Influenceurs

Macro-influenceur vs micro-influenceur : Lequel choisir ?

Faire le bon choix entre macro-influenceur et micro-influenceur pour ses campagnes ! Quels sont les différences entre ces 2 profils et comment les choisir ? Découvrons-le :

 

Le marketing d’influence est un levier permettant de bénéficier d’une expertise en vue d’assurer la promotion de ses campagnes marketing, de communication ou pour tout autre action comme les évènements par exemple.

Il faut cependant savoir que les influenceurs gérés au sein des agences, comme pour les plateformes d’influence, sont découpés en plusieurs typologies de profils. Parmi eux on retrouve notamment les macro-influenceurs et les micro-influenceurs.

Alors bien souvent la question se pose de savoir auxquels des 2 faire appel pour ses campagnes ?

 

Les macro-influenceurs

Les macro-influenceurs sont parmi les plus sollicités, du fait qu’ils sont beaucoup moins nombreux que les micro-influenceurs et qu’ils intéressent les marques pour l’impact des campagnes d’influence déployées. La particularité du macro-influenceur est avant tout la taille de sa communauté, un point central qui est encore recherché par les entreprises et les marques qui font appel aux influenceurs.

Les macro-influenceurs

La taille de la communauté des influenceurs n’est pourtant pas un élément majeur et/ou il ne fait pas tout. La notion d’engagement est également très importante et à considérer quand on travaille sur le sujet de l’influence. Néanmoins on peut soulever que dans une grande partie des cas, plus l’influenceur aura d’abonnés plus l’impact en terme de visibilité sera important. Pour une action purement promotionnelle, comme la mise en avant d’un produit ou d’un service, on peut compter sur un volume de ventes intéressant, si la campagne est bien cadrée.

Mais le taux d’engagement en marketing d’influence est sans doute ce qu’il faut viser avant tout, et considérer ensuite le nombre d’abonnés du macro-influenceur dans un second temps. L’engagement montre comment les abonnés interagissent avec l’influenceur, et permet d’évaluer ainsi les résultats et la performance attendus sur une campagne.

Ils sont également des gros créateurs de contenu dans la majeure partie des cas. Le contenu étant leur marque de fabrique, si la créativité et l’originalité s’en dégagent, en plus de leur personnalité. Beaucoup parmi eux sont processionnels, et peuvent donc se concentrer sur leur contenu et les actions qu’il déploient dans le cadre des partenariats.

gros créateurs de contenu

Privilégiez les macro-influenceurs pour des objectifs de vente et de visibilité. Sachez également que plus un influenceur aura d’abonnés et de popularité, plus il sera nécessaire d’investir du budget. Pensez aussi que les résultats attendus peuvent conduire à une campagne où il faudra s’inscrire dans la durée, et donc de gérer des partenariat avec plusieurs profils d’influenceurs.

 

Les micro-influenceurs

Sans doute les plus nombreux parmi les différentes catégories d’influenceurs, qui comptent également les méga-influenceurs ou les stars, ainsi que les nano-influenceurs. Les micro-influenceurs sont donc les plus représentés, et ce, dans tous les domaines confondus.

La taille de leur communauté peut varier de 20.000 à plus de 100.000 followers, même si ces chiffres ne sont pas de réelles valeurs-étalons à quelques milliers d’abonnés près. Certains de ces influenceurs sont très populaires, car ils travaillent sur des univers qui ne rassemblent pas forcément des milliers de fans.

A contrario, les domaines très fédérateurs comme la beauté et la mode, verront chez une influenceuse à 30 ou 50K abonnés, un profil peu populaire, mais néanmoins très intéressant pour les marques.

 

Les micro-influenceurs

Ils sont également créateurs de contenu, et tous ne sont pas professionnels, c’est-à-dire qu’ils ne vivent pas de leur influence. Les macro-influenceurs ont un pourcentage plus élevé de professionnels en comparaison.

Le principal intérêt est chez eux la relation et la proximité entretenue avec leur communauté. De ce fait, ça se traduit souvent par de meilleurs taux d’engagement à l’issue des campagnes d’influence. On peut également soulever que pour les marques et les entreprises qui recherchent du feedback sur un produit ou un service, il y a possibilité de collecter des informations intéressantes car les échanges entre le micro-influenceur et ses fans seront plus nourris.

Enfin en terme de budget, les opérations seront plus abordables, mais attention à bien évaluer les potentiels retours pour atteindre le bon ROI. Tout dépendra des objectifs recherchés bien entendu !

 

Comment trouver ces influenceurs et travailler avec eux ?

Pour trouver des influenceurs, cela nécessite dans bien des cas, de recourir à des outils d’influence. Ils pourront vous permettre de créer des cartographies de profils, et d’extraire ainsi toutes les données les concernant ; le taux d’engagement, les partenariats générés avec des marques, l’évolution des abonnés, le positionnement, les canaux où ils évoluent etc…

Les recherches de profil en interne et en dehors d’outils seront très chronophages, car seul Google et les réseaux sociaux seront à votre portée. De très nombreuses données vous manqueront, notamment celles pour vérifier si l’influenceur est authentique et n’a pas eu recours à des pratiques d’achat de fans ou de pods, et bien d’autres.

La meilleure solution consiste à passer par une agence de marketing d’influence dédiée ou une plateforme qui propose un accompagnement au même titre qu’une agence.

agence de marketing d'influence

A l’inverse, si vous avez repérer un profil qui répond à vos attentes, contactez-le depuis l’un de ses canaux sociaux (le plus représentatif) et laissez-vous une période de temps suffisante pour mettre en place votre campagne. Considérez tous les aspects nécessaires à la création du contenu, les planning réciproques et la mise en place stratégique de l’opération.

 

Les outils, Google, les réseaux sociaux et les agences d’influence seront vos meilleurs amis pour tirer profit de vos actions.

 

En conclusion

Faire le choix d’un micro-influenceur au dépend d’un macro-influenceur ou réciproquement, peut être fonction de plusieurs points : les attentes, le souhait de s’inscrire dans la durée, le budget, la recherche de feedback, la recherche de visibilité, un travail d’image etc…

Il est bien entendu envisageable, et parfois recommandé quand cela est possible, de faire appel à ces deux types d’influenceurs pour élargir ses objectifs, et pouvoir en tirer des conclusions sur les résultats obtenus. Ainsi l’un n’est pas mieux que l’autre, c’est juste une question d’angle et d’attentes.

4.7/5 - (4 votes)

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page