Transformation Digitale

La transformation digitale des entreprises

La transformation digitale des entreprises
crédit photo : iStock by Getty Images


Les entreprises françaises (TPE et PME) sont en retard en matière de transformation digitale !

En effet, elles seraient situées en 16ème place en matière de digitalisation selon la Commission Européenne. Un classement jugé inquiétant par le Conseil National du Numérique (CDDum).

D’autres études démontrent ce même phénomène, notamment celle du rapport Deloitte :

  • 2 PME sur 3 ont leur site internet, ce qui témoigne de leur retard comparé au reste de l’Europe (3 sur 4 en moyenne dans l’Union Européenne),
  • Les PME de l’industrie du tourisme et du voyage sont en avance dans la digitalisation,
  • Les PME digitalisées exportent plus que les autres.

Ce qui est le plus frappant c’est le décalage entre la transformation digitale des PME et celle des clients.

7 français sur 10 consomment et paient en ligne, et seulement 1 PME sur 8 vend sur internet !

Selon ce rapport « le manque de savoir-faire technique » serait le principal frein à la transformation digitale des entreprises, ainsi que la méconnaissance des bénéfices qu’elle produit et le manque de connaissance des outils digitaux à leur disposition.

En comparaison avec à nos voisins européens, les axes d’amélioration devenus indispensable à mettre en œuvre concerne les secteurs suivants :

  • le e-commerce,
  • la maîtrise des outils digitaux,
  • le recours à des outils numériques,
  • la présence sur les réseaux sociaux

A ce jour, 27 % des salariés français considèrent que le numérique représente un frein pour leur emploi et leurs conditions de travail, contre 78% qui pensent que c’est une opportunité pour leur entreprise et pour eux même.

Malgré la difficulté à franchir le cap vers la transformation digitale, les chefs d’entreprises quant à eux, estiment que le numérique est une chance.

Cet outil fait peur, il représente une grande porte ouverte aux sources d’informations pour la concurrence, concernant les attaques malveillantes et le cout global de l’investissement.

 

Convaincre les TPE/PME à la transformation digitale

Les petites entreprises françaises n’ont pas évolué ou n’évoluent pas au même rythme que les grands groupes. La transformation digitale devient dés lors un axe primordial pour ces structures si elles peuvent accéder à une restructuration.

On peut néanmoins attribuer aux TPE / PME une prise de décision  généralement plus rapide par rapport aux grands groupes, où les bonnes décisions à prendre avant les mises en chantier, sont parfois très longues.

Si les TPE / PME accusent un retard, on peut soulever des freins comme les investissements, la capacité à former et les changements radicaux que la transformation digitale peut entrainer.

Convaincre les TPE/PME à la transformation digitale

 

Comment rattraper ce retard ?

Tout d’abord sensibiliser les chefs d’entreprises en multipliant les vecteurs d’informations comme les conférences, les salons etc… et pour ceux qui ont déjà un lien avec le monde numérique, assurer une veille en accédant aux articles en ligne et aux tutoriels afin de s’informer librement.

L’accès à l’information et la formation à destination des employés, deviennent des enjeux d’importance capitale pour la vie digitale des entreprises.

Dans la majorité des cas, la formation est un des premiers sujets qui est abordé lors de la transformation digitale, au même titre que la restructuration des hiérarchies dans laquelle sont impliqués les Ressources Humaines.

Si l’accès à l’information est tout aussi important, il est impératif que le personnel s’informe sur les enjeux et les impacts engendrés par la transformation digitale.

Pour parvenir à convaincre les chefs d’entreprise de l’importance de cette mutation digitale, il est nécessaire que l’entreprise et son personnel progressent vers une vision commune en interne.

C’est cette dimension qui s’avère importante pour sensibiliser et avancer dans une direction qui correspond avant tout aux valeurs de l’entreprise.

Au delà, il s’agit d’assurer la pérennité de l’entreprise en l’accompagnant sur les bons choix et le développement des outils à mettre en place.

 

Comment assurer la transformation digitale des entreprises ?

La transformation digitale est parfois plus complexe qu’il n’y parait, voir l’inverse pour certaines structures.

Exemple :

Si on prend l’exemple des grands groupes comme ceux issus de l’industrie automobile, on découvrira un besoin différent en terme de transformation digitale. Il s’agira pour eux de lutter contre les nouveaux entrants d’un marché établi.

Les marques françaises comme Renault, Peugeot et Citroën doivent alors apprendre à réinventer la consommation de l’automobile quand un acteur comme Tesla pénètre le marché.

Il s’agit pour eux de faire parler les données récoltées au fil des années, afin de découvrir les besoins réels du consommateur voir de les faire émerger pour proposer de nouveaux services.

On découvre alors des besoins qui différent sur une période d’un an. Le trajet professionnel, les trajets personnels en ville et les départs en vacances sont déjà 3 axes qui ne nécessitent pas les mêmes besoins en matière de véhicule. Ainsi il est évident qu’un foyer n’investira pas dans 3 véhicules pour répondre à ses attentes.

On répondra alors à ces besoins par un système de location et la mise à disposition d’un parc automobile, qui répondra parfaitement aux attentes des consommateurs.

