Logiciels

8 outils pour corriger les fautes d'orthographe et de grammaire dans vos articles

8 dictionnaires pour corriger les fautes dans vos articles : 3 logiciels payants et 5 outils gratuits selon votre budget.

 

Tout le monde fait des fautes d'orthographe et de grammaire, même les journalistes et les meilleurs rédacteurs et même moi !

Problème de temps, de relecture ou encore manque d'inattention ou de concentration, on échappe pas aux fautes. Ainsi ! corriger les fautes de ses textes est pour beaucoup une nécessité et notamment pour les community managers et les personnes qui publient beaucoup de contenu.

C'est pourquoi voyons ci-dessous 3 outils payants et 5 outils gratuits en ligne, qui permettent une correction de vos textes avant publication. Chacun à ses avantages, ses subtilités et au-delà ce seront des affinités que vous aurez avec l'un ou plusieurs de ces outils de correction.

Au préalable nous démarrerons avec 3 logiciels professionnels payants, si vous avez du budget à allouer pour corriger les fautes de vos documents. C'est un investissement utile, qui vous permettra en plus d'accéder à plusieurs fonctionnalités annexes et d'apprendre à renforcer votre orthographe et votre grammaire.

 

3 outils professionnels payants pour corriger les fautes

Le meilleur moyen de corriger les fautes dans vos textes saisis à la volée et principalement sur des outils comme Word, est de faire appel à un logiciel correcteur professionnel. Vous éviterez le copié/collé de vos textes et le manque de fonctionnalités quand il s'agit de rechercher la moindre faute.

Par ailleurs ces logiciels offrent des outils en complément, comme notamment la possibilité de rechercher des synonymes afin d'éviter les redondances dans vos textes. Faisant office de dictionnaire, ils vous donneront également les définitions des mots pour mieux en comprendre le sens.

Sans s'attarder sur ces outils car nombreux sont ceux qui recherchent du gratuit, faisons le tout sur 3 dictionnaires qui sont parmi les meilleurs à ce jour.

Si vous avez un peu de budget, dirigez-vous vers l'un de ces outils payants car ceux-ci sont généralement mieux optimisés et offrent de nombreux paramètres ainsi que des outils complémentaires. Ces dictionnaires associent plusieurs outils en un et vous permettront d'approfondir en prime, votre connaissance de la langue française.

1. L'outil Antidote

Antidote est pour beaucoup, le meilleur des correcteurs qui combine de multiples outils en un. Il possède une interférence claire et extrêmement riche pour venir à bout des fautes. Il offre un avantage intéressant pour les anglophones, car il propose un module anglais en option. Ce qui représente un premier avantage non négligeable pour les rédacteurs qui naviguent entre français et anglais.

Par ailleurs le logiciel existe pour les utilisateurs de Windows, Mac et Linux et c'est le seul à le proposer sur les 3 correcteurs payants présentés ici. Un autre avantage qui ravira les Mac et ceux préférant Linux.

Son tarif est de 119€ pour le français et 159€ si vous prenez le module anglais simultanément. Le module anglais vous coutera 59€ si vous souhaitez l'acquérir à part.

Un gros plus pour le site Internet qui est particulièrement soigné et très avenant. Un site web qui peut mettre rapidement en confiance le futur acquéreur d'Antidote au dépend de ses concurrents.

Lien : Antidote

2. Le dictionnaire Cordial Néo

Cordial est sans contexte l'un des meilleurs correcteurs avec Antidote. Ils sont concurrents directs et chaque utilisateur à ses arguments pour préférer l'un à l'autre. Disons simplement que c'est une question d'affinité et qu'ils sont tous les 2 de très bons correcteurs d'orthographe et de grammaire.

Le site Internet est cependant pas très ergonomique et peu attrayant, mais ça n'enlève en rien les qualités du correcteur.

Le seul inconvénient est qu'il ne semble disponible que pour les utilisateurs de PC à présent. Son tarif est le même que pour Antidote, à savoir 119€.

Pour en savoir plus nous vous invitons à cliquer sur le lien sous le visuel.

Lien : Cordial pro

3. Le dictionnaire Le Robert Correcteur

Le dictionnaire Le Robert vient compléter cette offre des 3 dictionnaires payants. Il a pour lui le nom, qui est une référence parmi les dictionnaires. Il se positionne en tant que challenger pour un tarif plus doux que ses 2 homologues.

