Startups

A quel moment communiquer pour sa startup et son projet ?

a-quel-moment-communiquer-pour-sa-startup-journal-du-cm


La question épineuse qui se pose toujours au sein des startups, c’est comment se faire connaitre une fois le produit ou le service prêt à être introduit sur le marché ?

Pourtant dans cette question, il y a un point à rectifier ! On ne communique pas quand tout est prêt, mais on commence dès le départ, à entamer sa communication.

Même si elle revêt plusieurs formes, la communication peut englober la création d’une communauté par un community manager et la faire vivre jusqu’au lancement du produit / service.

L’erreur de la majorité des startups étant de penser à la communication au moment où le budget se met à fondre, voir complétement en fin de projet. Ce qui nécessiterait de repartir sur de longs mois d’attente pour parvenir à atteindre une visibilité minimum.

 

Quels sont les axes de communication à disposition des startups ?

Il existe de très nombreux axes et canaux de communication pour répondre aux besoins des startups en terme de visibilité, afin d’être prêt pour un lancement.

Parmi ces vecteurs de croissance de visibilité, certains vous demanderont un investissement à prévoir en amont au sein de votre business plan.

Les autres nécessiteront quand même de positionner du personnel, sur des actions nécessitant pas ou peu d’investissements supplémentaires. Pensez néanmoins au facteur temps dans la mesure où les gens sont payés pour leur travail.

Même si rédiger du contenu ne demande pas de sortir de l’argent si c’est réalisé en interne, il faudra quand même bloquer une personne sur cet axe.

Rien n’est gratuit quand il s’agit du monde professionnel… si vous devez produire du contenu en interne, ça vous coûtera une ou plusieurs personnes à mobiliser 

Voyons à présent différents points à travailler pour faire connaitre sa startup et son offre au grand public.

Les axes ne sont pas classés dans un ordre particulier et ne ils reflètent pas tous un intérêt selon la nature de votre projet. Prenez le temps de les étudier pour voir s’ils peuvent s’inscrire dans vos actions.

 

Avant toute chose :

Pensez Agile et Lean Startup pour votre projet ! 

Impliquez déjà des profils pour l’affiner. Ne cherchez pas un produit abouti, notamment une application, si elle ne répond pas aux besoins des futurs utilisateurs.

 

1. La création de contenu

Un des principaux leviers pour acquérir de la visibilité, est de produire du contenu à diffuser depuis un blog par exemple; mais également via les plateformes de rédaction qu renferment certains réseaux sociaux.

Vous aurez par exemple Pulse au sein de Linkedin et Instant Articles via Facebook. Pour apprendre à utiliser Pulse, lisez cet article :  Comment utiliser Linkedin Pulse ?

Ces plateformes vous permettront de rédiger de véritables articles mis en page. Ils viendront en complétement d’une plateforme qui vous sera propre comme un blog rattaché à votre site.

Les contenus peuvent revêtir plusieurs formes comme des articles, des vidéos, des photos, des enregistrements audio etc…  Ils seront ensuite partagés via les réseaux sociaux par exemple.

Pensez à démarrer avec du contenu à hauteur de 10/15 articles lors de la mise en ligne de votre blog. Ensuite viendront les différents réseaux sociaux selon la stratégie que vous adopterez.

La fréquence de rédaction est à évaluer, mais plus vous rédigerez, plus vous aurez de chances d’accroître votre visibilité.

Pensez SEO / Référencement pour optimiser et positionner vos contenus.

 

2. Le teasing

Le teasing consisterait ici à dévoiler peu à peu votre produit ou votre service au fil de sa création. Il s’agit de bien maîtriser cette communication, car un gros retard pourrait vous occasionner un préjudice.

Préférez des vidéos et des visuels impactant sur la curiosité et le désir d’en savoir davantage. Il faut savoir jongler avec l’émotion pour capter votre audience. Pensez également à diriger vers un formulaire, une landing page (par exemple) comme nous le verrons ci-dessous.

Il s’agit de récupérer des contacts pour la phase finale du lancement.

 

3. La création d’une landing page

La Landing page peut s’avérer utile pour présenter votre futur produit ou service. L’intérêt est qu’elle peut être très professionnelle et temporaire le temps de finaliser votre projet.

Il faudra éventuellement penser à créer et introduire un formulaire simple (avec nom et email) sur la landing page. Le but est de récupérer un maximum de contacts pour les relancer le jour où votre projet est finalisé.

Pensez à rédiger un message court incitant les internautes à laisser leurs coordonnées. Faites une promesse, une offre alléchante etc…

 

4. La création d’une communauté

Créer une communauté est une des choses à faire dés le départ. Que ce soit sur Facebook, Twitter… vous devrez démarrer une fois votre blog en ligne, après avoir créé les comptes sur les réseaux sociaux.

Pour apprendre à créer une communauté, lisez cet article qui vous donnera les bases : Comment créer un groupe communauté sur Facebook ?

 

5. Le networking – réseautage

Faire du réseautage ou du networking plus communément parlant, vous apportera sans doute de précieux contacts. Si vous vous inscrivez à des évents en rapport de votre thématique, ou de la cible visée par votre produit / service vous aurez certaines de nouvelles opportunités.

E phase de lancement, pensez à solliciter des profils qui gèrent des évents de façon récurrente. Le but est de pouvoir obtenir quelques créneaux d’intervention, mais en oubliant le discours commercial.

