Métiers du Web

Métiers du numérique : zoom sur le développeur web

Découvrez le métier de développeur web ! Un profil en forte demande, qui maitrise plusieurs langages de programmation pour le développement d'applications et/ou de fonctionnalités liées au web :

 

L’essor du numérique a consacré l’avènement de plusieurs métiers, dont celui de développeur web.

  • Quelles sont les attributions de ce professionnel ?
  • Comment et avec qui collabore-t-il ?

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier de développeur web.

 

Quelles sont les missions courantes d’un développeur web ?

Le développeur web est un programmeur informatique qui s’occupe du développement d’outils et de fonctionnalités dédiés à internet. Il peut s’agir :

  • de sites internet et intranet,
  • de logiciels,
  • d’applications mobiles,
  • de jeux vidéo,
  • de programmes informatiques,
  • d’objets connectés.

Il crée sur mesure des sites internet en se servant de CMS (système de gestion de contenu), notamment à partir d’une maquette conçue par un web designer.

Développeur web qui fait du code

Les missions d’un développeur sont multiples, et très variées. En tant que responsable de la programmation, il est présent à chacune des étapes de la mise en place d’un produit destiné à internet. Depuis la phase du diagnostic des besoins jusqu’au suivi de la plateforme après sa mise en ligne, il joue des rôles différents.

De manière générale, le développeur web se charge de l’analyse technique afin de déterminer et de mieux cerner les besoins du client. À ce niveau, il peut être amené à collaborer avec plusieurs professionnels. Il s’occupe de la retranscription des besoins dans le cahier des charges. Il y note également les spécifications techniques, en prenant la peine d’appréhender les potentiels problèmes et évolutions.

Le développeur web conçoit et développe le produit web pour lequel il a été missionné, en veillant au respect des règles régissant son domaine d’activité (l’ergonomie, le responsive design, le SEO). Il procède à la conception de l’architecture technique, programme et optimise les fonctionnalités. Il se charge également de la mise en production, de la documentation, ainsi que de la réalisation des tests, et corrections de bugs.

Les missions du développeur web ne s’arrêtent pas généralement à la livraison du logiciel ou du site qui lui a été confié. Il aide le client à prendre en main le produit, en lui fournissant les informations dont il pourrait avoir besoin. Par exemple, pour un site internet, le développeur web montre au client les différentes fonctionnalités de la plateforme. Il lui apprend à publier de nouveaux contenus, et l’assiste momentanément dans cette tâche.

Dans le cadre de son rôle de formateur, il peut élaborer des notices techniques d’installation, ou des guides pour les utilisateurs de son produit.

Développement web

Le développeur est aussi appelé à trouver des solutions aux problèmes qui sont présents sur une application, un logiciel, ou un site déjà mis en ligne. Il prend en charge la réalisation des mises à jour qui sont essentielles au bon fonctionnement du produit.

En cas de dysfonctionnement, le client peut lui faire appel pour une maintenance curative. Enfin, le développeur web doit effectuer une veille constante dans l’optique d’être continuellement informé sur les outils et les différentes technologies de son domaine, les tendances, et les nouvelles pratiques.

 

 

Autodidacte ou développeur web diplômé ?

Le métier de développeur web requiert de nombreuses compétences très techniques. Pour les acquérir, vous pouvez opter pour un parcours d’autodidacte ou celui d’un diplômé.

Développeur web autodidacte : avantages et inconvénients

De nombreux professionnels du numérique n’ont pas particulièrement suivi une formation diplômante. C’est d’ailleurs l’un des principaux avantages de ce secteur. En effet, pour devenir développeur web, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un diplôme qui prouve vos compétences.

Développeur web autodidacte

La plupart des clients recrutent sur la base du savoir-faire, de l’expérience et de la renommée. Si vous avez une passion pour la programmation, vous pouvez donc vous faire former sur le web. Il vous suffira de beaucoup lire, et de regarder des vidéos. Vous pouvez assister des professionnels expérimentés afin d’en apprendre d’eux.

L’avantage de cette option est qu’elle est gratuite, sans contraintes, et vous fait gagner du temps. Cependant, il faut admettre que vous serez assez limité en matière de connaissances, à moins que vous soyez naturellement très doué. Par ailleurs, pour intégrer de grandes sociétés spécialisées dans l’informatique, il faudra bien prouver vos compétences. En l’absence d’une invention numérique majeure, un diplôme vous sera d’une grande utilité.

