néanmoins être analysée pour en extraire des données exploitables. De là sortiront des profils de consommateurs autour de services distincts ou à l’inverse de besoins inexistants mais détectables.

Cette étape vise l’analyse des données au travers de profils data scientist. Le data scientist est la personne chargée d’analyser les données stockées par les entreprises et de piloter les programmes de machine learning.

Ces analyses sont encore très floues et complexes pour les entreprises car il s’agit de faire parler des données qui ne sont pas clairement exploitables. C’est à l’aide d’algorithmes et de “machine learning” que différents tris et recoupements seront opérés, pour en extraire des éléments qui permettront ensuite le développement de nouvelles offres.

Le machine learning est un procédé faisant partie du champ d’étude de l’intelligence artificielle. C’est une machine dotée d’un programme de calcul, basé sur l’apprentissage statistique au travers des données qui lui sont délivrées.

L’ensemble des données permet au programme d’apprendre et de délivrer ainsi différentes informations exploitables. Plus il recevra de données plus il affinera les réponses et détectera les éventuels signaux faibles d’une entreprise.

 

7. Faire émerger les besoins après les analyses

Nous en arrivons à la finalité d’un projet de transformation digitale qui vise à faire émerger de toutes ces données, les futurs besoins du consommateur. L’entreprise entre alors en phase de développement de projets, où le pilote de la transformation digitale reprend du service au cœur de l’opérationnel.

En suivant ces 7 étapes, la transformation digitale s’amorcera de façon efficace pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 12 Average: 4.9]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Piloter les projets de transformation digitale en entreprise! This is the link: https://www.journalducm.com/projets-transformation-digitale/