Community Manager

Les problèmes rencontrés par le community manager en formation

Le futur community manager panique et stresse souvent durant son cursus, du fait d'une formation dense et de la difficulté à tout retenir. Faisons le point

Le community manager en formation rencontre régulièrement des problèmes selon les cursus suivis. Les formations étant relativement courtes et denses pour apprendre le métier, il en résulte une accumulation de stress et de nombreuses interrogations de la part des étudiants, sur leur capacité à comprendre et à assimiler le rôle.

Nous listerons 3 problèmes majeurs qui cause au futur community manager généralement, une forte pression et une baisse de la confiance en soi. Dans certains cas il arrive même que la motivation ne soit plus là, lorsqu’il rencontre une période de stress.

 

Le community manager en formation

Devenir community manager ! est un métier visé aujourd’hui par de nombreux étudiants pour compléter leurs compétences, voir pour se réorienter. De nombreuses personnes en reconversion suite à un licenciement économique ou un souhait de changement de carrière, sont également attirés par le métier de community manager. Dans tous les cas il est fortement conseillé de bien se renseigner sur le métier, avant d’entamer un programme de formation.

Si le métier en lui-même est attirant, et que les cursus proposent un ensemble de matières enseignées très intéressantes, il faudra néanmoins prendre garde à 3 facteurs qui causent certaines pressions. Il ne s’agit pas de prendre peur ou d’appréhender, mais il est nécessaire de comprendre pourquoi il pourrait survenir un stress ou un manque de compréhension comme si rien ne semblait être assimilé.

Le community management est un univers qui demande, il est vrai, une certaine passion du net et une curiosité sur le monde du digital. Etre en veille, pratiquer et échanger avec ses confrères, sont des axes indispensables pour compléter son apprentissage.

Voyons ces 3 problèmes rencontrés par le community manager en formation :

  1. Le projet à rendre et le mémoire
  2. La recherche de stage
  3. La densité du programme

 

La création du projet pour le community manager

Dans tous les cursus longs ou moyennement longs, le community manager en formation aura à rendre un projet qui pourra selon les centres / écoles être complété par un mémoire, une stratégie, un ensemble de recommandations etc… Ce projet nécessite du temps et de l’organisation pour bien le gérer. Une des erreurs les plus fréquentes chez les futurs community managers, est de toujours penser qu’il y reste du temps et que le projet peut attendre quelques semaines voir 1 ou 2 mois.

Penser ainsi est une erreur, car le temps passera si vite que la pression viendra s’installer sans prévenir. De plus ce projet majeur à créer viendra se greffer à d’autres contraintes inhérentes à la formation, comme la recherche d’un stage et d’autres projets à réaliser selon les matières enseignées.

Attention à la motivation qui peut vite s’estompée ou s’éteindre chez certaines personnes. Ce n’est pas forcément le cas de tout le monde, car c’est aussi fonction du caractère, du degré de motivation et d’implication des profils.

Au milieu de tout ça, tout le monde n’a pas les mêmes contraintes d’emploi du temps avec des devoirs familiaux comme récupérer ses enfants à l’école, préparer le repas etc… Ces détails (qui n’en sont pas) sont vraiment à considérer quand on se lance dans un programme de formation dense et long.

Mon conseil : Pour bien gérer son projet, démarrer vos recherches dés le départ et assurer votre veille pour anticiper. Construisez un chemin de fer qui consistera à pré-lister ses différentes étapes et à créer une trame à suivre quand vos idées seront prêtes à prendre forme.

N’oubliez pas qu’en début de formation, vous avez encore de l’énergie, une motivation au top et un peu de temps… contrairement aux semaines qui suivront et qui risqueront de vous grignoter votre punch.

 

Comment vais-je y parvenir avec mon emploi du temps et mes contraintes quotidiennes ?

 

La pression de la recherche de stage

De nombreuses formations en community management, nécessitent un stage pour compléter l’ensemble et valider ainsi les acquis. Rechercher un stage n’est pas une tâche aisée pour certaines personnes qui ont du mal avec la prise de contact. Il faut parfois prendre son téléphone pour faire la différence, faire quelques recommandations pour voir de quoi le futur community manager est capable.

Cette étape vous demandera peut-être aussi de soigner l’ensemble de vos réseaux sociaux, car le meilleur CV du community manager, c’est son empreinte digitale. Pensez à travailler votre profil Linkedin, et revoyez aussi votre CV papier si on vous le demande.

Mon conseil : La recherche de stage doit être considérée comme une recherche d’emploi à part entière. Les démarches sont les mêmes et il est tout-à-fait possible qu’une opportunité d’embauche soit envisageable au sein de certaines structures.

