Community Management

ZEvent : retour sur cet événement gaming à but caritatif !

Retour sur le ZEvent, un marathon exceptionnel de 50h de streaming sur Twitch, qui a permis de récolter des dons pour aider les victimes de l'Ouragan Irma

Une trentaine de gameurs avec parmi eux des influenceurs issus du gaming, ont participé, le 8 septembre au ZEvent. Un marathon exceptionnel de 50h de streaming sur Twitch qui a permis de récolter 487.578,66€ au profit de la Croix Rouge, afin d’aider au final les victimes de l’Ouragan Irma.

Retour sur un événement gaming de grande ampleur avec l’interview de WhiTe PenGoiN, community manager de l’évent, en fin d’article.

 

ZEvent, un événement caritatif avant tout

Un mois avant le début de ZEvent, un teasing vidéo réalisé par Adrien Nougaret (alias ZeratoR) annonçait déjà cet événement exceptionnel. Organisé au profit de la Croix Rouge et à l’initiative de ZeratoR, ce marathon n’avait alors aucun autre but que d’aider l’association.

Malheureusement, la situation en Outre-Mer suite au passage de l’Ouragan Irma redirigea les dons vers les victimes de la catastrophe.

L’occasion donc pour ces streameurs de se retrouver entre amis mais aussi de jouer à des jeux vidéos tels que League of Legends, Trackmania, Playerunknown’s Battlegrounds ou encore Civilization VI. Mais ils n’étaient pas là seuls. C’était en effet l’occasion d’unir des communautés de plusieurs milliers de personnes autour d’une grande cause.

C’est ainsi qu’à 20h, le 8 septembre, le ZEvent fut lancé.

Et la communauté était au rendez-vous. Après quatre heures de live seulement, le ZEvent avait déjà atteint les 100.000€ de donations et était en top tendance sur Twitter.

Plusieurs médias en ligne publiaient déjà des articles sur le sujet tandis que les médias plus traditionnels se déplaçaient pour obtenir des interviews.

Mais cela ne s’arrêta pas là. En effet, le Président de la Croix Rouge françaiseJean-Jacques Eledjam, s’est lui-même déplacé afin de remercier les streameurs et leurs communautés. Une interview pleine d’humilité de la part de cet homme qui revenait sur son parcours et ce qu’il se passait aujourd’hui dans ces locaux.

Et c’est ainsi qu’après 50h de Live, les donations s’élevèrent à 487.578,66€ ! Une somme colossale réunit uniquement par une communauté qui s’avère très loin des clichés populaires. Les gameurs ont en effet prouvé qu’ils n’étaient pas des personnes cloîtrées et désintéressés par le monde qui les entoure.

Et, aujourd’hui, leur mobilisation permet d’aider des milliers de personnes.

ZEvent : un événement gaming de grande ampleur

Outre la mobilisation exceptionnelle autour de cet événement, que ce soit de la part de la communauté et des médias, ce fut aussi un grand moment de gaming.

En 50h de live, ce fut pas moins de 500.000 visiteurs uniques qui regardèrent ces hommes et femmes jouer à plusieurs dizaines de jeux vidéos. Des moments exceptionnels qui donnèrent naissances à de magnifiques scènes sur Twitch, un réseau social très souvent méconnu de la part des professionnels du digital.

Les viewers, eux, ont eu en tout cas le droit de voir de magnifiques moments au travers de parties de Playerunknown’s Battlegrounds, un tournoi unique sur Trackmania ou encore de longues heures de Civilization VI. Les meilleurs instants sont à retrouver dans un Best-of général réalisé par Lutti, l’un des streameurs présents lors de l’événément.

 

Un community manager pour ZEvent

Un événement qui n’avait pas lieu que sur Twitch. En effet, un community manager était sur place afin d’administrer le compte Twitter de ZeratoR.

Retour sur cet événement avec WhiTe PenGoiN, community manager présent afin de gérer la communication du ZEvent ainsi que les centaines de notifications associées.

Bonjour WhiTe PenGoiN, merci de prendre de votre temps pour répondre à ces quelques questions. Pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Mickaël, j’ai 26 ans et je travaille en tant que directeur de la stratégie digitale pour l’équipe esport française Team Vitality. Sur internet je suis plus « connu » sous le pseudo WhiTe PenGoiN.

Zevent

 

Comment avez-vous appris l’existence du ZEvent ?

J’ai eu la chance d’éviter toute la longue partie organisationnelle qu’ont enduré Zerator et son équipe (notamment Dach) puisque j’ai appris l’existence de l’évent lors de l’annonce publique qui a été faite sur le stream. J’avais déjà suivi Avengers France l’année dernière et je n’étais pas du tout au courant que l’initiative était sur le point d’être renouvelé, donc c’était vraiment une très bonne surprise.

 

Comment en êtes-vous arrivé à être le Community Manager pour cet événement ?

