Influenceurs

Les influenceurs doivent être plus sincères pour rester dans la course

Le marketing d'influence est devenu un levier de communication indispensable. A ce titre la sincérité des influenceurs est de plus en plus recherchée.

Les influenceurs sont devenus un élément essentiel de la société et de la vie quotidienne des consommateurs, dans la seconde moitié de la dernière décennie. Ils ont eu un impact significatif sur le façonnement de l’essence des temps modernes et la diffusion des marques dans le monde.

Cependant,  ils sont aussi un sujet tabou.  À « l’ère de l’influence », le marketing d’influence est en passe de devenir une industrie de plusieurs milliards de dollars, car les entreprises profitent de cette branche pour vendre leurs produits et leurs propositions. Selon un rapport de  Business Insider Intelligence, le paradigme du marketing d’influence ne montrerait aucun signe de perte de puissance.

Mais sur de nombreuses plateformes de médias sociaux comme YouTube, TikTok, Twitch, Tumblr et Snapchat, le public et les entreprises sont submergés par une forme de lassitude et une perte de crédibilité  à l’égard des influenceurs…

 

Des influenceurs bien ancrés dans le marketing actuel

Influenceuse
Si les marques veulent optimiser la stratégie marketing des influenceurs, il leur faut jeter un œil sur celles et ceux qui ont un potentiel de micro et macro suiveurs

Le terme « influenceur » est devenu un mot à la mode qui n’a plus de sens, en raison de l’omniprésence de personnes portant cette casquette. Avec la puissance des médias sociaux, les marques ont parfois eu leur réputation entachée de relations d’influenceurs peu performantes ou sous-performantes.  Ils ont également eu du mal à convertir leurs campagnes d’influence en capital social.

Malgré tout cela, les influenceurs sont là pour encore longtemps. Au lieu de fuir cette nouvelle réalité et d’éviter le changement, nous devons embrasser un monde qui mute. Un univers où toute personne possédant un smartphone ou un ordinateur portable peut devenir le défenseur numérique d’une marque.

 

Viser une influence durable

Alors, quelle est la prochaine étape pour cette coupe transversale en plein essor du secteur du marketing et des communications en évolution ?

De plus que faut-il faire pour bousculer la perception négative et parfois, les traits controversés que cette tendance a amené sur les marques et le public ?

Viser une influence durable

À travers le bon et le mauvais,  voici 3 réflexions sur la façon dont les influenceurs peuvent créer une affinité avec les marques et le public en 2020.

 

1. Ce ne sont pas les influenceurs que nous n’aimons pas, mais c’est un contenu pauvre ou mal placé

Les consommateurs, en particulier le jeune public, perdent confiance dans les influenceurs rémunérés. Ils se tournent plutôt vers les communautés de base organiques où leurs pairs partagent les mêmes idées.  Là  où ils proposent du contenu et des commentaires pertinents, sur les marques et les produits qu’ils aiment réellement.

Cela fonctionne très bien sur Twitch par exemple, qui est la plus grande plateforme de streaming de jeu vidéo au monde. Il peut être judicieux de se renseigner et de proposer des partenariats avec des streamers méconnus mais bourrés de potentiel  qui seront les influenceurs de demain.

La réaffectation du contenu du créateur est une autre facette clé à considérer. Du fait que la majeure partie des dépenses va à la création de contenu. Le contenu vidéo est à l’honneur depuis un certain temps maintenant, et 2020 verra ce média continuer à prospérer.

Les chaînes de contenu comme TikTok et Instagram deviennent plus orientées vidéo. Ainsi le contenu ciblé et organisé par des professionnels gagnera dans les années à venir.

 

2. Redéfinir les limites entre « bonne » et « mauvaise » influence

Des avenants non authentiques et une transparence zéro, à avoir beaucoup d’adeptes mais un faible engagement, les frontières entre la bonne et la mauvaise influence sont devenues plus prononcées ces derniers temps.

Pour éviter que le capital social ne s’effondre, les entreprises doivent se concentrer sur l’entreprise, pas sur l’influenceur.

Redéfinir les limites entre « bonne » et « mauvaise » influence

La clé pour cela est de s’assurer que les influenceurs choisis sont alignés sur la vision d’une marque dans tous les aspects. 

Au lieu de choisir des influenceurs avec un nombre élevé de followers, les marques doivent mettre de l’énergie à rechercher soigneusement les influenceurs avec lesquels elles travaillent. Une vérification rigoureuse augmentera les chances de nouer des relations fondées sur l’instauration d’une influence de qualité, percutante et significative.

 

3. Rester sur la marque – qui influence vraiment les clients ?

Protéger la valeur de la marque et réitérer son objectif est essentiel. Pour rester pertinentes en 2020, les marques devront unir leurs forces à celles d’influenceurs sincères. Ils devront être capable de créer du contenu mettant en avant leurs valeurs fondamentales.

À l’avenir,  le succès du marketing d’influence dépendra de la capacité des marques à renforcer la confiance et la crédibilité auprès du public tout en restant aux commandes.

Il s’agira de s’aligner avec les influenceurs, grâce à des partenariats qui démontrent le type d’authenticité recherché par le public. Vers ceux qui rétablissent la confiance et approfondissent l’amour des consommateurs.

Mais tout autant pour les produits ou les marques de manière significative, car cela deviendra crucial.

Rester sur la marque - qui influence vraiment les clients ?

Pour cette raison, nous pourrions nous attendre à voir une approche « moins c’est plus » pour le marketing d’influence, car les marques optent pour combiner des micro et macro-influenceurs au sein de leur mix de communication sur les médias sociaux.

 

Conclusion 

L’ère de l’influence a radicalement modifié l’espace numérique et le paysage des communications. On ne sait pas exactement où ira le marketing d’influence.

Cependant, une chose est certaine :  les marques doivent prendre les rênes pour s’assurer que les influenceurs avec lesquels elles collaborent « restent dans la course » sans tricher. ceci afin de garantir la crédibilité de la marque et un sentiment positif dans la nouvelle décennie.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 4 Average: 4]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Send this to a friend
Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Les influenceurs doivent être plus sincères pour rester dans la course! This is the link: https://www.journalducm.com/sincerite-influenceurs/