Plugins

Choisir un thème WordPress : guide pratique


Un des très grands avantages de WordPress, c’est la multiplicité des thèmes disponibles sur le web. Pour quelques dizaines de dollars, voire même gratuitement, vous voilà en possession d’un superbe thème pour votre site ou blog. Mais… dans la réalité ça n’est pas toujours aussi simple !

Themeforest, un des plus gros sites de vente de thèmes WordPress
Themeforest, un des plus gros sites de vente de thèmes WordPress

 

le marché des thèmes a véritablement explosé

Avec le développement de WordPress, le marché des thèmes a véritablement explosé. Là où, il y a 6 ou 7 ans, on trouvait énormément de thèmes gratuits, on trouve maintenant des sites marchands qui proposent des centaines de thèmes à des prix très démocratique. On a désormais l’embarras du choix, pour un prix tournant généralement autour de 50$ US.  Mais que recevrez-vous pour ce prix ? Cela varie fortement! Il faut donc prêter attention à quelques points avant de cliquer sur “acheter”.

1 .Le thème est-il adapté aux mobiles ?

Aujourd’hui, si votre site n’est pas adapté aux tablettes et téléphones mobiles, autant dire que vous signez son arrêt de mort. Dans vos recherches, sélectionnez d’office le critère “responsive”, et allez voir sur votre tablette ou smartphone à quoi le site de démo ressemble. Même s’il paraît absurde aujourd’hui de proposer des thèmes qui ne seraient pas adaptés, il y en a encore sur le marché, il vaut donc mieux vérifier.

2. Avez-vous bien parcouru le site démo ?

Avez-vous vérifié combien de types de pages différents vous sont offerts, et s’ils vont répondre à vos besoins ? Si vous avez le coup de coeur pour un thème mais qu’il nécessite quelques adaptations, il vous faudra prévoir un coût de développement supplémentaire. Ce qui me mène au point suivant.

3. Quels fichiers vous sont-ils fournis si vous achetez le thème ?

Et plus précisément, recevrez-vous les fichiers PSD, qui seront nécessaires si vous souhaitez faire des adaptations dans le design ?
Voyez aussi ce que le concepteur vous propose. Recevrez-vous un contenu de démonstration qui peut vous servir de base à comprendre le fonctionnement du site ? Vous envoie-t-on une documentation en pdf ?

N’achetez pas un chat dans un sac, vérifiez bien que tout ce dont vous aurez besoin sera inclus dans le package.

4. Qui va vous aider ?

Vérifiez toujours s’il y a un système de support prévu pour le thème, que ce soit sur un forum ou par mail. Si c’est un forum, allez y faire un tour: est-ce qu’on répond aux questions des utilisateurs ? Dans quels délais ?
Si la page de votre thème affiche des dizaines de questions vieilles du plusieurs semaines auxquelles personne n’a répondu, fuyez. Ou soyez conscient qu’il faudra vous débrouiller seul.

Voyez aussi si le concepteur du thème parle correctement l’Anglais. Cela peut sembler idiot, mais j’ai personnellement eu les plus grandes difficultés à obtenir des explications précises d’un développeur Vietnamien, simplement parce que son Anglais était très moyen. Il ne comprenait pas très bien mes questions et je ne comprenais pas toujours ses réponses. Cela vous fait vite perdre plusieurs heures sur un projet.

Il peut être intéressant aussi de voir si le concepteur du thème est disponible pour faire des personnalisations, au cas où vous en avez besoin. S’il ne le fait pas, ce n’est pas insurmontable, mais s’il le fait, personne ne le fera aussi vite et proprement que lui.

6. Versions WP et plugins.

Le thème est-il prêt pour la version WordPress actuelle ? C’est particulièrement sensible juste après un changement majeur de version.

Aussi, réfléchissez-bien aux plugins dont vous aurez véritablement besoin. Si la force de WordPress repose aussi sur ces plugins, il y a des incompatibilités qui sont difficiles à prévoir. Dans le cas, par exemple, où vous souhaitez utiliser WPML pour développer un site en plusieurs langues, il est prudent de vérifier auprès du concepteur s’il a testé son site avec ce plugin et si tout fonctionne. Là aussi, un coup d’oeil aux forums d’assistance peut vous apprendre beaucoup de choses.

7. Lisez des avis d’utilisateurs, voyez de vrais sites conçus avec le thème.

Demandez au concepteur de vous fournir des références si nécessaire. Rien de tel que de voir comment le produit se comporte en situation réelle pour juger de sa qualité.
Les grands sites marchands, tels que themeforest.com, sont des mines d’or – mais ils ne constituent pas une garantie de qualité pour chaque thème proposé chez eux. Voyez donc toujours précisément à qui vous allez donner votre argent.

Wordpress theme

En conclusion : ne faites pas de choix impulsif basé uniquement sur l’esthétique d’un site de démo. En prenant quelques précautions supplémentaires avec ces quelques vérifications, vous vous éviterez peut-être de sérieux ennuis pour la suite.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 4.2]

Marie-Hélène Di Benedetto

Passionnée par le web depuis ses balbutiements, modératrice de forum de la première heure et active dans le marketing depuis...ouh, tout ça! Aujourd'hui j'aide les entreprises de toutes tailles à utiliser au mieux le web pour atteindre leurs objectifs.
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Choisir un thème Wordpress : guide pratique! This is the link: https://www.journalducm.com/2013/09/20/choisir-theme-wordpress-guide-pratique-252/