Intelligence artificielle

L’intelligence humaine est-elle en voie d’extinction face à l’intelligence artificielle ?

L'intelligence artificielle n'est t-elle pas en train d'amoindrir l'être humain et l'assister encore davantage ?

Pourra-t-on dire un jour que l’intelligence artificielle deviendra plus intelligente que l’homme ? Voilà une question qui taraude l’esprit de nombreuses personnes. Pourtant il est assez simple de répondre par la négative. Une machine ne créé rien d’elle même, à moins d’avoir reçu un ordre d’exécution de la part d’un homme.

En clair les hommes programment des machines, mais aucune machine ne programme l’homme. L’homme invente des machines mais aucune machine n’a inventé l’homme. Là où il faut regarder c’est dans la capacité à traiter un ensemble de données plus ou moins complexes. La machine à calculer en est un bel exemple !

Intelligence artificielle

L’esprit humain est limité là où la machine l’est moins. Et plus les machines seront puissantes plus elles pourront traiter un volume de données en un temps très court.

 

L’auto-apprentissage forme l’intelligence artificielle

Si vous avez déjà entendu parlé de machine learning, c’est le principe même de l’auto-apprentissage. Cela permet à l’intelligence artificielle de connaitre un volume de données conséquent et d’analyser « en temps réel » de multiples possibilités, scénarios etc… En parallèle la machine continue d’apprendre au fur-et-à-mesure des données acquises par apprentissage ou par programmation.

Un exemple très simple de ce principe sont les jeux électroniques type jeu d’échec, de dames, de go etc… la machine analyse chaque partie renseignée au sein de son processeur et est en capacité d’auto-apprentissage à chaque partie jouée. A terme la machine devient impossible à battre devant sa capacité à réagir instantanément et à anticiper les combinaisons.

Machine learning : L'auto-apprentissage

Ainsi ce principe d’auto-apprentissage appelé machine learning au sens large du terme, permet à l’intelligence artificielle de stocker un maximum de données tout en apprenant. Ces données sont ensuite traitées pour en extraire une multitude de scénarios selon des situations, comme le simple dialogue où l’IA répondra premièrement à de simples questions. On constate ces échanges via les assistants vocaux comme Siri, Cortana, Alexa etc… Ici il est question « en partie » de s’appuyer sur internet pour aller chercher une information qui répondra au mieux à une question formulée.

Demain on imagine de gros progrès en matière d’intelligence artificielle, où le dialogue sera équivalent à celui que l’on aurait avec une autre personne, à la différence que l’IA ne peut pas pénétrer « encore » les sentiments. Il y a encore une marge de progression, mais elle arrivera sans doute d’une manière ou d’une autre.

L’IA sera-t-elle ainsi le compagnon idéal de demain ?

L’intelligence humaine en voie d’extinction est le vrai problème

A force d’avoir des machines qui nous assistent en tout, l’esprit humain se ramolli et ne s’exerce plus à réfléchir et à analyser. Le calcul mental s’est perdu avec les machines à calculer, la connaissance de l’orthographe et de la grammaire se perdra avec les IA couplées aux traitements de texte. La recherche d’informations s’est déjà perdu avec internet au dépend du papier…

Au fil des années c’est l’extinction de l’intelligence humaine qui risque d’en pâtir. Il restera certes des cerveaux pour inventer, créer, manipuler… mais la majorité des gens seront assistés en tout. Chaque appareil se pilote à l’aide d’une télécommande et on assiste les gens avec des applications mobiles sur tout et n’importe quoi. Les programmes télé clouent les gens au fond d’un canapé et ils font appel aux services de livraison à domicile pour se restaurer. C’est une caricature, mais en même temps le constat d’une réalité observée.

On évite d’apprendre à cuisiner, les nouveaux standards sont les auto-cuiseurs qui cuisinent à votre place. Machine à laver, lave-vaisselle, aspirateur (maintenant robot aspirateur), auto-cuiseur, mixeur… sont déjà bien installés confortablement dans de nombreux foyers. On nous fait croire que l’on gagne du temps avec toutes ces machines, mais c’est l’inverse qui se produit dans les faits.

En clair les machines réfléchissent à notre place et de notre côté nous ne fournissons plus d’efforts… physiques et intellectuels. Nous essayons de faire autre chose à côté et on s’aperçoit très rapidement que le temps se consume et que chaque seconde est « rentabilisée ». Alors on ne cesse de dire jour après jours « Que le temps passe vite ! »

Comment pourrait-on dés lors rééduquer une génération qui a vécu avec ce système et qui consomme au quotidien de l’assistance à tous les étages… c’est hélas impossible !

 

L’intelligence artificielle est-elle alors un danger pour l’homme ?

Certains diront que cela permet de gagner du temps pour exécuter d’autres tâches…. mais pourquoi vouloir en faire plus ? pourquoi vouloir faire rentrer 48 heures dans 24 ? pourquoi chercher à gagner du temps alors que c’est un leurre et qu’on en perd à faire plus de choses ?

IA

Face à ce phénomène grandissant qui provoque un assistanat complet et ramolli au possible l’être humain, il y a effectivement danger. Que dire également de tout ces programmes, machines etc… qui sont et seront certainement très énergivore. Sur le plan environnement ça dit quoi ?

Il faudra plutôt se tourner vers de réelles utilités comme dans les secteurs de la médecine, de la sécurité… où l’IA trouvera sans doute de réels intérêts à faire valoir.

 

En conclusion

C’est peut-être un constat simpliste pris du mauvais angle, mais la réalité est là ! S’il y a du positif dans l’intelligence artificielle, utilisons-là intelligemment comme au travers de la médecine pour mieux diagnostiquer. Il y a forcément des domaines d’application où l’IA aura une réelle utilité.

Cependant il faut savoir faire la part des choses et ne pas succomber à un monde où l’automatisation devient notre quotidien. Prenons 10 minutes de notre temps pour regarder autour de nous et nous verrons à quel point nous sommes devenus de véritables assistés.

Mais peut-on réapprendre à notre rythme, avancer selon notre horloge et vivre sans être assisté en tout et en toute chose ? C’est la question qui se pose aujourd’hui et qui ne se posera plus peut-être pour la génération à venir.

A méditer !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 26 Average: 4.7]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : L'intelligence humaine est-elle en voie d'extinction face à l'intelligence artificielle ?! This is the link: https://www.journalducm.com/intellligence-humaine-face-intelligence-artificielle/