fbpx
Marketing Digital

Campagne emailing : Les 5 erreurs à ne pas faire !

Si vous souhaitez lancer des campagnes emailing efficaces et qui convertissent, évitez absolument de faire ces 5 erreurs. Découvrez-les en détail ici :

Vous êtes sur le point de mettre en place une campagne emailing, alors ne loupez pas les 5 erreurs suivantes !

Je vous ai résumé les erreurs que j’ai pu commettre ou voir sur des dizaines de campagnes d’emailing différentes, dans des secteurs variés.

Les éviter va vous permettre d’obtenir de meilleurs résultats sur celle que vous vous apprêtez à lancer. Et peut-être également de prendre conscience qu’il n’est pas encore temps pour vous de créer votre première campagne.

Donc sans plus tarder, voici les 5 erreurs les plus souvent commises lorsque l’on fait référence à la mise en place d’une campagne d’emailing.

 

1 – Ne pas connaître assez sa base de données

Beaucoup d’entreprises ou de jeunes entrepreneurs souhaitent mettre en place des campagnes d’emailing. C’est une très bonne idée car l’email marketing est une stratégie qui fonctionne et qui possède un retour sur investissement incroyable.

La plus grosse erreur est de vouloir mettre en place ce système et de lancer une campagne immédiatement. C’est d’ailleurs la raison qui vous pousse à vous lancer dans l’emailing : vous avez prévu de créer une campagne pour un évènement qui approche à grands pas !

Vous avez déjà une liste d’emails, mais vous ne l’avez encore jamais exploité. Et c’est bien ça le problème. À quels taux d’ouverture pouvez-vous vous attendre ? À quelle heure votre audience est la plus à même d’ouvrir vos emails ? Quels sont les meilleurs jours d’envoi ?

Alors oui, vous pouvez vous baser sur des statistiques et des études pour savoir que le mardi et le jeudi obtiennent de meilleurs taux d’ouverture que le samedi et le dimanche.

Mais en fonction de vous, de votre activité, de votre cible (BtoB, BtoC) et du type de produit que vous proposez, les choses peuvent être totalement différentes.

Il faut que vous appreniez à connaitre votre audience avant de mettre en place une campagne d’emailing.

Le bon timing serait de faire des tests sur 2 ou 3 mois, soit environ 10-12 semaines pour comprendre quels sont les bons facteurs pour votre audience.

Testez le jour d’envoi de vos emails, l’heure de la journée, le design de vos emails et éventuellement l’objet.

De cette manière, vous pourrez mettre en application ce que vous savez déjà sur votre mailing list, et améliorer votre campagne d’emailing.

 

2 – Avoir plusieurs objectifs pour sa campagne d’emailing

erreurs email marketing

Plus les choses sont simples, plus elles sont facilement compréhensibles. Vous êtes d’accord avec moi ?

Donc en suivant ce raisonnement, si votre campagne d’emailing ne possède qu’un seul objectif, elle sera plus facilement comprise que si elle en contenait plusieurs.

C’est la raison pour laquelle je recommande toujours de mettre en place une campagne pour 1 seul objectif.

Vous pouvez créer une campagne pour présenter un nouveau produit. Ou alors pour fidéliser vos clients actuels. Cela peut aussi être pour reconquérir d’anciens clients. Ou encore même de faire en sorte d’aller en chercher de nouveaux, avec des emails qui deviendront viraux.

Mais, ne faites pas l’erreur de mélanger plusieurs objectifs dans une seule campagne. Si vous voulez reconquérir, puis vendre, alors mettez en place deux campagnes distinctes.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous devez respecter le 3 points de cet article qui se base sur la segmentation de vos listes.

 

3 – Faire une campagne d’emailing à tous ses contacts

erreurs campagne email marketing

Plus les mois ou les années passent, et plus il y a de chances que vos anciens clients, n’aient plus aucun contact avec votre marque ou enseigne.

Prenons l’exemple d’un magasin qui vend de gros produits ménagers : réfrigérateur, micro-onde, four. C’est le genre de mobilier que l’on renouvelle 1 fois tous les 10 ans. Alors une fois que vous avez fait vos achats, vous n’êtes pas censé revenir tous les 6 mois pour la dernière promotion sur un réfrigérateur.

Le fait de segmenter ses listes d’emails vous permet de faire une estimation du futur comportement d’achat de vos clients.

Vous pouvez segmenter par tranche d’âge. Auquel cas, vous ne proposerez pas des produits à plus de 1.000€ a la tranche des 18-23 ans, mais plus à des seniors de 60 ans qui possède le budget. Mais si votre produit est fun, pas cher et utile à ceux qui sont souvent dans les transports en commun, alors là, ce sera l’inverse.

Vous pouvez aussi analyser le comportement d’achat de vos clients, durant la période d’analyse de votre base de données. Les personnes qui ouvriront le plus vos emails et cliqueront sur vos liens, seront les personnes les plus intéressées par votre société. Donc potentiellement, des personnes au potentiel d’achat élevé pour votre campagne d’emailing.

À l’inverse, les personnes qui ont peu ouvert vos emails, seront de très bonnes cibles pour une campagne de reconquête clients.

Pour résumer l’intérêt de la segmentation, il faut que vous compreniez que vous devez créer des groupes d’individus qui se ressemblent pour pouvoir mieux les toucher.

