Sécurité & Données

Comment fonctionne la sauvegarde VMware ?

Voyons en détail en quoi consiste VMware, la nécessité de la sauvegarde VM, les solutions disponibles et les étapes de base de la sauvegarde des machines virtuelles pour les entreprises :

Le passage d’un environnement physique à une configuration virtuelle, cloud ou hybride peut permettre à votre entreprise de réaliser de considérables économies. Vous utiliserez moins d’équipements et consacrerez moins de temps aux réparations.

VMware est un prestataire leader dans la fourniture d’environnements virtuels pour des milliers d’entreprises dans le monde. Déjà en 2016, 100 % des cent entreprises du classement Fortune 500 s’appuyaient sur VMware, et cette solution permettait à plus de 500 000 clients d’économiser des milliards de dollars !

Aujourd’hui, VMware reste très en demande et de plus en plus intégrée par les petites, moyennes et grandes entreprises du monde entier. Toutefois, il ne faut pas négliger l’un des problèmes les plus importants pour les clients de VMware : la protection des données ! L’infrastructure VMware peut être affectée par une erreur de l’utilisateur, une corruption des métadonnées, ou encore des problèmes matériels ou logiciels. En outre, les pirates semblent toujours parvenir à trouver le chemin du serveur ESXi.

Plusieurs tentatives ont été faites pour le compromettre avec RansomExx dans le but de chiffrer un disque dur virtuel.

Examinons donc plus en détail en quoi consiste VMware, la nécessité de la sauvegarde VM, les solutions disponibles et les étapes de base de la sauvegarde des machines virtuelles.

 

VMware – de quoi s’agit-il ?

VMware est une société fondée en 1998 et devenu une filiale d’EMC Corporation en 2004 en Californie, avant d’être rachetée par Dell Technologies en 2016. VMware offre des technologies de virtualisation – les machines virtuelles (ou VM) résident sur un hyperviseur « bare metal » à architecture X86.

Vous pouvez installer l’hyperviseur sur un périphérique de stockage de données baptisé hôte ESXi. Il vous est alors possible d’exécuter plusieurs VM sur votre hyperviseur et divers systèmes d’exploitation dans ces VM. La virtualisation du serveur vous permet d’exécuter plusieurs VM sur le même équipement physique. Imaginez les économies réalisées en termes de coûts et d’espace matériel !

 

Pourquoi la sauvegarde VMware est-elle si importante ?

La sauvegarde VMware est cruciale car la virtualisation présente tellement d’applications et d’avantages pratiques que les entreprises recourent régulièrement aux technologies virtuelles pour gérer leurs charges de travail de production.

Une entreprise peut faire tourner dans des VM de vastes quantités de données depuis un seul et même équipement. L’ensemble de la production et toute la réussite de l’entreprise dépendent du fonctionnement global et de la bonne santé de son environnement virtuel. En revanche, si un problème survient (panne de courant, défaillance de l’équipement, catastrophe informatique ou menace pour la sécurité), toute la production peut ralentir, voire s’arrêter totalement !

Il est pourtant impératif de prévenir tout temps d’arrêt ou toute panne, sous peine d’encourir d’importantes pertes financières et opérationnelles. Pour éviter tout type de perte de données, il vous faudra sauvegarder votre infrastructure VMware 24h/24.

Les meilleures solutions de sauvegarde tierces incorporent des plans de reprise après sinistre et de basculement de site qui permettent de minimiser les temps d’arrêt en cas d’événements perturbateurs.

 

Comment choisir le meilleur logiciel de sauvegarde VMware ?

Plusieurs solutions de sauvegarde proposent aujourd’hui des options de sauvegarde complètes pour les infrastructures VMware. Lorsque vous choisissez une solution de sauvegarde pour votre environnement VMware, veillez bien à ce qu’elle inclût les fonctionnalités et les capacités les plus avancées et les plus récentes, en particulier :

