Outils CM / Webmarketeur

3 outils de Flux RSS pour votre veille marketing sur Facebook

Facebook ne diffuse pas de flux RSS natif. Le Journal du CM vous livre ici 3 outils pour organiser une veille marketing efficace sur le réseau social.

C’est incontournable : tout professionnel du digital, et notamment le community manager, se doit d’organiser une veille marketing quotidienne à l’aide des flux RSS.

Pourtant, qu’elle soit créative, sectorielle, commerciale ou simplement pour surveiller son e-réputation, la veille peut vite devenir chronophage : on a vite fait de se disperser une bonne partie de la journée !

D’autant que les réseaux sociaux rendent la tâche encore plus ardue. En effet, s’il est relativement simple de récupérer les flux RSS d’à peu près n’importe quel site web, c’est différent pour les réseaux sociaux.

Certes, il existe des outils puissants comme Tweetdeck qui permet de surveiller ses concurrents ou son marché sur Twitter, les tweets étant majoritairement publics. Facebook reste, quant à lui, une nébuleuse s’il s’agit d’y pratiquer sa veille.

Flux RSS Journal du Community Manager

La plateforme ayant supprimé le flux RSS natif de ses pages en 2015, il faut désormais redoubler de créativité pour agréger les informations qui nous intéressent.

Voyons comment procéder.

 

Agréger les flux RSS

Tout d’abord, reprenons les bases. S’il est un outil indispensable à une veille organisée, c’est l’agrégateur de flux. Cet outil permet de compiler au même endroit un ensemble d’informations (de flux) diffusées par diverses sources (site web, blog, réseaux sociaux etc).

A chaque nouvelle publication, les flux RSS sont récupérés et agrégés dans un seul et même lecteur.

Pour « paramétrer » cet outil, c’est simple. Il faut :

1/ Identifier une source d’informations qualifiée (par exemple : Le Journal du CM)

2/ Récupérer le flux RSS diffusé par cette source et s’y abonner (en ajoutant /feed ou /rss au nom de domaine par exemple)

Flux RSS : Journal du CM

3/ Choisir un agrégateur (ici, Feedly mais il en existe d’autres comme Inoreader ou Netvibes) et y importer ses flux RSS

Flux RSS : Journal du CM4/ L’ensemble des publications est alors compilé et consultable dans une seul interface

Flux RSS : Journal du CM

La particularité des réseaux sociaux

Il est évidemment impensable d’organiser une veille sans considérer Facebook : pages concurrentes, groupes de discussions, etc. Mais comment procéder s’il n’existe plus de flux RSS natif ? S’abonner à chaque page et être spammé de notifications ? Checker chaque groupe un par un ? Heureusement non !

Le Journal du CM a sélectionné pour vous 3 outils permettant de créer un flux RSS depuis les principaux réseaux sociaux, chacun avec sa spécificité.

 

1. Exileed, le plus intuitif

L’utilitaire en ligne d’origine russe est gratuit et simplissîme d’utilisation : il suffit de coller une adresse URL dans la barre de saisie (par exemple : celle du groupe Facebook du JCM ) pour en générer automatiquement le flux RSS correspondant.

Flux RSS : : Exileed

 

Flux RSS : Exileed

 

2. FetchRSS, le bonus Amazon et Ebay

Bien que les fonctionnalités de cet utilitaire soient essentiellement payantes, il fait le job concernant la création de flux RSS dans sa version gratuite.

La possibilité de s’abonner aux flux des boutiques Ebay et Amazon en fait un outil indispensable pour une veille produit.

Par exemple, ici tous les articles traitant du Community Management.

Flux RSS : Fletchrss Flux RSS : Fletchrss

 

3. Wallflux, le plus complet

Wallflux fonctionne pour les pages, groupes (y compris fermés si tant est qu’on en fasse partie), utilisateurs Facebook et bientôt avec les événements et les apps.

L’interface est quelque peu austère et il sera nécessaire au préalable de récupérer l’ID du groupe Facebook (l’URL ne suffisant pas).

Flux RSS : Wallflux

 

Flux RSS : Wallflux

 

Cela en fait néanmoins un utilitaire ultra complet. Mais payant… 😉

wallflux

 

Pour aller plus loin sur les outils de veille, vous pouvez consulter l’article très complet La veille du Community Manager et tous ses outils


Merci à Christophe (dans les commentaires) pour les petites corrections à apporter autour de FetchRSS et Inoreader à ajouter avant Netvibes.

 


Merci à Serge Courrier pour son long commentaire et ses petites précisions… même s’il mentionne dans son partage Scoop.it « avec mon commentaire… un peu énervé »

Serge Courrier nous a fait le plaisir de nous apporter plusieurs précisions depuis un commentaire rattaché à cet article. Vu la longueur, la pertinence, et surtout la peine qu’il s’est donné, je trouvais opportun de l’inclure au sein-même de l’article.

