E-commerce

La croissance du e-commerce dans les secteurs de la santé et du bien-être

Le cheminement du e-commerce en pleine croissance, dans les secteurs du bien-être, de la santé et des univers assimilés.

 

Le e-commerce continue sa croissance et notamment avec le développement des secteurs de la santé et du bien-être. Ces business en ligne sont devenus très lucratifs. Ils attirent les jeunes entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans des business en ligne, qui ont un impact significatif dans la vie des consommateurs.

La recherche d’un mode de vie de sain est au cœur des préoccupations des français. Ces dernières se manifestent dans l’assiette, l’activité physique mais aussi dans les loisirs. Il n’est donc pas étonnant de voir exploser le e-commerce dans ces domaines.

La santé est la préoccupation numéro 1 des Français

La santé est la préoccupation numéro 1 des Français devant l’emploi et l’éducation. Il n'est donc pas étonnant que des e-commerçants aient décidé de se positionner sur ce segment du marché, en plein essor depuis quelques années.

 

Santé, alimentation et loisirs en ligne de mire

Avec l’augmentation du temps libre et la recherche d’un mode de vie sain, les secteurs de la bien-être et de la santé se développent très vite sur la toile. On voit ainsi les pharmacies en ligne, mais aussi des sites e-commerce vendant des produits cosmétiques bio et naturels, ainsi que d'autres produits diététiques qui fleurissent sur le web.

De même que les boutiques en ligne qui vendent huiles essentielles, huile de chanvre ou encore compléments alimentaires se développent eux aussi rapidement. Ils conquièrent un public toujours plus large attiré par des méthodes de soin alternatives et naturelles. On cherche désormais à se soigner par d’autres biais, qui n’impliquent pas nécessairement de produit chimique ou de médicament.

Les enjeux du secteur bien-être

Face aux enjeux environnementaux et à la problématique de l’obésité, on voit apparaître en parallèle, un net intérêt pour la nutrition et le "mieux manger". Les consommateurs veulent désormais des produits frais, bios, locaux, respectueux des bonnes pratiques agricoles et à haute valeur nutritionnelle.

Cette tendance explique l’engouement récent pour les superaliments comme la spiruline, le chou kale ou encore le ginseng, mais aussi pour la consommation en circuit-court. Ainsi dans les grandes villes françaises, on trouve de plus en plus de petites boutiques et supérettes qui proposent des produits issus de l’agriculture locale et bio.

Les loisirs sont également directement impactés. Vidéos de yoga, méditation, fitness ou encore reiki sont légion sur YouTube. Nombreuses sont les entreprises qui tentent d’attirer de nouveaux clients via ces vidéos, tout en monétisant par la suite des programmes de nutrition.

Les recettes élaborées par des nutritionnistes que vous soyez flexitarien, végan, végétarien ou encore adepte du régime cétogène explosent sur Internet. Que dire des ventes de compléments alimentaires dits naturels, pour booster ses défenses immunitaires, tous ces produits se transforment en véritable business au travers des sites e-commerce.

 

Le matériel médical et les objets connectés ont le vent en poupe

Outre le développement de nouveaux médicaments et de traitements, c’est la demande en technologie médicale qui explose via notamment l’internet des objets. On voit notamment se développer la médecine à distance mais nos smartphones, qui enregistrent, informent et alertent pourraient également jouer un rôle primordial dans le dépistage de certaines pathologies.

On peut d'ailleurs pressentir un business bien plus florissant sur le secteur de la santé et du bien-être, via toutes les informations récoltées sur nos produits connectés comme les montres mais également via les smartphones.

Tout ce qui surveille notre santé, notre sommeil, notre activité physique etc... deviennent de véritables données exploitables pour mieux nous vendre le produit ou le service adapté à notre état.

Ainsi de plus en plus d’applications mobiles médicales voient le jour depuis quelques années. Elles sont destinées aux patients qui souhaitent mieux gérer leur santé au quotidien. Elles permettent également de faciliter la relation entre les patients et les professionnels de la santé, mais derrière c'est un business bien plus lucratif qui semble se mettre en place.

Si ce sont des sources d’informations pertinentes et intéressantes pour les patients, certains proposent de collecter des données médicales et de les analyser. Ceci dans un but de délivrer des conseils aux personnes atteintes de certaines pathologies. On peut voir ici un net intérêt pour les patients qui ont besoin de suivi ou d'assistance médicale par exemple.

Ainsi cet univers de la santé connectée va devenir un business très porteur et explosif dans les années à venir.

Applications et objectés connectés e-santé

L’application Novi-Check aide par exemple, les jeunes diabétiques à mieux gérer leur maladie au quotidien. L’application Activ’ Dos, créée par l’Assurance Maladie, permet de mieux reconnaître les douleurs du dos grâce à des questionnaires ludiques. Les applications mobiles spécialisées dans le bien-être devraient encore augmenter dans les années à venir.

Les objets santé connectés ont également le vent en poupe. C’est le cas des applications ou gadgets technologiques permettant de contrôler sa tension, mesurer sa glycémie ou sa fréquences cardiaque, compter son nombre de pas quotidien.

Bracelets connectés ou applications mobiles, ils sont souvent associés à une offre de coaching afin d’atteindre au mieux ses objectifs. Balance connectée, capteur de sommeil, pilulier ou tensiomètre intelligent voient ainsi le jour afin d’aider les individus à mieux maîtriser leur santé.

La vente d’appareils dédiés à la relaxation tels que les tables de massage, les huiles essentielles et autres outils servant à masser ont également augmenté.

Au niveau mondial, le chiffre d’affaire de ce secteur est de 4200 milliards de dollars et le secteur du bien-être devrait, dans les prochaines années, subir une hausse de 5 à 6%.

Il y aura donc bien des opportunités à saisir pour tous ceux qui souhaitent créer un e-shop dans ce secteur.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 4.4]

ARTICLES JCM A LIRE


Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page