Référencement | SEO

Comment obtenir du trafic qualifié et améliorer son SEO ?

Découvrez comment obtenir du trafic qualifié et améliorer votre SEO à l'aube de 2019. Avec le surcroît de contenu qui circule, soyez pertinent et patient :

Pour être visible sur internet il n’y a pas de recette miracle ! Il faut du contenu, obtenir un trafic qualifié et connaitre les fondamentaux du SEO pour appliquer au minimum les règles imposées par Google. Ajoutez à cela de la patience et vous aurez un bon socle pour travailler sereinement votre SEO.

 

Travailler son référencement naturel

Savez vous quelle est la principale source de trafic de nombreux site ? Google ! Avec Google, vous obtenez un trafic ultra qualifié, régulier et surtout gratuit ! Je vois beaucoup de créateurs de site tout miser sur la publicité pour obtenir du trafic : Publicité Facebook, Google ads…

Moi, j’ai surtout envie de vous dire de ne pas faire attention aux modes ! Un jour on vous dit qu’il faut être sur Snapchat, le lendemain sur Instagram, après sur YouTube… On entend que le blogging, c’est mort, que le e-commerce en dropshipping, c’est mort… Rien n’est mort ! Il faut juste avoir une capacité à se réinventer.

Tant que des milliards de personnes continueront à faire des recherches sur Google, vous pourrez être sûr que ni le blogging, ni le e-commerce mourront. 

Un jour, si votre publicité ne fonctionne plus aussi bien ou, pire, si votre compte est suspendu, vous allez perdre une grosse partie de votre trafic. En revanche, avec le SEO, si vous faites bien les choses, vous allez recevoir du trafic qualifié encore et encore.

Le SEO, ça prend du temps, mais quand ça tourne, c’est en automatique ! Vous n’avez quasiment plus rien à faire.

 

On va donc se concentrer dans cet article à améliorer son SEO.

améliorer son SEO.

Il faut savoir que la page 1 des moteurs de recherche concentre le gros des clics. Pour recevoir du trafic, vous devez donc vous concentrer sur la manière de vous positionner sur cette page 1.

80% des gens qui utilisent les moteurs de recherche cliquent seulement sur les 4 premiers résultats, et que le premier reçoit la moitié des clics.

De cette façon, on se rend compte de l’importance d’être bien positionné dans les moteurs de recherche, en particulier Google qui concentre à lui seul 90% des recherches.

 

Une page, un mot clé

En  SEO, la base, ce que vous devez absolument comprendre, c’est “une page, un mot clé” ! Qu’est-ce-que cela veut dire ? Pour aider Google dans la compréhension de votre contenu, il faut créer une page par sujet (mot clé). De cette façon, il vous positionnera mieux dans les moteurs de recherche.

 

#Contentisking

Bill Gates disait cela : « Content is King » ! En français, cela veut dire que le contenu est roi. C’est totalement vrai, surtout sur Internet !

Google y accorde une grande importance et celui-ci doit être qualitatif ! Je vois encore trop de blogueurs rédiger des articles qui font 500 mots.

Pensez-vous qu’avec si peu de mots, on puisse traiter un sujet dans son ensemble ? Pour ma part, je ne crois pas ! Pour faire de la qualité, ça passe par la quantité. Je ne dis pas de remplir pour remplir, mais pour donner à votre audience l’information qu’il recherche.

Votre contenu doit répondre à une problématique/un besoin d’un internaute.

 

La plupart des utilisateurs des moteurs de recherche sont à la recherche d’une solution à un problème bien précis. C’est pourquoi, pour les blogs, les articles du type « comment faire » fonctionnent bien. Pour un site e-commerce également, le contenu est indispensable.

Prenons un exemple. Je cherchais une valise pour soute et je suis tombé sur plusieurs sites. Je ne connaissais pas le nom de ce type de valise… Je ne connaissais que les valises cabines, pas les valises de plus grosse taille. Sur l’un des sites, dans la navigation à facette, se trouvait un filtre voyage : moins d’une semaine, 2 semaines, etc. Avec uniquement cette information supplémentaire, j’ai pu trouver rapidement la valise que je recherchais.

L’internaute a besoin d’une information et vous devez la lui donner, c’est ce qui va faire qu’il restera et continuera à lire votre article, qu’il reviendra encore et encore sur votre site.

