Community Management

Le community management en 2023

Comment va évoluer le community management d'ici à 2023 ? Découvrez davantage les attentes des entreprises plus que les nouvelles technologies sur lesquelles il faudra tout de même être en veille :

 

Si le community management n’est pas prêt de disparaitre, la pratique évoluera en revanche vers des nouvelles spécificités. Ceci étant dû en partie aux technologies émergentes qui bousculeront les pratiques des community managers en poste actuellement, et ceux qui arriveront sur le marché.

On pense ainsi à la réalité virtuelle, la réalité augmentée et le Metaverse qui sera un point convergeant de ces technologies. Si la réalité virtuelle sera au cœur des métavers, elle laissera sans doute sa véritable empreinte lors de la décennie à venir. Facebook Meta enregistre effectivement des pertes financières et ses investisseurs ne sont pas rassurés quant à l’avenir de la firme.

Au milieu de tout ça les exigences se durcissent, la concurrence rattrape peu à peu son retard et la visibilité est un objectif qui présente de réelles difficultés pour les entreprises qui recherchent à l’atteindre sur le web. Nous pouvons ainsi constater qu’au fil des années, le community management devient difficile à pratiquer.

 

L’évolution du community management 

Le community management a connu ses heures de gloire, mais elles auront été de courtes durée. Avec d’un côté des entreprises qui ne comprenaient son rôle, et de l’autre un temps d’adaptation qui a vu déferlé le métier au sein de toutes les structures présentes en ligne, ou presque.

community manager aux multiples compétences

Rappelons que le community management est là pour acquérir de la visibilité pour une entreprise, une marque ou toute structure présente en ligne. C’est au community manager que revient la tâche de piloter la présence en ligne au travers des réseaux sociaux. Son rôle est multiple, mais il se concentre majoritairement sur la création et le partage de contenu, tout en travaillant l’engagement de sa communauté. Il a doit amener les membres de ses communautés à interagir sur les contenus de l’entreprise.

Le CM a également pour rôle de mettre en place des actions en vue de travailler cet engagement. Il sera amené à créer des jeux-concours, gérer des évènements physiques et/ou en ligne qui lui permettront de rencontrer les membres de sa communauté et bien d’autres actions à développer pour atteindre des objectifs. et visibilité mais également d’image et de notoriété.

 

Le community management en 2023 : quel est le programme ?

L’année 2023 sera une année transitoire pour les centres de formation CM notamment. Ils devront anticiper sur l’arrivée des nouvelles technologies d’une part, mais également sur les priorités en ce qui concerne les attentes des entreprises. L’idée reste de former des community managers qui doivent être parfaitement opérationnels.

Community management 2023,Community manager 2023

La difficulté majeure étant de faire tenir un programme de formation community management sur un nombre d’heures prédéfini, d’où l’intérêt de proposer des spécialités pour couvrir tous les besoins des entreprises.

Marketing digital, publicité en ligne et référencement web

Face à la difficulté croissante de gagner en visibilité, de nombreuses entreprises vont recourir à la publicité en ligne et à des experts. Ces derniers étant davantage spécialisés sur le marketing digital et sur les leviers du référencement ; SEO, SEA, SMO etc. Le but étant d’associer des actions payantes et travailler leur trafic organique, pour bénéficier d’un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche, notamment Google.

Il y aura donc un net intérêt à former les community managers sur les leviers du marketing digital et renforcer ce ce qui a trait au SEO pour optimiser les contenus rédactionnels. Les axes à travailler et sur lesquels le CM devra se perfectionner, seront la publicité en ligne, l’utilisation d’outils de marketing automation, la rédaction web et voir si les centres peuvent proposer des modules additionnels.

S’initier aux nouvelles technologies et au Metaverse

Enfin les programmes pourront aborder l’initiation des nouvelles technologies et ce qu’elles impliqueront en matière de community management. L’un des gros sujets sera la modération des comportements plus que celle des contenus au fil du temps, si le Metaverse venait à s’imposer.

