fbpx
Intelligence artificielle

Les origines de l’Intelligence Artificielle

L'intelligence artificielle apparaît en 1950 avec les travaux d'Alain Turing. Or, les 1ères apparitions de l'IA viennent bien avant, sous forme de mythes...

Le point de départ de l’Intelligence Artificielle pourrait bien être situé dans les années 1950 avec les travaux d’Alain Turing qui se demande si une machine peut « penser » . 

Mais les premiers jalons historiques de l’IA apparaissent bien avant, sous forme de mythes, de légendes, et même de philosophie…

Comment l’Intelligence Artificielle a t’elle évolué depuis sa création jusqu’à aujourd’hui ?

 

Update Mai 2019

 

Les prémices de l’Intelligence Artificielle, entre mythes, fiction, essais

C’est dans les mythologies grecques que les premiers « êtres artificiels » apparaissent pour la première fois au cours de l’histoire. Représentés par les robots dorés d’Héphaïstos et Pygmalion et Galatée.

« Il y a plus de 2 500 ans, les mythes grecs décrivaient déjà des robots-combattants, des arcs aux flèches intelligentes, des trépieds autonomes qui viennent vous servir du nectar ou de l’ambroisie. Ils mettaient même en scène des formes d’intelligence artificielle : des assistantes automatisées dotées de conscience, ou un robot aux allures de femme souriante, envoyé par un dieu pour tenir compagnie aux hommes.  » (source Liberation)

Héphaistos, concepteur d'automates
Héphaistos, concepteur d’automates (source Slide Share Linkedin )

 

Au moyen Age, c’est le mystique qui l’emporte avec les techniques alchimiques dont le but est d’imprégner les esprits tels les homoncules de Paracelse et le Golem.

Au XIX e siècle, les notions d’intelligences artificielles prennent forme avec des hommes artificiels et des machines pensantes dans des œuvres de fiction, telle que Frankenstein ou dans des essais de spéculations comme Darwing among the Machines de Samuel Butler. 

L’Intelligence Artificielle est le sujet principal de la science-fiction.

 

Le développement de l’intelligence artificielle

Aujourd’hui on peut voir à quel point l’IA s’est développée et comment des centres, comme par exemple le centre IA de Google au Ghana ont vu le jour.  Dans les années à venir, nulle doute que l’IA sera un univers qui nous suivra dans notre quotidien.

Voyons à présent comment l’intelligence artificielle s’est développée au cours de ces dernières décennies.

 

La naissance de l’Intelligence Artificielle : 1940 à 1956

La véritable naissance de l’Intelligence Artificielle coïncide avec l’apparition des ordinateurs dans les années 1940-1950. Ce que confirme Frédéric  Fürst, maître de conférences, du laboratoire  MIS, Modélisation, Information et Système de l’université de Picardie. « L’apparition des ordinateurs, dans les années 1940-1950, semble rendre possible le rêve de l’intelligence artificielle« .

S’ensuit dans les années 1940 et 1950 diverses théories et discussions lancées par des scientifiques autour de la « possibilité de créer un cerveau artificiel« . 

En 1940, la cybernétique ou science du fonctionnement de l’esprit humain, est à l’honneur avec le mathématicien Norbert Wiener.

Ensuite, les toutes premières recherches dans les « machines pensantes » font leur apparition par le biais de la neurologie. Ces dernières recherches démontrent que le cerveau est un réseau électrique de neurones…

Apparaissent ainsi deux approches importante pour l’Intelligence Artificielle : le connexionnisme « un courant de recherche assez vaste qui constitue une voie originale dans l’étude des phénomènes cognitifs » (source) et le cognitivisme  « un courant de recherche scientifique endossant l’hypothèse selon laquelle la pensée est analogue à un processus de traitement de l’information » (source).

  • Le test de Turing : 1re hypothèse philosophique de l’Intelligence Artificielle
    En octobre 1950, Alan Turing, mathématicien britannique, publie un article mémorable dans lequel il exploite la possibilité de créer des machines dotées d’une véritable intelligence. Il s’agit d’un texte fondateur et visionnaire.
    Il est confronté à cette question « les machines peuvent-elles penser ? » Cette difficulté d’interpréter « l’intelligence » le fait imaginer son célèbre test de Turing.
Test de Turing
Test de Turing source 

 

  • Conférence de Dartmouth de 1956 : naissance du terme « Intelligence Artificielle »
    Cette conférence reposait sur cette thèse « chaque aspect de l’apprentissage ou toute autre caractéristique de l’intelligence peut être si précisément décrit qu’une machine peut être conçue pour le simuler. » 
    Allen Newell et Herbert Simon, deux chercheurs sont aussi présent, ils deviendront des acteurs important dans l’évolution de l’IA. Ils évoquent une « théorie logique » et c’est le chercheur John McCarthy qui convainc l’auditoire d’utiliser l’expression « Intelligence Artificielle ».

