Community Manager

Comment évoluer de community manager à social media manager ?

Comment évoluer vers le poste de social media manager lorsqu'on est community manager ? Découvrez les différences et les étapes à franchir, pour avoir les compétences requises par les grandes entreprises :

Le community manager (CM) est le professionnel qui s’occupe de l’image d’une entreprise ou d’une marque sur internet. Il a pour rôle de créer une vraie communauté, de mettre en place des stratégies pour fidéliser cette dernière et instaurer une relation privilégiée et durable avec elle.

Le métier de community manager est de ce fait en constante évolution. Pour développer plus efficacement la visibilité de l’entreprise sur le web et avoir un rôle plus axé sur la stratégie, le CM peut endosser le rôle de social media manager.

Vous envisagez d’évoluer vers un poste de social media manager ? découvrons le rôle et les différences majeures.

 

Evoluer de community manager à social media manager

Pour évoluer vers un rôle de social media manager, il est indispensable de se former à la stratégie et d’avoir des compétences plus pointues que le community manager. De plus, le social media manager a une dimension qui sera aussi managériale, là où le community manager sera plutôt un exécutant.

Evolution de community manager a social media manager

L’évolution passe par la formation, mais il est nécessaire d’avoir également toutes les compétences que le CM aura, et au-delà sur la partie analyse et performance. Notamment via des outils, car le SMM est aussi un rôle qui demande de fortes connaissances en marketing digital.

Les profils recherchés par les entreprises ont souvent un diplôme Bac+5 en marketing / marketing digital avec des spécialisations orientées sur des leviers spécifiques comme le référencement, les réseaux sociaux, mais aussi le pilotage de projets dans certains cas.

Mais avant tout redéfinissons le rôle de social media manager avant de le distinguer de celui de CM.

 

Qu’est-ce qu’un social media manager ?

Le social media manager ou SMM s’occupe majoritairement de la stratégie à déployer sur les réseaux sociaux, mais également de la visibilité, la notoriété et la réputation d’une marque ou d’une entreprise sur le web. Il a également un rôle managérial au sein des grands groupes, où il peut piloter une équipe de plusieurs community managers.

Son rôle est donc de mettre en place une stratégie pour développer la présence numérique de l’entreprise sur internet, afin d’optimiser son image et sa visibilité auprès de potentiels prospects et de clients acquis. C’est une fonction qui lui confère plus de responsabilités, une meilleure capacité de gestion de projet et bien évidemment un meilleur salaire. Le salaire du community manager est en comparaison de 28K€ en moyenne, quand le social media manager peut atteindre les 70 à 80K€ avec quelques années d’expérience.

Le social media manager peut être régulièrement amené à collaborer avec l’équipe marketing et être lui-même sous la responsabilité d’un directeur digital ou directeur de la communication.

 

Quelles sont les différences majeures avec le community manager ?

Le tronc commun entre le community manager et le social media manager reste le travail au travers des réseaux sociaux et la gestion de communautés. Au sein de petites structures les rôles sont souvent les mêmes, et ce sans distinction, bien que le salaire est calqué sur celui de community manager.

Les deux fonctions se ressemblent du fait de leur domaine d’intervention. Ces deux professionnels doivent avoir une très grande connaissance des réseaux sociaux et de leurs codes de communication. Ils doivent travailler sur l’engagement et gérer au mieux la relation entre la marque et les clients, comme les internautes au sens large.

Différences majeures entre community manager et social media manager

Le social media manager comme le CM, doit faire preuve de créativité, avoir le vocabulaire et l’expression écrite d’un profil communicant et une orthographe irréprochable. D’autant plus quand les fonctions sont considérées comme identiques par les petites entreprises.

Compétences et qualités du social media manager

Si ces différentes compétences et qualités sont suffisantes pour être un CM, il faut voir plus loin pour prétendre au rôle de social media manager. Ce dernier à une dimension stratégique bien plus large et est reconnu comme une expert sur cet axe. Il a également la capacité à gérer des projets comme le ferait un chef de projet.

Le social media manager a les compétences nécessaires pour repérer et saisir les différentes opportunités qui s’offrent à lui sur chaque réseau social. Il développe un sens de la responsabilité accru et un esprit d’analyse qui lui permet de travailler au sein des grands groupes. C’est vraiment auprès des grandes structures que son rôle sera reconnu et valorisé.

Le social media manager ne se contente pas de créer et de publier du contenu. Il doit également analyser les différentes opportunités, mettre en place des veilles social media et de nouvelles stratégies pour acquérir des prospects et les convertir en clients. C’est pourquoi il aspire souvent à une plus grande rémunération.