Le seul bémol est de rester dans l'ombre des 2 correcteurs précités, pour un tarif qui est certes 20€ moins cher mais pour un budget total qui reste abordable. Seul la disponibilité sur Mac pourrait lui donner un petit avantage avec le tarif et le nom !

Il est ainsi proposé pour PC ou Mac au tarif de 99€.

Lien : Le Robert Correcteur

 

Le choix du JCM : Antidote reste le meilleur à mon goût !

Le choix du JCM : Antidote ! Une valeur sûre et de nombreux outils avec un module anglais appréciable, même si ça fait grimper la facture. Il est de plus dispo pour Windows, Mac et Linux.

A noter qu'il existe une application mobile pour iPhone et iPad qui offrira les nombreux dictionnaires de l'outil. La partie champ lexical pourra ravir les rédacteurs SEO au passage.Tarif Antidote

 

5 outils gratuits pour corriger les fautes dans vos articles

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’on peut être tenté d’améliorer ses qualités rédactionnelles. Par exemple, la création d’un blog ou l’alimentation des contenus d’un site nécessitent une connaissance irréprochable de la langue française.

En effet, personne ne voudrait lire des textes émaillés de fautes d’orthographe, ou d’erreurs de syntaxe. De tels contenus pourraient nuire à une carrière, même si les sujets développés sont intéressants. Parfois, on croit que plusieurs relectures sont suffisantes, pour repérer toutes les fautes afin de les corriger.

En pratique, relire de longs textes ne permet pas de détecter toutes les coquilles. De plus, le logiciel Word a un système de correction très basique qui n’offre pas un travail de qualité. Toutefois, on peut se réjouir d’avoir des correcteurs d’orthographe.

Ils permettent de corriger la grammaire, la conjugaison, et même les erreurs de syntaxe. Leurs performances varient d’un logiciel à un autre.

 

1. BonPatron, le correcteur qui fait réfléchir

Pour accéder aux services de « BonPatron », on doit juste disposer d’une connexion Internet. C’est un site gratuit qui est facile à utiliser. Cet outil fiable et ergonomique se distingue par son paramétrage.

En fait, il est possible de préciser le genre du sujet (masculin ou féminin). Cette option a pour but d’éviter les lacunes de fautes d’accord et d’interprétation. Par ailleurs, le correcteur met généralement les fautes en couleurs.

Ceci donne donc l’avantage de pouvoir les repérer facilement, et d’apporter les corrections. Avec ce vérificateur, il est possible de corriger les mots individuellement ou de corriger l’ensemble en une fois.

Au cas où l’on souhaiterait connaître plus de fonctions du site, il existe des guides qui sont mises à la disposition des utilisateurs. Ces guides favorisent la parfaite maîtrise des règles de grammaire et d’orthographe.

Cependant, la version gratuite de BonPatron n’autorise que 500 mots maximum par correction. Néanmoins, on peut découper les textes longs en plusieurs paragraphes afin de les corriger plus facilement.

Pour finir, BonPatron est un outil qui peut détecter la majorité des fautes d’un texte. Mais le bémol majeur, c’est qu’il ne propose pas de suggestion pour une correction précise. C’est donc à l’utilisateur de comprendre parfois, pourquoi il a commis une faute et comment la corriger.

Lien : BonPatron

 

2. Cordial, un vérificateur très fiable

Mieux que le précédent, cet outil ne souligne pas seulement les fautes avec des couleurs. Cordial est connu pour sa possibilité d’offrir des propositions de corrections, tout en assistant l’utilisateur avec des explications claires et précises. Pour avoir des textes exempts de fautes, et agréables à lire, Cordial est sans doute une solution non négligeable.

En outre, si son potentiel est à féliciter, il arrive quand même parfois où il modifie le sens des phrases. Il est donc indispensable de faire attention dans l’intégration des corrections proposées.

Pour éviter ce genre de situation, on peut lancer une seconde vérification. L’outil de correction peut garantir un niveau de fiabilité de plus de 90 %. Ce résultat est possible, car il fonctionne avec les dernières technologies de l’intelligence artificielle. En revanche, la version gratuite ne supporte que 1000 mots au maximum... ça fera court pour nombre d'entre vous.

Lien : Cordial

 

3. Scribens, la solution contre tous les types d’erreurs

Scribens est une référence en matière de simplicité et de rapidité. Il permet de corriger l’orthographe, la grammaire et la syntaxe également. Le mode d’utilisation est très simple, ça consiste à copier le texte et à le coller dans la fenêtre dédiée à cet effet.

