fbpx
Community Management

L’importance de l’anglais pour le community manager

Partenaire Vidéo Journal du CM

Parler anglais couramment s’est rapidement imposé dans de nombreux secteurs professionnels, et au sein de postes clés dans les entreprises. A plus forte raison dans les métiers du digital, et notamment avec le rôle du  community manager.

 

Le community manager doit-il parler anglais couramment ?

Si vous êtes en recherche de poste ou à l’écoute du marché, vous devez certainement voir de nombreuses annonces qui font référence à l’anglais courant. Il n’est pas rare, si ce n’est systématique, qu’un anglais courant est demandé pour les postulants en community management.

Ce sont régulièrement les agences digitales qui ont ces besoins, voir les groupes quand il est nécessaire d’établir une liaison avec des filiales. Pour s’accorder sur des contenus, des campagnes ont tout autre action autour de la communication, l’anglais s’impose alors pour les échanges.

A ce titre il devient donc indispensable pour le community manager d’être bilingue et d’avoir un anglais ‘fluent’ pour postuler à certaines annonces. Par ailleurs les community managers assurant une veille pointue sur leur cœur d’activité, créent régulièrement une base de sites anglophones pour rebondir rapidement sur l’actualité.

Là encore l’anglais est indispensable si on souhaite traduire des articles, des infographies et les introduire dans son contenu. L’apprentissage de la langue se réfère donc ici à la maîtrise à l’oral comme à l’écrit.

Comment pallier aux lacunes pour les community managers qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare ?

Apprendre l'anglais - Community Manager

 

Devenir community manager bilingue anglais / français 

Pour ceux qui veulent devenir community manager par le biais de formations spécialisées, vous ne trouverez généralement pas dans les programmes, l’apprentissage de la langue anglaise. Il sera dès lors nécessaire de se former indépendamment pour apprendre l’anglais, et acquérir des bases solides.

Par ailleurs l’anglais scolaire ou tout simplement le manque de pratique, nécessite régulièrement une mise à jour et un retour aux fondamentaux pour se remettre sur les rails.

Dans la mesure où il est préférable d’apprendre l’anglais auprès d’un institut spécialisé et reconnu pour son sérieux, je pense que Wall Street English semble tout indiqué pour se perfectionner ou apprendre la langue depuis les bases jusqu’à la pratique courante.

 

Pour quelles raisons choisir un institut comme Wall Street English ?

Il est tout d’abord réputé pour être le n°1 des cours d’anglais, mais surtout pour son taux de réussite de 97% (garantie par contrat). Un autre avantage est son positionnement géographique : + de 50 centres sont actuellement accessible en France.

Il est possible d’obtenir un bilan gratuit pour évaluer son niveau :

Apprendre l'anglais avec Wall Street English pour le community manager

Les community managers pourront dès lors inclurent ce programme en parallèle, voir l’entamer au préalable.

L’avantage d’apprendre l’anglais avant de démarrer un cursus de community manager est de ne pas être bloqué par une opportunité de stage ou d’embauche qui demanderait déjà la pratique de l’anglais courant.

Un community manager bilingue français / anglais aura davantage de chances de se positionner sur le marché, qu’un CM présentant un anglais approximatif voir inexistant.

 

Quelques conseils pour pratiquer l’anglais

Les français ont de grosses lacunes au niveau des langues. Les programmes sont parfois légers et inadaptés à la pratique courante. Seul l’apprentissage en institut spécialisé y compris les voyages linguistiques, apportent une réelle expérience pour enrichir son anglais.

Ils permettent de nombreux échanges et forcent les gens à parler la langue.

La grande crainte des français vis à vis de l’anglais est de ne pas être compris ! Ce qui entraîne généralement des blocages pour parler la langue. Pourtant je n’ai jamais vu que l’on se moquait d’un anglais faisant l’effort de parler français !

Le premier conseil est donc de ne pas avoir une quelconque crainte de faire des erreurs, mais au contraire de se lancer et de perfectionner ainsi sa prononciation tout en apprenant.

Le second conseil est de vous trouver un correspondant anglais (pas forcément en Angleterre) avec qui vous pourriez avoir des échanges régulier à l’oral comme à l’écrit.

En dernier recours, vous pouvez également vous entendre avec un(e) proche pour échanger en argumentant sur le perfectionnement mutuel de la langue anglaise.

 

En conclusion

Si l’anglais est effectivement indispensable au community manager, sachez organiser votre programme en incorporant l’apprentissage de la langue en amont ou en parallèle si c’est une possibilité.

Pensez ensuite à pratiquer et à perfectionner votre anglais avec un correspondant, un(e) proche ou toute autre personne qui serait un partenaire pour vous.

En parlant couramment l’anglais vous aurez ainsi un net avantage sur de nombreux profils pour postuler à certains postes.

Si vous êtes community manager freelance et que vous ne jugez pas de l’intérêt de parler anglais, ça peut être vrai dans votre travail et les missions visées. Mais réfléchissez aussi aux opportunités qui pourraient s’ouvrir à vous, et aux veilles que vous mettez en place.

L’information social media en anglais est bien en avance sur la France.


article sponsorisé

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 9 Average: 4.9]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : L'importance de l'anglais pour le community manager! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/08/23/anglais-pour-le-community-manager-11195/