Référencement

Google Analytics et la RGPD : Attention à la configuration

La RGPD est devenue un vrai calvaire pour de nombreux propriétaires de site web ! Attention à bien configurer son Google Analytics ou à passer sur des solutions alternatives, mais payantes !

 

Google Analytics est dans le viseur des autorités, à cause de l’utilisation et du traitement de certaines données. S’il est un outil incontournable en matière de référencement et de suivi de données, il faut prêter attention à sa configuration pour être en conformité avec la RGPD.

Si certains annonçaient une suppression de l’outil en France, d’autres envisageaient une utilisation différente. Pour que le traitement soit conforme au règlement RGPD, vous aurez quelques tâches à effectuer.

 

Attention à la configuration de Google Analytics

Les particuliers et les professionnels utilisent majoritairement Google Analytics, dans la mesure où il l’outil le plus utilisé pour le suivi des données des sites web. Il est donc difficile de passer à côté de Google Analytics puisqu’il est complet et surtout gratuit, quand d’autres solutions peuvent être relativement couteuses.

La configuration de Google Analytics

Pour l’instant, le flou règne, Google n’a pas forcément communiqué et aucune sanction n’est réellement tombée, il y a par contre des rumeurs. Ces dernières ont vu le jour à cause de plaintes déposées par l’association NOYB. L’utilisation des données n’est donc pas conforme avec notamment un transfert vers les États-Unis. Vous pouvez toutefois minimiser l’impact.

  • Vérifiez toutes les données que vous transmettez avec Google Analytics.
  • En fonction de vos besoins, réduisez certaines utilisations et supprimez quelques données si vous ne les utilisez pas.
  • Par exemple, pour réduire la durée des cookies, vous pouvez limiter la conservation des données dans la rubrique « Propriété » puis « Informations de suivi ».
  • Vous pouvez aussi rendre les IP anonymes pour être conforme au RGPD. Cela est d’ailleurs une fonctionnalité de GA4.

 

Prévoir des alternatives à Google Analytics

Si Google Analytics venait à être supprimé en France et en Europe dans le pire des scénarios, vous pouvez encore envisager d’éventuelles alternatives. Il existe en effet de très nombreuses solutions qui permettent de collecter des informations liées à votre site Internet.

Prévoir des alternatives à Google Analytics

Qu’il s’agisse de votre blog personnel ou pour un site utilisé à des fins professionnelles. Voici quelques alternatives disponibles :

  1. Matomo : il est gratuit et il est notamment renommé pour son respect des données et de la vie privée.
  2. Plausible : il est payant, mais il est efficace pour mesurer le trafic sur votre site.
  3. Abla Analytics : il est gratuit et il s’attarde sur l’audience.

Vous pouvez toujours installer une nouvelle solution en parallèle de Google Analytics, ceci afin de profiter des nouvelles fonctionnalités proposées par un autre outil. Vous ne serez pas pénalisé si toutefois une limitation drastique était mise en place. Dans la mesure où le monde du référencement naturel s’appuie sur la récolte des statistiques, l’intérêt d’avoir un ou plusieurs outil(s) d’analyse est évident.

Quels sont les risques encourus ? 

Pour l’instant, aucune information officielle ne semble être disponible de la part de la CNIL ou encore de Google. La patience est donc de mise, mais cette affaire montre qu’il ne faut pas toujours se focaliser sur un seul outil. Si celui-ci venait à être supprimé, vous pourriez vous retrouver dans une situation embarrassante si vous ne prenez pas les devants.

  • Google n’a donc pas eu une mise en demeure, mais une mise en conformité avec la RGPD pourrait être attendue.
  • Pour l’instant, vous ne risquez aucune sanction financière si vous utilisez Google Analytics, mais chacun reste néanmoins responsable des informations récoltées, traitées et stockées. Etre en conformité est important et il ne faut pas attendre.
  • Si vous possédez un site Web, vous devrez donc impérativement respecter toutes les demandes de la RGPD mentionnées par la CNIL.

Si vous envisagez d’utiliser une alternative, optez pour une solution qui respecte parfaitement la RGPD, cela vous évitera de vous perdre dans les nombreux paramètres. Google avait d’ailleurs précisé qu’il en proposerait de nouveaux, pour que les utilisateurs puissent personnaliser l’outil.

Mise en conformité avec le RGPD

L’objectif premier serait de respecter le règlement tout en proposant les meilleures statistiques aux clients. Vous devrez donc considérer les principaux indicateurs Google Analytics et voir s’ils ne rentrent pas en conflit avec le RGPD.

 

 

Les géants de la tech et les données 

Google n’a pas été le seul acteur impacté par ce traitement des données personnelles qui a donné naissance à la RGPD. En effet, Meta avait été au cœur de plusieurs rumeurs concernant la fermeture de Facebook et Instagram en Europe. Cela montre que le respect du RGPD peut être assez difficile. Markus Reinisch a toutefois précisé que la rumeur n’était pas fondée.

Les géants de la tech sont donc impactés par le cadre légal concernant le transfert des données. Toutefois, les documents de NOYB montrent tout de même que des sites doivent impérativement être conformes aux exigences du RGPD. Une mise en demeure aurait été reçue par Décathlon, Auchan et Sephora.

Même si vous n’avez pas été alerté concernant une telle mise en conformité, il pourrait être judicieux de bien paramétrer Google Analytics et revoir la politique pour le stockage des données personnelles. Vous pourriez vous retrouver dans une situation problématique à cause d’une plainte déposée par la CNIL.

Notez ce post

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page