Développeur web diplômé : avantages et inconvénients

Pour avoir la qualification de développeur web, idéalement, vous devez suivre une formation aboutissant à un diplôme. Le niveau requis pour cette profession est Bac + 2 (BTS ou DUT informatique). Vous pouvez vous inscrire dans une université pour y suivre des cours débouchant sur un diplôme de développeur web.

Pour gagner du temps pendant votre formation, vous pouvez vous inscrire sur une plateforme offrant des cours en ligne en développement web, et dans des domaines similaires.

Programmation web

Ces sites vous offrent la possibilité de devenir un développeur web multi-langages, et d’acquérir des compétences générales auprès de spécialistes réputés dans le domaine de l’informatique. Vous pouvez aussi vous spécialiser dans des langages spécifiques.

À l’issue de la formation, vous recevez votre diplôme que vous pouvez utiliser à des fins professionnelles. Dans tous les cas, une formation diplômante vous permet d’être mieux outillé, aussi bien en théorie qu’en pratique. Le seul bémol est le coût des frais de formation.

 

 

Les compétences d’un développeur complet

Un développeur web complet doit posséder certaines compétences essentielles. C’est grâce à celles-ci qu’il pourra se démarquer des autres professionnels, et fournir des prestations de qualité.

La maîtrise des langages de développement web

Pour faire de la programmation, le développeur web a besoin d’utiliser des langages de développement. Il en existe toute une variété, et chacun d’eux a des fonctions précises. En principe, pour la réalisation de certaines tâches, un type de langage sera plus approprié qu’un autre.

Compétences du développeur web

Pour ne pas être limité, vous devez maîtriser plusieurs langages de programmation. Cela vous permettra d’être polyvalent, et ainsi être en mesure de travailler sur différents projets. Les langages élémentaires qu’il est dans votre intérêt de maîtriser sont :

  • PHP,
  • JavaScript,
  • CSS,
  • Python.

Toutefois, vous n’êtes pas contraint de maîtriser la plupart des langages. Vous pouvez vous spécialiser dans un ou deux langages. Cela vous permettra d’être plus compétent, et d’acquérir le statut d’expert dans ces domaines.

La maîtrise des outils de développement

Dans le cadre de son travail, le développeur web est amené à utiliser des outils CMS. Ces derniers sont dédiés à des types de travaux en particulier. Par exemple, pour concevoir un site d’e-commerce, les développeurs utilisent généralement Magento et PretaShop.

Si vous envisagez de devenir un développeur web polyvalent, vous devez avoir une maîtrise irréprochable de la grande majorité des outils de développement. Il s’agit entre autres de Dupral et de WordPress qui sont dédiés à la conception de sites institutionnels. L’outil Symfony destiné à l’édition de code s’avère être également très important.

Développeur web

Vous avez aussi la possibilité de vous spécialiser dans un outil en particulier. De cette manière, vous serez par exemple incontournable dans la création des sites d’e-commerce.

La créativité

Le développement web est un métier technique, mais il requiert aussi beaucoup de créativité. En effet, le programmeur doit apporter de nouvelles idées visant à améliorer son produit. Il doit faire en sorte que les sites et les logiciels qu’il conçoit se distinguent par de petits détails utiles.

La maîtrise de l’anglais

Dans le domaine du numérique, la plupart des outils et langages sont en anglais. Pour bien maîtriser les spécificités les plus minimes de ces derniers, il est important de bien comprendre l’anglais.

 

Quelles sont les conditions dans lesquelles exerce un développeur ?

En raison du caractère particulier de son métier, le développeur web a des conditions de travail spécifiques.

Le salaire

Le salaire net mensuel d’un développeur web est compris entre 2 000 et 5 000 euros. Cette rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs, en l’occurrence l’expérience, l’employeur, la localisation. Ainsi, un débutant en programmation peut toucher jusqu’à 3 000 euros s’il a la chance d’être embauché par une grande entreprise.

Par contre, un développeur web avec plusieurs années d’expérience pourra gagner 5 000 euros par mois dans une ville comme Paris, s’il travaille pour le compte d’une grande société.

Comme dans la plupart des métiers du numérique, il n’y a pas une grille fixe pour le programmeur web. Vous pouvez donc gagner jusqu’à 8 000 euros par mois s’il arrivait que vous deviez intervenir sur un projet de haute envergure. De l’autre côté, la rémunération peut ne pas prendre la forme d’un salaire, mais plutôt d’un honoraire. Tout dépend du mode de travail.

Freelance ou employé

Le développeur web peut être embauché comme n’importe quel professionnel, et travailler pour une entreprise. Il peut s’agir d’une société spécialisée dans le numérique, qui fournit des prestations de création de sites, d’objets connectés, ou de logiciels.

Développeur web salarié ou freelance

Dans ce cas, il travaille quotidiennement sur différents projets des clients de l’entreprise. Le développeur web peut être aussi recruté dans une entreprise de commerce, d’agriculture, de services. Il s’occupe alors au quotidien de la gestion d’un site, ou d’un produit de l’entreprise nécessitant son expertise.

De nombreux développeurs web exercent aujourd’hui en freelance. Ainsi, ils ne sont engagés avec aucune entreprise. Ils cherchent eux-mêmes leurs clients auxquels ils proposent leurs compétences. L’avantage avec cette dernière option est que vous gérez votre temps à votre guise, sans contrainte.

Horaires de travail du développeur

Lorsqu’il travaille en entreprise, le développeur web a des horaires de bureau. Ainsi, il travaille généralement entre 8h et 19h. Les horaires du programmeur peuvent néanmoins varier en fonction de ceux de l’entreprise qui l’emploie.

Même s’il exerce en tant qu’employé, il est très fréquent que le développeur opte pour le travail à distance. Ainsi, il n’a pas d’horaires fixes. Il les adapte plutôt à son emploi du temps. Il en est de même lorsqu’il est en freelance.

 

Avec quels professionnels du numérique travaille le développeur ?

Le développeur web ne travaille généralement pas seul, mais plutôt avec une équipe de professionnels du numérique. Les spécialistes avec lesquels il travaille varient en fonction du projet (création d’objets connectés, conception de sites, création de logiciels). De manière générale, les professionnels suivants collaborent avec le développeur web.

Le chef projet

La mise en place d’un produit numérique nécessite l’intervention de plusieurs professionnels, la mise à disposition de plusieurs équipements, et le respect de plusieurs contraintes. La gestion de tous ces éléments est confiée au chef projet. Il coordonne les tâches des membres de l’équipe, veille au respect des délais d’exécution, et prévois des améliorations au besoin.

Le graphiste

Pour la création d’un site web, l’intervention d’un graphiste est primordiale. Pendant que le développeur web s’évertue à élaborer l’architecture du site, le graphiste conçoit les éléments visuels de chaque page. Le travail de ce professionnel du numérique doit être cohérent avec celui du développeur. Il est donc important que les deux coopèrent.

Graphiste web

Par ailleurs, le développeur web peut être amené à travailler avec un responsable SEO/SEM, un spécialiste du marketing digital, un designer web ou encore un rédacteur web. Ce dernier s’occupe de la rédaction des contenus qui sont destinés à alimenter le site web. Les contenus qu’ils proposent doivent favoriser un meilleur positionnement de la plateforme sur les moteurs de recherche.

Lorsqu’il travaille en permanence pour le compte d’une entreprise, le développeur récupère les articles du rédacteur, et les publie sur le site dont il est le gestionnaire. Un administrateur de base de données est indispensable dans le cadre de la création d’un logiciel. Il collabore étroitement avec le développeur web.

 

Un métier d’avenir

Le développement est un métier en plein essor depuis plusieurs années, notamment avec l’évolution du numérique. Entre 2000 et 2022, le nombre de personnes qui ont opté pour ce choix de carrière est largement considérable. Cela s’explique notamment par les nombreux défis à relever dans ce domaine, et surtout la demande qui est très élevée chez les employeurs.

En effet, aujourd’hui, toutes les entreprises, qu’elles interviennent dans le domaine de l’informatique ou non, ont besoin des services d’un développeur web. Au vu du nombre de sites web, de logiciels, et d’applications qui existent, il est évident que les programmeurs ne chôment pas. La rémunération, et les conditions de travail, en l’occurrence le freelance sont autant de facteurs qui amènent de nombreuses personnes à se tourner vers cette profession.

Dans les années à venir, tout semble indiquer que les développeurs web seront davantage sollicités. En effet, les entreprises sont de plus en plus engagées à assurer leur présence en ligne, et à se rapprocher davantage de leur clientèle. Par conséquent, les prestations d’un programmeur s’avèrent indispensables. Nombreux sont d’ailleurs les professionnels qui se sont reconvertis à ce métier d’avenir.

Si vous êtes jeune, professionnel, retraité, et que vous êtes passionné par le numérique, alors inscrivez-vous dès maintenant à une formation en ligne pour devenir un développeur web.

Notez ce post

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page