Référencement

La place du community manager dans une agence SEO

En matière de référencement naturel, les agences SEO doivent aussi compter sur le rôle du community manager, voyons comment ci-dessous :

 

En matière de contenu à produire, il faut savoir avant tout que le SEO est un univers qui rassemble plusieurs sources de trafic web, parmi lesquelles :

  • Le trafic organique,
  • Le trafic référent ou referral,
  • Le trafic social,
  • Le trafic direct,
  • Le trafic autre, incluant notamment les liens en signature mail et les liens au sein des newsletter.

Au-delà, on peut également soulever le trafic payant, mais il ne s’inscrit pas dans le référencement naturel qu’on associe au SEO.

Ainsi pour gagner en visibilité et acquérir de la notoriété, il est recommandé d’équilibrer ses sources de trafic et de produire du contenu à destination de différents canaux. Un travail qui nécessite de mettre en place de multiples stratégies entre SEO et contenu à produire.

C’est pourquoi on fait généralement appel à une agence SEO expérimentée ou à des experts qui sont indépendants en référencement web.

 

Equilibrer ses sources de trafic en SEO

Si le SEO est un travail qui fait appel à des rédacteurs web expérimentés, il est également opportun de recourir au community management pour travailler sur le trafic social. Il faut juste savoir que le référencement web permet d’obtenir de meilleures positions sur les moteurs de recherche, uniquement au niveau du trafic organique et référent.

Le trafic organique et le référent

L’organique nécessite un gros travail autour des mots-clés, et le référent vise la recherche de backlinks en faisant appel au netlinking, ou à des partenariats de type guest blogging.

Le trafic social

Le trafic social a tout de même une place prépondérante du fait des signaux positifs générés sur les réseaux sociaux. Cependant il n’apporte pas un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche, ce qui est souvent recherché par les entreprises. Le community manager est malgré tout un profil à considérer en SEO pour équilibrer ses sources de trafic.

Le community manager en agence SEO

Il est apte à rechercher un gain en visibilité sur les réseaux sociaux majeurs, tels que Facebook, Twitter ou bien LinkedIn, tout en produisant un contenu adapté à ses cibles. Le community manager adapte alors une ligne éditoriale pour son contenu, selon les plateformes où son entreprise est présente.

Le trafic direct et autre

Pour les autres sources comme le trafic direct, c’est la conséquence d’un travail sur la notoriété qui permet de le gagner. Quand on raisonne marque et que l’on évoque Apple par exemple, il est quasiment inné de saisir l’URL de la marque, directement dans la barre d’adresse de son navigateur.

Pour le trafic autre, intégrant les liens partagés au sein des signatures mail ou des newsletters, ils ne font pas gagner un trafic considérable mais ils ont le mérite d’en générer un minimum.

Le trafic payant

Enfin le trafic payant tel que les annonces Search dans Google n’est pas considéré en référencement naturel mais contribue à booster la visibilité selon le budget alloué. Attention cependant à ne pas en dépendre et à le privilégier pour certaines actions ou des opérations de communications spécifiques.

 

Le community management au sein des agences SEO

Pour comprendre le trafic social, il s’agit des clics gagnés sur les contenus partagés au travers des réseaux sociaux. Ce qui est donc un travail à confier au community manager qui est expert des réseaux sociaux.

 

agence SEO

C’est en interagissant sur ces réseaux et avec ses communautés, que le CM pourra booster la visibilité de l’entreprise et ainsi la faire connaitre au plus grand nombre.

Ce dernier aura pour mission de produire des contenus à destination des canaux sociaux, mais aussi d’assurer l’engagement des communautés qu’ils gèrent en vue d’interagir avec elles. Chaque clic gagné sur un contenu partagé génère ainsi du trafic et renvoi des signaux positifs si le travail est contant, et qu’il s’inscrit dans la durée.

Cela reste un excellent moyen de gagner plus rapidement en visibilité et de gagner de l’autorité, d’autant plus quand la présence sur les plateformes sociales est forte. Notons aussi que les algorithmes Google évoluent sans cesse, et que tout peut basculer du jour au lendemain. D’où l’intérêt de bien répartir son trafic !

 

En conclusion

On ne peut pas dire en SEO qu’il faut occulter une source de trafic plus qu’une autre, bien que les majeures que sont l’organique et le référent demeurent souvent celles à travailler en priorité.

Comme on le dit souvent ; on ne doit pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Si les réseaux sociaux apportent de la visibilité plus rapidement que l’organique, ils permettent aussi de travailler sur la notoriété et l’e-reputation d’une entreprise.

En clair il faut savoir équilibrer ses sources de trafic et produire un contenu adapté selon ses cibles. C’est ainsi que le community management trouve entièrement sa place au sein des agences SEO. D’une part pour l’agence elle-même, mais aussi pour ses clients lorsqu’on lui confie des missions.

Notez ce post

 

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page