fbpx
Métiers du web et emploi

Digital nomade : les pièges à éviter pour rester performant

Devenir un digital nomade c'est une bonne chose... mais attention aux nombreux pièges. En voici quelques-uns à éviter pour rester performant :

Lassitude des horaires de bureau, envie d’évasion et de briser la routine, avoir des journées de travail qui se suivent mais ne se ressemblent pas…

On ne présente plus le nomadisme digital et les raisons qui poussent de plus en plus de professionnels du webmarketing à adopter ce mode de vie.  Elles se comprennent d’autant plus que l’accès Internet rapide s’est développé dans une grande partie du globe, réduisant les contraintes techniques qui pouvaient freiner les envies d’ailleurs il y a encore quelques années. Devenir community manager freelance et voyager… le rêve !

Cependant, si la carte postale fait rêver, comment ne pas se laisser happer par celle-ci au détriment de son activité professionnelle ? L’échec ou la réussite de votre nouveau projet de vie dépendra en grande partie de votre rigueur personnelle, mais aussi de certains éléments en apparence logiques et pourtant souvent négligés.

 

1 – Prévoir son budget

Il va de soi qu’avant d’entreprendre tout départ, vous devez posséder les moyens suffisants de pouvoir faire face aux dépenses quotidiennes dans votre pays d’accueil quels que soient vos potentiels futurs revenus de freelance.

Comparer le coût de la vie entre les différents pays visés est donc une étape indispensable et plusieurs sites comme Numbeo ou Expatistan vous faciliteront grandement la tâche, tout comme les groupes Facebook d’expatriés dans les pays que vous visez.

En démarrant en tant que nomade digital, il est préférable de partir avec l’équivalent de 3 mois de frais complets sur place pour avoir l’esprit serein le temps de trouver votre rythme de croisière.

 

2 – S’assurer de pouvoir rester connecté

Parmi les critères de sélection de vos pays d’accueil, commencez par le réseau informatique local si votre source de revenus dépend d’un bon accès Internet.

Vous trouverez par exemple dans certains pays d’Asie de grandes villes ultra connectées et un réseau bien plus hasardeux dès lors que vous arriverez sur le littoral, aussi paradisiaque soit-il. Pour ne rien laisser au hasard, équipez-vous d’une connexion 3G de secours qui vous sera très utile tôt ou tard.

Trouver un accès Wi-Fi est relativement facile, notamment grâce aux applications collaboratives telles que NetSpot ou Wiffinity qui localisent les connexions gratuites à proximité.

WiFi Zone
Free Wifi Wlan Internet Network Access

 

3 – Privilégier le « slow travel »

Ne pas enchaîner les pays à toute vitesse présente de très nombreux avantages. Les voyages fréquents impliquent beaucoup de temps de préparation entre visa, transports, recherche d’un hébergement, échange de devises locales, etc. En séjournant au moins un mois dans une même ville, il est facile d’installer une routine qui aide à être productif et à ne pas se laisser happer par la nouveauté constante.

Cela réduit aussi le coût des locations type Airbnb qui appliquent des tarifs mensuels plus intéressants. Vous pouvez tout à fait choisir une ville de base qui présente beaucoup de points d’intérêts à découvrir tout autour, pourquoi pas en compagnie d’autres nomades digitaux avec qui vous aurez passé la matinée à travailler dans une ambiance de groupe stimulante.

 

4 – Connaître la législation due à son statut et gérer sa facturation

Si vous avez choisi le statut de micro-entrepreneur, soyez à jour de toutes vos formalités papiers avant votre départ et créez-vous des rappels de dates de déclarations de chiffre d’affaire et autres paiements de CFE (les plus créatifs peuvent par exemple les intégrer à un bullet journal).

En voyage, il est très facile de se laisser aller à la procrastination voire même d’oublier les obligations de la vie de freelance et les retards peuvent coûter cher. Pour les retardataires qui attendent souvent le dernier jour, attention à bien prendre en compte le décalage horaire ! Soyez également au clair vis-à-vis de vos factures et de votre chiffre d’affaire afin d’éviter les erreurs de déclaration.

Vous pouvez tenir votre propre fichier à jour ou utiliser une application de facturation type Facture Facile pour générer vos devis et factures numérotés et avoir un récapitulatif mensuel des factures payées par tous vos clients.

Facture Simple

Application de facturation Facture Facile sur Google Play

 

5 – Organiser son temps de travail

Selon le pays que vous avez choisi, vous allez devoir faire face à certains imprévus que vous ne pourrez pas maîtriser comme les pannes de courant fréquentes dans plusieurs régions du globe. En planifiant l’exécution d’un projet sur plusieurs jours ou semaines, veillez à compter un peu plus d’heures que nécessaire pour faire face à ce type de situations non contrôlées.

Évitez de prévoir de travailler en ligne les jours où vous changerez de point de chute car la durée des trajets peut être très aléatoire. Privilégiez d’ailleurs vos long voyages en avion, train ou bus pour optimiser votre temps de travail et effectuer des tâches ne nécessitant pas d’être connecté : compiler de nouvelles idées, revoir un document hors ligne, monter une vidéo, etc.

Ce conseil s’applique également au nombre de vos clients. Vous ne devenez pas nomade digital pour rester travailler chez vous du matin au soir sans pouvoir profiter de votre nouvel environnement, alors fixez-vous des objectifs réalisables et privilégiez la qualité à la quantité.

Veillez à bien connaître votre productivité horaire, surtout avant d’accepter un projet qui vous demandera d’acquérir de nouvelles compétences sur votre temps libre.

 

6 – Savoir rester productif

Il va de soi que les risques de casse, de panne, de perte ou de vol de votre matériel professionnel sont démultipliées en voyage. Préparez-vous à faire face à ces éventualités en sauvegardant tous vos documents de travail sur un espace de stockage en cloud type Google Drive ou Dropbox. Il vous sera ainsi toujours possible de poursuivre vos tâches urgentes depuis un autre appareil le temps de retrouver du matériel opérationnel.

Vous êtes plusieurs à travailler sur un projet commun ? Vous pouvez gagner à investir dans un outil de gestion de projet et de collaboration type Zoho Project ou Asana. Certains vous permettent de suivre le nombre d’heures que vous avez travaillées sur chaque tâche du projet, ce qui facilite et justifie une facturation horaire pour vos clients.

Nombreux sont les nomades digitaux à succomber à l’appel de la procrastination de temps à autres. Si cela nuit fortement à votre productivité, sachez qu’il existe des extensions de navigateur telles que Block Site ou Procrastinate Later. Ce type d’extension permet de basculer en mode « sans distraction », de bloquer les sites trop chronophages, de sauvegarder des liens pour les consulter pendant votre temps libre, etc. Cela ne réglera peut-être pas le problème à 100%, mais c’est un petit coup de pouce non négligeable !

Enfin, investissez sur vous-même ! N’oubliez pas de rester à la pointe de votre activité pour vous démarquer et prendre en main votre évolution professionnelle. Profitez de quelques heures par semaines pour mettre à jour vos compétences et en acquérir de nouvelles, d’autant plus que beaucoup de pays vous offriront des formations de qualité pour des tarifs beaucoup moins élevés qu’en France.

C’est aussi l’occasion de faire de nombreuses rencontres au-delà des lieux habituellement fréquentés par les nomades digitaux !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 1 Average: 5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Digital nomade : les pièges à éviter pour rester performant! This is the link: https://www.journalducm.com/devenir-digital-nomade/