 

Quelques petites précisions :

1. Trouver les flux RSS sur un site.

Ajouter /feed/ ou /rss à un nom de domaine ne suffit malheureusement pas à faire émerger le ou les fils RSS présents sur n’importe quel site (encore faut-il qu’il en dispose d’ailleurs).

– Ajouter /feed/ fonctionnera uniquement avec les sites développés sous WordPress. Un /feed/ que l’on pourra d’ailleurs ajouter à la fin de l’URL d’une rubrique, d’un tag, d’un·e auteur·e ou dune recherche. C’est là la grande richesse de WordPress. Pour suivre vos articles par exemple, le fil RSS est : https://www.journalducm.com… Donc cela ne marche qu’avec WordPress

Ajouter /rss ne fonctionnera que rarement. Certains sites comme Liberation, Le Monde, Le Figaro, Les Echos on créé des pages qui listent leur offre de fils RSS (www.lemonde.fr/rsswww.lefigaro.fr/rss).

– En dehors de cela, il y a au moins 8 stratégies différentes pour s’assurer qu’un site dispose ou non de fil RSS. Parmi ces stratégies, l’ajout d’une extension à votre navigateur (Awesome RSS pour Firefox ou Extension Abonnement RSS pour Chrome) vous aidera détecter des fils RSS présents sur un site.

 

2. Lecteurs de fils RSS

Dommage de limiter le choix de lecteurs de fils RSS à Feedly et à Netvibes. Nombre de veilleurs se tournent désormais vers Inoreader (modifier au sein de l’article : NDR)  par exemple, aux fonctions avancés plus riches que Feedly. Pour 50$/an, la version Pro d’Inoreader, vous permet de suivre jusqu’à 100 Pages Facebook. Il suffit d’un copier/coller de l’URL de la Page pour qu’il la transforme en fil RSS.

Scoop.it n’est pas vraiment un lecteur de fil RSS mais une plateforme de curation, et sa section lecture de fil RSS est assez pauvre.

 

3. Transformer une Page Facebook en fil RSS

En dehors d’Inoreader (lecteur de fil RSS) qui permet donc de gérer directement des Page Facebook, le choix des solutions est un peu plus large que celle que vous proposez.

FB2RSS : nouveau venu, fonctionne plutôt bien
FBRSSFeed
Zapier : ce service d’automation Web permet de créer un pont entre Facebook et RSS
RSS Bridge : ce service à héberger soi-même permet notamment d’extraire un fil RSS d’une Page Facebook.

Serge, curateur de RSS Circus

Note Générale
Votre Note
[Total: 17 Average: 4.7]
Facebook Comments

Melanie Valenduc

Esprit agile et âme curieuse, j’aime être partout. Je me passionne pour les gens, les échanges et l’émulsion positive des communautés.

Touche à tout au parcours pluriel, j’ai baigné dans le grand monde des agences marketing et évolué dans l’univers de la distribution pour de très belles marques d’électronique.

Mon plus grand talent ? Communiquer. Formée à l’écoute, rassembleuse, imaginative, je suis une créatrice de liens et de contenus. J’adore percevoir les tendances, digitales et sociétales et engager les communautés avec élégance et humour.

Je fonctionne en mode mission et j’ai plaisir à prendre part à des projets ambitieux. Avec enthousiasme et pédagogie, j’accompagne les entreprises dans leur réflexion stratégique et leur opérationnel.

  • Bryan CODER

    Bonjour,

    Une thématique au coeur de la pratique des community manager, c’est indéniable. Surtout pour être plus efficace et plus « productif » au quotidien. Cet article est donc précieux car il répond à un véritable besoin actuel. Cependant, j’ai aussi quelques remarques pour donner un peu plus de pertinence à ce billet.

    Je rejoins Serge sur la partie mentionnant la recherche d’un flux RSS pour un site. Avancer l’argument qu’il est facile de trouver le flux d’un site revient à bercer d’illusion l’audience du JCM. S’il suffisait « seulement » d’ajouter /feed, cela simplifierait amplement la vie des veilleurs. C’est un bon exemple pour se « lancer », mais intenable au quotidien.
    Il est important de distinguer 2 types de site :
    1/ ceux où le CMS qui le propulse est visible (ou détectable, par exemple via builtwith.com). Dans ce cas, générer leur flux (s’il n’a pas été volontairement désactivé) est facilité puisque chaque CMS a sa propre logique. Pour plus d’informations : https://www.keepitsimple.fr/liste-rss#Les-flux-RSS-des-plateformes-de-gestion-de-contenus
    2/ ceux où le CMS est « maison » ou caché. Dans ce cas, je recommande fortement de suivre le scoop.it de Serge qui recense régulièrement les astuces pour trouver les flux des sites de médias. A défaut, je vous recommande de créer manuellement (ou de façon détournée) leur fil. Vous devriez trouver votre bonheur par ici : https://www.keepitsimple.fr/creer-flux-rss-2284

