Influenceurs

Les influenceurs sont-ils toujours aussi crédibles auprès de leurs communautés ?  

Au vu des nombreux partenariats générés avec les marques, les influenceurs apparaissent-ils toujours crédibles envers leurs communautés ? Etat des lieux :

Partenariats rémunérés, placements de produits, partages de codes promotionnels… Malheureusement, certaines collaborations manquent parfois d’authenticité chez les influenceurs.

Et cette question s’impose désormais dans les esprits des internautes :

Les influenceurs racontent-ils sur les réseaux sociaux ce que les marques leur demandent de dire ou restent-ils honnêtes ?

Les abonnés sont à la recherche de contenus inspirants et divertissants, mais aussi de conseils et de recommandations qui soient « vrais ».

 

Les micro-influenceurs, les plus recherchés par les marques

Les micro-influenceurs, c’est-à-dire les influenceurs qui ont une communauté comptabilisant entre 1 000 et 50 000 abonnés sont désormais les plus prisés par les marques pour les partenariats commerciaux.

Les marques ne se basent plus uniquement sur la taille des communautés pour sélectionner les influenceurs. Elles misent sur une analyse des données et sur la relation entre l’influenceur et sa communauté.

L’univers de l’influenceur doit être en phase avec le domaine d’activité de la marque, et de ce fait, sa communauté doit être qualifiée.

Plus crédibles aux yeux des internautes que les macro-influenceurs et les célébrités (plus d’un million d’abonnés), les micro-influenceurs entretiennent avec leur communauté une relation de proximité. Elle s’avère être efficace et génère une implication plus importante des abonnés.

Micro-influenceurs

 

Ils partagent un ou plusieurs centres d’intérêts et sont experts sur un ou plusieurs domaines ce qui a pour vocation d’être crédibles lorsqu’ils donnent des conseils à leurs abonnés. Les propos tenus sur les réseaux sociaux sont pertinents et répondent parfaitement à ce que recherchent les abonnés.

Les interactions avec la communauté sont directes et régulières. Ils savent comment impliquer leur communauté au travers de leurs publications et entretiennent une relation authentique avec cette dernière.

Mais les internautes « gobent-ils » encore tout ce que les influenceurs racontent sur les réseaux sociaux ? Conscients que les partenariats sont de plus en plus développés avec les influenceurs, il est normal que le doute s’installe. Certains abonnés se posent ainsi des questions sur la véracité des propos émis par ces personnalités influentes.

 

Les relations influenceurs restent-elles basées sur la confiance ? 

Être influenceur, c’est avoir gagné la confiance de sa communauté. Cette relation de confiance prend bien souvent des années à s’établir. De nombreux influenceurs refusent des partenariats parce que les valeurs de la marque ne correspondent pas à celles communiquées par l’influenceur ou aux thématiques abordées.

Accepter une telle collaboration ne serait pas stratégiquement correct, et la communauté ne comprendrait pas une telle incohérence avec les contenus jusqu’alors partagés. En acceptant une collaboration, l’influenceur devient l’ambassadeur d’une marque et joue sa réputation en promouvant celle-ci.

Difficile donc d’imaginer un influenceur sportif, mettant en avant une hygiène de vie irréprochable et acceptant un partenariat avec une célèbre marque de burgers.

Gagner la confiance de sa communauté

 

La personnalité de l’influenceur, ses centres d’intérêts, sa manière de communiquer et d’interagir avec son public, sont autant de critères déterminants qui font qu’une communauté est engagée.  Dès lors que l’influenceur devient incohérent dans ses propos ou sur sa ligne éditoriale, il est fort probable que sa communauté s’effrite. Pire encore si elle émet des doutes sur la véracité des propos tenus par l’influenceur.

Pour accorder du crédit aux publications des influenceurs, les abonnés ont besoin de savoir que ceux-ci sont honnêtes en toutes circonstances, peu importe s’il y a eu rémunération par la marque ou non. Ils ont besoin de savoir si un produit testé ou une expérience vécue (service) a été satisfaisant et si insatisfaction il y a, les arguments de cette critique doivent être partagés.

La majorité des influenceurs ne prennent pas le risque de perdre la confiance de leur communauté en leur donnant de mauvais conseils.

De même ils ne recommandent pas les marques qui ne correspondent pas à leur communauté.  Il conviendrait qu’un juste équilibre entre publications personnelles et publications sponsorisées soit trouvé.

Les critiques autour des produits/ services doivent quant à elles, être constructives et justes pour préserver la proximité des abonnés. Les influenceurs rassurent parfois leur communauté en leur exposant des anecdotes relatives à des demandes de partenariats par les marques qu’ils ont refusés.

Micro-influenceurs et micro-influenceuses

 

En effet, ils sont de plus en plus exigeants dans leur choix de collaboration et n’hésitent pas à en faire part aux abonnés. Il s’agit dés lors de prouver leur bienveillance et leur transparence. De même quand une marque propose à un influenceur une collaboration, elle devra analyser plusieurs points  :

  • Son style de contenu
  • Sa personnalité
  • Sa ligne éditoriale
  • Sa relation avec sa communauté

Si l’influenceur ne se sent pas valorisé, il est fort probable que celui-ci privilégie une collaboration avec une autre marque. Cette dernière devra savoir établir un contact sympathique et valoriser le travail de l’influenceur.

 

Un moyen simple d’être transparent avec ses abonnés

En cas de partenariat, la communauté doit en être informée. L’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) a mis en place des règles de bonnes pratiques à respecter en cas de partenariat. La collaboration doit être portée à la connaissance des internautes, dans le cadre du marketing d’influence notamment.

Une collaboration doit apparaître de manière explicite, au sein du texte accompagnant le contenu. Les mentions peuvent être différentes selon les publications.

    • « en partenariat avec »
    • « sponsorisé par »
    • « en collaboration avec »
    • « produit offert par » …

Il est à noter qu’un partenariat n’est pas systématiquement payé par la marque. Il peut s’agir d’un partenariat basé sur de l’échange de visibilité, un bien fourni en échange d’un test etc…

 

En conclusion

Les influenceurs, s’ils sont pertinents dans leurs choix de collaboration et honnêtes avec leur communauté, inspirent généralement confiance. Ils permettent aux marques partenaires d’engendrer de nombreuses ventes, grâce à la visibilité établie sur les réseaux sociaux. Les abonnés se sentent ainsi proches des influenceurs qu’ils suivent.

Ils aiment leurs contenus parce qu’ils sont inspirants, motivants, divertissants mais aussi parfois culturellement enrichissants. Les influenceurs qui ont bâti une solide expertise dans un domaine, ont en principe bien défini leur ligne éditoriale et restent cohérents.

Ils sont proches de leurs abonnés et demeurent transparents. Ils ont également tout pour pérenniser leur activité tout en restant crédible envers leur communauté.

On peut donc faire confiance aux influenceurs s’ils suivent les règles et ont une éthique sur la relation établie avec leur communauté.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 11 Average: 4.6]

Alice Degen

J'ai suivi un parcours dans la relation client dans le secteur de l'hôtellerie haut de gamme. Passionnée par la rédaction web, la création de contenu et la CRM, j'étudie aujourd'hui le Social Media Management à l'IMCI Paris. J'ai pour ambition d'accompagner les marques dans leur développement d'image de marque sur le web.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer