E-commerce

Comment créer une boutique en ligne rapidement rentable ?

Tous les conseils pour créer et gérer votre boutique en ligne rentable pour votre business

 

Quand on ouvre sa boutique en ligne, l’un des avantages majeurs (par rapport à un commerce physique) est de pouvoir démarrer son activité e-commerce rapidement, et surtout simplement. 

Notamment en court-circuitant, par exemple, les démarches administratives, souvent assez lourdes et coûteuses, liées à l’achat ou à la location d’un local.

Pour retirer tous les avantages possibles d’un site marchand, il est utile d’observer un certain nombre de règles, faciles à mettre en place, mais qui vous garantiront de ne pas faire d’erreurs, et de rentabiliser, au plus vite, la création de votre boutique en ligne.

Il existe aujourd’hui des solutions de création de boutique en ligne françaises afin de vous faciliter la tâche comme c’est le cas avec SiteW. La création d’une boutique n’est donc plus le sujet. 

Alors comment créer une boutique en ligne rapidement viable, et en tirer des bénéfices rapides ? 

 

Créer une boutique en ligne efficace : le travail préparatoire

En préparant votre projet de boutique digitale en amont, vous dédierez un peu de votre temps à une réflexion préalable. Cela peut vous sembler être du temps perdu... Bien au contraire ! Finalement, vous gagnerez en sérénité, et surtout en efficacité.

Comptez quelques mois, pour un travail préparatoire digne de ce nom. Mieux vous aurez préparé votre projet, plus vous augmentez vos chances de réussite. 

Si vous ne faites pas ce travail préparatoire, vous multipliez le pourcentage de change de faire des erreurs. 

Étude de marché pour votre projet de commerce en ligne

Avant de vous lancer, assurez-vous qu’il existe bien une demande pour votre projet commercial. 

  • Prenez en compte, au moment de choisir votre type de commerce digital, le fait qu’internet est propice aux marchés de niche. En effet, vous aurez du mal à concurrencer les géants du commerce en ligne. En revanche, le web ne connaissant pas de frontières, vous pourrez facilement aller chercher des publics qualifiés, sur des demandes très spécifiques.
  • Autre aspect à prendre en considération : vos concurrents

En d’autres termes : y a-t-il une place à prendre sur le créneau commercial que vous envisagez ?

Si vos conclusions sont positives et prometteuses, dressez le portrait de votre buyer persona (votre public-cible), et voyez quelle pourrait être votre valeur ajoutée par rapport à la concurrence. Vous pourrez ensuite déterminer vos ressources et vos ambitions, et définir éventuellement des deadlines. 

En termes de documents, rédigez, si vous le souhaitez, un micro business plan, définissant vos objectifs et les stratégies à mettre en place, ainsi que si possible votre charte graphique pour votre communication.

En ce qui concerne votre site, il est possible d’en coucher les grandes orientations sur papier, dans un cahier des charges pour le web.

Vous y êtes ? 

Si l’on résume : 

  • Faites un point sur votre marché.
  • Étudiez votre plus-value.
  • Créer un mini business plan .
  • Définissez une charte graphique même minime (ou faites-le faire).
  • Créer une maquette rapide de votre site web.

Vous pouvez passer outre ces étapes, mais vous allez très certainement perdre du temps plus tard, chaque minute investie dans l’amélioration de votre projet vous évite des erreurs qui coûtent des heures !  

Démarches administratives pour votre projet e-commerce

Il est déjà temps d’entamer les premières démarches administratives :

  • De vous inscrire comme professionnel indépendant, auprès de l’organisme ad hoc (CCI, CMA, URSSAF...).
  • De choisir le statut juridique de votre entreprise : renseignez-vous bien, et sélectionnez le plus avantageux en fonction de votre projet ; vous pourrez demander conseil à un expert. Et n’oubliez pas que vous avez le droit d’en changer, au fur et à mesure de l’évolution de votre business.
  • De contacter vos fournisseurs.
  • Et de contracter éventuellement une assurance.

Démarches administratives pour votre projet e-commerce

 

Quelles solutions pour créer une boutique en ligne ? 

C’est le moment tant attendu de commencer la création de votre site marchand. 