 

Pourquoi évoluer de community manager à social media manager ?

Le métier de social media manager présente des avantages très intéressants à divers niveaux pour le community manager qui souhaite faire évoluer sa carrière.

L’appétence pour la stratégie

Même si ces deux fonctions sont de la même famille, le community manager n’a pas les mêmes missions que le social media manager au sein d’une structure. Il s’occupe en fait des micros tâches et exécute le plan mis en place par le social media manager.

L'appétence pour la stratégie

Une fois dans la peau du social media manager, ce dernier se charge des missions plus importantes. Pour la mise en place de sa stratégie digitale, il reste en veille sur les opportunités de croissance via les différents réseaux sociaux. Fin stratège, il met en place des stratégies publicitaires, réalise des campagnes sponsorisées afin de mieux asseoir la notoriété de l’entreprise.

Loin de la croyance populaire, cette compétence ne s’improvise pas. Un CM ne peut donc se mettre simplement dans la peau d’un social media manager. Il lui faut de l’expérience et surtout des compétences bien spécifiques.

Les responsabilités plus importantes

Les enjeux stratégiques dans les grandes agences sont généralement plus importants. C’est pourquoi ces dernières optent pour un social media manager plutôt qu’un simple community manager expérimenté. Elles préfèrent un professionnel des réseaux sociaux qui a de bonnes bases en stratégie et un niveau hiérarchique confirmé.

Pour réaliser ses missions au sein de ces grandes entreprises, le social media manager peut alors se faire assister par un ou plusieurs community managers. En d’autres termes, le social media manager est semblable à un consultant qui a de plus grandes responsabilités. Il a l’obligation du résultat et peut amorcer des changements majeurs sur la stratégie et le déroulement d’une campagne.

Le community manager quant à lui se chargera alors d’appliquer les recommandations. Il est uniquement dans l’obligation de moyens.

Les chiffres et les analyses

En tant que stratège, le SMM démarrer par une analyse stratégique approfondie sur le positionnement du site de l’entreprise sur internet. Pour cela, il peut utiliser des outils dédiés et/ou faire de nombreuses recherches Google. Il maîtrise les écosystèmes digitaux et les différentes actions stratégiques autour du contenu, de la visibilité, des social ads, de l’acquisition, etc.

Les chiffres et les analyses chez le social media manager

Le SMM peut également utiliser plusieurs outils pour mesurer l’impact de ses actions sur le trafic du site web de la marque. Les outils du community manager sont les mêmes que ceux utilisés par le social media manager pour la majeure partie d’entres eux.

Un meilleur salaire

Plus de responsabilités supposent naturellement plus de rémunération. Le salaire du community manager varie généralement entre 24 000 et 33 000 euros bruts annuels en fonction de son ancienneté et de la structure qui l’emploie.

Le salaire moyen d’un social media manager est de 42 000 euros bruts par an. Un social media manager junior débute habituellement avec un salaire annuel de 39 000 euros à l’année. Avec quatre à six années d’expérience, il peut gagner de 45 000 euros à 60 000 euros bruts par an. Avec plus de 10 ans d’expérience, le SMM peut avoir un salaire de 70 000 euros brut à l’année selon la structure qui l’emploie.

Un community manager qui évolue vers le poste de social media manager, peut encore poursuivre son évolution vers un poste de responsable du digital ou assimilé.

 

Quelles structures embauchent des social media managers ?

Le social media manager exerce au sein des grands groupes comme on l’a évoqué mais également au sein des grandes agences. Dans ces structures, il sera souvent amené à encadrer une équipe de community managers et travailler sur des stratégies à créer en fonction des clients et des projets. Il travaille en relation étroite avec les directions des entreprises qui l’emploient.

Le social media manager peut également être embauché chez un annonceur ou une agence de communication. Il intervient ainsi sur toutes les entreprises qui ont besoin d’améliorer leur visibilité sur le net, à la seule différence qu’une petite structure le considéra à un niveau de rémunération équivalent à celui du community manager.

Un peu frustrant ! d’où l’intérêt de viser les grands groupes pour exercer pleinement le métier de social media manager.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Merci pour cet article clair et concis sur le rôle d’une community manageuse. J’ai maintenant une meilleure compréhension de ses responsabilités et de l’importance de son travail dans la gestion des communautés en ligne. C’est un métier passionnant et essentiel dans le monde numérique d’aujourd’hui. Bravo pour cet excellent article informatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Bouton retour en haut de la page
Index