Ainsi, l’IA devient pour la première fois une discipline théorique indépendante de l’informatique.

 

Âge d’or de l’IA 1956 à 1974

Pendant cette période, l’Intelligence Artificielle est à ses débuts. Elle fait naître de nouvelles idées et programmes.
Par exemple, des ordinateurs résolvent des problèmes algébriques de mots, démontrent des théorèmes en géométrie et apprennent à parler anglais.

Mais il est encore difficile de convaincre le grand public que ces comportements dits « intelligents » soient possible des machines. Les chercheurs ne perdent pas espoir et sont persuadés qu’une machine entièrement intelligente sera construite dans les 20 ans à venir !

 

Stagnation de l’IA 1974 à 1980

Dans les années 1970, l’intelligence artificielle n’a pas une bonne image auprès du grand public. Elle subit critiques, et revers budgétaire car les chercheurs ont sous-estimé les problèmes liés à l’évolution de l’Intelligence Artificielle.

Cependant, de nouvelles idées sont élaborées en programmation logique (raisonnement de bons sens) et dans d’autres directions.

 

L’envolée de l’IA de 1980 1987

Des programmes d’IA appelés « systèmes experts », « outil capable de reproduire les mécanismes cognitifs d’un expert, dans un domaine particulier. Il s’agit de l’une des voies tentant d’aboutir à l’intelligence artificielle. » (source) sont appliquées dans les entreprises  

La représentation des connaissances « est un ensemble d’outils et de procédés destinés d’une part à représenter et d’autre part à organiser le savoir humain pour l’utiliser et le partager. » (source ) Cela devient le sujet principal de recherche en IA. Enfin, le connexionnisme réapparaît.

 

Depuis 1993 

L’IA commence à être utilisé, avec succès, dans le secteur technologique. La montée en puissance des ordinateurs a embarqué avec elle le succès de l’Intelligence Artificielle  *

Cependant, l’IA stagne encore un peu… Elle rencontre des difficultés dans le monde des affaires, et ne parait par crédible du fait de ses nombreux échecs…

  • Quelques faits marquants… la machine gagne (des verrous qui sautent) :
    – Deep Blue est le premier système informatique de jeu d’échecs à battre le champion du monde en titre, Garry Kasparov.

Deep Blue

Deep Blue est un superordinateur spécialisé dans le jeu d’échecs créé par IBM (source )

– Dans un match de démonstration du jeu télévisé jeopardy, diffusé aux Etats Unis, Le système de questions-reponses conçu par IBM a battu les deux plus grands champions du jeu : Brad Rutter et Ken Jennings

 

Depuis les années 2000, L’Intelligence Artificielle a franchi un grand cap

Notamment en 2011, date symbolique durant laquelle l’IA connaît 3 ruptures :

  • L‘introduction d’une catégorie d’algorithmes bien plus sophistiqués,
  • L’arrivée sur le marché de processeurs graphiques à bas coûts capables d’effectuer d’importantes quantités de calculs,
  • La disponibilité de très grandes bases de données correctement annotées permettant un apprentissage plus fin.

Au fil des années, les  GAFAM, Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, les 5 plus grands géants du web s’imposent. Et particulièrement Google, le principal moteur de recherche au monde, qui lui-même est une intelligence  artificielle « un moteur de recherche est un algorithme et donc doit comprendre ce que l’utilisateur cherche, aime et pourrait acheter » indique un chercheur du CNRS.

Aujourd’hui, l’investissement dans l’intelligence artificielle est  énorme (1,5 milliards d’euros  investit par l’Etat français). L’IA s’utilise à présent dans notre quotidien avec les téléphones intelligents (reconnaissance de visage, de la voix etc.).

Mais les premiers questionnement posés du début de l’IA ne sont toujours pas résolues et tentent toujours de trouver une réponse, comme par exemple :  » L‘ordinateur ou le robot peut-il penser ? « 

Des mythes à la réalité, l’Intelligence Artificielle a parcouru un long chemin jalonné de différentes périodes. Elle fait à présent partie de notre quotidien. L’avenir de l’IA reste à découvrir…


Source image à la une  : iStock by Getty images

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 4.2]

Géraldine Gomaere

Trois ans d'expériences dans le marketing digitale. Rédiger des articles pour le Journal du Community Manager est un véritable challenge car ce secteur (e-commerce, éditorial, réseaux sociaux etc.) est constamment en évolution...
Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Les origines de l'Intelligence Artificielle! This is the link: https://www.journalducm.com/origines-intelligence-artificielle/