Stratégies

4 tendances à travailler sur les réseaux sociaux en 2022

Les tendances à venir en 2022 sur les réseaux sociaux et parmi les nouvelles technologies, nous laissent entrevoir un avenir tout digital, qui gagne de plus en plus de terrain dans la vie des consommateurs.

 

Chaque année les tendances réseaux sociaux à suivre et à déployer en ligne, changent et évoluent en fonction des nouveaux canaux qui émergent et des stratégies marketing inspirantes. Le community management interne des entreprises et des marques, doit ainsi sans cesse être en veille et être en capacité de pouvoir rebondir sur ces nouveaux leviers. Ils permettent aux structures de gagner en visibilité, en image, comme en notoriété.

Dans le rapport des tendances réseaux sociaux de 2022 compilé par Talkwalker et Hubspot nous découvrons 10 tendances partagées par des experts social media, qui vont émerger d’ici à 2022. Télécharger le rapport pour en savoir plus sur ces tendances à introduire dans votre stratégie marketing 2022.

Le rapport des tendances réseaux sociaux de 2022

Découvrons 4 leviers tendances à suivre et à surtout déployer pour faire la différence en 2022 :

 

Faire la différence dans sa stratégie réseaux sociaux en 2022

Faisons un petit focus sur 4 tendances qui réunissent marketing d’influence, social media et marketing au sens large du terme. Le community management étant lieu aussi concerné par ces évolutions du fait des réseaux sociaux placés au centre de ces tendances.

tendances réseaux sociaux,tendances 2022

Pour chacune de ces tendances à considérer en 2022, nous reprendrons une parole d’expert, issue du rapport Talkwalker et Hubspot. Nous abordons ici les 4 mentionnées ci-dessous avec notre propre vision afin de venir compléter le rapport complet de plus de 50 pages à télécharger en introduction ou en fin d’article.

  • La maturité du marketing d’influence
  • Le pouvoir de la communauté
  • Les nouveaux formats de contenu dans un contexte post-pandémie
  • Metavers et réalité virtuelle

 

Tendance 1. Le marketing d’influence arrive à maturité

Le marketing d’influence a totalement redistribué les cartes de la publicité en ligne, même si ce levier se veut à part et bien distinct du display tel qu’on le connait. Néanmoins il demeure un marketing qui est là pour générer des ventes en grande majorité. Quand on parle de réseaux sociaux et de publicité, on évoque les social ads, mais indirectement le marketing d’influence s’inscrit parfois dans ce format.

Les budgets alloués pour le marketing d’influence par les entreprises et les marques, ne cesse de progresser, et l’influence marketing gagne en parallèle, de plus en plus en maturité. En 2022 il devrait encore évoluer, et être adopté par davantage d’entreprises qui recherchent de la visibilité, mais également un accroissement de leurs ventes.

Les valeurs et les causes à défendre au cœur du marketing d’influence

Si ce n’est pas une tendance en soi, les voies qu’il prend deviennent de plus en plus respectueuse de nombreuses valeurs, qui sont défendues par diverses associations comme par des consommateurs. C’est le cas pour tout ce qui concerne l’environnement et la défense de multiples causes.

tendances réseaux sociaux,tendances 2022

Des sujets au travers desquels les influenceurs ne recherchent pas de rémunération, mais à user de leur portée pour faire passer de nombreux messages. De plus, on peut voir petit à petit les influenceurs faire des vrais choix en lien avec les valeurs qu’ils défendent, afin de ne pas perdre leur communauté, mais aussi pour parfaire leur personal branding.

Si les premières années du marketing d’influence nous laissait entrevoir des profils qui acceptaient toutes formes de partenariat, aujourd’hui c’est quelque chose qui semble s’estomper. On pouvait comprendre ce phénomène à l’aube où l’influence émergeait, et que nombre d’entreprises y allaient à tâtons. Rien ne garantissait des revenus récurrents aux influenceurs et ils devaient naviguer au travers des partenariats qui se présentaient à eux.

 

C’est donc une évolution logique chez les influenceurs qui œuvrent depuis quelques années sur la toile, au travers des réseaux sociaux mais également des blogs.

Le marketing d’influence responsable : une tendance marquante en 2021. Les créateurs de contenus sont de plus en plus nombreux à refuser des partenariats. Notamment à cause d’une incompatibilité avec les valeurs.

Les deux valeurs principales sont le respect de l’environnement et la transparence. Des valeurs qui sont aujourd’hui pleinement associées à l’émergence d’un marketing d’influence plus responsable.

Camille Jourdain pour Talkwalker & Hubspot

 

Tendance 2. Le pouvoir de la communauté

Les marques et les grandes entreprises l’ont bien compris, elles doivent aujourd’hui plus que jamais, se construire en synergie avec leurs communautés. Si une communauté se compose encore en grande partie d’internautes qui ne se manifestent pas, ces derniers demeurent tout de même attentifs et consomment l’information délivrée.