Dans l’idéal, je vous dirai qu’il faudrait tout segmenter : par potentiel d’achat, tranche d’âge, localisation, sexe. Mais en réalité, concentrez-vous sur les facteurs qui influenceront directement votre objectif de campagne d’emailing.

Si vous voulez vendre  : segmentez au moins par comportement d’achat. Si vous souhaitez fidéliser, faites votre campagne à vos clients, pas aux personnes qui ne sont pas encore passées à l’achat.

 

4 – Ne pas préchauffer votre base de prospects

La troisième erreur se base sur un objectif de présenter un produit ou de vendre pour sa campagne d’emailing. Ce qui est souvent commis comme erreur c’est le fait d’oublier de créer le besoin auprès de vos futurs clients.

Cette étape vient se placer avant la présentation du votre produit ou service.

J’en tendance à dire que pour une campagne, il y a un email principal, envoyer au jour 0, et d’autres qui viennent se placer autour, donc avant et après.

Admettons que vous proposiez un nouveau produit dans votre boutique de soins pour hommes. Ce produit est une crème que l’on applique sur les cheveux pour supprimer les problèmes de pellicules.

Si vous envoyez juste une séquence d’email qui fera la promotion de cette crème, les résultats seront moyens voire mauvais. Et si à la place, vous renforciez ou créiez le besoin d’avoir cette crème, auprès de votre audience ?

Dans ce cas, vous allez envoyer 1 ou 2 emails en amont du jour 0, pour commencer à mettre dans la tête des personnes que les pellicules sont un problème. Vous pouvez par exemple utiliser une statistique qui indique que X % des hommes ont des problèmes de pellicules. Que c’est un facteur important en séduction, d’avoir de beaux cheveux etc…

Pour faire une brève parenthèse sur le point précédent, on pourrait imaginer cibler les hommes de 20-35 ans, célibataire, déjà consommateur de vos produits, pour cette campagne.

Et une fois que vous avez créé le problème et le besoin de trouver une solution chez votre audience, vous apportez la solution !

Dans un ultime mail avant le jour 0, vous indiquez que vous avez la solution. Que le produit a été élaboré et travaillé pendant plus d’un an, et qu’il sera très prochainement disponible.

Puis, vous envoyer la promotion au jour 0, et vous récoltez les fruits de vos emails précédents, qui n’étaient pas du tout orientés pour la vente.

 

5 – Envoyer des emails uniquement lors de ses campagnes

erreurs lors d'une campagne d'emailing

Eh oui, je vous connais bien, mais rassurez-vous c’est l’erreur principale que j’ai commise à mes débuts dans l’email marketing. Je considérerais que l’emailing était un canal de communication que je pouvais utiliser pour promouvoir mes services. Alors à chaque fois que j’envoyais un email, c’était toujours pour une offre commerciale.

Sauf qu’avec cette méthode, vous perdez petit à petit l’intérêt de votre audience, qui se voit inondé d’emails publicitaires en permanence.

Vous savez ce qui différencie le géant du e-commerce Amazon d’un petit libraire de Bourg-en-Bresse, d’un point de vue emailing  ?

Vous ne trouvez pas  ?

C’est en fait la possibilité de communiquer sur son histoire, ses goûts, ses choix et tout ce qui rend humain une relation entre un vendeur et un client.

Amazon, même si leur stratégie fonctionne bien, voire même très bien, n’envoie que des emails d’abandon de panier, de proposition de livres…en bref : des emails commerciaux.

Alors que vous, en tant que petit libraire, vous pouvez raconter tout ce qui est susceptible de toucher les émotions de votre audience.

En mettant en place un storytelling, vous allez créer une relation sincère avec vos clients. Ces derniers pourront même vous répondre par mail pour communiquer avec vous. Tout ce que Amazon, étant donné la dimension de l’entreprise, ne peut pas faire.

Une bonne campagne d’emailing est donc dans la continuité de votre stratégie actuelle, qui peut par exemple consister à envoyer tous les 1er  du mois, des nouvelles à vos clients. Ce que l’on appelle aussi une newsletter.

Mais ne commettez pas l’erreur d’utiliser l’email marketing uniquement pour proposer la vente de vos produits et services.

 

Conclusion  :

Vous connaissez désormais les 5 erreurs à ne pas commettre pour la mise en place de votre prochaine campagne d’emailing. Je vous les rappelle sous forme de liste :

  • Ne pas connaitre assez sa base de données
  • Avoir plusieurs objectifs pour 1 seule campagne
  • Vouloir faire votre campagne à toute votre mailing list
  • Ne pas préchauffer votre audience avant le jour 0
  • Avoir une stratégie d’email uniquement lors de vos campagnes

Désormais, le seul frein qui pourrait vous émécher de réussir votre campagne d’emailing, c’est le fait d’avoir trop peu d’emails dans vos listes. Et pour vous aider encore plus, je vous recommande le guide que j’ai écrit à ce propos : développer sa mailing list efficacement avec 11 méthodes ! Et une fois votre liste remplie d’adresses emails de prospects qualifiés, vous pourrez constater toute la puissance de l’email marketing !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 6 Average: 4.8]

William Moreau

Consultant en communication digital, spécialisé dans l'email marketing. J’aide les responsables de TPE ainsi que les entrepreneurs à prendre en main la partie digitale de leur entreprise. J’aime le travail bien fait, mais par dessus tous les résultats concrets !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Campagne emailing : Les 5 erreurs à ne pas faire !! This is the link: https://www.journalducm.com/campagne-emailing-erreurs/