Enfin, en fonction du type de contenu à rédiger, il faut respecter un minimum de règles. Voici selon moi les tailles minimales à respecter en nombre de mots :

  • fiche produit : 200-300 mots ;
  • page catégorie : 400 à 800 mots ;
  • article de blog : 1000 mots minimum, 2000 idéalement.

Attention, c’est un indicateur mais pas le seul : j’ai des articles de 300 mots qui sont bien positionnés sur Google et qui me ramènent beaucoup de trafic, cela dépend du sujet. Mais comme je le disais, pour moi, la plupart des sujets ne peuvent pas être traités avec 300-400-500 mots.

 

Trouver des sujets

Pour connaître les questions que se pose votre audience, vous allez utiliser l’outil en ligne AnswerThePublic. Dans la barre de recherche, vous allez taper le thème principal de votre activité et l’outil va vous donner toutes les questions que se pose votre audience.

Vous n’aurez plus qu’à rédiger sur les différents sujets donnés. Avec cette technique, vous allez attirer votre audience comme un aimant.

Exemple : Voici ce qu’on trouve quand on tape “femme enceinte”. Si votre niche, c’est les femmes enceintes, vous avez ici plein de questions que se pose votre audience.

 

Créer un blog

Que vous ayez un site marchand, une agence web ou une entreprise physique (boulangerie, plomberie), vous devez créer un blog ! Le blog va vous permettre de rédiger plus de contenus que les pages de votre site ne le permettent.

 

Viser les mots clés avec une intention d’achat

Sur vos pages commerciales, que ce soit une fiche produit, une page catégorie ou une page de capture d’email, vous devez viser des mots clés à intention d’achat et éviter les mots clés trop généralistes. Les mots clés avec intention d’achat sont les mots clés du type : « achat », « pas cher », « meilleurs », “commande”, “promo”, “avis”, “comparatifs”.

Par exemple, si vous vendez des bagues en ligne, ne ciblez pas le mot clé « bague », vous avez très peu de chances de vous positionner sur celui-ci. En revanche, si vous vous concentrez sur « achat bague argent », même si c’est moins recherché, vous avez plus de chances de vous positionner.

En prime, les internautes qui tapent cette recherche sont ultra qualifiés et prêts à faire une commande. Quelqu’un qui tape bague n’en est qu’au début de sa recherche d’une bague.

 

Créer de nouvelles pages

Plus vous allez créer de pages, plus vous allez obtenir du trafic. Ça parait logique, mais vous devez le faire ! A l’inverse, fermez les pages qui n’ont pas de grand intérêt. Il n’est pas utile de faire venir des visiteurs sur des pages avec un faible contenu.

Attention, les pages que vous fermez doivent être redirigées vers la page en rapport la plus proche.

 

Travailler vos balises titre et méta description

Ça, c’est un peu le grand débat ! Certains SEO disent que le taux de clics sur les résultats de recherche n’influe pas sur les positions. Objectivement, je pense que si ! Google réfléchit, ou en tout cas essaie de réfléchir comme un humain.

Google positionne les sites avec le meilleur contenu (souvent, taille et qualité vont de paire, mais pas toujours), les plus populaires (avec des backlinks de qualité) et les plus aimés (taux de clic sur les résultats dans Google). Si vous deviez retenir une phrase de cet article, ça serait celle-là. Selon moi, il est donc intéressant de travailler vos balises titre et méta description. Donnez envie à l’internaute de cliquer sur votre site, et non pas sur celui du concurrent !

Par exemple, il y a un site dans le domaine de la moto qui met, à la fin de sa balise titre, « cherche propriétaire ». Je trouve ça amusant ! Je ne sais pas si ça augmente le taux de clics, en tout cas, une chose est sûre, ça attire l’œil de l’internaute.

Rédigez de belles descriptions ! Pour la taille, là encore, on entend tout et son contraire… Certains SEO nous disent de faire des descriptions longues, jusqu’à 320 caractères, et d’autres de moins de 160 caractères. J’aurais tendance à dire de ne pas dépasser 160 caractères, pour pas que votre texte soit tronqué. Pour la balise titre, veillez à ne pas dépasser 70 caractères.

 

Backlinks

Comme je vous l’avais dit, le plus important dans le référencement, c’est le contenu… mais il y a aussi les backlinks ! Un backlink est un lien depuis un site externe qui pointe vers le vôtre. Google utilise les backlinks comme une mesure de la popularité : plus vous avez de liens de qualité, plus vous avez de chances d’être positionné ! Là, privilégiez clairement la qualité à la quantité. Pour faire des liens, ne retenez que des sites ayant du trafic. Une extension de navigateur comme Similarweb vous fournit cette information.

