fbpx
Réseaux Sociaux

Décryptage des réseaux sociaux en Chine

Decryptage des reseaux sociaux en Chine - www.journalducm.com


La Chine regroupe plus de 600 millions d’internautes !

En Chine, (comme dans beaucoup d’endroits de la planète) les consommateurs ne font pas confiance dans les informations données par leur gouvernement, ni par les institutions, ni par la presse… ils font confiance en priorité à leur cercle d’amis et dans les personnes qu’ils connaissent sur les réseaux sociaux.

Il est important de savoir que le gouvernement chinois contrôle beaucoup (et de plus en plus) la toile chinoise avec le célèbre « Great Firewall », et ses dernières mises à jour.

Les réseaux sociaux et quelques sites internet que nous connaissons comme par exemple Facebook, Twitter ou Youtube sont interdits en Chine.

Cela a laissé la place aux réseaux sociaux chinois de se développer Sina Weibo, wechat et youku.

Les fonctionnalités sont presque identiques.

 

Les Chinois passent la majorité de leur temps sur leur smartphone.

En effet, une étude montre que 91% des internautes chinois ont un compte sur au moins un réseau social.

Le marché des réseaux sociaux en Chine est très développé, mais change régulièrement. Il existe une grande communauté qui grandit progressivement au fil des années. Le Community Management se fait sur ses réseaux en faisant des mises à jour quotidiennes pour être visible au maximum auprès des clients.

Dans les années 2000, QQ était le roi. La messagerie (genre MSN) avait pignon sur rue.

Après, Renren ou Kaixin ont été annoncés comme les Facebook Chinois.

Hier Weibo les avait largement remplacé… et aujourd’hui c’est Wechat qui prend la tête du classement des réseaux sociaux les plus populaires.

 

Analyse des réseaux sociaux chinois

Weibo (Sina Weibo)

Depuis sa création en 2009, le leader des réseaux sociaux Sina Weibo attire plus de 500 millions d’internautes. (Tencent Weibo n’a jamais réellement percé).

weibo

Ce réseau social chinois était l’équivalent de Facebook, les gens publiaient des informations privées et public. Le SNS (social network site) propose d’autres fonctionnalités dont les Chinois sont fans.

Les inscrits peuvent partager des photos, vidéos et musiques avec leurs amis et participer à des discussions.

Les chinois sont fans de ses activités et y passent des heures.

Aujourd’hui Weibo est plus comme Twitter, réservé aux experts, aux personnes qui recherchent réellement du contenu.

Weibo possède 90% du marché des services de micro-blogging en Chine. Certains chinois explique que le contenu est plus riche que sur Twitter avec des posts plus longs et de meilleure qualité.

Il existe plus de 400 émoticônes, très utilisées par les chinois.

La population chinoise aime beaucoup participer à des discussions ou des débats entre les internautes.

Enfin, sur Weibo on a vu naitre l’ère du personal Branding, ou des KOLs (Key Opinion Leaders) qui sont des personnes ayant beaucoup de followers, et donc une grande influence par secteur.

Les marques les utilisent énormément pour faire parler de leurs produits ou services car l’impact sur les consommateurs est très important.

Aujourd’hui Weibo connait une crise. Les vagues de control du gouvernement ont limité l’accès aux internautes (qui ne donnent pas leur carte d’identité et numéro de téléphone). La censure a supprimé les Top buzz du jour, détruisant une partie de l’intérêt de la plateforme. Et enfin la Censure (oui toujours elle) contrôle les conversations et sanctionne dans l’ombre les webonautes contestataires…

 

WeChat

Crée par Tencent en 2011, Wechat est devenu également l’une des plateformes de discussion instantanée les plus connues. Ce réseau social privé rassemble une communauté de plus de 400 millions d’inscrit dans le monde, dont 240 millions en Chine.

Contrairement à Weibo, les internautes ne peuvent discuter qu’avec leurs amis. Le concept du QR code est très développé sur WeChat, il permet de rajouter des amis ou de suivre les actualités des comptes professionnels (marques).

Le e-commerce se développe peu à peu sur Wechat qui désire innover au fil du temps et toucher encore plus d’internautes.