Vous ne vendez rien ! Vous offrez et vous faites rêver. Il faudra placer un sujet central selon votre projet et

 

6. La création d’évènement

La création d’évènement peut également s’inscrire dans vos démarches dés lors qu’un sujet central vous permet d’amorcer votre projet. Faire intervenir des speakers autour de votre expertise, vous permettra d’accroitre votre communauté sous un nouvel angle.

Quand vous serez prêt pour votre lancement, vous aurez alors des profils auprès de qui communiquer, pour les inviter à une présentation et obtenir des retours en live. Si en parallèle vous construisez votre communauté via différents canaux, vous pourrez favoriser la rencontre entre vos membres et créer ainsi une soudure.

L’idée est de partir à la rencontre de sa communauté et de provoquer des liens intra-communautaire. Il en découlera un meilleur engagement pour votre projet.

 

7. Les partenariats

Les partenariats sont de bons moyens pour viraliser sa visibilité. Si vous avez un bon produit ou service l’idée est de construire un petit réseau de partenaires, pour s’offrir une meilleure visibilité en s’associant à des acteurs liés à votre domaine. Lors d’évènements par exemple, ça peut permettre d’offrir des goodies ou tout autre chose sans que cela vienne concurrencer votre projet.

 

8. La levée de fonds

Un des plus gros axes à bien maitriser pour une startup est la levée de fonds. C’est un sujet autour duquel il faut savoir bien s’entourer, et ne surtout pas chercher coute que coute à lever des fonds si vous n’en avez pas besoin. Il s’agit d’avoir un excellent produit ou un service mature, couplé à une infobase existante si possible quand il s’agit d’une application, d’une solution SAAS ou assimilé.

Avoir l’idée du siècle n’est pas suffisant, car il faut savoir convaincre en un temps très court et savoir faire ressortir une vision de rentabilité sur le court et moyen terme.

 

9. Le communiqué de presse

Les communiqués de presse sont et seront toujours un axe qui pourra vous apporter un peu de visibilité supplémentaire. C’est une question de projet à la base, et de sa capacité à capter des acteurs sensibles à votre idée. Le moment venu il faudra faire appel à un ou une attaché(e) de presse, voir une agence spécialisée si vous pouvez budgétiser tout ça.

Rien ne vous empêche par ailleurs de le rédiger si vous avez la plume et la capacité à être concis, tout en faisant ressortir l’essence et l’idée maitresse de votre projet.

 

10. Les blogueurs influenceurs

Cette étape arrivera en fin de projet quand arrivera le moment de votre lancement. On peut imaginer en amont un relai de votre teasing si il s’avère nécessaire de le viraliser. Dans tous les cas il faudra préparer une base de blogueurs influents pour les solliciter avant le jour J. Ça a néanmoins un coût si vous passez par du sponsoring et vous pourrez là aussi passer par des agences de marketing d’influence.

Si vous voulez en savoir davantage lisez comment travailler avec les blogueurs influenceurs ?

 

11. Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus plus qu’incontournables aujourd’hui, il faudra donc les utiliser à bon escient et premièrement pour construire votre communauté autour d’un thème précis, et en lien avec votre projet. Il ne faudra y être pour y être, mais définir lesquels seront les plus porteurs pour votre communication.

Pensez également à la publicité possible via du Facebook ads pour accroitre votre visibilité, auprès d’audiences qui seront à créer. C’est ici qu’un community manager aura un rôle à jouer au sein de votre équipe.

Il faudra y penser sérieusement.

 

12. Un community manager au sein de la startup !

Pensez à faire appel à un community manager pour travailler sur votre stratégie et la gestion de vos comptes sociaux.

Combien coute un community manager sera la question à se poser le moment venu. Préférez peut-être un CM indépendant si vous ne souhaitez pas y avoir recours à temps plein, mais au sein d’une startup avec un projet porteur, il est parfois préférable de partir sur un salarié en CDD ou CDI.

Pensez également à d’éventuels stagiaires pour vous permettre une période d’essai avant embauche. L’aspect stratégie sera peut-être à confier à un indépendant dans ce cas.

Le community manager sera à même de vous offrir de la visibilité en travaillant sur différentes actions au sein des réseaux sociaux. Il pourra également produire du contenu et s’occuper ainsi des relais.

La recherche de blogueurs influenceurs sera également une tâche à lui confier. Vous verrez qu’un community manager pourra répondre à de nombreuses actions de communication envisageables autour de votre projet.

 

13. Une communauté de bêta-testeurs

Juste au moment de lancer votre produit et/ou service vous aurez sans doute besoin de retours avant un lancement définitif. Le besoin de faire ressortir des bugs, problèmes éventuels de fonctionnement ou autre seront à débusquer avant le lancement !

Les membres de votre communauté pourront alors être un bon vivier pour recruter des bêta-testeurs pour votre projet.

 

13. La newsletter, l’emailing, la veille…

Il existe bien entendu d’autres axes parmi lesquels la newsletter, l’emailing et la création d’une veille pour compléter votre production de contenu et/ou pour surveiller la concurrence durant l’avancée de votre projet. Au sein de votre stratup vous devrez lister toutes les pistes envisageables pour communiquer efficacement.

 

A vous de jouer !


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Note Générale
Votre Note
[Total: 0 Average: 0]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai fait mes débuts sur un Oric Atmos, et j'ai été un véritable fan de l'Amiga.. qui dit mieux ?
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : A quel moment communiquer pour sa startup et son projet ?! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/10/18/quand-communiquer-pour-startup-projet-12733/