Rédaction web

Rédaction web : 7 titres accrocheurs pour vos articles

Le titre d'un article doit refléter parfaitement son contenu, et permettre en quelques secondes de capter un internaute afin qu'il poursuive sa lecture. Voyons 7 types de titres accrocheurs :

 

En rédaction web, il faut savoir que la majeure partie des lecteurs d’un article s’arrêtent au titre. Ce dernier suscite une « première impression » et incite ou pas à sa lecture en l’espace de quelques secondes. L’internaute sait quasi-immédiatement s’il veut poursuivre la lecture ou pas.

C’est ici que vous voyez l’importance de travailler votre titre, afin qu’il accroche immédiatement le lecteur. Un principe important dans la rédaction web comme pour votre référencement naturel.

Découvrez 7 types de titres accrocheurs pour vos articles afin de captiver votre audience et la convaincre de lire vos contenus !

 

Les titres de vos articles

Pour rappel les titres de vos articles sont relatifs aux balises H1 et permettent un meilleur référencement s’il sont bien optimisés. Vous devez les travailler avec soin et y introduire le ou les mots-clés rattaché(s) à votre sujet. Il faut en même temps qu’ils soient courts pour mettre en relief le mot-clé principal.

La balise meta title ou meta titre est quant à elle visible sur les moteurs de recherche comme Google. Elle permet de travailler un angle légérement différent, pour valoriser votre sujet et rebondir éventuellement sur un mot du même champ lexical que votre mot-clé majeur.

Voyons à présent 7 titres d’articles accrocheurs pour vos lecteurs :

 

1. Des titres courts qui ont de l’impact

Les lecteurs veulent saisir l’idée maitresse de votre contenu dès son titre. S’il est trop long, ils risquent de ne pas cliquer même si votre article demeure très pertinent. En effet, les internautes ne LISENT pas toujours vos titres. Ils les écument tout simplement. Bien rédiger pour le web passe donc par un bon titre, qui suscitera l’engagement de votre audience.

L’idéal est donc parfois d’alterner avec des titres courts, concis et précis. Pensez à aller directement au but dans certains cas.

Par exemple : Devenez plus productif !

Des titres courts qui ont de l'impact

De plus, à partir de 50 à 60 caractères, Google peut tronquer les titres dans les résultats de recherche. Si vous souhaitez générer plus de clics sur votre texte, évitez de dépasser cette limite. Dans le cas où Google récupérait votre balise H1 pour le meta-titre, un point qui arrive selon l’orientation et la pertinence liée au contenu. Dans tous les cas, il est recommandé de faire court.

 

2. Un titre décalé

Même si de nombreux internautes aiment les titres directs et évocateurs, il faut parfois un peu de jouer sur des titres décalés pour capter réellement leur attention. 80% des internautes partagent un article sur les réseaux sociaux sans le lire ! soit une personne sur 5 qui le lira. Qu’est-ce qui motive dés lors le partage ? Un titre qui semble intéressant, original etc… sans oublier que l’influence du média ou du blog pourra aussi jouer dans ce cas.  Alors, apportez une touche d’humour à votre headline.

 

Par exemple : « Oh, une mouche ! » : découvrez comment éviter les distractions pour accroître votre productivité.

Créez un titre qui ne se contente pas de faire valoir votre point de vue, mais qui le fasse de manière détournée. Jouez sur les mots, sans pour autant être sensationnel !

 

3. Poser une question dans votre titre 

Les titres interrogatifs fonctionnent plutôt bien grâce à leur approche directe, précise et très dynamique. Ils ont tendance à immédiatement positionner le sujet du contenu et susciter l’intérêt du lecteur qui y trouvera sa ou ses réponses.

Poser une question dans votre titre 

Par exemple : Comment devenir plus productif en rédaction web ?

Avec une telle formulation, vous mettez en évidence la problématique recherchée par le lecteur. Il se pose cette question, donc il est satisfait de trouver une ressource qui va lui apporter une solution ! Les questions peuvent revêtir différentes formes d’interrogations tout en se mettant à la place des internautes pour travailler sur leurs besoins.

Une orientation différente des « how-to » que nous verrons ci-dessous, où il est question de travailler uniquement sur le principe : comment faire ?

 

4. Utiliser les titres « how-to » ou comment faire ?

L’internaute à la recherche d’informations est plus enclin à saisir une requête « comment faire ». En effet, selon une étude de BuzzSumo, « Comment » est le troisième mot le plus utilisé dans les articles du web. Il s’agira donc de travailler sur les problématiques diverses et variées rattachées à votre thématique, et en extraire des contenus qui répondront à la question comment faire ?

 

Par exemple : comment faire pour augmenter sa productivité ?

Un titre simple, mais suffisamment impactant et intéressant pour votre audience !

 

5. Les top listes ou listes d’options

Pour un titre qui génère de l’action, utilisez les top listes ! Elles recensent plusieurs solutions à un problème, pour travailler autour d’un sujet spécifique par exemple. Il peut s’agir de listes d’outils gratuits ou payants, de conseils, de méthodes ou bonnes pratiques pour parvenir à un résultat etc…

Par exemple : 10 astuces de pro pour optimiser sa rédaction web

Les top listes ou listes d’options

Là encore, vos lecteurs cherchent des réponses à leurs questions. Les internautes aiment que plusieurs options soient proposées, car avec un titre annonçant une liste ils vont penser qu’il y aura forcément une voir plusieurs solutions qui leur conviendront.

 

6. Les titres témoignages

Sous-utilisé, le témoignage a pourtant un énorme impact sur l’engagement des lecteurs. Après tout, la majeure partie des consommateurs lisent des avis en ligne avant d’effectuer un achat, et parmi eux certains déclarent que les avis clients positifs augmentent leur confiance dans une entreprise.

Une excellente façon d’utiliser vos témoignages clients est de les transformer en titre, afin que l’internaute puisse s’identifier. Vous démontrerez ainsi à vos prospects, les bénéfices de vos produits / services dès leur entrée dans le tunnel de vente.

Par exemple : Le logiciel BoostMoiÇa m’a vraiment aidé à devenir plus productif !

 

7. Appeler à l’action dans votre titre

Si vous voulez que vos lecteurs agissent rapidement, alors transformez votre titre en appel à l’action. Encouragez-les à agir pour mieux convertir vos prospects en clients ou accroitre votre taux de lecture.

Par exemple : Testez notre solution pour augmenter votre productivité.

Vous pouvez également encourager votre audience à tester un produit ou un service gratuitement afin d’obtenir un feedback. Un bon moyen pour améliorer votre offre en fonction des retours obtenus. De plus si vous mettez en place un formulaire, vous aurez une base de contacts à solliciter si un intérêt est manifesté à l’égard de votre produit / service.

Par exemple : Testez gratuitement notre solution pour augmenter votre productivité.

Ce type de formulation encourage vos prospects à agir en mettant une offre en avant, car ils doivent cliquer et lire votre article pour en connaitre les détails.

 

Pour conclure

Vous avez désormais le choix pour mieux capter l’attention de vos lecteurs en misant sur différents types de titres d’articles. N’hésitez pas à tester et à alterner différentes formulations de titres pour votre contenu. Analysez ensuite les retours et voyez celles qui génèrent le plus de taux de clic.

Dans l’idéal travaillez avec des outils SEO pour chercher les tendances et les mots-clés qui génèrent du clic pour votre référencement naturel.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page