fbpx
Référencement | SEO

Quand la stratégie off page devient une stratégie de branding ?


SEO, PPC, référencement ou encore contenu, ces mots ne vous disent peut-être rien et pourtant ce sont eux qui contrôlent l’univers du webmarketing en ce moment. Si vous souhaitez vous imposer sur les moteurs de recherche, il va falloir vous armer de courage pour affronter les terribles lois décrétées par Matt Cutts.

Votre site internet ne s’affiche pas en première page de Google malgré toute la stratégie que vous avez mise en place ?

Laissez-moi deviner, il y a 2 ans vous vous êtes lancé dans la création de liens via une agence et aujourd’hui ces mêmes liens qui étaient considérés comme indispensables il y a près d’un an sont devenus le cholera du référencement. Dites au revoir aux fermes de liens, et précipitez-vous vers des liens les plus naturels possibles.

Vous me direz sûrement que vous voulez arrêter la création de liens qui s’est avérée versatile et donc inefficace aujourd’hui. Mais n’oubliez pas que ces liens ont fait vos beaux jours il y a peu !

Il ne faut donc pas arrêter le off page mais le penser différemment. Et vu qu’on apprend toujours de ses erreurs passées, il faut toujours envisager un plan B au cas où Google nous préparerait encore un mauvais tour. Le secret est de pouvoir retirer vos liens à tout moment, car si le moteur de recherche décide de juger un type de liens « spammy » vous pourrez le supprimer quasi instantanément.

Comment faire pour que votre stratégie off page soit la plus naturelle possible ?

Rien de moins simple à vrai dire ! Comment faire pour que quelque chose sur lequel vous avez travaillé pendant plusieurs heures ait en réalité l’air de s’être fait naturellement en 2 minutes ? C’est justement à cette question que vous devez tenter de répondre lorsque vous travaillez sur votre maillage externe.

Aujourd’hui deux choses doivent être claires dans votre esprit :

  • Nous ne devons plus penser en termes de liens mais en termes d’image de marque.
  • Nous devons nous attarder sur la qualité des liens et non sur leur volume.

 

Une fois cela assimilé, posez-vous les bonnes questions :

  • Comment puis-je communiquer et faire vivre mon entreprise sur internet ?
  • Quels sont les différents leviers qui sont à ma disposition ?

 

Selon votre secteur d’activité les leviers et les opportunités vont être différents, un site de coaching va avoir forcément une stratégie différente qu’un site qui vend des sacs à main. Une fois que les leviers opportuns sont identifiés, vous pouvez travailler votre e-réputation. Car oui c’est en réunissant tous vos efforts pour construire votre e-réputation que vous allez pouvoir créer des liens naturels pour votre site. N’hésitez pas à laisser des commentaires sur des blogs qui traitent de votre secteur d’activité ou encore de participer à un forum que votre cible fréquente.

Je reprends mon exemple du site de sac à main, pourquoi ne pas aller jeter un coup d’œil sur des blogs de mode pour voir ce que pensent les internautes (qui sont par la même occasion votre cible) de la nouvelle collection de telle ou telle marque ? Vous pouvez encore poussez l’effet e-réputation plus loin en étant très actif sur les réseaux sociaux et peut-être même rentrer en contact avec un bloggeur pour qu’il écrive un article sur vos produits. Tout ce que vous pourrez mettre en place pour augmenter votre présence sur la toile sont les bienvenues : création de compte sur les réseaux, inscriptions sur des annuaires spécialisés ou encore le partage social.

Cela représente des petites choses parfois même anodines mais si vous cumulez le tout, votre présence sur internet sera beaucoup plus importante et lorsque les robots Google scanneront tout cela ils ne pourront que constater votre existence. Mais comme votre e-réputation sera travaillée sur de réels supports et par ce fait de manière naturelle et non robotisée, ces liens ne seront pas considérés comme artificiels.

Maintenant, je sais la question que vous avez en tête, comment peut-on être sûr de cela ?

Je vais vous répondre en toute honnêteté, comme vous le savez le marketing n’a jamais été une science exacte et le référencement naturel non plus. Le mieux que nous pouvons faire est donc observer ce qui se passe sur la toile, émettre des hypothèses, tirer des conclusions, appliquer, tester et ensuite analyser.

Nous pouvons aussi nous inspirer de sites dont le référencement naturel n’est plus à prouver. Par exemple, si nous regardons les positions du site de prêt à porter, www.monshowroom.com, nous pouvons remarquer que ce site est présent dans les premières positions sur de nombreuses expressions comme : « prêt à porter feminin »,  « vêtement de marque femme » ou encore « vêtement femme ». Si nous analysons ses liens, nous pouvons remarquer que de nombreux liens découlent de blogs.

monshowroom
Source : ahrefs juin 2014

 

Nous pouvons voir que la stratégie de référencement naturel adoptée par le site internet monshowroom.com peu facilement être assimilée à une stratégie de branding. De nombreux blogs (en particulier des bloggeuses de mode) parlent des produits vendus sur le site en ventant leurs mérites et là comme par magie un lien renvoie sur la page du site où vous pouvez acheter directement le t-shirt ou le jean sur lequel vous avez craqué.

Alors oui vous me direz, comment peut-on prouver que cela va faire augmenter nos positions et donc notre trafic ? Je vous répondrai simplement qui ne tente rien n’a rien J. Plus sérieusement, aujourd’hui les liens créés par des blogs ou du partage social peuvent être une source de trafic non négligeable. Si votre concurrent principal travaille son réseau et arrive à obtenir ne serait-ce qu’un tweet d’un leader d’opinion, cela peut faire augmenter votre notoriété et par ce fait votre trafic.  Une fois le processus lancé, vous allez pouvoir avec un petit peu de patience et de volonté entrer dans la spirale vertueuse suivante :

spirale

Aujourd’hui il est indispensable d’être présent, d’exister sur internet et d’avoir un maximum de visibilité. Comme je l’ai dit précédemment, il n’y a pas de science exacte dans le marketing et encore moins en ce qui concerne le référencement naturel. A l’heure, où Google use de ses algorithmes pour le classement des sites il devient inévitable de trouver de nouvelles solutions pour augmenter votre trafic en supposant que cela ait un impact sur vos positions sur les moteurs de recherches.

Une chose est sûre, travailler et contrôler votre image de marque sur la toile ne pourra être que bénéfique pour votre activité.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 5]
[themoneytizer id=1347-16]

Marion Mastromauro

Passionnée par la communication depuis mon adolescence, je décide très tôt de m'orienter vers la communication on-line. Grâce à mes 6 années d’expérience professionnelle j'ai pu me spécialiser dans la stratégie de communication, le monde du digital et en particulier le référencement. Just Search est une agence présente à l’international avec une équipe de 200 consultants, et 15 ans d’expérience. En France, nos 17 consultants bénéficient de 8 ans d’activité au service de plusieurs projets d’envergure et de nombreuses réussites justifiant cette longévité.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Quand la stratégie off page devient une stratégie de branding ? ! This is the link: https://www.journalducm.com/2014/07/02/strategie-off-page-devient-strategie-branding-3027/