E-commerce

Dropshipping : Notre avis sur ce business qui fait polémique !

Comprendre les mécaniques du dropshipping et adopter une pratique éthique pour réussir votre business en ligne

SOMMAIRE DE L'ARTICLE

Le dropshipping est un véritable moyen de faire du business sans prendre de risques ou au minimum qu’ils soient mesurés. Un tel business ouvre ainsi la porte du e-commerce à de nombreuses personnes ; débutantes ou confirmées sur le secteur de la vente en ligne.

De ce rapide constat, il n’est pas étonnant de voir que de nombreuses dérives ont émergé ces dernières années. Des influenceurs ont même considérablement abusé de ce levier en explosant les marges des produits qu’ils vendaient.

L’influence aidant, dans les 2 sens du terme, a donc fini par mettre au grand jours ce business et de nombreux internautes sont restés sur le côté polémique autour du dropshipping.

Des questions demeurent en suspend et sans un réel accompagnement sur le dropshipping, on peut vite tomber dans la facilité et les excès. Des risques inutiles qui ne vous conduiront pas vers le succès rencontré par de vrais dropshippers éthiques et professionnels dans la pratique.

 

La solution Dropizi

La solution française Dropizi a fait du dropshipping éthique et responsable, son principal atout. Elle propose un véritable encadrement et des outils pour aider et accompagner les futurs dropshippers. En cela elle démontre sa démarche professionnelle et engagée, pour accompagner les internautes dans leurs projets.

Responsable ne va pas sans éthique et pour parvenir à accompagner les futurs dropshippers, il faut délivrer les bonnes informations et les bons outils. C’est ainsi que le guide publié par Dropizi sur le dropshipping vous permettra d’aborder ce levier en ayant les réponses aux questions que l’on se pose.

Au-delà, Dropizi est une solution de dropshipping qui propose en plus de son outil, une véritable formation pour apprendre les fondamentaux. Notamment sur ce business qui peut se transformer en une véritable activité en ligne si on applique les bonnes règles et du bon sens.

Sans plus attendre, définissons un peu le dropshipping et voyons ensuite les différentes points ou règles à appliquer, pour éviter ces polémiques autour du sujet.

 

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est un levier permettant de vendre les produits d’une structure tiers (un partenaire fournisseur), sans supporter les frais de stockage et de logistique. La structure s’occupe de tout ! Elle réceptionne les commandes du vendeur et se charge de les expédier à ses clients.

Le vendeur reçoit une commande, il envoie tous les éléments à son partenaire et ce dernier assure l’envoi chez le client final. 

 

Qu’est-ce que le dropshipping ?
Source : Dropizi

Le vendeur fixera des tarifs sur les produits provenant de son partenaire et sera rémunéré sur les marges dégagées ou sur un pourcentage négocié. Lorsqu’on vend les produits d’une plateforme où d’un pure-player qui a déjà un tarif établi, le vendeur touche alors un pourcentage. Dans tous les cas, c’est le fournisseur qui livre au client final.

Cette forme de business ne présente que très peu de risques si tout est bien orchestré. Tout le travail consistant à trouver les bons partenaires, à négocier des délais de livraisons raisonnable et avoir un bon service relation client / SAV.

D’après YouGov,  16,2%  des Français de 18 à 44 ans avouent être largement influencés sur ce qu’ils achètent par les promotions faites par les célébrités.

Plus inquiétant encore,  66% des Français de 18 à 44 ans estiment même qu’il n’y a pas de limites morales au libre marché.

Source  : Dropizi

 

Chiffres et questions autour du dropshipping

Quelques chiffres et réponses aux questions que l’on se pose sur le dropshipping d’après une étude menée par Dropizi. Pour lire l'étude complète, cliquez sur le lien source ci-dessous.

Source Infographies Dropizi : Observatoire Dropshipping

Quelle est votre raison principale pour ouvrir une boutique de dropshipping  ? 

 

Votre activité de dropshipping sera-t-elle ou est-elle une activité complémentaire ou votre activité principale ?

 

Quels levers marketing comptez-vous utiliser ou utilisez-vous ?

 

Combien espérez-vous gagner par mois ? Quel est en moyenne, le revenu par mis de votre boutique ?

 

Pourquoi autant de polémiques autour du dropshipping ?