Communiquer sur Wechat est très efficace (aujourd’hui en 2014).

Mais pour la communication corporate des marques, les nombreux filtres limitent la visibilité. Les profils personnels peuvent en effet publier leur contenu pour ensuite être partagé par ses amis, et ça c’est ce qui fonctionne aujourd’hui.

wechat

Grande nouveauté sur Weixin (WeChat) est la version anglaise qui a permis à la plateforme de toucher une plus grande cible. En Inde, les étrangers vivant en Chine, Vietnam, Philippines, et qui va peut être un jour exploser en Europe.

Wechat est une plateforme fermée… (comme Facebook).

Les actualités sont visibles uniquement par ses amis, et non identifiables sur les moteurs de recherche.

 

Qzone

Qzone est toujours utilisé, comme QQ… Cela fait parti du quotidien des chinois maintenant. Sorti en 2005, Qzone permet de rédiger des blogs personnalisés ou des photos blogs , permet de tenir un journal en publiant ses photos, des vidéos ou des musiques.

Il est très facile à utiliser.

Avec déjà plus de 600 millions d’utilisateurs, il se range désormais à la 2nde place des réseaux sociaux en Chine. Les membres les plus actifs (des filles qui partagent des photos d’elle) adorent mettre à jour leur page de profil au moins une fois par jour.

Les groupes QQ sont aussi très populaires, on rejoint les groupes d’amis, d’anciens élèves, de passionnés et puis on tchat.

Plus de 400 millions d’utilisateurs utilisent quotidiennement QQ.

Le trafic sur Qzone (40 millions de personne par jour) est donc très important et l’interaction entre les internautes ne cesse d’augmenter.

 

Baidu

Il existe une communauté sur Baidu, que l’on retrouve sur Baidu Tieba, les forums de Baidu regroupés par grand thèmes. Très actifs, les utilisateurs sur Tieba partagent des informations par secteur, par type d’informations.

Cela fonctionne sur un mode de forums, avec des classements d’utilisateurs. Le grade suprême est le modérateur.

Ancienne version du 2.0, oui mais qui résiste aux époques.

 

Raisons pour lesquelles les Chinois utilisent Weibo pour suivre les marques

La raison principale pour laquelle les Chinois suivent une marque sur Weibo est le fait de pouvoir recevoir des promotions. Dès lors qu’une promotion arrive, les internautes peuvent être au courant instantanément en recevant une notification provenant du compte de la marque.

Les marques peuvent également promouvoir leurs nouveaux produits à venir au travers de posts écrits ou sous forme de photos. Le client se sent donc privilégié et ressent que la marque lui donne de l’importance.

Cela permet la fidélisation-client, clé du succès d’une marque qui a réussit à développer son business.

 

Conclusion

Pour conclure, il est nécessaire de savoir qu’aujourd’hui la plupart des grandes marques Chinoises et internationales sont présentes sur les réseaux sociaux.

En effet, ils sont devenus les outils les plus efficaces pour communiquer avec les clients et se faire connaître.

Le nombre d’internautes connectés aux réseaux sociaux ne cesse d’augmenter. Toute personne voulant s’implanter en Chine doit ouvrir un compte professionnel sur chacun de ses réseaux pour augmenter ses chances de trouver des clients.

 

Tu veux toucher le consommateur chinois ? Parle à sa communauté 

Les stratégies Digitales sur les plateformes sociales sont très à la mode aujourd’hui, et permettent de contrôler l’e-réputation, d’appuyer des campagnes de relations presse en ligne ou encore de booster les opérations de buzz.

Les réseaux sociaux doivent être intégrés dans une stratégie sociale adaptée à la Chine.


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 4 Average: 5]

Olivier Verot

7ans que je suis en Chine, et que je suis plongé dans le digital en Chine. J'ai créé mon blog Marketing-chine.com , qui parle de ce qui me passionne dans la vie le Marketing et la Chine. Aujourd'hui, j'ai créé mon agence qui est basée à Shanghai.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Décryptage des réseaux sociaux en Chine! This is the link: https://www.journalducm.com/2014/04/29/decryptage-reseaux-sociaux-en-chine-2725/