Blogging

Comment optimiser un contenu pour Google si vous êtes blogueur ?

Pensez au référencement quand on est blogueur est primordial si on veut gagner en visibilité comme les professionnels. Voici quelques petits conseils à suivre.

Les blogueurs ne connaissent pas réellement les fondamentaux du SEO. Ils se basent souvent sur des plugins comme Yoast SEO en pensant que ça suffira pour positionner un contenu.

Si votre blog reçoit peu de visites alors que vous avez du contenu de qualité de qualité, ça doit certainement être frustrant. Pour y remédier voici une série de conseils à mettre rapidement en pratique pour acquérir les bons réflexes.

 

Comment booster le référencement SEO de votre blog sur Google ?

Afin de gagner en visibilité sur Google, vous devez travailler le référencement naturel (SEO) pour optimiser vos contenus et monter dans les résultats de recherche. La concurrence étant forte sur Google il vous faudra dans tous les cas être patient pour constater les fruits de votre travail.

le référencement SEO de votre blog sur Google

 

1. Se mettre à la place de l’utilisateur

Identifier et comprendre les besoins des internautes vous permettront d’élaborer votre stratégie de mots-clés lors de la création de vos contenus. Vous pouvez ainsi plus facilement fournir les meilleures informations à votre audience et aux moteurs de recherche.

Si vous cherchez à mettre un sujet spécifique en avant, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • De quelles informations ai-je besoin ?
  • Que contiendra ma requête sur les moteurs de recherche ?
  • Ai-je des questions ?
  • Comment mon contenu permettra-t-il d'apporter des réponses aux questions que les internautes se posent ?

2. Savoir utiliser les bons mots-clés

Un article optimisé pour le référencement est basé sur le bon choix de mots-clés principaux et secondaires. La sélection des mots-clés se réalise grâce à des outils, tels que le générateur de mots-clés Google Ads (planificateur de mots-clés), SEMrush, Yooda, etc.

Faire appel à Google Keyword Planner vous permettra aussi de découvrir le nombre de recherches générées chaque mois en fonction des mots-clés, les suggestions de mots-clés pertinents, le niveau de concurrence sur Google Ads, etc.

Savoir utiliser les bons mots-clés

Toutefois, évitez le keyword stuffing (suroptimiser son contenu en répétant vos mots-clés principaux). Certes, répéter ses mots-clés était une pratique courante et acceptable il y a à peine quelques années, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Cette technique n’améliorera aucunement l’expérience utilisateur. De plus, les moteurs de recherche ont aujourd'hui une intelligence artificielle bien rodée et le risque de pénalité n'est pas à écarter.

3. Créer un contenu unique, sans plagiat

Un contenu rédigé pour obtenir un bon référencement, doit être unique et intéressant pour vos lecteurs. Il faut donc éviter toute forme de contenu dupliqué et toujours apporter les sources de vos données externes. Google verra dans tous les cas un contenu dupliqué et il ne contribuera pas à optimiser votre référencement.

Soyez authentique et délivrez des contenus uniques et de qualité pour vos lecteurs. Toute forme de plagiat se découvrira un jour ou l'autre, et vous risquerez par dessus tout de ternir votre e-réputation.

4. Créer un contenu bien structuré

Vous devrez créer une checklist pour vos articles et rédiger votre contenu en vous assurant qu’il est bien structuré. Utilisez des sous-titres, des listes à puces ; insérez du contenu ; affichez des expressions en gras ; mettez des photos ou des diagrammes…

Voici le contenu qui vous aidera à créer cette checklist : L'optimisation des articles WordPress

 

Optimisation d'un article WordPress

Certains éléments constitueront des ancres idéales pour le maillage interne et externe de votre site : les définitions, les tableaux (prix, comparaisons), le contenu dynamique (simulateurs, enquêtes)… Notez que la création d’articles de blog de haute qualité est au centre des efforts de marketing de contenus réussis.

5. Ne pas oublier les graphiques et les chiffres

En ce qui concerne les chiffres, ils permettent toujours de gagner la confiance des internautes, tout comme les graphiques. Les deux sont la bonne équation pour augmenter la visibilité de votre site web afin d’attirer du trafic et gagner des liens. C’est un moyen simple et rapide de diffuser des informations.

Pensez aux infographies que vous pouvez partager au sein de vos contenus dés lors que vous informez votre audience de la source. Mieux encore ! Faites vos propres infographies si vous le pouvez.

6. Optimiser les balises

Une fois que le texte est rédigé et optimisé au niveau sémantique, occupez-vous des balises. Apprenez que les balises Title (titre SEO) d’une longueur en dessous des 90 caractères doivent contenir le mot-clé principal accompagné de quelques requêtes secondaires. La balise meta-description, quant à elle, devrait faire un peu plus de 150 caractères. Elle est destinée à inciter l’internaute à cliquer sur le lien lorsqu’elle apparaît dans les moteurs de recherche.

