Sécurité

Les VPN sont-ils suffisants pour la cybersécurité en télétravail ?

Lorsque vous travaillez à domicile pour des grandes sociétés ou des groupes, la question de la cybersécurité se pose. Voyons si les VPN peuvent résoudre ce problème :

 

Les VPN représentent une solution de sécurité simple à déployer sur les ordinateurs. Y compris pour les entreprises qui souhaitent chiffrer les connexions des collaborateurs.

Sécuriser les données échangées entre professionnels est crucial. La concurrence de certains milieux est effectivement rude et la moindre fuite peut coûter cher. Voilà pourquoi il faut envisager des solutions de lutte contre la cybercriminalité dès la création d’un projet entrepreneurial.

Solutions de lutte contre la cybercriminalité

Seulement, tout le monde ne dispose pas des mêmes ressources en termes de temps et de finances. Par ailleurs, avec les confinements liés au coronavirus, le télétravail est devenu la norme. Le besoin d’une solution rapide a poussé de nombreux chefs d’entreprise à faire des choix qui ne sont pas forcément les plus adaptés.

Utiliser un VPN pour protéger ses données apparaît comme une solution appropriée lorsqu’il s’agit de sécuriser rapidement une flotte d’ordinateurs. Cette alternative est surtout très économique puisqu’en général l’utilisation d’un VPN n’implique pas de faire intervenir un expert en sécurité informatique. Reste à savoir jusqu’à quel point il est possible de faire confiance aux réseaux privés virtuels.

 

Les VPN ont pour eux de nombreux gages de sécurité

Il convient de commencer par le tout début, à savoir la souscription au VPN. Tout d’abord, il est nécessaire de préciser qu’il existe des offres gratuites. Dans le cas d’un VPN pour les professionnels, cette option est toutefois à bannir. D’une part, en raison du fait que ces VPN brident la bande passante.

D’autre part car nombre d’entre eux se financent en revendant les données de leurs utilisateurs à des entreprises tierces à l’identité inconnue.

Les VPN ont pour eux de nombreux gages de sécurité

Reste maintenant un large choix de VPN payants, chacun mettant de nombreux atouts en avant. Dans la mesure où le critère recherché est avant tout la sécurité, deux éléments sont à considérer. Le premier est la clé de cryptage : la technologie AES-256 bits est considérée comme la plus sûre à l’heure actuelle et la plupart des fournisseurs la proposent. Concrètement, les 256 bits correspondent au niveau de chiffrement des données.

Si une personne malintentionnée souhaitait essayer toutes les combinaisons et tenter une violation des données, l’ensemble des ordinateurs de la planète ne lui suffiraient pas en une vie humaine.

Le second élément est le protocole VPN. C’est en quelque sorte la méthode employée pour contourner les intermédiaires qui recueillent les données sensibles. Si le VPN n’est pas transparent sur les protocoles employés et ne laisse pas les utilisateurs choisir, des doutes peuvent être émis sur sa fiabilité. Tout ceci montre bien que si certains VPN sont des solutions envisageables pour la cybersécurité d’une entreprise, la vigilance reste de mise dans ce milieu.

 

Des risques toujours présents, même en utilisant un VPN

Même en prenant toutes les précautions évoquées ici, les garanties ne sont pas totales sur la préservation des données. Les VPN sont efficaces, mais n’empêchent pas 100 % des fuites puisqu’une erreur humaine est toujours possible.

Une formation de tous les collaborateurs amenés à utiliser ces outils est donc fortement recommandée. De manière générale, il ne peut pas être superflu de rappeler à ses employés l’importance d’être vigilant sur les risques de fuites de données dans les milieux professionnels.

 

Cela peut aussi être l’occasion de mettre en évidence des mauvaises pratiques qui ont lieu, y compris lorsqu’un VPN est déjà déployé dans l’entreprise. Bien que ces trois lettres soient de plus en plus populaires, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une notion qui reste réservée aux initiés de la sécurité en ligne.

Sécurité,VPN,Télétravail,&

D’autre part, les VPN ne sont pas adaptés aux entreprises qui possèdent un intranet, ou réseau interne. D’abord parce que le pare-feu de l’intranet a pour objectif de trier les connexions entrantes et sortantes. Il est donc tout à fait possible qu’il bloque certains VPN.

Par ailleurs les intranets nécessitent des solutions de sécurité adaptées à leurs spécificités. Ceci dit, passer par un réseau interne est déjà une première mesure qui permet en principe de préserver une bonne partie des données de l’entreprise.

 

Les mesures à prendre pour que le VPN professionnel conserve toute son efficacité

Avec les paramètres déjà évoqués, les risques sont réduits puisqu’en principe le VPN sélectionné est plutôt éprouvé et dispose des fonctionnalités essentielles. Mais pour être certain qu’il reste pleinement efficace, des mesures supplémentaires restent donc à prendre.

La première étant de n’installer le VPN que sur des machines préparées et nettoyées par les soins de l’entreprise. Sans cette précaution, la machine peut déjà être infectée et le VPN n’est alors d’aucune utilité.

Les mesures à prendre pour le VPN professionnel

Par ailleurs, il faut renforcer au maximum l’identification. Plutôt que de noter les ID et mots de passe sur un post-it, il est préférable de privilégier une connexion à deux facteurs d’identification ou plus. Pour cela, certains VPN intègrent directement la fonctionnalité, sinon il faut chercher une application tierce qui soit elle aussi digne de confiance. Une fois ces critères pris en considération, les collaborateurs peuvent commencer à travailler sereinement à distance. Les VPN peuvent par ailleurs être employés pour protéger les données des téléphones professionnels.

Cependant, il faut garder à l’esprit que les VPN ne sont pas la solution professionnelle à grande échelle. Pour des petites entreprises avec des moyens restreints cela peut tout à fait suffire. Mais dès lors que le nombre de collaborateurs grandit, et que les concurrents se multiplient, il faut envisager des mesures plus fortes.

 

Il devient alors nécessaire de passer par un professionnel de la cybersécurité. Des solutions sur-mesure semblent plus adaptées pour sécuriser les activités en télétravail.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page