Nous avions évoqué l’idée que la création n’était pas tant un sujet pour vous lancer et être rentable, on fait quand même un rapide tour de table des solutions qui s’offrent à vous. 

Pour ouvrir une boutique électronique, vous avez le choix entre deux options principales : 

  • Recruter un expert du web, pour qu’il construise votre e-shop pour vous.
  • Créer et gérer vous-même, votre site de vente en ligne.

1. Dans le premier cas, vous n’aurez pas à vous préoccuper de l’aspect informatique lié à votre projet commercial. Mais il y a deux inconvénients majeurs à cette solution : 

  • Le prix extrêmement élevé (il faut compter plusieurs milliers d’euros pour se lancer), 
  • Le manque d’indépendance (vous aurez besoin de passer par un tiers, pour toute mise à jour de votre boutique virtuelle).

2. Dans le deuxième cas, vous pouvez opter pour une solution en ligne française comme SiteW que nous avons détaillé dans un autre article. 

Pour découvrir la solution en détail c’est par ici ! ← 

Avec ce type de service, vous optez pour un compromis entre autonomie et accompagnement : vous serez guidé et soutenu, en cas de problème par l’équipe technique, mais vous aurez entièrement la main sur votre site marchand et aucune commission ne vous sera prélevée. Les tarifs restent très abordables. 

Par exemple, sur une plateforme comme SiteW, vous concevez une boutique digitale complète, pour 23.99€ / mois.

Exemple de boutique créée sur SiteW

Site Little Chouquette

→  Little Chouquette

La sélection de votre solution web se fera donc en fonction de vos objectifs (de l’ampleur et / ou du degré de sophistication de votre projet commercial notamment), ainsi que de vos ressources (temps, personnels, argent), et de la façon dont vous souhaitez procéder pour entretenir votre boutique en ligne.

CRÉER UNE BOUTIQUE EN LIGNE AVEC SITEW

 

Création d’une boutique en ligne : conseil pour une rentabilité rapide

Un bon conseil à suivre, quand on veut un projet de commerce en ligne qui soit rapidement rentable, est de ne pas perdre trop de temps avant de se lancer.

En effet, bien que nous vous conseillons, comme vu plus haut, de procéder à une réflexion préparatoire, ce n’est pas une raison pour hésiter trop longtemps avant de faire le grand saut.

Création d’une boutique en ligne

Ensuite, nous vous conseillons de démarrer et publier rapidement votre site. Même si votre boutique n’est pas parfaite à vos yeux publiez-la ! Voici pourquoi :

  • Tout d’abord, parce que votre site marchand sera de toute façon toujours en pleine évolution. Vous n'arrêtez jamais de l’améliorer et de le perfectionner au fil du temps.
  • Puis, parce que les retours de vos premiers clients vous seront bien utiles pour apporter les dernières modifications, et comprendre les attentes de votre public.
  • Ensuite, parce que les premières ventes générées vous apporteront un peu de trésorerie, que vous pourrez potentiellement réinjecter dans votre entreprise.
  • D’autre part, autant pour votre référencement Google, que pour le bouche-à-oreille, vous avez tout intérêt à commencer le plus tôt possible car ce sont des processus au long cours. En effet, selon une étude Ahref, les pages placées en pôle position sur Google, ont globalement près de trois mois d’existence. Le SERP est largement dominé par des pages “anciennes”. D’où la nécessité de publié votre site marchand dans les meilleurs délais. De plus, l’indexation de votre site internet peut prendre jusqu’à plusieurs semaines. Pour savoir si votre site est indexé, tapez simplement sur Google site:urldevotresite.
  • Enfin, un site e-commerce déjà créé peut éventuellement vous aider à mettre en place des partenariats ou collaborations plus facilement, et à débloquer des emprunts en banque, par exemple.

 

Ouverture d’une boutique en ligne : comment générer des clients ?

Pour vous assurer d’obtenir de bonnes performances de vente en ligne, le plus rapidement possible, vous devez être bien visible et convaincant.

Nous verrons ci-après différents leviers, qui vous permettront de booster  votre boutique et de générer des clients plus rapidement.

SEO

1. Le référencement Google de votre boutique

La visibilité est la clé de voûte de votre réussite commerciale sur le web. On voit déjà apparaître les remarques “oui mais le référencement c’est trop compliqué pour moi…” 

Que nenni ! Suivez les règles ci-dessous et vous arriverez à un résultat correct. 