Pensez dans le corps de votre article à bien structurer vos paragraphes à l'aide des balises Hn (H2, H3... H6). Elles permettent de découper un contenu pour en faciliter la lisibilité et surtout faire ressortir vos requêtes-clés pour Google.

 

Comment lancer le référencement SEA de votre site Internet sur Google ?

Si vous mettez en avant des produits et/ou des services via votre blog vous pourriez avoir recourt au SEA (Search Engine Advertising). Mis à part le référencement naturel ou SEO, le référencement SEA est aussi un moyen d’optimisation efficace, mais payant. Avec quelques étapes seulement, vous parviendrez à susciter l’intérêt des internautes pour votre contenu sur Google.

lancer le référencement SEA de votre site Internet

Comprendre les termes du référencement web : Le guide du référencement naturel et payant

 

1. Rehausser la qualité de la page de destination

Vous voulez rendre votre contenu plus intéressant ? Tenez compte de vos landing pages ou pages de destination. C’est en effet le premier élément qui attire l’attention du visiteur sur Google. Il doit être captivant si vous souhaitez l’inciter à l’action. Ce faisant, vous réussirez à faire évoluer votre taux de conversion et à maximiser votre Retour sur investissement (ROI) si vous adoptez les bonnes règles du copywriting (rédaction professionnelle de textes de vente)

2. Songer à des annonces promotionnelles

Si les moyens nécessaires pour bénéficier de la stratégie SEA vous font défaut, une option supplémentaire existe. Que diriez-vous de programmer des campagnes publicitaires pour séduire les internautes, les convertir en leads et clients ? En consultant Google Analytics, vous aurez juste à être au bon endroit et au bon moment grâce aux tranches horaires idéales pour attirer plus de clients.

3. Rechercher des mots-clés

Pour cibler des visiteurs, choisissez aussi des mots qui captent facilement leur esprit. Et pour aller plus vite, des générateurs de mots-clés sont disponibles en ligne. Ils en réalisent la recherche par domaine d’activité et vous permettent d’augmenter la popularité de votre site web. Cependant, si vous voulez viser des clients particuliers, optez pour les mots-clés longue traîne.

Rechercher des mots-clés

4. Trier les mots-clés

Il est vrai que disposer des mots-clés permet d’optimiser votre référencement SEA. Néanmoins, sélectionnez-en ceux qui maximisent le plus le Quality Score (QS) de votre site web. Pensez alors à vous servir de l’outil de référencement SEA de Google nommé Google Ads pour viser une catégorie de prospects. À cet effet, excluez les mots-clés évasifs. Vos mots magiques doivent avoir le moins d’équivalents et de variantes possibles.

5. Fignoler les annonces

Afin que vos annonces atteignent votre cible, elles doivent remplir certains critères. Il s’agit de présenter une description à la fois brève et précise. En consultant les résultats de ses recherches, le visiteur tombe généralement sur le lien vers la page de destination et un titre suivi d’une petite description. Porter plus d’attention à vos annonces vous permettra donc de lancer votre référencement SEA facilement.

6. Suivre le progrès du référencement

Vérifiez ce que donne l’optimisation de votre site Internet au fil du temps. Depuis le début de votre opération, votre visibilité a-t-elle augmenté ? Dans le cas contraire, quelque chose cloche. Peut-être que vos annonces manquent d’intérêts, que le contenu de votre site a besoin d’être fignolé ou que votre cible doit être redéfinie.

Pour accroître le nombre de vos visiteurs, voire votre ROI, apporter des rectifications, même peu importantes, optimisera votre référencement.

7. Tirer profit de la géolocalisation

Comme la concurrence fait rage dans le monde du commerce, la nécessité de se distinguer se fait de plus en plus sentir. Certaines entreprises qui disposent de lieux de vente réels se servent de leur localisation comme stratégie marketing. Elles adaptent leurs ventes au plus offrant selon leur situation géographique.

Tirer profit de la géolocalisation

L’objectif serait de devancer leurs concurrents, de maximiser leur campagne Ads et de conformer leur campagne aux besoins des clients.

8. Opter pour le site mobile friendly

En raison de leur praticité, les smartphones, les tablettes supplantent complètement l’ordinateur de bureau et le PC portable. La plupart des utilisateurs naviguent sur Internet au moyen de leur appareil mobile.

Ainsi, il pourrait être intéressant de créer une version mobile friendly de votre site web si vous voulez obtenir plus de clics. Vous devez ajuster vos annonces promotionnelles à ce nouveau support de communication pour convertir vos visiteurs en clients.

 

Bref, pour avoir le meilleur positionnement sur Google, vous pouvez tout simplement suivre les différentes étapes susmentionnées. Cependant, le SEO et le SEA ne sont pas uniquement les seules techniques pouvant vous servir. Dans la liste figurent également le SMO (Social Media Optimization), le SEM (Search Engine Marketing), etc.

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page