Après collage du texte, le système ne prend que quelques secondes pour analyser celui-ci et repérer les erreurs. Le problème avec ce correcteur est qu’il ne supporte que 800 mots dans sa version gratuite.

Aussi, faut-il que les phrases soient moins complexes pour qu’il puisse les analyser. Sinon, Scribens ne repère pas les phrases trop ambiguës et il les survole tout simplement.

En dehors de la version en ligne, la version payante donne la possibilité d’intégrer ce logiciel sous la forme d’un plug-in sur Word, ou sur les réseaux sociaux. Dans ce cas, les textes sont automatiquement corrigés.

On n’a donc plus besoin de copier et de coller sur le site. Par contre, ce n’est que la version premium qui offre cette possibilité. Il est possible d’y avoir accès dans la version gratuite aussi, mais juste pour une période d’essai.

Lien : Scribens

4. Reverso, un traducteur — correcteur populaire

Reverso fait partie des traducteurs en ligne les plus connus. En plus de cela, il propose un système de correction très efficace. Travailler avec Reverso permet de choisir les synonymes appropriés.

Il permet aussi d’améliorer la lisibilité des phrases. Le site web propose également des tutoriels et des moyeux utiles à l’étude de la conjugaison.

Le point fort de cet outil est qu’il est automatique. Les corrections sont immédiatement effectuées une fois le texte collé. Les mots corrigés sont ensuite identifiés par une police bleue en gras. Le point faible, quant à lui, se trouve dans l’accord du participe passé.

Contrairement à ses alternatives, le correcteur n’est pas très fiable en matière de grammaire. La solution à ce problème est de s’exercer à la relecture de ses écrits. Car peu importe ses performances, la machine ne peut, en aucun cas, être efficace plus que l’homme.

Lien : Reverso

 

5. LanguageTool, l’exemple type de Scribens

LanguageTool est un peu semblable à Scribens. Il n’est pas aussi performant que ce dernier, mais il est très pratique. En vrai, ce vérificateur d’outil a le défaut d’inventer des erreurs là où il n’y en a pas.

Mais il arrive à relever les fautes d’accord et de conjugaison, chose très impressionnante. Puisque les fautes d’accord sont très souvent la bête noire, des correcteurs et des rédacteurs.

Pour corriger un texte avec cet outil, il suffit de :

  • Copier le texte ;
  • Coller le texte sur LanguageTool ;
  • Cliquer sur « vérifier le texte ».

Ensuite, toutes les fautes que le logiciel a pu repérer seront soulignées. Pour corriger, il convient juste de cliquer sur le mot souligné pour voir les suggestions et les intégrer.

Quant à la fiabilité de LanguageTool, on peut dire qu’elle est plus efficace lorsqu’elle est complétée avec Scribens. Les deux logiciels sont complémentaires, car l’un arrive à combler les faiblesses de l’autre.

De toute façon, comme on l’avait dit, il n’y a pas de vérificateur plus efficace que l’humain. Lorsqu’on relit son texte minutieusement, on a toutes les chances d’y apporter le plus de correction possible. Ceci étant, même si on utilise un correcteur, la relecture reste et demeure la meilleure retouche finale pour la correction.

Lien : LanguageTool

 

En conclusion

Nous vous conseillons dans la mesure du possible, d'acquérir un logiciel payant plus que de recourir aux outils gratuits en ligne. Les outils en ligne dépanneront à n'en pas douter, mais occasionnellement car la manipulation récurrente du copié/collé sans options supplémentaires vous paraitra vite pauvre à terme. De plus les outils sont parfois limités à un nombre de mots.

Le budget d'un correcteur reste cependant assez peu cher. Comptez 119€ maximum, voir plus si vous optez pour Antidote avec son module Anglais. Un plus non négligeable pour les community managers, les rédacteurs web et les content managers.

Enfin sachez que rien ne remplacera votre œil aiguisé et qu'il sera toujours utile et indispensable de relire vos textes. Les correcteurs offrent un niveau de fiabilité élevé mais ils ne sont pas exempt d'erreurs. Les plus se situeront au niveau des outils supplémentaires proposés. Ils se révèleront fort utile quand vous butterez sur un mot, son synonyme ou encore sur le champ lexical à brasser au sein d'un contenu à optimiser en SEO.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 6 Average: 3.8]

ARTICLES JCM A LIRE


Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page