Transfo. Digitale

Mandataire immobilier et réseau : des fonctions qui se digitalisent

 

De nombreuses entreprises et secteurs d’activités, passent aujourd’hui par une transformation digitale. Internet étant l’outil le mieux adapté à l’accroissement d’un business, il devient de ce fait incontournable d’être présent en ligne et d’exploiter au mieux les différents canaux tels que les réseaux sociaux.

Le monde de l’immobilier n’échappe pas à la révolution digitale et c’est un gros travail de référencement qui s’opère au sein des agences avec un axe privilégié sur le SEO Local.

Du côté des agents immobiliers, on peut également constater une présence et une visibilité notable en amont, notamment pour les réseaux. Intéressons-nous à ce profil, qu’est le mandataire immobilier.

 

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Petit rappel pour situer le rôle avant d’aborder l’angle digital. Le mandataire immobilier que l’on a appelle également conseiller immobilier, est un agent indépendant qui agit au nom de son réseau et non en son nom propre. A ce titre il ne faut pas le confondre avec un agent immobilier, qui lui agit sous son propre statut.

mandataire immobilier

La fonction du mandataire est principalement commerciale au delà des conseils qu’il prodigue. Il a pour vocation de rechercher des biens à vendre et de gérer des clients potentiels ; assurer les visites des biens et entamer des négociations. Le réseau quant à lui finalisera l’acte d’achat, c’est à dire la conclusion la vente.

Le mandataire bénéficie en outre d’un réseau solide et de l’ensemble de sa communication, son image comme sa notoriété. Le réseau lui fournira ainsi tous les outils nécessaire à l’exercice de sa fonction. C’est donc un net avantage où le mandataire peut s’appuyer sur une expérience déjà éprouvée en amont, par son réseau ou une agence. Il peut donc se concentrer pleinement sur son travail et assurer la promotion de son rôle de mandataire.

Voyons à présent comment le mandataire immobilier peut mettre la dimension digitale à profit.

 

Le mandataire immobilier : un rôle qui met l’accent sur le digital

L’immobilier est un univers relativement concurrentiel, et pour sortir du lot, il est devenu impératif de travailler son référencement web et de miser sur les canaux à disposition. Si le référencement offre une visibilité pérenne dés lors qu’on le considère comme un vrai travail, il ne peut se suffire à lui-même. Pour compléter l’axe son SEO, il devient indispensable de miser sur le référencement local et de se positionner sur sa zone

Les réseaux sociaux seront un appui considérable en misant sur la force d’un réseau. Par réseau, on entend ici le réseau constitué de mandataires immobilier sous couvert d’une entité.

Le rôle du mandataire immobilier implique d’être le chef d’orchestre de sa visibilité pour se démarquer. Si les réseaux immobiliers font un énorme travail, le mandataire immobilier peut et doit recourir aux outils pour renforcer son positionnement, ce qui peut devenir également bénéfique au réseau.

Miser sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans le développement de tout business et particulièrement pour atteindre de nouveaux prospects, marchés et se développer si besoin à l’international. Dans le cadre de l’immobilier et du rôle du mandataire, il apparait opportun de miser sur des réseaux professionnels comme LinkedIn notamment.

Bien renseigner son profil et mettre en avant son rôle de mandataire peut déjà avoir un impact significatif sur son réseau (ses relations).

 

Miser sur les réseaux sociaux

N’oublions pas que le mandataire à aussi pour rôle de rechercher des biens à vendre et qu’il peut donc intervenir auprès de son réseau pour le solliciter. Dans un second temps, la force d’un mandataire associée à la capacité de produire du contenu, peut lui permettre de toucher des personnes en recherche de renseignements spécifiques autour de l’immobilier, et pourquoi pas de manière géolocalisée afin d’être référent sur sa zone géographique.

Il ne s’agit pas de se substituer à son réseau, qui lui délivrera déjà tous les renseignements et informations utiles, mais de renforcer son rôle et sa fonction en vu de gagner en influence et d’émerger parmi ses pairs. Le mandataire peut ainsi promouvoir les biens qu’il fait rentrer dans son réseau, et rechercher des acquéreurs en bonne et due forme.

Un réseau comme Instagram pourra aussi lui permettre de partager des photos de biens qu’il doit chercher à vendre et de proposer ainsi des stories dédiées et des mini-vidéos de visites virtuelles le cas échéant.

Miser sur le SEO Local

Le SEO local est un axe à privilégier car il permet de se concentrer sur une zone géographique et de ressortir sur Google si la possibilité lui est offerte. La force du réseau et son image, dont le mandataire bénéficie, viendra en plus appuyer un choix si un client ou un prospect recherche à mettre un bien en vente.

Le SEO Local est aussi bien à considérer pour le réseau que le mandataire, si ce dernier bénéficie d’un canal comme un site web qui prodigue des conseils.

 

Les éditeurs d’outils SEO Local misent sur l’immobilier 

L’immobilier est un vrai sujet, sur lequel des éditeurs d’outils en SEO local travaille. C’est notamment le cas de Dilypse, un outil de SEO Local qui aborde le sujet digital et agences immobilières.

Les éditeurs d'outils SEO Local misent sur l'immobilier 

L’immobilier peut être perçu comme un univers complexe du fait de la découpe de territoires mais aussi d’une concurrence assez forte. Cependant il doit être considéré à la base, comme toute autre activité au niveau de son SEO. On peut ainsi soulever le réseau immobilier du point de vue global et/ou par entités distinctes, qui gèrent des secteurs bien définis, comme les agences.

 

Chacun pourra travailler son référencement en fonction de sa latitude et de son secteur géographique. Ce qui amène à prendre en compte le référencement local ou SEO local dans sa recherche de positionnement en ligne.

Notons qu’au sein-même du secteur de l’immobilier, se côtoient des biens à vendre qui diffèrent et rentrent dans des catégories comme c’est le cas pour l’immobilier de luxe par exemple, ou concernant les zones estivales.

Le positionnement général travaillé en SEO n’est pas donc le seul critère à travailler. Le référencement local sera  un vrai renfort au même titre qu’une présence au travers des réseaux sociaux, et différents canaux permettant de gagner en visibilité.

 

En conclusion

L’immobilier évolue et se digitalise de plus en plus, et particulièrement depuis la crise, où Internet devient le terrain où il faut se montrer, travailler sa visibilité et son image pour atteindre sa cible. Ainsi les mandataires immobiliers ont tout intérêt à miser sur les canaux à leur disposition pour étendre cette visibilité.

Le but étant de gagner en influence en prodiguant les bons conseils tout en entretenant une bonne relation avec son réseau de contacts.

L'immobilier évolue et se digitalise de plus en plus

LinkedIn et Instagram peuvent ainsi être de bons alliés en plus d’un site web qui prodigue des conseils. Un travail peut-être long, mais qui à terme portera ses fruits et pourrait contribuer en retour à renforcer également l’image du réseau, pour lequel travail les mandataires.

Un point sur lequel il faudra vérifier les accords possibles sans que cela nuise au réseau, mais un mandataire peut tout à fait être passionné d’immobilier et tenir un site sur cette thématique.

Notez ce post

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page