On doit bien considérer la loi des 90-9-1 qui évoque le pourcentage de profils actifs au sein d’une communauté. Il y a 90% des membres qui sont passifs, 9% qui interagissent, et le 1% restant sont des profils pro-actifs qui vont jusqu’à produire du contenu.

tendances réseaux sociaux,tendances 2022

Un principe qui n’empêche pas de considérer le potentiel et le pouvoir de la communauté, quand celle-ci est bien gérée et qu’elle peut servir aux intérêts de la marque. Cependant il doit demeurer sur du donnant/donnant quel que soit sa forme, quand on considère le temps que les internautes investissent pour interagir. Les diverses interactions permettent aux structures de s’améliorer continuellement dans tous les pans de leur activité. Qu’il s’agisse de la relation client, de l’amélioration de son offre ou encore de suggestions globales à leur encontre.

Une communauté, c’est un fort potentiel démultiplicateur quand il s’agit de communiquer lors de campagnes à déployer sur les réseaux sociaux notamment. L’engagement à rechercher, étant au cœur des préoccupations du community manager qui est amené à gérer les communautés. C’est ce dernier qui pilotera la communauté afin de créer une réelle proximité avec la marque qu’il représente.

 

Notre tendance visera ainsi la communauté en la considérant comme un véritable levier marketing, où l’intérêt résidera dans la proximité à créer et plus encore ; la rencontre pour créer du lien intra-communautaire. Permettre aux membres d’une communauté de se rencontrer, d’échanger et de collaborer en synergie avec une marque, conduit à un engagement bien plus pérenne et solide.

Là où se rencontrent la culture et les consommateurs, on retrouve les sciences et l’art de la formation de communautés. Le consommateur n’est plus un simple observateur ; il participe désormais de manière active à la construction de la communauté d’une marque, avec une présence véhémente qui façonne la pop culture en temps réel.

La communauté est désormais constituée par une trinité : le façonneur de culture, le créateur et le consommateur.

Dipashree Das pour Talkwalker & Hubspot

 

Tendance 3. Les nouveaux formats de contenu / post-pandémie

Ce n’est un secret pour personne ! Si la crise a profité à certains secteurs, elle à malheureusement entrainer la chute de nombreuses entreprises. Une situation face à laquelle il était difficile d’entrevoir une issue, et donc une reprise pour un nombre considérable de structures impactées. Les points majeurs étant la capacité à rebondir, à se réinventer mais aussi à innover.

tendances réseaux sociaux,tendances 2022

C’est ainsi que des entreprises ont pu innover et rebondir sur des types de contenus, qui avaient pour but d’engager davantage les internautes. Avec des connexions à Internet qui ont explosé durant les confinements successifs, la toile a montré tout son potentiel et son réel intérêt pour ceux qui en doutaient encore. Il parait impossible de se passer du web aujourd’hui, et pour cause, tout le business passe par là et le e-commerce a encore enregistré des résultats explosifs durant la crise.

Les types de contenu sur lesquels miser

Si on peut dans la forme parler de vidéos et du retour de l’audio, c’est vraisemblablement vers l’authenticité et la transparence qu’il faudra se tourner dans le fond. De plus en plus de médias et d’entreprises flirtent avec les fake news dans le seul but de générer de la visibilité et de la viralité.

Le Fact Checking est plus que jamais de mise afin de contrôler et de vérifier ses sources, ce qui permettra à de nombreux acteurs de se détacher sur les 2 premiers points soulevés.

Néanmoins c’est la crise qui a orienté les tendances, et avec elle, le divertissement et l’évasion pour combler les sorties impossibles en période de confinement. Ce fut un challenge pour de nombreuses marques mais en même temps une période propice à l’innovation et aux partenariats avec les influenceurs notamment. La pandémie à conduit Internet à devenir la solution de repli pour consommer dans tous les sens du terme ; information, food, évasion, divertissement sous toutes ses formes etc…

Reste à voir comment les marques concilieront le divertissement avec des sujets qui ne prêtent pas forcément de prime abord, mais c’est là où il y a du travail. Les jeunes populations ne veulent pas réfléchir et passer du temps à lire, d’où la vidéo dans un premier temps et si ça peut divertir ça fait mouche ! Voila l’un des nombreux enjeux en matière de contenu, sur lequel il faudra compter.

La pandémie mondiale force plus que jamais les marques à réinventer leurs stratégies d’engagement et de contenus autour de trois piliers : #NoMoreBullshit: Plus de transparence et d’authenticité dans la prise de parole. #GoGreen: CSR, RSE, SDGs, ODD, CO2, ESG, COP22, s’il vous faut un décodeur vous êtes probablement à la traine…

#ActionableData: Les marques pouvant transformer la data brute en ‘Actionable Insights’ afin de prendre des décisions stratégiques, auront un véritable avantage concurrentiel.

