IA

Comment l’intelligence artificielle peut-elle changer la face de la cosmétique ?

L'intelligence artificielle va révolutionner de nombreux domaines, dont le secteur de la cosmétique qui progresse à grand pas.

 

L’intelligence artificielle commence à s’immiscer partout et elle n'en est sans doute qu’à ses balbutiements. On peut le constater dans de nombreux domaines tels que les transports, la santé ou encore la sécurité.

Plus étonnant, les technologies liées au Machine Learning (apprentissage automatique) ont également pénétré le secteur de la beauté et notamment les cosmétiques.

 

L'Intelligence artificielle s'infiltre dans la cosmétique

D'un côté les chatbots délivrant des conseils ultra-personnalisés et de l'autre des applications qui vous aidant à choisir le bon produit. Au niveau des cosmétiques il suffit parfois d'un d’un simple selfie pour obtenir la crème de jour adaptée à votre peau.

Cette percée de l'intelligence artificielle dans le domaine de la cosmétique, vous permet également d’essayer un fard à paupière avant de l’acheter.

L'intelligence artificielle s'infiltre dans la cosmétique

Ces offres commencent à évoluer très vite dans l’industrie du cosmétique. Il en est de même dans de nombreuses industries par ailleurs et c'est notamment là que le big data joue une grande importance.

Aujourd'hui de nombreuses consommatrices se laissent volontiers tenter par les conseils des blogueuses mode et beauté, mais ce jour pourrait bientôt être révolu. En effet, l’intelligence artificielle commence à conquérir le secteur des cosmétiques en offrant des applications qui permettent d’essayer virtuellement un produit avant de l’acheter.

 

Le tournant technologique dans le secteur de la beauté

Ainsi les technologies liées à l’intelligence artificielle et au Machine Learning, se sont infiltrées plus largement dans le secteur de la beauté ces dernières années. Une tendance qui n’a rien de surprenant puisque les marques de cosmétiques ont tout à y gagner. En effet, selon Marie-Claire Riquier, experte beauté chez Superbelles :

[bs-quote quote="

Plus de 80% des interactions entre clients et marques de cosmétiques, seront gérées d’ici 2 ans par l'intelligence artificielle.

" style="style-13" align="center" author_name="Marie-Claire Riquier" author_job="Experte beauté chez Superbelles"][/bs-quote]

Dior s’était montré pionnier dans le domaine, en proposant à ses clients en 2017, un chatbot avec lequel interagir depuis Facebook Messenger. L’intelligence artificielle posait alors des questions à ses potentiels clients afin de mieux cerner leurs préférences et leurs attentes.  

Depuis, de nombreuses autres marques ont sauté le pas et les applications utilisant l’intelligence artificielle se sont multipliées. Ces applications sont plurielles et nombreuses :

  • Conciergerie numérique,
  • Tests virtuels de cosmétiques,
  • Études de marché pour cerner les attentes des clients cibles,
  • Amélioration de la connaissance de la concurrence,
  • Optimisation des stocks etc…

 

Consultations virtuelles et conseils ultra-personnalisés

Le mariage de l’intelligence artificielle et de la cosmétiques donne lieu à de nombreuses utilisations différentes. L’essayage virtuel de cosmétique en est une. De plus en plus de marques font appel à la réalité augmentée, afin de permettre aux consommatrices de tester virtuellement des produits.

C’est notamment le cas de L’Oréal, qui a récemment racheté ModiFace. Un logiciel de réalité augmentée, qui permet aux utilisateurs de bénéficier d’une expérience de maquillage basée sur cette technologie. Pouvoir essayer un produit avant de l’acheter, devrait permettre de booster les ventes répondant à un réel besoin.

Dans la même dynamique, des marques comme Vichy ou Hello Ava vous proposent un diagnostic dermatologique 100% personnalisé, réalisé à l’aide d’un simple selfie.

Les 2 entreprises vous aiguillent alors sur les produits à privilégier selon votre type de peau. De son côté, La Roche Posay a développé le capteur My Skin Track UV, qui mesure l’exposition aux UV et à la pollution de votre peau.

En posant des questions précises, les chatbots de ces marques permettent de cerner au mieux les préférences du client. Ce qui permet ainsi de lui conseiller des produits qui lui correspondent davantage. Ce type d’applications se développement dans le secteur des cosmétiques, mais également dans celui des soins capillaires.

Avec son application de réalité augmentée Hair Virtual Advisor, L’Oréal vous permet d’essayer virtuellement différentes colorations avant de faire votre choix.

 

L’Intelligence artificielle intégrée, en amont au processus de création

Grâce à son approche ultra-personnalisée, l’intelligence artificielle est utile pour réaliser des études de marché en amont. Ces études ont pour vocation de mieux cerner les attentes des futurs clients. L’IA agit alors comme un facilitateur de choix et aide le consommateur à trouver le produit le plus adapté à ses besoins.

L'intelligence artificielle dans la cosmétique peut donc ainsi être utilisée en amont de la production. Avant la fabrication, afin de développer des produits totalement customisés à destination des utilisateurs. C’est notamment le pari de l’entreprise Function of Beauty, qui propose des soins capillaires, totalement personnalisés à vos besoins et contraintes.

Tout commence par un quizz pour identifier votre type de cheveux. Vous choisissez ensuite la couleur, le parfum et le nom de votre produit. Toutes ces informations sont ensuite évaluées par un algorithme, qui va identifier la meilleure combinaison d’ingrédients selon vos besoins.

L'intelligence artificielle révèle ici tout son potentiel, à destination des consommatrices en quête du produit parfaitement adapté à leur attentes.

Intelligence artificielle et soins capillaires

Dans le même état d’esprit, la marque Eponyma produit des crèmes de beauté uniques et sur-mesure. Tout comme chez Function of Beauty, on détermine le type de peau et les besoins de l’utilisateur à l’aide d’un questionnaire.

L’équipe d’Eponyma en tire alors un profil dermatologique élaboré à l’aide d’un algorithme. Le résultat : un flacon 100% personnalisé adapté aux besoins de votre peau.

 

En conclusion

Qu’elle soit utilisée en amont ou en aval de la production, l’intelligence artificielle a encore de beaux jours devant elle. Que ce soit dans le secteur de la beauté, des cosmétiques ou de la mode en général. Les marques de luxe, telles que Dior, ne s’y sont pas trompées. Elles ont bien compris l’utilité de telles interfaces pour leurs clients, mais aussi pour leurs besoins marketing.

En plus de fournir des informations précieuses sur les attentes et les préférences des clients, c'est un outil exceptionnel pour l’essayage virtuel. Les grandes marques de prêt-à-porter ne devraient plus tarder à suivre la tendance. On commence d'ailleurs à en voir qui testent ce concept porté à la mode vestimentaire. Reste à peaufiner tous les détails morphologiques des consommateurs pour fournir les bons vêtements et aux bonnes tailles.

L'intelligence artificielle nous réserve sans doute de belles surprises dans les années à venir. 

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 3 Average: 5]

ARTICLES JCM A LIRE


Source
Source image à la une Partenaire JCM pour les images

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page