Blogging

Comment optimiser l’environnement de travail d’un blogueur ?

Un blogueur doit tout autant privilégier son travail que son environnement... voyons comment l'optimiser :

Depuis quelques années à présent, le blogueur est devenu un vrai métier à part entière. Pour exercer il ne suffit pas de savoir rédiger, mais de connaitre également les fondamentaux de l’écriture et/ou les fondamentaux du SEO qui sont 2 univers avec de multiples connexions. Au delà une parfaite connaissance des réseaux sociaux sera de rigueur.

Le blogueur professionnel passe ainsi la majeure partie de son temps sur un ordinateur entre faire sa veille, assurer sa rédaction, ses partages sur les réseaux sociaux et la gestion de partenariats divers.

Au milieu de tout ça il est donc indispensable d’optimiser son espace de travail, aussi bien informatiquement parlant que naturellement parlant. Il y a d’ailleurs souvent cette question qui revient au sein des formations : Comment s’organise un blogueur entre vie privée et vie professionnelle ? et l’un des premiers points sur lequel on échange est son lieu de travail.

 

Définir son lieu de travail

Plusieurs solutions s’offrent au blogueur pour définir et optimiser son environnement de travail. 3 solutions majeures pour le lieu de travail :

1. Bureau privé externe

La première solution consiste à avoir un bureau privé dédié à son travail. Ce bureau externe sera une pièce totalement destinée à son activité ou partagée avec une tierce personne. Un espace de travail pour lequel il faudra penser à plusieurs choses  :

  • Le coût du loyer mensuel
  • Les frais annexes : eau, électricité… (s’ils sont facturés à part)
  • Les repas du midi
  • Le matériel et le mobilier nécessaires

Un bureau privé offre l’avantage d’être isolé pour être pleinement concentré sur son travail. On peut ainsi facilement tabler sur des horaires de bureau classique et éviter de faire trop d’heures. Il permet également de bouger de son domicile et d’éviter une totale sédentarité.

Il faudra bien prévoir les différentes dépenses cependant. A domicile on limite les dépenses mais l’environnement reste le même  et cela peut vite devenir lassant.   On peut vite se laisser envahir par les tâches quotidiennes de la maison également.

 

2. A domicile

Travailler à domicile  demande une certaine discipline car il faut s’inscrire dans une logique de travail et se lever aux heures convenables, comme si on allait au bureau à l’extérieur. Les avantages peuvent être multiples et notamment au niveau des dépenses qui sont réduites comme les trajets, le paiement d’un loyer, de charges et de nourriture.

Cependant il est peu convenable pour beaucoup d’indépendants de concilier vie professionnelle et vie privée au sein d’un même espace. Il faut donc peser le pour et le contre et penser à une alternative à un moment ou un autre.

Une des disciplines à avoir est de penser à bouger régulièrement pour lutter contre les problèmes de sédentarité. Privilégiez le confort et assurez-vous de compléter votre activité de blogueur par du sport ou des sorties régulières.

Le travail à domicile peut parfois nécessité une pièce isolée pour travailler au calme.

 

3. Espace  coworking

Une autre alternative intéressante est le travail en espace coworking. Vous serez comme à votre bureau privé mais entouré de personnes travaillant dans le même univers que le vôtre ou complémentaire. On peut travailler aux côtés de graphistes, de community managers, de web designers etc…

L’idée est aussi de se créer un réseau d’indépendants et de voir comment évoluer et s’entraider les uns les autres. En travaillant aux côtés de nombreuses personnes issues du monde digital, il est tout-à-fait possible de trouver des synergies et de s’apporter les uns aux autres.

 

Le confort de travail

Le confort de travail est tout aussi important que le lieu pour bien se sentir et préservez sa santé. Le problème des métiers de sédentaires est souvent l’immobilité devant un poste informatique, entraînant mal de dos, lombalgie, hernie discale etc…

Un bon siège pour commencer !

Vous allez sans doute passer des heures sur un siège de bureau et donc être soumis à une immobilité quotidienne plus ou moins accentuée. Pensez déjà à faire le bon choix du siège quitte à investir quelques centaines d’euros et à bien le régler pour travailler dans les meilleures conditions. En investissant parmi des modèles de chaises ergonomiques on s’octroie déjà un très bon appui pour le dos, la zone lombaire et la tête. Ensuite, le rembourrage de la chaise se doit d’être confortable à l’assise.

Néanmoins posséder une chaise ergonomique ne fait pas tout, encore faut-il s’asseoir correctement. Une bonne posture sur son fauteuil est indispensable pour ne pas vous épuiser trop rapidement. Les pieds doivent être bien à plat sur le sol, le dos doit être bien droit sans pour autant mettre en tension son cou. Pour ce qui est des bras, ils doivent former un angle de 90 degrés quand ils sont en appuis sur le bureau

Pensez ensuite à vous lever toutes les heures et à marcher au moins 5 minutes pour bien faire circuler le sang.

La luminosité

La lumière est un élément indispensable pour ne pas subir de stress et des maux de tête. Ayez une source lumineuse ambiante naturelle qui ne fera pas face à votre écran de travail.  Privilégiez une orientation latérale sans qu’elle soit gênante pour vous. Prévoyez au pire une lampe d’appoint sur votre bureau pour palier à un manque de lumière et/ou pour vous éviter un mal de tête.

 

Une décoration adaptée au travail du blogueur

L’environnement de travail d’un blogueur passe par les couleurs, ce qui habille une pièce, les matériaux et donc la décoration en globalité. Des choses simples et peu coûteuses existent pour embellir son environnement de travail et les plantes en font partie.

Les plantes pour décorer son espace

On y pense pas ou quasiment pas ! Les plantes ont quelques vertus dépolluantes et il est de rigueur d’en utiliser quelques unes pour purifier un peu l’air ambiant. Ça ne remplacera pas un purificateur d’air mais ça aura l’avantage d’être décoratif et de parfumer le bureau !

Les plantes absorbent une partie des composés néfastes contenus dans l’air ambiant. Des études sérieuses ont été menées par la Nasa et Phyt’air sur ce sujet.

Charlotte Courchay de Biowork

Le choix d’une plante verte, à l’instar de la lampe sur son bureau est un bon moyen pour travailler en toute tranquillité. Non seulement la plante a cette vertu de purifier l’air ambiant, mais  elle apporte une touche personnelle sur le bureau. En ce qui concerne le  choix de la plante, il est recommandé de choisir une plante dépolluante comme pourrait l’être l’azalée, le dragonnier ou encore l’aréca.

Voilà quelques petits conseils simples et facile à adopter quand on est sédentaire et dans notre cas blogueur. Pensez également à mettre de l’ordre dans votre environnement de travail et soyez organisé dans vos tâches.

 


Source image à la une : DepositPhotos

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 1 Average: 4]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Comment optimiser l'environnement de travail d'un blogueur ?! This is the link: https://www.journalducm.com/environnement-travail-blogueur/