Marketing Digital

L’engagement, on s’en fiche !


Vous vous souvenez, l’émergence des réseaux sociaux, circa 2007 ? C’est le moment où tous les gourous du marketing ont commencé à nous parler de l’engagement. L’engagement : le nouveau truc sur lequel il fallait se concentrer.

engagement

source image : Altmeter Group

Tout à coup l’important pour tous les directeurs marketing, c’était d’obtenir des « like », des « followers », voire mieux encore, des « commentaires » ou des « partages ».

S’en est suivi une aberration totale : le taux d’engagement est devenu le KPI à tenir à l’œil pour évaluer les résultats de son marketing web. Pour avoir réussi sur le web, il fallait un fort taux d’engagement, cela prouverait au patron qu’on faisait bien notre boulot. Ceci menant directement aux dérives du type « likez si vous partez à la mer, commentez si vous partez à la montage », ainsi qu’à la profusion de photos de chatons mignons sur bon nombre de pages de marques ou d’entreprises.

chaton

Alors oui, le chaton suscite de l’engagement, il dope les KPI.

Mais est-ce que tout le monde aurait oublié que les marques sont sur les réseaux sociaux pour une et une seule raison : la conversion ?

Nous avons fait de l’engagement une stratégie, une fin en soi, mais l’engagement seul n’apporte rien à l’entreprise.

L’engagement ne doit être qu’une tactique visant à doper nos conversions !

Entendons-nous bien sur le sens du mot « conversion » : il peut s’agir d’une vente, mais pas seulement. Tout dépend des objectifs de l’entreprise. Par exemple, si son but est de trouver des consommateurs qui souhaitent s’impliquer dans un projet de co-création pour le développement de produits, alors un consommateur recruté est une conversion.

Autre exemple, si on utilise les réseaux sociaux dans une problématique de ressources humaines, on peut considérer qu’un CV reçu est une conversion.

Il est vital pour les entreprises et pour les Community Managers de remettre l’engagement à sa juste place.

Pour cela il faut se concentrer sur 3 points clés :

  • lier l’engagement à un objectif mesurable : trouver x nouveaux clients, augmenter sa notoriété de marque de x points, augmenter le taux de satisfaction clients de x pourcent…
  • se rappeler que l’engagement n’est pas une mesure de votre succès ! Regardez Apple, par exemple. C’est la marque qui vaut le plus dans l’histoire du monde moderne, et ils n’ont pas de community manager, ils ignorent complètement les réseaux sociaux. Engagement = 0
  • être conscient que l’engagement a un coût : créer du contenu et animer des conversations peut devenir un job à temps plein, mais à côté de cela il faut encore assurer les activités qui amènent la valeur à l’entreprise, comme la production, vente, marketing… On ne peut pas mettre la plus grande partie de ses ressources sur l’engagement au détriment du reste, il faut trouver un juste équilibre. Par ailleurs, si l’engagement est utilisé comme générateur de conversion, son coût devient plus facile à supporter.

 

En résumé : l’engagement n’est qu’un outil qui doit supporter votre stratégie marketing globale. La clé de votre succès réside dans les liens que vous ferez entre l’engagement et les objectifs de votre business.

Pensez-y, la prochaine fois que serez tenté de poster une photo de chaton !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 3 Average: 5]

Marie-Hélène Di Benedetto

Passionnée par le web depuis ses balbutiements, modératrice de forum de la première heure et active dans le marketing depuis...ouh, tout ça! Aujourd'hui j'aide les entreprises de toutes tailles à utiliser au mieux le web pour atteindre leurs objectifs.

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : L'engagement, on s'en fiche !! This is the link: https://www.journalducm.com/2014/07/22/lengagement-marketing-3061/