Les polémiques autour du dropshipping revêtent différentes formes et mettent malheureusement à mal cette pratique. On a pu voir il y a quelques années, les premières dérives médiatisées issues des influenceurs.

Ces derniers ont usé de leur influence pour faciliter la vente de produits, sur lesquels étaient appliqués des marges colossales. Résultat ! Les clients se sont vite aperçus qu’ils se faisaient avoir, en repérant les mêmes produits qu’ils achetaient sur des marketplaces jusqu’à parfois 10 fois moins cher.

Si la polémique a mis à mal les influenceurs, cela a soulevé également le manque de transparence et/ou d’encadrement de la pratique du dropshipping. D’un côté, de nombreuses personnes ont flairé le filon en voulant imiter cette dérive provoquée par les influenceurs. Mais cela n’a fait que renforcer la méfiance des consommateurs.

 

Une des autres dérives dans les sphères du dropshipping, est le manque de contrôle sur les produits vendus. Une porte ouverte sur le marché de la contrefaçon qui encore une fois vise la pratique plus que des vendeurs et/ou des fournisseurs peu scrupuleux.

Au final on a aussi les vendeurs avides de profits qui recherchent les plus bas prix... et bien entendu les plus grosses marges possibles. Ce qui amène bien trop souvent à négocier avec des fournisseurs offrant des produits de très mauvaise qualité.

Enfin un mauvais service client d’un fournisseur, pourra aussi décourager un vendeur qui devra faire face à des doléances répétées de ses clients.

Vous l’aurez compris ! Le dropshipping se retrouve souvent au centre de polémiques, qui ne justifient pourtant pas son incrimination. Ce qui nous amène à dire qu’être bien informé, bien encadré et faire le bon choix de ses fournisseurs sera le meilleur moyen de bien en tirer profit. Comme toute pratique en e-commerce il faudra également établir une tarification

 

Est-il possible de faire du dropshipping « éthique » ?

Fort heureusement ! Il est tout-à-fait possible de faire du dropshipping éthique en suivant les bonnes règles. Il est premièrement nécessaire de prendre le temps d’établir un plan d’actions et de savoir sous quel statut travailler en ligne.

Ensuite prenez connaissance des points suivants et considérez-les dans votre plan d’actions. Ils vous permettront d’acquérir la confiance vos clients et de mettre toutes les chances de votre côté.

1. Le choix des fournisseurs

Le choix des fournisseurs est le premier point déterminant pour rassurer vos clients et raccourcir les délais de livraisons. Il ne s’agit pas d’intégrer une multitude de fournisseurs qui sont installés en Chine notamment, mais de varier le cas échéant, tout en offrant des délais de livraison rapide et/ou acceptable.

Plus vous multiplierez les fournisseurs, plus serez tributaire de délais de livraison aléatoires et de ce fait non maitrisés. Voyez petit pour commencer et attendez les retours de vos clients pour vous améliorer et élargir éventuellement votre offre. Privilégiez vos partenaires / fournisseurs sur ces critères :

  • Produits en stock.
  • Service de livraison rapide offrant plusieurs choix (livraison classique et rapide par exemple).
  • Relation client et SAV optimum (flexibilité en cas de problème, hotline disponible et temps d’attente réduit…).
  • Géolocalisation des fournisseurs (permettre de tenir les délais de livraison)
  • Interlocuteurs francophones.
  • Possibilité de tester éventuellement certains produits, avant de les intégrer à son catalogue.
  • Solutions, outils… mis à disposition.
  • Vérifier les avis en ligne sur les fournisseurs si cela est possible.

Pour choisir ses fournisseurs il est nécessaire de faire des recherches et de prendre le temps nécessaire pour faire les bons choix. L’idéal reste ici d’être accompagné dans son choix de fournisseurs.

2. Tester des produits

Pour les produits majeurs mis en avant, négociez la possibilité de les tester pour vous assurer de leur qualité et du bon respect des désignations. Rapprochez-vous de vos fournisseurs et intéressez-les à votre projet en leur expliquant que le dropshipping nécessite de bien connaitre les produits vendus te de pouvoir les tester de ce fait.

Au-delà et pour promouvoir vos produits efficacement, pensez à tester vos produits face caméra et à assurer leur promotion auprès des internautes.

