Marketing DigitalNon classéRéférencement | SEO

SEA : 5 astuces pour votre référencement payant

Voici 5 astuces qui vous permettront d'optimiser vos campagnes de SEA (Search Engine Advertising) afin de mieux cibler vos potentiels clients.

Le référencement payant, appelé aussi SEA (Search Engine Advertising), est un outil formidable pour faire connaître votre marque. Moyennant des sommes parfois dérisoires, il vous permet de conquérir de nouveaux clients. A l’opposé nous avons le référencement naturel qui fait partie intégrante du SEO (Search Engine Optimization)

Mais le référencement payant est aujourd’hui utilisé par beaucoup d’entreprises, y compris vos concurrents. Il faut alors se démarquer.

Voici 5 astuces qui vous aideront à faire sortir votre marque du lot :

 

Pour le référencement payant, n’hésitez pas à cibler !

L’art du référencement payant ou SEA consiste à parler aux clients qui voudront acheter votre produit/service. Vous n’êtes pas un prophète. Parler au monde entier n’a aucun intérêt. Ceci est d’autant plus vrai si vous vendez un produit de “niche”, c’est-à-dire avec un public potentiel restreint. Il est parfois utile de trouver une niche pour lancer son activité sur internet.

Utilisez le référencement payant, pour cibler avec précision les internautes susceptibles d’acheter votre produit/service. Ce n’est qu’avec l’aide du SEA que votre nouvelle visibilité vous permettra de conquérir de nouveaux clients. Vous devrez aussi être réactif.

Parfois, vous pourrez gagner quelques clients en réagissant vite à de nouvelles données ou avec un timing calibré à la seconde près. Pour cela, si vous n’avez pas envie d’être constamment en face de votre écran d’ordinateur, il pourrait parfois être utile d’avoir un amplificateur de GSM pour travailler tranquillement à l’aide de vos autres devices.

Une fois équipé(e), vous trouverez ici 5 manières de cibler votre nouvelle clientèle.

 

●      Ciblez votre référencement dans l’espace pour votre SEA

Avec le référencement payant Google, vous pouvez choisir où seront affichées vos annonces. Utilisez cette fonctionnalité pour les adapter à votre public. Vous devez prendre en compte des paramètres comme la langue, la zone horaire (nous parlerons du timing plus loin) et la notoriété de votre marque dans chaque zone.

Dans les pays ou régions où vous êtes déjà relativement connu(e), vous pouvez faire des annonces plus pointues (promotions, nouveaux produits etc.). Dans les régions où vous êtes en terra incognita, privilégiez dans un premier temps des annonces Google plus génériques.

Pensez également au profil de votre entreprise. Si vous êtes une entreprise de services à la personne basée en France, par exemple, inutile de payer pour des annonces en Chine ou au Canada. Un ciblage très local sera dans ce cas plus efficace.

Le SEA est un univers qui permet réellement d’affiner son audience, afin de toucher une cible de niche si nécessaire.

 

●      Choisissez le bon moment pour vos annonces Google

J’ai moi-même travaillé dans l’analyse de campagnes marketing en ligne. Et je peux vous assurer que la temporalité est une variable essentielle pour conquérir de nouveaux clients. Vous pouvez utiliser les données fournies par Google Analytics pour déterminer vos tranches horaires les plus “fertiles”.

Normalement, vous remarquez rapidement un certain rythme. Les internautes vont avoir tendance à cliquer sur vos annonces Google et à accéder à votre site à des heures plus qu’à d’autres. Idem pour les jours de la semaine et les mois de l’année. Il est donc primordial pour votre référencement payant de choisir le bon timing.

Regardez les données Google Analytics et définissez le rythme temporel de votre marque et/ou de votre produit. Si vous vendez des somnifères, il se peut que vous ayez le plus de trafic entre 2 heures et 5 heures du matin. Si vous louez des déguisements, vous aurez probablement plus de flux les veilles de week-end et/ou avant une fête comme Halloween. Si vous vendez des skis, attendez-vous à des pics à la fin de l’automne et au début de l’hiver. Une fois votre rythme identifié, adaptez votre référencement payant Google pour optimiser le tout.

 

Le SEA vous offre une multitude de paramétrages vis les outils Google notamment. Exploitez-les au mieux.

Google vous permet de planifier l’affichage de vos annonces. Mettez donc le paquet aux périodes les plus pertinentes pour votre business.