En règle générale, pour faire souscrire les entreprises à la digitalisation il s’agit de :

  • Leur trouver des modèles existants, comme les pures players qui eux ont très bien amorcés le tournant digital.
  • Les inciter à créer des postes d’avantage digitaux.
  • Former les collaborateurs aux outils numériques et leur démontrer les opportunités offertes par le digital.
  • Il faut savoir que l’humain joue un rôle important dans cette transformation digitale : l’évolution des compétences, les formations, les mises en place d’académies digitales suivi de mesures d’accompagnement feront la différence à moyen et long terme.
  • Ainsi IBM, innove en créant le grand MOOC d’entreprise. Elle amorce le pas vers la digitalisation avec Think Academy qui est une source d’inspiration pour les autres entreprises.
  • Mettre en place une culture de la mesure et de la data.

 

Le marketing digital : Un des leviers de la transformation digitale

Dans la mesure où la vitesse du progrès technologique tend à dépasser celle de la transformation numérique de nombreuses entreprises, partir du service marketing digital prends tout son sens pour anticiper le virage de cette transformation.

Les web-marketeurs sont au cœur de cette transformation digitale en étant déjà sur le terrain : ils mettent en place quotidiennement des stratégies web pour leur société.

A cette fin, l’entreprise pourra utiliser tous les outils permettant de déployer et d’assurer sa visibilité sur internet :

  • CMS (site web),
  • CRM (envoie d’emailing),
  • Site web mobile,
  • Tablette,
  • SMS marketing,
  • Réseaux sociaux.

Savoir exploiter ces ressources et quantifier les retours que cela peut générer sont des points à évaluer. Si les outils sont multiples, ils aident tout de même à répondre à des besoins croissants de la part des consommateurs et des nouvelles générations montantes.

Il est donc nécessaire de maîtriser un langage et les connexions avec les différents outils s’y référant.

 

  • L’outil CMS

    Créer un site multi-écrans visible sur de nombreux supports (tablette, pc, mobile) devient une nécessité incontournable.
    Les entreprises peuvent ainsi amorcer cette tendance en utilisant des CMS comme WordPress, Joomla… qui sont des éditeurs de contenus assez simple à utiliser.

    Le développement du e-commerce passera également par ces solutions.

 

  • Les outils pour créer des applications mobiles (iPhone et Android)

    L’entreprise peut également suivre et compléter cette tendance en créant ses propres applications mobiles. De nombreux sites ou solutions en ligne existent pour y parvenir et sont à la portée de personnes familières aux CMS.

    La tendance mobile se confirme année après années même si en France le desktop est encore devant le mobile. Il s’agit néanmoins de cadrer son marché et son rayon d’action pour juger ou pas d’investir dans les technologies liées au mobile.

 

  • L’outil de routage (CRM), pour lancer des campagnes emailings

    Informer, proposer ses produits à ses clients est une nécessité pour l’entreprise. Ainsi, elle a à sa disposition des outils (gratuits et ou payants) pour faire du CRM afin de gérer au mieux son portefeuille de clients.

    Envoyer des campagnes emailing, promotionnels et sms devient alors plus facile avec l’extraction possible de données pour affiner ses actions.

 

Quelques outils d’emailing parmi les plus connus :

– MailChimp : permet d’envoyer gratuitement de emails jusqu’à 2000 contacts,
Sendiblue : permet d’envoyer gratuitement des emails jusqu’à 9000 contacts (par mois)
– Message business : solution payante

 

Compléter votre lecture sur la transformation digitale :

Qu’est-ce que la transformation digitale ou numérique ?

https://www.journalducm.com/2017/06/19/transformation-digitale-17513/

 

Les ressources humaines au cœur de la transformation digitale

Vos ressources humaines au cœur de la transformation digitale

 

Conclusion sur la transformation digitale

Si la transformation digitale se réduit pour beaucoup à des outils, au web et à tout ce qui gravite autour du social media, il n’en est rien. La transformation digitale c’est aussi une question de RH, de restructuration interne, de nouvelles approches de consommation à développer etc…

Le marketing digital est par exemple un maillon, il arrive en général au stade final concernant la mise en place d’outils et de solutions pour parvenir à un résultat, et ou dans la recherche d’objectifs à atteindre.

N’oublions pas qu’un des gros morceaux de la transformation digitale est lié au big data, et à la manière de faire parler ces données pour en extraire des pistes de business exploitables par les entreprises.

Ces données sont soient récoltées en interne pour ceux qui peuvent investir dans du stockage et du traitement « en temps réel » ou acheter à des acteurs experts de la data.

On peut souligner en amont les besoins primaires autour de la formation pour avancer vers une vison qui doit être « commune à tous les salariés » au sein de l’entreprise.


Note Générale
Votre Note
[Total: 20 Average: 4.6]

Géraldine Gomaere

Issue d'une formation de rédacteur, je me suis spécialisée dans e-marketing. Le web étant constamment en évolution, rédiger des articles sur ce sujet est un réel challenge. Pour en savoir + sur mon parcours, mon CV en ligne http://www.doyoubuzz.com/geraldine-gomaere
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : La transformation digitale des entreprises! This is the link: https://www.journalducm.com/2017/04/25/transformation-digitale-des-entreprises-16111/