Stratégies | Campagnes

Stratégie Facebook : Connaitre les interactions et leurs mesures

Comment créer une stratégie Facebook efficace, en sachant mesurer l'engagement grâce aux interactions sur les pages professionnelles.

Pour développer une stratégie Facebook, forme contractée du développement d’une stratégie sur ou via Facebook, il est nécessaire de connaitre le fonctionnement du réseau social de Mark Zuckerberg sur le bout des interactions !

 

La stratégie Facebook

Les interactions Facebook, qui correspondent au like, au clic, au partage et au commentaire, permettent de définir votre engagement sur le réseau social. Au sein de votre stratégie Facebook, il sera donc nécessaire de définir des objectifs pour recueillir des interactions précises.

Ainsi quelles sont les interactions que l’on doit rechercher, dans le cadre d’une stratégie digitale ?

Le like Facebook est-il une interaction bullshit ? Un grand nombre de personnes présentes sur Facebook, accorde une nette importance au like sur leurs publications.  Parmi les experts du digital, le community manager recherche également du like sur le contenu qu’il diffuse… mais quels sont les objectifs en amont, est-ce que l’engagement gagné apporte une réelle valeur ajoutée ? est-ce que cet engagement est qualitatif ?

Certaines personnes considèrent même le like comme une interaction ultra ciblée, mais encore une fois, en face de quels objectifs le positionne-t-on ?

On peut également souligner ceux qui ne jurent que par la publicité Facebook pour atteindre leurs objectifs, mais là c’est une question de budget et on n’abordera pas ce sujet.

 

Les invitations à liker sa page Facebook grâce aux interactions

Tout le monde connait sur Facebook, dans les sphères du community management au moins, la possibilité d’inviter les personnes qui interagissent sur nos publications, à liker notre page.

Explications : Prenons l’exemple d’une publication Facebook qui est ici un partage de lien provenant de mon blog (un article daté du 7 décembre 2017). On peut constater sous l’article, un certain nombre d’interactions : 5 likes et 4 partages.

Si je clique sur les noms des personnes qui ont liké la publication, ou sur le petit pouce bleu, une nouvelle fenêtre s’ouvrira sur ma page Facebook, où je pourrai voir qui est déjà fan de ma page et qui ne l’est pas.

Stratégie Facebook et interactions

 

La fenêtre qui s’ouvrira après votre clic sur les personnes ayant likées, vous permettra de voir qui est fan de votre page (aime déjà) et ceux qui ne sont pas encore fans (identifiés par le bouton Inviter)

Dés lors que vous cliquez sur le bouton Inviter, ces personnes vont recevoir une notification, les invitant à liker votre page.

Stratégie Facebook et interactions

 

Une grande question se pose alors :

Est-ce pertinent, ciblé ou encore ultra-ciblé… d’inviter des personnes à aimer sa page parmi celles qui ont liké vos publications ?

 

La seule réponse à donner est la suivante : C’est de bonne guerre !

A aucun moment on peut se permettre de dire que ces personnes sont qualifiées, ciblées, ultra-ciblées, forcément intéressées etc… sinon dites-moi ce qu’ils ont pensé de votre article (contenu) !

L’ont-ils lu pour commencer ? l’ont-ils commenté ? Si vous n’avez aucun indicateur ou interaction qui vous le confirme, c’est probablement que non.

Alors en quoi un like Facebook peut-il être jugé de ciblé ou ultra-ciblé sur une publication ? Je veux bien des réponses en commentaires

Tant que rien ne vous prouve que la personne a lu votre article (ici dans le cadre d’un article partagé) le like n’a alors aucune valeur. On peut recevoir un like amical, de complaisance, parce que la photo à la une était belle, un like par réflexe etc…

Ceci nous amène à plusieurs réflexions autour des interactions et de la stratégie Facebook à mettre en place, en définissant des objectifs précis et surtout mesurable. Sinon l’effet sera aussi intéressant que de  jeter un caillou dans l’eau.

Un like ne vous donnera aucun élément de réel engagement. Pour le démontrer, il suffit d’établir le ratio entre les différents interactions : Combien de likes pour combien de clics / commentaires ? Tout en partant du principe que la personne qui a cliqué n’a pas forcément liké.

Si vous avez 10 fois plus de likes que de clics sur un lien d’article, ça montre juste qu’une personne sur 10 a cliqué (a-t-elle lu l’article pour autant ?) ce qui relègue le like à de l’engagement bullshit (un caillou dans l’eau)

Comment peut-on dire dés lors que le like à une valeur d’engagement (certes, mais dans les chiffres mais ça reste du vent) ou encore qu’il est ciblé ! ce qui est un constat pire car ça n’a aucun sens de liker un lien d’article sans le lire. Le jour ou l’on pourra associer au minimum un like à un clic, ça donnera déjà un indicateur plus juste.

Pour ceux qui recherche du trafic et de la visibilité, ne vous laissez pas surprendre par les sirènes du like qui ne vous mèneront nulle part.

 

La stratégie Facebook intègre 4 interactions

Revoyons en détail les 4 interactions pour votre stratégie Facebook et comment les associer à des objectifs avant de parler d’engagement ou de ciblage.

Lorsqu’on créé une stratégie digitale pour son site internet, il est de rigueur d’utiliser les réseaux sociaux comme leviers de visibilité mais également pour gagner du trafic. Les 4 interactions Facebook auront alors leur importance pour atteindre ces objectifs.

