fbpx
Community Management

Community Manager : Créer de l’engagement grâce au Livetweet


Comment créer de l’engagement grâce au Livetweet ? Le principe consistant à relayer un évènement en direct sur Twitter, en lui associant un hashtag dédié.

Article co-écrit avec Laurent Bour

Le Livetweet

Diffuser de l’information en direct (en live) sur Twitter, en lui associant un *hashtag. L’utilisation du hashtag facilitera ainsi la lecture et la recherche, pour ceux qui seront connectés à l’évènement sur le réseau social.

*hashtag : terme ou mot-clé dédié à un évènement ou tout autre sujet, précédé du symbole # – exemples : #rolandgarros #tipoftheday… le nôtre étant #LeJCM

Cute young female reading an SMS on  mobile

La particularité du Livetweet réside dans son instantanéité, et dans la mobilisation qu’il engendre au sein d’une communauté.

C’est grâce à cette instantanéité et à une communauté mobilisée, que le livetweet prendra tout son sens pour un Community Manager. Le besoin d’engagement étant continuel, il devra être entretenu si on souhaite le conserver tout en offrant de l’intérêt à ses fans. Pour pleinement profiter du Livetweet, notre Community Manager devra premièrement  s’intéresser à un évènement ou en programmer un. Il prévoira alors un hashtag dédié, et prendra soin de le communiquer le moment venu à ses fans, avec une date.

D’accord ! Mais qui va tweeter l’évènement ?

Nous retiendrons 2 solutions :

1. Le Community Manager assure lui-même le Livetweet. Attention néanmoins à l’évènement s’il dure plusieurs heures, sans oublier le risque de fuite d’informations si la cadence y est soutenue. Il faut tout de même être un habitué de la pratique.

2. Le Community Manager s’arrangera pour mobiliser des alliés lors de l’évènement. Le principal avantage résidera alors dans la diffusion continuelle de l’information. L’inconvénient pourrait survenir au travers d’un manque de qualité de certains tweets.

Remarque : Je n’oserais pas dire que le Livetweet est un métier… mais il demande de savoir être concis et d’aller à l’essentiel dans la diffusion des infos. Relever les points clés et savoir les souligner en moins de 140 caractères est un sport ! Apprendre au moins le copié/collé du hashtag pour gagner du temps. 

Outils recommandés dans l’ordre : L’ordinateur portable, la tablette, le smartphone… Pfff un stylo ! qui a dit ça ? #okjesors

Les Livetweet les plus populaires sont généralement associés aux évènements télévisuels à forte audience. Musique, sport, infos… toutes les thématiques sont bonnes pour être abordées et relayées sur les réseaux sociaux. Il suffit d’anticiper en annonçant le hashtag qui sera dédié et utilisé par le ou les serial tweeter… par exemple #JO2012 si on veut associer un tweet à ce hashtag. On aurait pu ainsi envoyé son tweet comme ceci durant les jeux olympique de 2012 : Usain Bolt pulvérise le record du 100m en direct de Londres #JO2012

Pour faire ressortir ce tweet, il suffira ainsi de taper dans la barre de recherche : #JO2012, ce qui laissera apparaitre dans une liste tous les tweets ayant utilisés ce hashtag (la liste peut être très longue)

Remarque importante en terme de communauté : Peut-on parler de communauté sur Twitter ? On à plutôt tendance à parler de followers, parmi lesquels se trouvent beaucoup de connaissances, de personnes ayant les mêmes centres d’intérêts et d’un bon paquet qui n’ont aucune attache. Le dialogue et l’interaction sur Twitter ne sont pas les mêmes que sur Facebook, c’est pourquoi nous parlerons ici de « communauté » au travers de Facebook… à laquelle on associera l’emploi de Twitter. Disons que c’est un angle d’approche parmi deux qui sont possibles. N’oublions pas que certains profils qui vous suivent sur Facebook peuvent ne pas vous suivre sur Twitter et réciproquement. Le Livetweet peut donc vous permettre de créer des relations Facebook grâce à Twitter et/ou réciproquement de Twitter à Facebook.

Comment créer de l’engagement autour d’un Livetweet ?

Si votre communauté Facebook n’est pas professionnelle

Créer de l’engagement est le point le plus important de notre article après avoir expliqué ce qu’est le Livetweet, celui qui intéresse le Community Manager… et vous aussi d’ailleurs je suppose !

Il s’agira premièrement de bien connaitre sa communauté, sa moyenne d’âge, ses besoins, ses envies… y repérer les fans engagés, ceux qui le sont moins pour les impliquer. Vous devrez apprendre à créer une émulation autour d’un évènement, susciter un intérêt en prenant soin d’engager le plus de monde possible. Poser des questions autour de l’idée qui vous a donné envie de créer tel ou tel évènement, y’a t’il un engouement, un semblant d’intérêt ? Vous devrez certainement tester plusieurs pistes jusqu’à trouver la bonne. Dans cette phase c’est l’imagination et la création qui entrent en ligne de compte.

Ne négligez jamais les problèmes de gout entre hommes et femmes. Allez ! prenons comme thème un match de foot, équilibrez avec du rugby pour les femmes par exemple (oui beaucoup de femmes en sont adeptes… j’observe et je lis beaucoup… c’est pas vrai mesdames ?) Tissez des liens entre vos fans sur le sujet, faites-les interagir entre-eux pour faire monter la mayonnaise, et quand elle est prête… lancer l’idée et planifiez-là ! Des pistes, il en existe des centaines… et elles sont toutes bonnes à tester.

Imaginez alors un scénario où d’un côté vous avez vos « livetweeter » et de l’autre une partie qui ne pourra pas assister à l’évènement mais qui aura au moins (ça c’est évident !) son smartphone sur lui. Elle pourra suivre en direct son fil twitter comme s’il était branché sur un canal dédié. Au lendemain, vous n’aurez plus qu’à observer les réactions et les fans parler entre-eux du match de foot et de l’autre côté ces mesdames avec leur match de rugby… soyons équilibrés ! C’est une seconde étape très enrichissante où va naitre un dialogue autour de l’évènement, l’interaction démarrera d’elle-même quand vous aurez lancer un premier post relatant un fait. Il suffira ensuite d’entrer dans les commentaires et d’interagir avec vos fans pour créer de l’émulation, en maintenant ou en augmentant votre taux d’engagement.

Cet exemple est relativement léger et plus facilement praticable sur une communauté d’âge moyen

Exemple réel :

Plusieurs personnes m’ont maintes fois demandé pourquoi je n’écrivais pas d’article concernant mon aventure avec le chanteur Tété, et la communauté qui s’est créée autour. Je leur répondais systématiquement que je n’avais pas encore le recul nécessaire, mais cette fois-ci je l’ai.

L’aventure a commencé il y a 1 an. Je suis tombé sur un tweet de Tété à l’époque où il était en plein enregistrement de son dernier album #nulabas. Il proposait à ses followers d’assister à une séance en studio. Trouvant l’idée sympathique, et désirant le rencontrer de par l’écriture de l’artiste qui me plaisait bien, je me suis pris au jeu. A l’époque je ne savais pas que cette séance studio entrainerait autant de choses.

La date arrivée, on s’est retrouvé au rendez vous et au travers de cette séance est né un hashtag, qui depuis a grandi quasiment sans discontinuer. Il est aujourd’hui partagé par une forte communauté : la #teamtété était née. A partir de là le hashtag a porté ses fruits, car la communauté a pu être conviée à une écoute de l’album une fois achevé, et également à un showcase à la FNAC Forum ou j’ai eu l’immense plaisir de pouvoir prendre la parole. Les interactions deviennent à ce jour de plus en plus nombreuses, et la Team Tété devient de plus en plus soudée grâce à ces évènements marquants, parmi lesquels; les concerts sauvages, le concert au Trianon, soirs d’étés. Le prochain rendez-vous étant le concert au casino de Paris

Team Tété- Le Journal du CM

Cet exemple montre à quel point l’interaction reste selon moi le meilleur moyen pour le Community Manager de stimuler sa communauté, mais aussi de mesurer sa force et la maintenir en éveil. Un exemple qui n’est pas forcément emblématique, mais qui montre que de bonnes interactions entretiennent une flamme, en confortant la position des réseaux sociaux comme supports de partages .

