Marketing Digital

L’engagement va t’il s’éteindre ?


Au travers du très bon article que Marie-Hélène Di-Benedetto vient de rédiger : L’engagement, on s’en fiche ! quelques-uns se sont déjà posés la question de savoir s’il n’avait plus aucun intérêt.

Introduction

Comprenons un peu l’engagement avant d’aborder le sujet principal ! L’engagement c’est un peu comme ce qu’il y a derrière l’argumentaire d’une vente avant de conclure. C’est aussi le moyen par lequel vous allez créer de l’interaction avec une communauté. De ces 2 constats, on pourrait dire : « lequel est le plus significatif pour une société ? » Il y a toujours une phase d’engagement dans les 2 cas, et comme moi-même je l’ai déjà abordé dans cet article un nouveau rôle du community manager en inbound marketing un acte d’achat peut intervenir plus tard pour un prospect. Dès lors il est important de l’engager jusqu’à le convertir en client, et de ce fait une communauté peut effectivement jouer un rôle très important.

Engagement-Community-Manager

Comme Marie-Hélène le laisse sous-entendre dans son article, la conversion est multiple et elle ne se définie pas comme une unique mutation d’un prospect vers un client. Toute démarche nécessitant une ou des étapes, verra alors une conversion au passage de l’une à l’autre, ou tout simplement le fait de générer une action comme cliquer sur un Call-To-Action. La conversion revêt ainsi plusieurs définitions selon des objectifs définis au préalable.

D’un point de vue strictement community management, l’engagement se rattache à l’animation d’une communauté en prenant soin de l’impliquer dans ses actions; interaction, participation à des évènements, jeux-concours, échange, partage… en toile de fond c’est l’adhésion à une marque qui revêt toute son importance, avec au final des ambassadeurs qui deviennent des leviers pour la « vente ». Ne voit-on pas déjà une conversion à ce stade ? Bien entendu !

L’engagement va t’il s’éteindre ?

C’est un mot doux pour casser le rapport de force d’un acte de vente ou de conversion en quelque sorte. En marketing on ne laisse pas transparaître en première place l’acte de vente, on laisse venir le client ou on va à lui par une forme de communication qui émane d’un message mixant des ingrédients audiovisuels par exemple… on suscite l’acte d’achat !

Non ! L’engagement ne s’éteindra jamais.

Dans cet optique, l’engagement est donc très important car il se place en amont de tout acte décisionnel. Ce que souligne Marie-Hélène à juste titre, c’est l’envers du décor, la pensée reine et la réalité qui ressort : OUI ON EST LA POUR VENDRE ! ou pour atteindre tel ou tel objectif. À ce titre, personne n’a à se voiler la face car tous on un même but en fin de route; vendre pour assurer la pérennité de son business.

Alors non l’engagement ne va pas s’éteindre, il va continuer à être ce template pour atteindre un but, et si on raisonne en tant que pure businessman / businesswoman on peut penser (difficilement dire) que l’engagement on s’en fiche ! Il faut avoir de la finesse pour le placer dans un discours mais en suivant le fond de la pensée de chacun, oui ça parait vrai et ça peut passer.

Si je devais résumer un peu le schéma, j’utiliserai cette formule :

L’engagement est une période de transition qui demande de la patience avant conversion

Il ne peut être omis, mais devenir secondaire pour un oeil visionnaire face à la réalité du business. En social media il est peut-être trop mis sur un piédestal ! Ça je peux le comprendre car on constate que trop de community managers par exemple, manquent de culture d’entreprise, et à ce titre ils ne s’impliquent pas dans le rôle de l’entreprise, c’est à dire cette notion de rentabilité visant à assurer la pérennité de toute structure. Là on laisse trop la place à cet engagement qui devient presque obsessionnel pour nombre d’entres eux.

Reste à voir aussi les directives et la vision des dirigeants à cet égard. Je ne jette pas la faute systématiquement aux community managers, mais s’intéresser d’avantage à sa structure et savoir comment elle fonctionne, implique déjà à la notion de vente au travers de son travail. Le but et l’objectif de l’entreprise est alors pleinement à considérer.

En conclusion

Je remercie Marie-Hélène d’avoir exposé ce point en le mettant un peu plus en lumière, et je laisse la place à d’autres pour l’étayer et l’amener sous un autre angle. 

Pour conclure je dirais que l’engagement ne s’éteindra pas, mais qu’il restera actuel tant qu’on s’impliquera d’avantage sur l’aspect vente au travers d’une démarche marketing. Il ne faut pas trop l’encenser, ni trop le mettre en avant… mais l’amener dans une démarche globale et stratégique de l’entreprise. Oui à l’engagement mais ne pas omettre la finalité dans son cheminement. Et même si on s’en fiche ! on ne peut faire sans.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 1 Average: 5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : L'engagement va t'il s'éteindre ?! This is the link: https://www.journalducm.com/2014/07/25/engagement-va-til-eteindre-3155/