Plugins

Retour d’expérience sur Buddypress – récit d’une aventure sur WordPress


Doit-on utiliser Buddypress pour créer son propre réseau (social) interne ?

BB Press - Le Journal du CM

Je sors tout juste d’une mission de quelques mois sur la création d’un réseau social associatif pour un de mes clients.

Celui-ci m’a donné comme contrainte de créer cet outil sous WordPress et d’utiliser Buddypress couplé à BBpress pour la partie forum. À la base, je n’avais jamais utilisé Bubbypress à un niveau aussi exigeant. Le projet prévoyait plus de 50 groupes avec des droits différents pour chacun et des forums attribués à chaque groupe. Le tout réparti sur plus de 700 membres. Il fallait y incorporer une zone grand public et une zone privative. Le site avait déjà été installé par un prédécesseur sur une base WordPress 3.5 et un thème WordPress standard, compatible avec Buddypress.

Sur le papier, tout était clair et le couple Buddypress / BBpress était censé faire le travail…

Je me trompais lourdement.

Ne jamais reprendre le travail d’un autre !

utilisation-wordpress-Daniele-ZeddaAprès plusieurs heures de paramétrage et de tests, je me suis rendu compte que le blog devenait instable. Il m’était impossible de trouver la faille qui me permettrait de débugger le tout ! J’ai testé des tas de combinaisons. J’ai désinstallé et réinstallé des tas de plug-ins. Rien n’y faisait. J’en devenais fou. Obstiné et désireux de respecter le travail accompli jusque-là, je ne pouvais me résoudre à tout désinstaller. Pourtant, quelques jours plus tard, et quelques paliers de stress, après avoir demandé de l’aide en vain à mes développeurs, je me suis raisonné et j’ai finalement pris la décision de repartir sur des bases saines. Je n’avais plus aucune certitude. La nouvelle installation allait-elle marcher ? Le site n’allait-il pas cracher comme il venait de le faire à maintes reprises ?

Dépité, j’ai tout sauvegardé pour tout réinstaller…

Un site instable

Après cette mésaventure, j’ai repris mon courage à deux mains et quelques béquilles en plus… ;D

Attention au choix de votre thème et à la version WP que vous utilisez

Afin de m’assurer que tout soit stable, j’ai vérifié toutes les versions entre WordPress, le thème, Buddypress et BBpress. Tout coïncidait. Je me suis mis à lire de plus près les modalités d’installations. Et c’est alors que je me suis rendu compte que l’installation initiale était incorrecte. Imaginez-vous cette montée en pression.

Bref, j’ai décidé de faire table rase et de tenir mes engagements auprès du client. Il fallait que ça tourne, et cela dans les plus brefs délais !

Alors, pas le choix, je devais avancer.

Me voilà donc sur un nouveau site, avec une base de données vierge de toute impureté. Je reprends mes tests pour me rendre compte que le thème lui aussi n’allait pas. Pourtant c’était un thème WordPress fait pour Buddypress. J’en perdais mon latin. Tenant beaucoup trop à mon portable pour le jeter du 4e étage !

Avec l’accord du client, nous avons opté pour un thème plus moderne et, lui aussi, développé pour assumer les contraintes techniques de Buddy & BBpress. Je peux vous assurer qu’à partir de ce moment, ça a été fastidieux. J’avais peur qu’à chaque implémentation apparaissent des bugs cachés derrière je ne sais quoi.

Points positifs de l’aventure

À ce jour, la solution marche. Il reste quelques petits bugs mineurs qui n’entravent pas le bon déroulement du projet. Cependant, j’ai dû intégrer (à l’aide de mon équipe), un par un et groupe par groupe, les 750 contacts. Heureusement les fichiers de traductions sont bien faits. Il n’y avait qu’à traduire le thème et le tour était joué.

À retenir pour vos projets à venir

Buddypress a l avenirBuddypress est un outil sympa dès lors que vous l’utilisez pour de petits projets. Il devient réellement instable dès que vous entrez dans une logique complexe en mode multi-groupes. Si tel est le cas, vous aurez réellement besoin de développeurs pour vous accompagner. N’oubliez pas de vous fixer un process d’installation / test afin de valider chaque étape. Sans cela, vous risquez de perdre le fruit de plusieurs jours de travail sans pouvoir y faire grand-chose.

Il me reste un point sur lequel je reste sur ma faim. J’aurai aimé que ce plug-in intègre une gestion marchande. Une solution de paiement par abonnement pour l’affichage de certains groupes. Rien d’impossible pour le moment, mais je vais devoir bidouiller pour arriver à mon objectif…

Jérémy Boyé

Créateur du blog My Guroo

Co-gérant de l’agence J&P Web Marketing

 

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 5]

Jérémy Boyé

Natif de Guyane, mon parcours m'a amené à visiter et vivre dans un certain nombre de pays. Passionné par l'échange, c'est tout naturellement que je deviens, en 2009, consultant en web marketing. J'utilise l'ensemble de mes connaissances en communication générale et digitale pour proposer une approche globale aux personnes qui croisent mon chemin professionnel. Depuis, j'ai créé deux sociétés. J'ai également testé le statut d'auto-entrepreneur (oui oui !). Je suis actuellement sur la création de nouveaux projets très enthousiasmants. Fidèle à mes valeurs, j'ai lancé le site My-guroo.com, pour proposer des vidéos de formation gratuites, tel un "How To" dédié au community management.
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Retour d'expérience sur Buddypress - récit d'une aventure sur Wordpress! This is the link: https://www.journalducm.com/2013/11/21/retour-dexperience-sur-buddypress-recit-dune-aventure-sur-wordpress-1720/