Le format vidéo est le plus adapté et si vous avez une chaine YouTube, exploitez-la pour mieux intégrer les vidéos à votre site e-commerce. Bien que le dropshipping est un levier de vente où vous n’avez pas besoin de stocker les produits de vos partenaires, prévoyez de les présenter en vidéo. En créant des vidéos tests de vos produits-phare, vous mettrez en confiance vos futurs clients.

3. Mettre en avant des photos de qualité pour valoriser vos produits

Des produits de qualité, nécessitent une mise en avant à la hauteur de votre promesse en terme d’offre. Produits de qualité = mises en avant de qualité !

A ce titre, il vous faudra prendre de belles photos de vos produits pour les valoriser. N’appliquez aucun artifice pour au contraire embellir un produit qui ne reflètera pas la réalité. Vous devez simplement intégrer ce que votre client souhaite ; voir le produit sous différents angles en usant de photos de bonne qualité.

Un smartphone premium pourra être amplement suffisant pour faire le travail autour des photos.

 4. Appliquer des marges selon les prix du marché

La marge à appliquer à un produit doit être fonction des prix marché sans surévaluer sa valeur réelle. Il s’agit plutôt de privilégier les volumes, que de faibles ventes si le produit vendu est à un prix trop élevé. La concurrence existe et pour se démarquer, le service client doit être optimum.

Pourquoi autant de polémiques autour du dropshipping ?

Les marges ne doivent pas non plus être trop basses, pour à l’inverser casser un marché. Il faut donc trouver le juste équilibre, tout en intégrant le statut au travers duquel vous travaillerez.

5. Branding de marque et réseaux sociaux : Trouver la bonne stratégie

Pour promouvoir vos produits efficacement et pour se démarquer de vos concurrents, pensez à brander vos produits et à construire une marque forte autour. Cette marque sera la vôtre et le but sera de l’associer à un service de qualité, avec des produits répondant aux besoins de vos futurs clients.

Certains partenaires fournisseurs peuvent vous aider et vous accompagner dans le branding des produits. Des prestataires externes sont également envisageables. Une activité en dropshipping nécessite souvent de créer de la valeur autour d’une marque et des services associés.

En se démarquant avec une marque forte ou au minimum une marque qui se détache de la concurrence, ce sera tout à votre avantage. Il faut minimiser les choix de vos clients sur des produits neutres. Appliquez une marque à un produit avec une communication efficace peut vite faire la différence.

6. Être transparent sur ses conditions

La transparence est de rigueur en e-commerce comme partout ailleurs ! Un site dédié au dropshipping doit dès lors rendre accessible ses conditions générales de vente avec tous les renseignements nécessaires. Un client doit être ainsi rassuré sur la ou les personne(s) travaillant derrière un site e-commerce dédié au dropshipping.

De nombreux critères sont également à intégrer comme les moyens de paiement proposés, les possibilités en matière de livraison, la sécurisation des données échangées sur le site (site HTTPS), la politique de retour des produits etc…

Plus vous serez transparent, plus rapidement vous gagnerez la confiance de vos clients.

7. Evitez le discount excessif

Trop de discount vous discréditera auprès de vos futurs clients, même s’il n’est pas interdit d’en faire. A ce sujet il est plutôt opportun de rebondir sur les périodes-clés comme les soldes ou les journées dédiées aux bons-plans comme le black Friday ou encore le cyber Monday.

A l’inverse on pourrait penser à un problème de vente autour du produit ou au souhait de s’en débarrasser rapidement. Si vous travaillez une marque autour de vos produits, ils devront alors être valorisés et non soldés en permanence.

Le discount excessif ne rassure pas et peut même devenir discréditant à terme.

 

En conclusion

Le dropshipping s’il est bien pratiqué et en suivant des règles de bonne éthique, peut s’avérer un excellent levier pour faire décoller un site e-commerce. Les risques seront relativement limités dès lors que l’on suivra ces règles.

Être accompagné et formé, c’est ce que propose aujourd’hui la solution Dropizi, ce qui à mon sens est indispensable lorsqu’on manque de connaissance sur le sujet. De plus certains points comme le choix des fournisseurs, le choix de la bonne structure pour démarrer etc… seront vite des questions qui se poseront.

Si le dropshipping à subit quelques égratignures lors de scandales, il faut voir aussi qui est à l’origine de ces polémiques. Comme tout business, il faut être transparent et bien encadrer son projet, pour réussir et le faire décoller sereinement.

NOTE

User Rating: 4.86 ( 5 votes)

ARTICLES JCM A LIRE


Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page