Si votre communauté Facebook est professionnelle

Votre communauté est gérée au travers de votre job ! alors elle est rattachée à votre marque, à votre société. Son centre d’intérêt est donc certainement lié à vos produits, vos services ou l’image que vous véhiculez si elle est bonne. Il y a forcément d’autres raisons mais ce sont les principales. A partir de là il faudra savoir être à l’affut des événements gravitant autour de votre activité; les salons professionnels et les conférences sont certainement des sujets très récurrents dans votre secteur. Faire profiter à votre communauté d’un Livetweet autour d’une conférences qui à pour thématique votre coeur de business, saura offrir du contenu à vos fans.

La réelle différence entre une communauté personnelle et professionnelle est régulièrement la pertinence du thème abordé. Il peut-être fun dans un cas, et de préférence professionnel dans l’autre… ce qui ne veut pas dire ne pas être professionnel dans sa préparation et dans le déroulement du Livetweet.

La notion d’engagement demande une certaine capacité à se mettre à la place de l’internaute, en se posant les bonnes questions à sa place. Mettez-vous dans sa peau et demandez-vous, ce qui vous-même vous engagerait dans votre propre communauté. C’est un bon exercice que je qualifie d’indispensable.

Exemple réel :

Stade de France @StadeFrance

Le tweet : Venez voir France-Finlande en loge avec nous – Vous êtes #FansdesBleus ou #TeamFinlande ? ow.ly/puily #FRAFIN @FFF

Les followers sont donc invités à montrer leur motivation en utilisant les hashtags, et comme récompense à la clé, une soirée au stade de France leur est offerte. C’est surtout le plaisir de faire vivre un évènement avec un regard particulier. Pour faire vivre régulièrement les hashtags, la communauté stade de France qui s’agrandit à chaque match ou concert, en devient stimulée dans son imagination. Le rendez-vous est ainsi devenu récurrent.

Les bénéfices deviennent alors multiples :

1) Une communauté toujours stimulée et surtout étendue.

2) Une marque qui entretient les interactions avec sa communauté et qui la cimente sur des passions et des moments communs.

3) Un moment vécu inoubliable, qui en terme d’image est ancré dans les mémoires des participants. Ils transmettent ainsi l’envie à d’autres de rejoindre la communauté.

En conclusion

Il est donc très simple de trouver de multiples sujets existants ou à créer. Il est important également de tester sur des petits évènements pour voir le taux d’engagement et ensuite pousser un peu plus loin. Créer de l’engagement n’est pas rattaché à une pratique universelle et unique, ça doit susciter un désir, une passion de s’impliquer auprès de ses fans. Il y a un thème que l’on a pas aborder… rencontrer ses fans à l’extérieur. Cette orientation est assurément engageante mais il faut trouver l’intérêt au travers du sujet qui reste le Livetweet. Il y en a certainement plusieurs, et là c’est à vous de faire ressortir votre imagination… car il n’y a pas de limite.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 1 Average: 5]

Igor Reteno

Arrivé au CM par passion des réseaux sociaux , ancien conseiller clientèle et avec l'échange comme crédo, les problématiques de service client, d'organisation d'opération et de partage me sont chers

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Community Manager : Créer de l'engagement grâce au Livetweet! This is the link: https://www.journalducm.com/2013/10/08/community-manager-creer-de-lengagement-grace-au-livetweet-820/