En plus d’être un viewer assidu de Zerator, c’est quelqu’un que je connais depuis quelques années maintenant. On avait eu l’occasion de se croiser sur un projet et on discute de temps à autre, c’est quelqu’un que je respecte énormément pour le travail qu’il accomplit.

Du coup c’était tout naturel pour moi de lui proposer mon aide en mettant à disposition mes compétences de community manager pour l’event. Personnellement, c’est également quelque chose qui me tenait à cœur de pouvoir apporter ma petite pierre à ce bel édifice.

Zevent

 

Comment s’est passé l’évement ZEvent pour vous, de votre point de vue de Communty Manager ?

C’était incroyable. J’ai eu tout le weekend les chiffres sous les yeux et ils étaient dingues. Il y a toujours une petite appréhension quand ça débute, mais dès les premières heures on a vu que la communauté répondait présent que ce soit sur Twitch ou sur Twitter.

Pour l’anecdote il y avait tellement de notifications Twitter qu’elles s’affichaient 5mn en retard tout au long du weekend sur mon PC et de son côté Zerator ne pouvait plus allumer son appli Twitter sur son téléphone sans la faire planter, ça montre l’ampleur de la chose. Le bilan d’un point de vue de community manager est forcément positif, parce que la visibilité de l’événement sur les réseaux sociaux a été massive et c’est la finalité du rôle, mais vu les gens réunis, l’inverse m’aurait étonné.

À la limite si je pouvais émettre un bémol ce serait celui de mon délai d’adaptation. Lorsque tu prends le contrôle d’un compte personnel, il faut un peu de temps pour réussir à se mettre dans le ton de la personne que tu incarnes.

J’ai beau « beaucoup » connaître l’univers qui entoure Zerator et sa communauté, sur un créneau aussi court que celui-là, le moment avant que j’atteigne la « vitesse de croisière » m’a paru beaucoup trop long et ça rend les tweets de début d’évent moins naturels.

 

Quel bilan retirez-vous de cet event à titre personnel ? Recommenceriez-vous l’expérience ?

Mon bilan personnel concerne plus ce qui importe réellement, c’est-à-dire que l’argent récolté va permettre d’aider des gens qui vivent un enfer aux Antilles depuis le passage de l’ouragan. Comme disait Laink, un des streamers, on a enfin l’impression de réellement servir à quelque chose et que ce qu’on fait a du sens.

Ce qui me plait beaucoup aussi dans ce ZEvent c’est que le bonheur des uns a fait le bonheur des autres. Tout le monde a passé un weekend génial, que ce soit les streamers ou les viewers et ça permet en plus d’aider d’autres gens.

On pourra toujours trouver des personnes isolées qui arriveront à critiquer pour une raison X ou Y, mais en vrai c’est un succès total et je serais évidemment disponible l’année prochaine pour répondre à l’appel si l’event se répète.

Zevent

 

Selon vous, quelle est la place du Community Manager, notamment dans ce type d’événement ?

Quand on me demande ce que je fais, j’aime bien répondre que je suis dans l’ombre, c’est la métaphore qui me semble la meilleure pour représenter ce rôle. Le community manager c’est un peu le mec qui tire les ficelles d’une marionnette pour lui faire raconter des histoires.

Évidemment, le rôle dépend très grandement de l’organisation ou de la personne que tu représentes, mais globalement les mécaniques restent les mêmes. Tu adoptes une posture qui évolue ou non au fil du temps face à ta communauté et tout ce qui gravite autour.

 

Avez-vous un précieux conseil à donner aux lecteurs du Journal du Community Manager sur le Community Management ?

Je ne sais pas s’il est précieux, mais je pense que le meilleur conseil est sûrement de ne jamais s’arrêter d’engranger. Internet va très vite, trop vite parfois même et si tu rates un wagon tu peux très vite prendre énormément de retard.

Il faut être capable de rester toujours au courant de tout ce qui se passe dans le domaine qui te concerne et dans ceux qui s’en rapprochent pour ne jamais être à court d’idées et toujours prêt à s’adapter à n’importe quelle situation qui peut se présenter.

Zevent

 

Que pouvons-nous te souhaiter pour la suite ?

Des victoires. Même si le ZEvent était absolument génial, je reste avant tout le CM de la Team Vitality et notre métier c’est la compétition. Si nos joueurs gagnent, tout ira bien pour moi !

Et de manière plus globale, si on peut me souhaiter une chose c’est de pouvoir continuer à vivre de ma passion aussi longtemps que possible.

Eh bien, c’est tout ce que nous te souhaitons WhiTe PenGoiN ! Merci encore pour tes réponses et bonne continuation !

Note Générale
Votre Note
[Total: 29 Average: 4.8]

Julien Lagneaux

Community Manager encore en formation, je m'intéresse beaucoup à l'univers composant mon métier. Plusieurs expériences social media et web m'ont conduites sur cette voie, et notamment mon plaisir de la rédaction !
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : ZEvent : retour sur cet événement gaming à but caritatif !! This is the link: https://www.journalducm.com/zevent-evenement-gaming/