Joachim Belmin pour Talkwalker & Hubspot

 

Tendance 4. Les Metavers et la réalité virtuelle

Si les metavers ne vous parlent pas, fouillez dans votre passé et sur le web pour y faire ressortir des applications telles que Second Life ! ou comment un monde parallèle et virtuel en ligne, permettait à des personnes à travers le monde de s’inventer une seconde vie. Sony avait également le sien sur la PlayStation 3, où chaque utilisateur qui le souhaitait, pouvait créer son avatar et se balader dans un monde virtuel. Etaient-ils en avance sur leur temps ?

Si ces essais n’ont pas forcément été fructueux, ils font déjà partis du passé. Mais aujourd’hui ils ressurgissent et particulièrement du côté de Facebook avec Meta, un Internet dans l’Internet comme Marc Zuckerberg aime à le dire. Un nouveau monde virtuel qui nous ramène inévitablement à Second Life, vite abandonné ! Est-ce le bon moment d’y replonger à l’heure où la réalité virtuelle et la réalité augmentée sont en pleine évolution ?

On aurait bien tendance à dire oui face à la recherche identitaire de nombreux jeunes et la compétition qui les habitent au travers des réseaux sociaux. L’influenceur n’est-il pas parfois un profil qui cherche à s’affirmer et à démonter ses qualités, et donc son existence ? Pouvoir toucher des masses de population depuis son fauteuil avec une simple connexion Internet, fait naitre des vocations !

tendances réseaux sociaux,tendances 2022

Les metavers pourraient bien (re)lancer de nouvelles formes de consommation, où les marques au sein de ces mondes virtuels, s’implanteraient pour booster leur business. Même si derrière un avatar se dissimule une vraie personne, c’est ici une nouvelle occasion de récolter des données plus « pernicieuses » sur les gens, car ils seraient les reflets de désirs enfouis en eux et permettrait ainsi d’en savoir plus sur ce qu’il est parfois difficile d’obtenir.

Dans les metavers, vous traduisez directement vos désirs d’achat, de pouvoir, de personnalité etc… Ils seront des univers où le marketing excellerait, à n’en pas douter. Quant à la réalité virtuelle, elle est en lien direct et ferait même office de tremplin. C’est encore Facebook avec sa banche VR et son casque Oculus Quest, qu’il rend cette virtualité accessible. Était-ce une préfigure de Meta ? On peut difficilement en douter !

On peut dire ainsi que les metavers et la VR sont sans aucune doute des tendances sur lesquelles il faudra miser et plus encore anticiper sur ce qu’ils pourront devenir dans les 5 prochaines années.

Outre la sublimation des tendances observées, nous allons assister à l’apparition de la réalité virtuelle avec les métavers qui représentent un potentiel énorme d’usages. Le Groupe Facebook s’y emploie pour assurer ainsi sa transformation digitale.

Les marques sur les réseaux sociaux métaversés, devront affronter ce nouveau défi avec de nouvelles façons de communiquer, vendre, interagir avec leur communauté. Les produits ou services dans un univers virtuel devront pouvoir être consommés dans le monde réel.

David Fayon pour Talkwalker & Hubspot

 

En conclusion

Sur fond de tendances réseaux sociaux à entrevoir d’ici 2022, c’est tout un système qui est en train de subir une réelle transformation. Chacune de ces tendances est un poteau indicateur pour nous montrer la voie vers laquelle on se dirige. Le monde de demain est à la porte, et pourtant ce ne sont pas les réseaux sociaux en eux-mêmes qui vont révolutionner le futur, mais sans doute ce qu’ils ont permis de construire jusqu’ici, en vue de glisser dans des univers parallèles et totalement connectés. Facebook avec Meta nous ouvre le chemin !

Plus besoin de sortir de chez soi, vous pourrez consommer différemment, vous pourrez vivre dans des mondes parallèles, et vous vous inventez de nouvelles vies. Celle dont vous rêviez ! Celle que vous n’auriez pas choisi ! ou encore celle que vous pourriez tester !

Tout ça peut paraitre tout droit sorti d’un film de science-fiction, mais le monde qui se dessine sous nos yeux est en train de devenir un monde ultra-connecté. Celui où la réalité d’un contact s’effritera rapidement au dépend d’une vie nouvelle qui se construira de toute pièce. Le marketing d’influence a ouvert la voie, là où de nombreux profils parfois vraiment très doués, ont pu sortir de l’ombre et s’exprimer au travers de leur passion.

Tout aurait pu paraitre fou il y a 15 ou 20 ans, et pourtant nous avons vécu des expériences passées avec Second Life pour ce qui est des metavers, ou encore des jeux qui nous ouvert la voie de la réalité augmentée. Bien plus récemment ce sont les casques de VR qui nous ont permis de gouter à des nouveaux champs d’action en matière de divertissement et d’expérience marketing.

Plus que des tendances réseaux sociaux, ce sont des tremplins vers le monde ultra-connecté de demain !

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page