 

Une fois que vous avez installé l‘extension via ce lien, vous n’avez qu’à cliquer sur l’icône pour connaître le trafic d’un site :

 

Les personnes travaillant dans le SEO ont plein d’autres critères pour sélectionner un site mais, selon moi, le critère numéro 1, c’est le trafic ! Un site avec du trafic et une belle courbe de progression est forcément qualitatif.

Maintenant que vous avez trouvé un site qualitatif, vous allez pouvoir le contacter pour essayer d’y obtenir un lien. Deux des meilleures méthodes pour obtenir des backlinks sont les articles invités et les tests produits. L’article invité consiste à écrire sur le blog/site d’un autre afin de placer son lien.

C’est du gagnant/gagnant : l’éditeur du site obtient du texte de qualité et vous obtenez un backlink. Le test produit consiste à envoyer un produit à un blogueur influenceur qui va ensuite réaliser une critique du produit et placer un lien vers votre site. On peut également recourir à des campagnes de netlinking ou encore passer par les articles sponsorisés.

En proposant un article invité si vous avez un site non marchand, ou bien un test produit si vous avez un site marchand, le but est de créer des liens de manière régulière.

Attention, il faut que cela soit fait de manière naturelle !

Evitez de faire beaucoup de liens d’un coup puis plus rien pendant quelques mois.

 

Suivre ses performances avec un outil de suivi de position

Si vous ne savez pas si ce que vous avez fait fonctionne, il ne sert à rien de mettre plusieurs autres actions en place. Selon moi, il est indispensable de suivre ses positions. Pour ma part, j’utilise l’outil SEMrush.

Cet outil me permet de voir si, sur un mot clé et donc sur une page donnée, les actions que j’ai mises en place ont payé. Comment vais-je le savoir ? Tout simplement en regardant si mes positions sont remontées !  Attention, il ne faut pas regarder au jour le jour vos positions, sinon vous risquez de paniquer…

En effet, d’un jour à l’autre, les positions peuvent varier. Si vous avez mis en place une action, attendez entre 3 et 6 mois pour avoir des résultats significatifs. Si vous changez toutes les secondes, vous n’arriverez pas à savoir lesquelles des actions vous ont aidé et lesquelles non.

Je me sers aussi de SEMrush pour voir quelles pages je peux linker (faire un backlink). Imaginons que j’aie un mot clé et donc une page qui commence à bien se positionner, avec du volume, alors je vais essayer de linker cette page pour la faire remonter encore plus dans Google.

 

Là, dans le cas de La Redoute, je serais tenté de pousser les pages Jennyfer, Boohoo et Cache cache.

Si vous souhaitez utiliser un outil gratuit, Google Search Console propose un outil de suivi de position qui peut très bien vous aider.

 

Voir vos positions

En allant dans Google Search Console puis performances, vous pourrez ensuite cliquer sur position moyenne. Là, vous pourrez voir vos positions moyennes (sur 16 mois maximum).

Sur vos résultats, GOOGLE vous fournit une information supplémentaire, le CTR (taux de clics). Grâce à cette indication, vous allez pouvoir optimiser encore et encore le texte pour obtenir de meilleurs taux de clics.

 

Voir votre CTR

En allant dans Google Search Console puis performances, vous pourrez ensuite cliquer sur CTR moyen :

 

Une fois que vous aurez ça, pour chaque mot clé, vous aurez le taux de clics sur Google, le volume de recherche, le nombre de clics et même votre position moyenne sur le mot clé.

 

Ce que vous devez comprendre, c’est que même si beaucoup vous expliquent que le SEO est quelque chose de très complexe où il faut travailler la partie technique, selon moi, et ça n’engage que moi, simplement en vous concentrant et en travaillant votre contenu, sans oublier d’ajouter régulièrement des backlinks de qualité, votre site va se positionner naturellement sur Google !

Surtout, soyez patient : les effets du SEO ne se font sentir qu’au bout d’un certain temps…. mais une fois que le processus est bien lancé, vous recevez du trafic qualifié et régulier !

A vous de jouer !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 21 Average: 4.7]

Johann Nguelet

Dans le Web depuis 2012, j'aide les blogueurs à développer leur trafic et leur chiffre d'affaires.

Articles similaires

Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Comment obtenir du trafic qualifié et améliorer son SEO ?! This is the link: https://www.journalducm.com/obtenir-trafic-qualifie-ameliorer-seo/