Community Manager

N’attendez plus ! Mettez votre community manager dehors

Community manager - www.journalducm.com


L’engagement n’est plus vraiment là, les interactions diminuent jour après jour au sein de vos réseaux sociaux ! Votre communauté n’est plus fidèle et elle commence à partir à la concurrence. Il serait alors temps de penser à mettre votre community manager dehors.

Ne retenez plus votre community manager si vous perdez de l’engagement…. mettez-le dehors !

Êtes-vous suffisamment courageux pour mettre votre community manager dehors ?

Bien entendu il ne s’agit de virer son community manager ! mais de le mettre dehors, vers de nouveaux horizons où l’engagement se gagne en partant à la rencontre de sa communauté.

 

Le community manager de terrain

Le community management de terrain s’explique par le simple fait de partir à la rencontre de sa communauté. Que ce soit au travers d’évènements physiques, de rencontres networking, de déjeuners, ou de toute autre action vous permettant de rencontrer réellement les membres de votre communauté.

Il n’est pas question de rencontrer plusieurs milliers de personnes à la fois, ou de partir dans des actions coûteuses pour votre entreprise ou pour vous même. Il faut juste comprendre le principe comme étant un axe d’engagement qui est simplement basé sur les fondamentaux de la communication.

Community manager - www.journalducm.com

Un message passe toujours mieux lorsqu’un se trouve face à son audience, que par clavier interposé via les réseaux sociaux ou tout simplement au travers d’internet.

Le community manager passant une grande partie de son temps sur les réseaux sociaux, il aura déjà l’avantage de bien connaitre sa communauté et ses besoins.

Par internet chaque message diffusé, peut faire l’objet d’une interprétation s’il n’est pas parfaitement cadré.

Cependant face aux nombreux contenus partagés, aux actions originales faisant preuve de créativité, le community manager aura parfois du mal à offrir de la visibilité à sa structure.

Les budgets ne sont pas extensibles pour toutes les sociétés, et ceux qui mettront le plus d’argent sur leurs campagnes ads sont ceux qui auront « normalement »un meilleur avantage en terme de visibilité.

 

Le community manager à la rencontre de sa communauté

Permettre à un community manager de partir à la rencontre de sa communauté, ça signifie plusieurs choses à comprendre et à mettre en place pour être efficace.

Voici un cheminement des 3 principaux points :

  • Définir des objectifs en amont

Une société pourrait travailler sur la dimension du marketing participatif, et faire ainsi contribuer sa communauté à l’élaboration ou l’amélioration de produits et / ou services. En agissant ainsi on permet à sa communauté de créer un engagement plus fort, en misant sur une relation de proximité.

Rapprocher sa marque et le consommateur, tout en lui permettant d’apporter un regard, une idée, un retour… sur ses produits et / ou services, contribuera à améliorer la relation client en répondant au mieux aux besoins.

Certains penseront que ça réduirait les coûts, qu’il y aurait une part de profit de la part de la société etc… mais ce n’est aucunement le propos. Depuis toujours on créé des sondages, on fait des études… pour mieux répondre aux attentes de ses clients. On en connait le but sans penser forcément à une notion de profit et d’intérêt!

Permettre une rencontre au-delà d’un formulaire partagé sur internet, créera forcément un meilleur engagement pour le community manager qui a en charge l’animation et la recherche d’engagement auprès de sa communauté.

 

  • Travailler sur des évènements, rencontres…

Pour rencontrer sa communauté, il faudra réfléchir aux nombreuses actions possibles ou à envisager. Les évènements peuvent revêtir différentes formes comme les salons, les conférences, les tables-rondes, les petits déjeuners, le networking etc…

Il faut penser également aux rencontres en comité restreint comme les repas ou les déjeuners. Rencontrer une petite poignée d’ambassadeurs vous permettra de vous concentrer avec eux sur certaines actions.

Selon les choix, il faudra ensuite budgétiser tout ça et faire ressortir un ROI (retour sur investissement)

 

  • Créer de l’engagement

La recherche d’engagement est toujours au cœur des actions du community manager. Apporter la dimension terrain est donc un moyen de la renforcer et d’en découvrir une « nouvelle » forme. Même si dans l’absolu rien n’est nouveau dans cette approche, cela reste tout de même un axe peu exploité chez les community managers.

L’engagement opéré au travers d’une rencontre sera toujours plus fort que celui gagné au travers des réseaux sociaux par exemple.

 

Créer du lien intra-communautaire

Créer des liens entre les membres de sa communauté est un but à atteindre pour améliorer son engagement.

Au travers d’une page Facebook par exemple, on pense généralement à une forme de communication bilatérale avec le community manager et sa communauté. Il discute avec sa elle et elle discute avec lui… les interactions entre membres étant plutôt faibles.

En permettant à des membres ou des ambassadeurs d’une communauté de se rencontrer,

on vise dés lors un engagement plus profond qui offrira plus de sens.

C’est à partir de là que l’on commence réellement à créer une communauté. On la tisse comme une toile d’araignée en créant des connexions entre ses membres.

Liens community manager - www.journalducm.com

Le community manager aura alors pour rôle de détecter ses ambassadeurs, de classer certains profils par zone géographique… et d’aller à la recherche d’informations pertinentes pour sa structure.

Il pourra positionner des ambassadeurs pour animer des évènements sur différents lieux. Il offrira ainsi des responsabilités cadrées pour accroitre sa visibilité, et renforcer davantage l’engagement.

Le lien intra-communautaire est un travail de fond qui prend du temps mais qui apportera un réel sens à l’aspect communauté.

 

En conclusion

Il faut retenir que le community manager a régulièrement pour rôle d’animer et de gérer une communauté. Au centre de ses actions se situe la constante recherche d’engagement ! C’est un axe de plus en plus difficile à travailler pour des questions de budget.

Les structures qui ont de gros moyens mettront en place des campagnes ads poussées et parfaitement ciblées. Elles gagneront ainsi une meilleure visibilité si l’ensemble de leur travail est bien cadré et optimisé.

Face à eux, les community managers doivent redoubler d’originalité, d’actions engageantes… et sans avoir de budget dans de nombreux cas. La visibilité à acquérir au milieu de milliers de contenus diffusés et partagés chaque jour, et ce via différents canaux, peut vite devenir un casse-tête.

Le community manager a alors une autre solution à exploiter : partir à la rencontre de sa communauté.

Il existe de nombreuses actions à replacer au centre de cette pratique ; marketing participatif, networking, rencontres autour de petits déjeuners…


Enregistrer

Note Générale
Votre Note
[Total: 1 Average: 5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai fait mes débuts sur un Oric Atmos, et j'ai été un véritable fan de l'Amiga.. qui dit mieux ?
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : N'attendez plus ! Mettez votre community manager dehors! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/10/24/community-manager-de-terrain-12897/