Référencement | SEO

SEO : Le référencement devra-t-il à présent considérer la voix ?

referencement-seo-par-la-voix-journal-du-cm

Le SEO va-t-il changer dans les mois et années à venir, avec les assistants vocaux qui équipent à présent nos smartphones et nos ordinateurs ?

Si le SEO peut sans doute être amené à évoluer c’est aussi parce que les habitudes changent, les modes d’utilisation changent… en bref ! tout change. Les nouveaux OS des téléphones mobiles et des ordinateurs Mac et PC passent désormais tous au contrôle par la voix. Cette petite révolution va très certainement changer les méthodes de référencement des sites internet.

Il suffit de se poser une question simple : Parle-t-on comme on écrit ?

Certains oui ! mais en réalité ce n’est pas du tout le cas, à moins d’apprendre à parler différemment pour prendre contrôle sur un ensemble de tâches au travers des nouvelles interfaces vocales. Fabrice Gaud avait amorcé le sujet dans cet article :  Les 3 innovations du futur moteur de recherche

 

Les assistants vocaux Cortana, Siri et Google Now

Tous ces noms pourraient ne pas vous dire grand chose, si ils n’étaient présent de plus en plus au sein de nos appareils connectés et de nos PC ou de nos Mac. Cependant ils sont bien là et bien plus qu’il y a quelques mois depuis que les derniers OS ont tous intégrés leur interface vocale. Siri pour Apple, Google Now pour Androïd et Cortana pour Windows.

Le but n’est pas de décortiquer ces assistants vocaux, mais de connaitre leurs existences, car la majorité des appareils (smartphones et ordinateurs) connectés à internet seront pilotés par ces assistants. L’intérêt est de comprendre comment ils pourront apporter d’éventuels changements en matière de référencement au niveau SEO.

 

Cortana

Cortana est un agent numérique qui aide les utilisateurs à accomplir un ensemble de tâches. Il s’enrichit à chaque utilisation en mémorisant des séquences, en emmagasinant des infos afin d’améliorer l’expérience utilisateur. Cortana répond à votre voix, et vous suggère comment formuler vos questions.

Il équipe les Windows Phone… ce qui n’est pas une référence absolue dans le monde de la téléphonie car il y a très peu de possesseurs de Windows Phone, en dehors du personnel de Microsoft ! Par contre il équipe également Windows 10, et là c’est autre chose car le parc des PC équipé du dernier OS semble conséquent, surtout au vu du forcing de Microsoft pour installer leur dernière version.

L’assistant Cortana n’était pas très optimisé il y a quelques mois, mais il semble peu à peu devenir intéressant pour les utilisateurs de Windows.

microsoft-cortana-journal-du-cm

Siri

C’est le plus ancien des 3 assistants vocaux, datant de 2011 il équipait les premiers iPhone 4S. Il n’était pas très optimisé en comparaison d’aujourd’hui, mais il poursuit son évolution mois après mois. Il est à présent pleinement intégré au nouvel OS Sierra qui sort gratuitement ce jour, le 20 septembre, sur l’Apple Store.

Siri reste le plus abouti des 3 assistants vocaux, ancienneté oblige, il reconnait parfaitement une multitude de tâches et de requêtes vocales qui pourront vous faire oublier que vous avez des doigts ! L’intégration est parfaite mais le réflexe de son utilisation semble encore loin de faire l’unanimité parmi les utilisateurs d’iPhone.

Peut-être que sur Mac ça apportera un plus, qui permettra de mieux découvrir l’assistant et d’y revenir sur iPhone. A tester dans les jours qui viennent !

apple-siri-journal-du-cm

Google Now

Google Now quant à lui appartient bien entendu à la célèbre firme de Mountain View. L’assistant s’appuie beaucoup sur l’historique des recherches, les e-mails, le calendrier et également la géolocalisation de l’utilisateur dans le but de lui fournir des réponses les plus pertinentes possibles.

google-now-journal-du-cm

Il peut suggérer ainsi de nombreuses choses à l’utilisateur. Google oblige, on imagine que la question du référencement est un sujet qui sera traité et à surveiller de très près dans les mois à venir.

 

Qu’est-ce qui pourrait changer en matière de SEO ?

Ce qui pourrait provoquer un changement en matière de référencement, est l’approche des titres d’une part et la façon dont les contenus seront agencés.