  • La sauvegarde basée sur des images. Cette fonctionnalité crée une copie ponctuelle d’une VM qui prend en charge les disques du système d’exploitation invité, les fichiers de configuration et les applications sans influencer en aucune façon la VM source.
  • La sauvegarde incrémentielle. Une approche qui met à profit la technologie de suivi des modifications pour copier uniquement les blocs de données qui ont été modifiés depuis la sauvegarde précédente, ce qui permet de sauvegarder de manière plus pratique et plus rapide.
  • La sauvegarde compatible avec les applications. Cette fonctionnalité assure la cohérence des données entre les applications et les bases de données pendant la sauvegarde, et crée ainsi des sauvegardes complètes et fiables.
  • La récupération granulaire. Une technique qui permet de récupérer des éléments individuels d’Exchange Online, SharePoint Online, Active directory et Microsoft SQL vers leur emplacement d’origine ou vers un nouvel emplacement personnalisé.
  • Récupération instantanée. Faites démarrez vos données en quelques secondes depuis des sauvegardes compressées et dédupliquées en vue de réduire les temps d’arrêt au strict minimum.
  • La vérification de la sauvegarde. Testez la récupération de votre VM et affichez un rapport d’état pour garantir une récupération réussie en cas de besoin.
  • La hiérarchisation des sauvegardes. Une fonctionnalité qui vous permet de stocker les sauvegardes dans des emplacements sécurisés (sur site, dans le cloud ou sur bande magnétique) pour garantir la fiabilité du processus de récupération.
  • La sauvegarde basée sur des stratégies. Cette méthode vous permet de sauvegarder vos données dans plusieurs endroits afin de garantir une récupération rapide, quel que soit le scénario.
  • La réplication. Créez une copie à l’identique de votre VM et stockez-la dans un endroit pratique pour la basculer si nécessaire.
  • Le basculement automatisé de la VM. Récupérez automatiquement votre environnement de production après avoir basculé sur une réplique de la VM.
  • La récupération physique vers virtuelle. Récupérez vos serveurs et postes de travail physiques sur des VM VMware pour poursuivre vos opérations instantanément.

Dans la recherche d’une solution de sauvegarde pour votre entreprise, veillez donc à ce que votre futur logiciel de sauvegarde VMware offre les fonctionnalités ci-dessus. L’une des solutions à envisager est NAKIVO Backup & Replication – NAKIVO est un fournisseur leader de services de sauvegarde et de réplication abordables et de qualité professionnelle pour VMware Vsphere.

 

Comment sauvegarder une machine virtuelle VMware ?

Maintenant que nous vous avons présenté VMware, ses logiciels de sauvegarde et leurs caractéristiques, passons en revue les étapes de base de la sauvegarde VMware.

Une solution de sauvegarde robuste dispose d’une interface utilisateur pratique dotée d’un assistant qui peut vous guider tout au long du processus de sauvegarde de vos machines virtuelles. Avec NAKIVO Backup & Replication, vous pouvez sauvegarder vos machines virtuelles en suivant les 5 étapes suivantes :

 Sélectionnez les machines virtuelles que vous souhaitez sauvegarder.

  1. Choisissez les référentiels pour votre sauvegarde VMware.
  2. Calendrier. Configurez vos tâches de sauvegarde manuellement ou automatiquement.
  3. Rétention. Configurez la politique de rétention pour vos points de récupération.
  4. Options. Configurez les options de vos tâches dans les catégories suivantes :
  • Options de la tâche. Attribuez un nom à votre tâche de sauvegarde et activez/désactivez des paramètres tels que : Les sauvegardes cohérentes avec les applications, le suivi des modifications, l’accélération réseau, le chiffrement, la vérification des VM et plus encore.
  • Paramètres de la sauvegarde complète. Si vous avez retenu un type de référentiel incrémentiel avec des sauvegardes complètes, il vous est possible de préciser la fréquence à laquelle vous souhaitez exécuter des sauvegardes complètes, ainsi que leur type : Complète synthétique ou Complète active.
  • Actions avant et après la tâche. Sélectionnez les actions à effectuer avant de lancer votre tâche de sauvegarde : envoyer des rapports d’exécution de tâche, tronquer les journaux Exchange pour Microsoft Exchange ou Microsoft SQL server.
  • Transfert de données. Sélectionnez un transporteur, spécifiez une charge de transporteur et configurez la limitation de la bande passante.
  • Suivez jusqu’à terme l’assistant Nouvelle tâche de sauvegarde pour VMware. Complétez votre tâche de sauvegarde.

 

Conclusion

Les utilisateurs d’environnement basé sur VMware devront réfléchir à la manière de correctement sauvegarder leurs VM VMware en vue d’éviter toute perte de données en cas d’événements perturbateurs, comme les attaques de logiciels malveillants, les catastrophes informatiques ou les pannes de système.

Découvrez les meilleures solutions de sauvegarde VMware du marché qui peuvent satisfaire aux besoins de votre organisation. NAKIVO Backup & Replication est une solution de sauvegarde sans agent, simple et abordable qui peut protéger vos machines virtuelles VMware 24h/24, 7j/7.

Auteur Invité JCM

Tribune d'un(e) invité(e) ! Un(e) expert(e) vous délivre son expertise sur un sujet d'actualité, un test ou un thème choisi pour le Journal du Community Manager.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Bouton retour en haut de la page
Index