De la même manière que pour le projet, elle doit être entamée dés le départ pour éviter un stress grandissant à l’approche de l’échéance. C’est une étape qui nécessite du temps pour prendre des rendez-vous, et qui n’aboutira pas toujours vers une réponse favorable dans des délais courts. Soyez parmi les premiers à rebondir sur des annonces et éviter ainsi que tout le monde soit en concurrence sur une même offre.

Et bien entendu ! N’attendez pas le dernier moment pour vos recherches. En l’état il convient de dire que tout se jouera au début de la formation et que l’énergie sera précisément à déployer les premières semaines.

Autre point : Inscrivez-vous à des groupes Facebook dédiés aux offres de stages, vous en verrez de nombreuses jour après jour.

Inscrivez-vous sur ces 2 groupes : JCM Offres d’emplois et Offres stages contrats pro et alternance CM

 

J’aurais du rechercher mon stage dès le départ… je suis maintenant débordé

 

Le programme du community manager en formation

Un autre point de stress est la densité des programmes sans coupures. Les formations peuvent variées de quelques semaines à quelques mois et ne ressemblent pas sur le mode de fonctionnement.

Par exemple le CFPJ possède un module de 12 jours + 1 jour de soutenance, réparti sur 4 mois, à raison de 3 jours consécutifs par mois. Ce type de programme à l’avantage de permettre un apprentissage plus prononcé et une mise en pratique des acquis théoriques entre 2 modules.

En savoir plus sur la formation CFPJ : Community Manager

D’autres formations phares en community management, proposées notamment par l’IMCI et l’IFOCOP, sont des cursus relativement denses. Entre 3 et 4 mois consécutifs sans temps mort, à la suite desquels un stage de 6 mois maximum en entreprise est réalisé.

Le problème majeur de ces cursus est le manque d’assimilation des cours durant le programme. De nombreux outils sont abordés, des projets sont à créer et parfois un évent à monter. Le community manager en formation n’a pas toujours le temps de cerner ses besoins primaires et de pratiquer tous les outils vus pendant ses cours.

Ce problème entraîne une perte de motivation chez certains et parfois un cruel manque de confiance en soi. Ce dernier entraînant un poids lors de la recherche de stage.

Il semble que je ne retiens rien du programme, suis-je vraiment fait pour le métier de community manager ?

Je vous rassure : C’est tout-à-fait normal ! dans la mesure où il n’y a pas de temps mort et que les cours s’enchaînent, il semble que le futur community manager en formation n’assimile pas ce qu’il apprend ! Pas de panique, car il y a une période de digestion en fin de formation et les cours refont surface au travers de la pratique personnelle et notamment durant le stage.

C’est en l’occurrence un stress inutile à éviter et un faux problème qui n’est en rien dû à l’étudiant.

Mon conseil : Le community manager en formation aura juste à suivre les cours naturellement, et revoir pendant une petite 1/2 heure chaque soir les principaux points vus durant la journée. L’assimilation s’acquiert par la pratique, et principalement pour les outils qui nécessitent de s’y plonger.

Au final, seul quelques outils rythmeront le quotidien du community manager, il n’est donc pas nécessaire de les utiliser tous de manière assidue. Évaluer vos futurs besoins et voyez selon vos affinités.

 

En conclusion

Le community manager en formation pourra facilement éviter tout ce stress s’il est organisé. Son projet et sa recherche de stage ne devront pas attendre, sous peine de voir une baisse de motivation rapide et parfois un manque de confiance en soi. Si à cela s’ajoute le faux problème de ressentir un manque d’assimilation des cours, il n’en faudra pas plus pour le décourager !

Suivez les quelques conseils donnés qui sont simples à suivre et surtout garder cette confiance et cette motivation qui vous anime, elle devra être votre principal moteur avant, pendant et après la formation.

Il est également important d’évaluer en amont la densité du programme avec vos contraintes quotidiennes, vie de famille, sport, travail parallèle etc… et de vous entendre avec votre conjoint(e) sur cette période qui peut s’avérer difficile pendant une durée de quelques mois.


crédit photo à la une : iStock by Getty Images

Note Générale
Votre Note
[Total: 2 Average: 5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai fait mes débuts sur un Oric Atmos, et j'ai été un véritable fan de l'Amiga.. qui dit mieux ?
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Les problèmes rencontrés par le community manager en formation! This is the link: https://www.journalducm.com/2017/02/13/-14735/problemes-community-manager-en-formation/