 

Community manager et Metaverse les changements

Les différentes formes de réalité virtuelle et augmentée demandent que l’on s’y intéresse, car les réseaux sociaux auront sans doute des cartes à jouer sur ces univers. L’intelligence artificielle s’accroit et évolue, et une grande partie des nouvelles technologies y font appel, donc l’aborder permettra au minimum d’avoir des éléments de langage. De même qu’il est bien de ne pas être dénué de vocabulaire et de connaissances au sein des entreprises modernes.

Pour finir sur le pan technologique, il ne sera pas utile de miser pleinement la carte du Metaverse d’ici à 2023, tout simplement parce que ça implique beaucoup de choses. Une migration en masse des utilisateurs, d’autres sociétés qui investissent sur des technologies s’y rapportant et un effet Waow ! qui vient conclure sur les réels bénéfices et intérêts des metaverses etc.

Le Metaverse c’est peut-être demain, mais dans 3, 5 ou 10 ans. Wait & See !

Le marketing d’influence et les influenceurs

Un autre aspect à souligner en community management est le marketing d’influence. Les community managers seront aussi amener à travailler sur ce levier marketing et à user d’outils pour rechercher les bons profils dans le cadre d’opérations de communication.

En travaillant sur la recherche des influenceurs, le CM pourra entretenir un portefeuille de profils, afin de faire appel à eux quand des campagnes seront lancées. Il peut s’agir de produit ou de service à promouvoir, voir  un changement de cap, un contenu à viraliser etc.

les influenceurs sur les réseaux sociaux

Le marketing d’influence poursuit son évolution et des règles sont instaurées petit à petit, comme le certificat d’influence que met en avant l’ARPP (L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité). Les influenceurs devront faire preuve de plus en plus de transparence, et les sociétés devront céder à la publicité masquée face à une éthique grandissante.

En l’état il faudra compter sur ce levier qu’est le marketing d’influence, et le considérer pleinement comme un axe publicitaire.

 

 

Les compétences du futur community manager

En 2023 on aura de plus en plus à faire des choix de profils qui ont de la valeur ajouté. La créativité, l’originalité et la création de contenu spécifique via les plateformes du moment, comme TikTok, seront à privilégier. Ce qui veut dire que la vidéo sera encore à l’honneur !

Il faudra donc maitriser tout ce qui est montage vidéo et les effets qui permettent d’émerger sur les plateformes comme TiktTok , Instagram mais également YouTube qui est encore une valeur sûre. Le community manager sera peu à peu davantage impliquer dans la création de contenu en amont des relais qu’ils assurent sur les réseaux.

Les compétences autour de la vidéo deviendront donc indispensables, comme celles liées au montage photo, qui permet de créer des stories. Elles se partagent sur tous les réseaux sociaux à ce jour, et pas seulement Instagram. Il y a aussi la création des carrousels que l’on retrouve de plus en plus sur LinkedIn et qui peuvent faire preuve d’originalité quand ils sont bien sont bien ficelés et chartés.

Il reste encore un contenu à mieux promouvoir : l’infographie ! C’est un contenu visuel qui se consomme très rapidement par les utilisateurs. De plus il recèle de nombreux avantages comme la viralité qu’il génère lors des partages et également l’autorité qu’il permet de gagner lorsque les blogs les utilisent pour illustrer des propos. Un lien qui pointe vers l’article où se trouve votre infographie, vous offrira ainsi un meilleur référencement.

Consolider ses compétences, en acquérir de nouvelles pour en maitriser les contours et gagner en expertise seront les objectifs du community manager en 2023. Si le profil est très généraliste et touche-à-tout, il serait intéressant d’aller cherche une spécialisation parmi celles recherchées ; SEO, création de contenu et montage vidéo professionnel.

4.7/5 - (19 votes)

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page