Community Management

Qu’est-ce que la Business Intelligence et comment l’utiliser en community management ?

Découvrez la business intelligence et comment peut être au service du community management :

 

Qu’est-ce que la Business Intelligence ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’informatique décisionnelle, et comment l’exploiter en tant que community manager pour tirer pleinement profit des données sur votre communauté.

 

Qu’est-ce que la Business Intelligence ?

La Business Intelligence (BI), ou informatique décisionnelle en français, consiste à exploiter des logiciels et des services afin de transformer les données en informations exploitables. Grâce à ces informations, une entreprise est en mesure de prendre de meilleures décisions stratégiques et tactiques.

Les outils de permettent d’accéder à des ensembles de données afin de les analyser. Les résultats de ces analyses sont ensuite présentés sous forme de rapports, de tableaux de bord ou autre visualisation tels que des graphiques ou des diagrammes.

La notion de Business Intelligence couvre aussi les différents outils permettant d’accéder rapidement à des informations sur l’état actuel de l’entreprise à partir des données disponibles.

 

À quoi sert la Business Intelligence

Parmi les principaux outils de Business Intelligence, on compte les tableaux de bord. Il s’agit d’applications logicielles capables de combiner automatiquement des données pour générer des diagrammes et des tableaux de bord en guise de rapports sur une entreprise.

La business intelligence
Source : DepositPhotos

Outre le reporting, l’informatique décisionnelle permet généralement de comprendre les tendances et facilite la recherche, la fusion et l’exploration des données utiles à la prise de décision.

La Business Intelligence peut être utilisée dans tous les secteurs d’activité, et pour de nombreux cas d’usage. Elle permet par exemple le suivi des ressources humaines, l’analyse des données de ventes, ou encore l’optimisation de la chaîne logistique.

Grâce aux décisions guidées par les données, les organisations peuvent augmenter leurs revenus, optimiser leurs opérations, et profiter d’un avantage sur leurs concurrents. De manière générale, la Business Intelligence permet de gagner en efficacité et en productivité, de détecter les problèmes à temps, d’identifier les opportunités, et de développer de nouvelles stratégies.

 

Quelle différence entre Business Intelligence et analyse métier ?

De prime abord, la Business Intelligence pourrait sembler similaire à l’analyse métier. Il existe toutefois une différence majeure entre ces deux disciplines.

La Business Intelligence se focalise sur l’état “actuel” d’une entreprise ou d’une organisation. Elle est “descriptive”, et permet de profiter d’informations sur le présent ou sur les causes passées.

De son côté, l’analyse métier englobe des techniques d’analyse de données “prédictives”. Elle permet de savoir ce qui adviendra dans le futur. Elle regroupe aussi des techniques d’analyse “prescriptive”, permettant de savoir quelles décisions prendre et quelles actions effectuer pour arriver au meilleur résultat.

 

Par conséquent, en raison de cette distinction, la Business Intelligence s’adresse davantage aux dirigeants d’une entreprise. L’analyse métier quant à elle requiert l’intervention de professionnels de la data science, afin d’analyser et d’interpréter les prédictions et les conseils générés grâce aux outils.

 

Qu’est-ce que la Business Intelligence « self-service » ?

La Business Intelligence “self-service” a vu le jour pour permettre à tout un chacun de dégager de précieuses informations à partir des données. Il s’agit d’une catégorie d’outils d’informatique décisionnelle éliminant le besoin de l’intervention d’experts en informatique.

Grâce à ces outils en libre-service, les différentes équipes d’une organisation peuvent facilement générer des rapports pour les dirigeants et les managers non techniques. Des menus déroulants et autres interfaces intuitives aident à trouver et à transformer les données très facilement.

La business intelligence self service
Source : DepositPhotos

Toutefois, la Business Intelligence self-service présente aussi des inconvénients. En laissant une liberté totale à toutes les équipes de l’organisation, il est possible de se retrouver rapidement submergé par un flot de données et de métriques désorganisées et incohérentes.

De même, cette pratique peut faire émerger des problèmes en termes de sécurité de données ou faire exploser les factures liées à l’utilisation de logiciels Cloud. Il peut donc être préférable de faire appel à des spécialistes en data science, ou tout du moins d’effectuer une formation dans ce domaine.

 

Les outils et logiciels de Business Intelligence

Il existe de nombreux types d’outils de Business Intelligence. En règle générale, on distingue les tableaux de bord, les outils de visualisation de données, de reporting, d’exploration de données (data mining), les logiciels ETL (extraction, transformation, loading) de données, et les bases de données OLAP (online analytical processing).

Les solutions de tableaux de bord et de visualisation sont les plus utilisées, car elles permettent de générer des rapports lisibles et facilement compréhensibles à partir des données. Parmi les logiciels de BI les plus utilisés, on peut citer Tableau, Splunk, Qlik, Einstein Analytics ou encore Power BI.

 

 

Community Analytics : la Business Intelligence au service du Community Management

En tant que community manager, une introduction à la Business Intelligence peut se révéler très bénéfique. La Community Analytics consiste à analyser les données issues d’une communauté en ligne afin de dégager des tendances intéressantes et exploitables.

Les réseaux sociaux et les forums génèrent d’immenses volumes de données, et sont donc propices à l’informatique décisionnelle. De nombreuses plateformes communautaires en ligne incluent d’ailleurs directement des tableaux de bord permettant la collecte de données et l’affichage de mesure.

Il est donc aujourd’hui très simple de se pencher sur les données issues de la communauté que vous gérez. Pour tirer pleinement bénéfice de la Business Intelligence, il est toutefois nécessaire de fixer des objectifs afin de décider du type de données et des indices de performance à surveiller.

Grâce à la BI, vous pouvez notamment mesurer l’engagement de votre communauté ou encore sa satisfaction. En analysant le comportement de la communauté, il est possible de prendre les bonnes décisions afin de stimuler sa croissance ou d’améliorer l’expérience des membres. Les Community Managers “data-driven” profitent d’un réel avantage.

 

Le futur de la Business Intelligence

Dans un futur proche, il est probable que le Machine Learning et l’intelligence artificielle révolutionnent la Business Intelligence. Les logiciels seront en mesure de guider les utilisateurs et de les épauler pour simplifier encore davantage l’analyse de données. On utilise le terme “augmented analytics” pour désigner cette innovation.

Plutôt que d’utiliser différentes plateformes pour la Business Intelligence et l’analyse métier, les deux disciplines pourront être combinées sur les mêmes applications. Ces logiciels pourront aussi répondre à des questions sur des hypothèses en calculant les probabilités.

Les utilisateurs profiteront de recommandations toujours plus fiables. Ainsi, la Business Intelligence va devenir de plus en plus indispensable pour les entreprises de tous les secteurs…

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page