 

●      Débarrassez-vous du superflu en SEA

Le ciblage minutieux de votre référencement payant Google concerne aussi la nature de vos produits/services. Il vous faut exclure les recherches apparentées à vos produits/services mais qui ne vous concernent pas réellement.

Si vous êtes traducteur juridique, et uniquement juridique, vous devez éliminer les recherches d’autres types de traduction, médicale ou marketing, par exemple.

Google vous permet de faire cela en vous proposant de déterminer des mots-clé négatifs. Dans notre exemple, ces mots-clé exclus seront “médicale”, “marketing” ou encore “technique”. [crp]

Débarrassez-vous du superflu en SEA

 

●     Ne négligez pas les mots-clés longs en SEA

Dans le choix de vos mots-clés, il est tentant de choisir des termes très génériques et vagues. Vous vous dites qu’avec des mots-clés aussi communs, vous toucherez un plus large public. En réalité, cela peut vite s’avérer contre-productif.

Ces mots-clé sont en effet très souvent saturés et vous risquez de vous retrouver face à une concurrence féroce. Ils sont aussi évidemment plus chers. Pour contrer cela, il est préférable de choisir des mots-clé plus longs et plus précis pour votre référencement payant.

Cela vous permettra d’occuper une “niche” où la concurrence sera moindre. Vous aurez aussi des clients à la recherche de quelque chose de très spécifique, et donc aussi plus susceptibles de dépenser de l’argent.

 

Un terme comme “nourriture chien” vous mettra en compétition avec beaucoup de concurrents. Et les internautes qui entrent ces termes sur Google n’ont pas forcément l’intention d’en acheter. Ils font peut-être simplement du repérage ou cherchent en réalité une vidéo drôle.

En choisissant un terme plus précis comme “nourriture chienne allaitante”, vous pouvez être presque sûr(e) d’entrer en contact avec des clients “sérieux”. Ils auront certainement une chienne avec des chiots qui a besoin de nourriture spéciale. Et ils achèteront. Évidemment, dans cet exemple et en général, vous devez être capable de fournir ce produit/service très précis. La rentabilité de cette stratégie peut être affolante.

Ces mots-clé longs peuvent être presque bradés par Google. Combiné à la forte propension à consommer des internautes ainsi touchés, le retour sur investissement est imbattable.

 

●     Faites le tri au fur et à mesure

Il temps pour un peu d’introspection. Vous devez aussi appliquer le ciblage précis à votre propre stratégie et à vos choix de mots-clés. Grâce aux outils comme AdWords Editor ou Search Query Performance Reports (Rapport de performance des termes recherchés) de Google, vous pouvez facilement identifier ce qui marche et ce qui marche moins.

Cela concerne les mots-clé mais aussi la temporalité et la localisation géographique de vos annonces. Utilisant le fameux test and trial, il ne vous reste plus qu’à éliminer les mots-clés peu performants et approfondir l’utilisation des mots-clés efficaces.

Ainsi, au fur et à mesure du temps vous trouverez votre stratégie de référencement payant Google optimale. Cela peut vous éviter de jeter de l’argent par la fenêtre dans un premier temps et stimulera votre trafic dans un deuxième temps.

Faites le tri au fur et à mesure avec le SEA

Bien sûr, ces astuces ne suffisent pas en soi pour avoir une stratégie digitale optimale. Beaucoup d’autres facteurs sont à prendre en compte. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez suivre Audrey Twitter, Youtube, Facebook ou Linkedin pour être toujours au courant des nouvelles astuces.

 

En général, il faut, pour avoir une stratégie de référencement payant Google efficace, adopter un certain état d’esprit. Il faut se mettre à la place des clients à conquérir pour déterminer quand ils voudront acheter votre produit.

 

Ceux-là seuls doivent vous intéresser, à moins que vous ne disposiez d’un budget monstre pour construire une marque mondiale. Il faut donc, et je me répète, cibler. Heureusement, Google et d’autres entreprises ont développé des outils qui vous permettront d’identifier qui cibler, quand et comment.

Cela vous évitera de faire un stage de télékinésie hors de prix.

Note Générale
Votre Note
[Total: 17 Average: 5]
Facebook Comments

Lucy Robinson

Lucy Robinson est responsable du marketing pour les Amplificateurs GSM. Une société vous offrant une opportunité de lutter à la fois contre une faible connexion téléphonique, mais également contre une mauvaise couverture du réseau. Les amplificateurs GSM visent à améliorer la connexion et assurent la disponibilité du signal.

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : SEA : 5 astuces pour votre référencement payant! This is the link: https://www.journalducm.com/sea-referencement-payant/