Les titres d’articles

Bien souvent, on utilise un assistant vocal pour obtenir une réponse à une question. Hormis les informations courantes de la vie comme quel temps fait-il à Paris, qui a gagné le match PSG – OM hier ? etc… on a tendance à toujours formuler une recherche par une question, ce qui n’est pas toujours le cas quand on tape une requête sur un moteur de recherche, même si en arrière-plan il s’agit d’une interrogation.

En SEO il faut être très précis quand on recherche de la visibilité pour ses contenus et son site via ses mots-clés.

On pourrait comparer 2 types de recherche entre la saisie d’une requête au clavier et cette même requête formulée par la parole.

Exemples :

  1. Requête saisie : Les recettes de crêpes
  2. Requête parlée : Comment fait-on les crêpes ?

Dans la requête saisie, on a tendance à aller au plus court avec l’arrière-pensée qui ne diffère pas de « comment fait-on les crêpes ? ». La parole par contre, va directement chercher la réponse à une question formulée comme si on échangeait avec une personne, ici un assistant vocal, ce qui reste identique.

Lorsqu’on parle et qu’on échange avec quelqu’un, on construit des phrases, alors que les requêtes saisies au travers d’un moteur de recherche comme Google, vont directement à l’essentiel.

 

Les contenus

En matière de contenu, il y aura désormais un critère à considérer : la réponse directe à une requête. Si au sein d’un article plusieurs points sont traités, il pourra s’avérer difficile de retrouver rapidement une réponse. A l’inverse, et avec l’intelligence artificielle grandissante des assistants vocaux, on accédera plus rapidement à un contenu qui répondra directement à la question posée.

C’est un élément qui devra être pris en considération, en apprenant notamment à rédiger des contenus courts, des lexiques etc… Être concentré parfois sur un point unique et apporter une réponse pertinente à une question sera certainement bénéfique.

Le temps nous dira dans tous les cas comment s’adapter ou si il y aura un code de langage qui s’instaurera.

 

Attendre ou anticiper ?

Faut-il dès à présent anticiper une utilisation massive des assistants vocaux ou attendre que Google communique officiellement sur la question ? Le point n°2 semble légitime, mais on est dans un monde où beaucoup veulent prendre de l’avance.

En intégrant ces premiers éléments, on constate aisément où se situeront les éventuels changements. Pour apprendre le mode de fonctionnements de ces assistants, rien de tel que de les tester et d’apprendre à rechercher ses propres contenus en simulant une recherche naturelle.

Posez une question à l’assistant en vous mettant à la place de l’utilisateur, et sans chercher à ce que votre article ressorte. Soyez naturel !

 

La sécurité du contrôle par la voix

Très peu de temps ont été nécessaire, pour voir apparaitre des articles mentionnant des pirateries à l’aide de messages passant par des vidéos YouTube entre autre. Si vos appareils restent connectés, ils peuvent apparemment percevoir une commande dissimulée dans une vidéo qui sera à peine audible à l’oreille humaine, mais au contraire facilement interceptée par les assistants vocaux.

Présentation d’un hack de l’assistant vocal d’un smartphone. (Source : Université de Georgetown)

 

Faut-il dès lors s’inquiéter et déconnecter systématiquement les assistants dès qu’on ne les utilise plus ? Le débat est lancé mais force est de croire que ce n’est qu’un début en matière de piraterie. Dès qu’une nouvelle technologie apparait, la scène underground se réveille !

Il est tout de même recommandé de s’informer sur les risques, d’évaluer les informations qui circulent et voir si elles sont vérifiées. Avec les smartphones qui deviennent également des porte-monnaies électronique, beaucoup de données sensibles circulent au-dessus de nos têtes dans les airs.

_____

Le terme « digital » va t-il sombrer davantage avec une utilisation qui n’est cette fois-ci plus empruntée du bout des doigts, mais bel et bien par la voix ! La bataille entre numérique et digital ne fait que commencer.


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Note Générale
Votre Note
[Total: 2 Average: 5]
Facebook Comments

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l’univers social media et particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. J’arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005… J’ai fait mes débuts sur un Oric Atmos, et j’ai été un véritable fan de l’Amiga.. qui dit mieux ?

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : SEO : Le référencement devra-t-il à présent considérer la voix ?! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/09/20/seo-referencement-par-la-voix-11985/