 

1. Le like Facebook

En matière d’engagement et d’objectif associé, le like Facebook ne peut être considéré qu’au travers de ce qui est visuel comme la photo. La vidéo quant à elle sera à rapprocher des vues comptabilisées (au dessus de x secondes) et à comparer au nombre de likes.

Si une vidéo compte 20 vues pour 50 likes, vous aurez alors gagné 30 likes de complaisance mais aucun engagement réel ne pourra être avancé. Ainsi comment pouvez-vous dire que 50 personnes ont aimé votre vidéo, alors que vous savez que 20 personnes seulement l’ont vu (au moins les premières secondes).

Recherchez le like pour vos images, ce qui est visuel et rapidement engageant comme une citation, un conseil en quelques lignes…

En matière d’objectif il faudra voir avec votre activité si ça vous rapporte de la visibilité, si ça se traduit par du trafic, des ventes etc…

 

2. Le partage Facebook

Le partage Facebook a principalement pour avantage de créer de la viralité, c’est-à-dire gagner de la visibilité auprès des abonnés / amis de la personne partageant votre contenu. Il est intéressant de découvrir au sein de vos statistiques, l’ensemble des interactions gagnées sur vos partages.

Partager un contenu (lien d’article) ne signifie pas que la personne aura lu votre contenu avant ou après son partage. Là encore on peut soulever le ratio suivant : Une personne sur 5 qui partage un contenu le lira, soit 80% des personnes qui partagent qui ne le lisent pas.

 

3. Le clic Facebook

Le clic Facebook est quant à lui à rapprocher d’un objectif de trafic sur son site internet. Un clic équivaut à un visiteur sur son site, mais pas forcément un lecteur si la personne clique sans lire le contenu. On considère dés lors que du trafic est gagné mais pas forcément un nouveau lecteur.

A mesure que l’on avance dans les interactions Facebook, on comprend la difficulté à obtenir un réel engagement et à lui associer des objectifs viables. Si le seul objectif est de gagner du trafic, c’est alors à partir du clic qu’il sera gagné.

 

4. Le commentaire Facebook

Le commentaire Facebook ! mais attention au type de commentaire. Il s’agit d’avoir un réel retour qui prouve que la personne a lu votre contenu. En clair un commentaire pertinent qui soulève un point central de l’article peut être considéré, mais aucunement le commentaire du genre « top article ! »

Un commentaire pertinent prouve que votre article a été lu et qu’en plus de générer un commentaire, il y a forcément eu clic au préalable. Ainsi le commentaire pour l’engagement et la recherche de trafic sur son site internet, est le meilleur indicateur pour votre stratégie Facebook.

 

Stratégie Facebook et mesure d’engagement

Une fois votre stratégie Facebook mise en place, il sera important de mesurer les interactions sur votre contenu et de bien les interpréter.

Dissocier la recherche de visibilité et de trafic du reste s’il s’agit par exemple de gagner de l’engagement autour de vos visuels par exemple. La visibilité et le trafic sont plutôt lié à votre site internet, si Facebook est ici considéré comme levier.

Pour assurer les mesures prenez un post sur votre page Facebook et voyez comment vos contenus ont suscité de l’intérêt auprès de votre audience.

Exemple de mesures dans le cadre d’une Stratégie Facebook visant des objectifs de trafic et de visibilité :

Lien article vers : Page Facebook : 4 raisons qui expliquent votre manque d’engagement

49 mentions j’aime, commentaires et partages + 220 clics soit 269 interactions pour une portée de 3954 (payée (3€) et organique confondues)

  • 32 mentions j’aime (15 sur la publication et 17 sur les partages)
  • 3 commentaires (2 sur la publication et 1 sur les partages)
  • 14 partages (13 depuis la publication et 1 depuis les partages)
  • 220 clics : 171 sur un lien et 49 autres clics.

L’engagement est donc de : (269/3954) x 100 = 6.80% ce qui est plutôt très bon pour Facebook

Mon objectif en terme de trafic est ici rempli car j’ai un ratio important de clic. En revanche peu de commentaires qui pourraient m’assurer un retour pertinent sur le contenu de l’article.

Les commentaires Facebook sont donc à solliciter dans la majeure partie des cas. Si le clic m’assure du trafic, je ne peu en l’occurrence assurer qu’il est pertinent car aucun élément me donnera ici le temps qu’est resté le lecteur sur la page.

Je m’aiderai alors de Google Analytics pour établir une moyenne sur les clics en provenance de Facebook.

Stratégie Facebook : La mesure des interactions

 

Conclusion sur la stratégie Facebook autour des interactions

La porté sur Facebook est en baisse perpétuelle, les internautes qui partagent un contenu représentent seulement 20% des lecteurs, il y a le phénomène d’infobésité à contrer et la volatilité des internautes par dessus tout…

En clair ! L’engagement est un axe difficile à gagner via Facebook si on considère les 4 interactions dans nos mesures, ce qui est indispensable. Il est facile de constater que seul le clic et le commentaire sont régulièrement les plus importants pour démontrer un trafic et de la visibilité vers son site internet.

Quant aux autres ils permettent un gain de viralité pour le partage (à ne pas négliger) et beaucoup de bruit pour pas grand chose avec le like. Le like quant à lui sera préféré pour l’engagement autour des visuels.

80% des internautes qui partagent vos articles ne les lisent pas 

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 58 Average: 4.8]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Stratégie Facebook : Connaitre les interactions et leurs mesures! This is the link: https://www.journalducm.com/creer-strategie-facebook/