Réseaux Sociaux

Automatiser sa présence sur les réseaux sociaux, pour ou contre ?

L'automatisation de certaines taches sur les réseaux sociaux est devenu un passage obligatoire pour les community managers... pour ou contre ?

L’automatisation de certaines taches sur les réseaux sociaux est devenu un passage obligatoire pour le community manager, le webmarketeur  et tous les internautes qui produisent du contenu. En matière de marketing digital il permet de rentabiliser une partie de son temps et de concentrer sa productivité sur d’autres tâches.

On peut automatiser de nombreuses choses pour permettre de gagner du temps, mais tout n’est pas à automatiser si on souhaite créer une véritable interactivité et de la valeur ajoutée avec sa communauté.

 

Automatiser sa présence sur les réseaux sociaux

Quand on parle d’automatiser sa présence en social media, on fait généralement allusion au contenu, c’est à dire sa veille issue d’un flux RSS, ses articles, ses images, ses vidéos etc…

Les réseaux s’y prêtant bien sont généralement Facebook, Twitter, Google Plus (plus trop d’intérêts à présent), Linkedin, Instagram, Pinterest et YouTube.

La raison principale de l’automatisation est de faciliter les actions récurrentes qui sont quotidiennes pour le community manager entre autre.

automation-journal-du-cm

Elles nécessitent beaucoup de temps pour notamment assurer les partages, optimiser les titres, les hashtags et différentes informations. En permettant au community manager de gagner du temps sur des actions à faible valeur ajoutée, il peut se concentrer sur ce qui au contraire lui apporte de la valeur ajoutée.

L’interaction doit cependant rester humaine et l »échange réel entre le CM et sa communauté. Les bots employés par de nombreuse sociétés pour répondre à des problématiques, sont totalement inefficaces.

Les solutions se basent sur des mots-clés pour répondre à des cas sensés être précis.

 

Les avantages d’automatiser sa présence sur les réseaux sociaux

Les avantages sont premièrement un gain de temps pour ses actions récurrentes ayant trait aux partages. Tous les jours vous avez un automatisme, certes manuel, qui consiste à partager du contenu sur vos différents canaux. En optant pour des solutions comme Buffer, Hootsuite, Over-Graph, ClockTweets, Sociallymap etc…

Ces outils possèdent une caractéristique de base identique; programmer ses publications à des dates et heures au choix. Pour le reste ils offrent de nombreuses autres fonctionnalités à découvrir en détail.

Un des autres avantages d’utiliser des outils d’automatisation, est de récupérer des statistiques sur l’engagement et les meilleures heures de publication selon les réseaux sociaux. En utilisant un raccourcisseur de liens comme bit.ly ou snip.ly vous aurez des données plus détaillées sur les interactions avec vos contenus.

Les liens raccourcis pourront alors être utilisés via vos solutions d’automatisation.

  • Gain de temps
  • Possibilité de récupérer des statistiques plus facilement
  • Gagner des abonnés
  • Augmenter les partages / likes
  • Accroitre l’engagement

 

On peut également automatiser « intelligemment » un message d’accueil pour ses abonnés Twitter. Un des outils principaux étant Crowdfire qui est gratuit dans ses fonctions de base… N’essayez pas non plus de faire croire à un message personnalisé quand apparait en bas du message « via crowdfire »

Il faut savoir rester naturel et simplement offrir quelques liens utiles vers des ressources par exemple, tout en remerciant l’utilisateur de son abonnement à votre compte.

 

Les inconvénients d’automatiser sa présence sur les réseaux sociaux

Les inconvénients reviendraient à dépasser les limites du raisonnable en matière d’automatisation; à savoir ne plus interagir avec ses membres et perdre ainsi tout engagement. Certains comptes par exemple ne reprennent qu’un fil de données partagées sans intervention humaine sur le compte.

Certains vont même jusqu’à ajouter des bots en tout genre pour répondre automatiquement aux sollicitations… mais hélas à côté de la plaque. L’hébergeur OVH avait par exemple la fâcheuse manie de répondre avec une formule toute faite à ceux qui le sollicitait via Twitter. Un non sens qui n’apportait aucune plus-value !

Beaucoup utilisent également des solutions pour automatiser les likes, la création de liste et j’en passe, dans l’espoir d’être suivi en retour. A force cela apporte un discrédit total à ces utilisateurs, certains étant même responsable d’agence digitale ! c’est dire. Quand un compte Twitter totalise plus de 40.000 likes et qu’on observe les sources,  on voit facilement l’automatisation utilisée à outrance.

En conclusion il est inutile de chercher à automatiser ce qui enlèverait la part d’humain à un réseau social, à savoir l’interaction avec sa communauté au travers d’échanges.

 

Les solutions d’automatisation à éviter

Comme dit précédemment, certaines pratiques ayant recours à des bots sont à éviter. Elles enlèvent tout l’intérêt qu’il peut y avoir en terme d’engagement.

Les bots sont utilisés pour s’abonner automatiquement à des comptes, se désabonner, répondre à des sollicitations, liker automatiquement certains posts selon des hashtags renseignés etc…

On peut tout automatiser, mais à quoi ça sert de se retrouver avec des communautés de milliers de membres si plus aucun échange n’a lieu.

 

En conclusion

Le pour ira pour le gain de temps, la possibilité d’établir un planning de diffusion, pouvoir récupérer des statistiques au sein des outils utilisés, comme les meilleures heures de partages, d’engagement etc…

Le contre sera quant à lui vis-à-vis du « tout automatisé » et/ou de l’utilisation des bots qui enlèverait toute interaction humaine au sein d’un réseau social.

Les interactions doivent restées humaines, manuelles et permettre un véritable échange avec sa communauté. Un community manager sera ainsi davantage concentré sur des actions à valeur ajoutée en automatisant ses diffusions de contenu.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 4.2]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Automatiser sa présence sur les réseaux sociaux, pour ou contre ?! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/10/17/automatiser-sa-presence-sur-les-reseaux-sociaux-12613/