    Concernant la présentation d’Exileed, il y a une erreur. Le flux présenté en exemple ne concerne pas le groupe du JCM, mais la page. Les méthodes sont totalement différentes.
    Exileed permet aussi (tout comme Wallflux) de générer le fil d’un groupe (uniquement public). La méthode est moins intuitive que pour les pages. Je vous renvoie à https://www.keepitsimple.fr/liste-rss#Facebook-Groupes

    Enfin, je pense qu’il pourrait être bénéfique de spécifier au lecteur comment trouver l’id d’une page ou d’un groupe Facebook. Cet id sera précieux pour générer des fils notamment sur Exileed et Wallflux. Plutôt que de rentrer dans une analyse de code source pas vraiment « user-friendly », lookup-id.com fera le job.

    Pour ce qui est d’Inoreader… Je ne sais pas comment aujourd’hui il est possible d’écrire un billet sur la veille sans le mentionner. Le tester, c’est l’approuver 😉

    Au plaisir d’échanger,
    Bryan

  • Quelques petites précisions.

    1. Trouver les flux RSS sur un site.
    Ajouter /feed/ ou /rss à un nom de domaine ne suffit malheureusement pas à faire émerger le ou les fils RSS présents sur n’importe quel site (encore faut-il qu’il en dispose d’ailleurs).
    – Ajouter /feed/ fonctionnera uniquement avec les sites développés sous WordPress. Un /feed/ que l’on pourra d’ailleurs ajouter à la fin de l’URL d’une rubrique, d’un tag, d’un·e auteur·e ou dune recherche. C’est là la grande richesse de WordPress. Pour suivre vos articles par exemple, le fil RSS est https://www.journalducm.com/author/melanie-valenduc/feed/
    Donc cela ne marche qu’avec WordPress
    – Ajouter /rss ne fonctionnera que rarement. Certain sites comme Liberation, Le Monde, Le Figaro, Les Echos on créé des pages qui listent leur offre de fils RSS (www.lemonde.fr/rss, http://www.lefigaro.fr/rss).
    – En dehors de cela, il y a au moins 8 stratégies différentes pour s’assurer qu’un site dispose ou non de fil RSS. Parmi ces stratégies, l’ajout d’une extension à votre navigateur (Awesome RSS pour Firefox ou Exention Abonnement RSS pour Chrome) vous aidera détecter des fils RSS présents sur un site.

    2. Lecteurs de fils RSS
    Dommage de limiter le choix de lecteurs de fils RSS à Feedly et à Netvibes. Nombre de veilleurs se tournent désormais vers Inoreader par exemple, aux fonctions avancés plus riches que Feedly. Pour 50$/an, la version Pro d’Inoreader, vous permet de suivre jusqu’à 100 Pages Facebook. Il suffit d’un copier/coller de l’URL de la Page pour qu’il la transforme en fil RSS.
    Scoop.it n’est pas vraiment un lecteur de fil RSS mais une plateforme de curation, et sa section lecture de fil RSS est assez pauvre.

    3. Transformer une Page Facebook en fil RSS
    En dehors d’Inoreader (lecteur de fil RSS) qui permet donc de gérer directement des Page Facebook, le choix des solutions est un peu plus large que celle que vous proposez.
    – FB2RSS (http://fb2rss.altervista.org/), nouveau venu, fonctionne plutôt bien
    – FBRSSFeed : http://www.fbrssfeed.com/
    – Zapier (www.zapier.com) : ce service d’automation Web permet de créer un pont entre Facebook et RSS
    – RSS Bridge (https://github.com/RSS-Bridge/rss-bridge) : ce service à héberger soi-même permet notamment d’extraire un fil RSS d’une Page Facebook.

    Serge, curateur de RSS Circus (https://www.scoop.it/t/rss)

    • Merci pour ce long commentaire étayé et pertinent que je pourrais ajouter au post de Mélanie.

  • Christophe Deschamps

    Merci pour cet article.
    Feedly est très bien mais il faut absolument citer Inoreader.com (plutôt que Netvibes, un peu depassé). Scoop.it n’est pas un agrégateur de flux RSS, ou plutôt il peut l’être en mode payant mais plus pour alimenter une page de curation scoop.it que pour faire sa veille.

    Sinon ce n’est pas Fletchrss mais fetchrss.com (to fetch = aller chercher)

    • Bonjour Christophe,
      Merci pour ces précisions. C’est vrai pour Scoop.it et merci pour la correction concernant FetchRSS.
      Ce post fera certainement l’objet d’un update pour recentrer les points soulevés.

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : 3 outils de Flux RSS pour votre veille marketing sur Facebook! This is the link: https://www.journalducm.com/facebook-outils-flux-rss/