  • Réservez un nom de domaine pour votre e-boutique. Veillez à ce qu’il soit simple pour être facile à mémoriser, et à ce qu’il soit représentatif de votre activité.

Pourquoi devez-vous avoir votre propre nom de domaine pour votre boutique ? 

Le nom de domaine est un obligatoire, il donne à la fois à vos clients la sensation d’un sérieux absolu et surtout il évite que Google vous considère comme un sous-domaine d’une solution de création de site web. 

Chez SiteW, si vous optez pour une formule payante, le nom de domaine personnalisable vous est offert dans l’abonnement.

  • Structurez bien votre e-shop (pour cela, ne créez pas une profondeur de site trop importante : n’éloignez pas vos pages de plus de 3 clics de la page d’accueil, et élaborez un bon maillage interne : générez des liens horizontaux pertinents sémantiquement).

Structurer sa boutique est indispensable pour plaire à Google. Il réagit comme un internaute, il est donc important de faire en sorte que Google comprenne bien la structure de votre site. 

En structurant correctement votre site web, vous pourrez : 

  • Améliorer le nombre de pages visitées par cession d’un internaute : un site bien structuré donnera envie à l’utilisateur de visiter plusieurs pages, puisqu’il naviguera facilement sur votre site.
  • Guider votre internaute jusqu’à l’achat : l’utilisateur doit trouver son information facilement et rapidement, une structure organisée rendra donc plus agréable l’expérience utilisateur. 
  • Limiter votre taux de rebond : l’utilisateur arrive sur votre site, ne trouve pas ce qu’il est venu chercher : il repart dans les secondes qui suivent. C’est ce qu’on appelle le taux de rebond. Un taux de rebond moyen sur un site internet e-commerce se situe entre 20 et 40 %. (source) En effet, des pages surchargées en informations, ou pas claires feront fuir l’utilisateur et pourront aussi nuire à la crédibilité de votre site.

Sécurisez votre boutique en ligne : Vérifiez que votre boutique numérique soit performante, c’est-à-dire sécurisée, techniquement en pointe, et adaptée à la navigation sur supports mobiles. Pour maintenir votre site en toute sécurité veillez à : 

  • Mettre à jour régulièrement vis plateformes, plugin et scripts.
  • Installer des plugins de sécurité.
  • Utiliser le protocole HTTPS : le https renforce la sécurité de votre site et rassures vos internautes. C’est d’autant plus nécessaire pour une boutique en ligne afin de sécuriser l’achat.
  • Utilisez des mots de passe complexes : n’hésitez pas à en changer régulièrement et à alterner, majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux.
  • Travaillez vos rédactionnels : autant vos contenus qui doivent répondre à un réel besoin et être de qualité que dans vos mots-clés. Insérez vos mots-clés et placez-les stratégiquement sur votre site internet marchand : dans les métadonnées, les titres, les débuts de paragraphes, les balises...

N’oubliez pas de les intégrer dans vos fiches-produits ! 

Du côté de vos contenus, créez des contenus suffisamment denses, longs, et surtout actualisés sur une base régulière.

Avec ses 80 000 requêtes chaque seconde, soit 6,9 milliards par jour, Google est le plus gros moteur de recherche au monde. Il est le meilleur outil pour augmenter sa notoriété et se faire connaître auprès du grand public. 

Mais la concurrence est rude, il faut donc faire preuve de méthodologie pour gagner en visibilité. 

Pourquoi des mots clés ? 

Google fonctionne sur un principe sémantique, comme les internautes ! Une page, un sujet, un sujet plusieurs requêtes. L’objectif est donc de bien comprendre les mots clés tapés par les internautes pour que vos pages y répondent sémantiquement parlant. 

Comment trouver les bons mots clés ?

  • Se mettre à la place de l’utilisateur : que taperiez-vous dans la barre de recherche Google ?
  • De quoi parle votre site web : quels sont les mots clés qui composent votre site web ?
  • Se servir des outils que nous propose Google : Google suggest peut vous aider à observer les mots clés les plus recherchés, ou à préciser votre recherche.
  • Observer la concurrence : examiner vos concurrents est très important pour vous positionner sur certains mots clés.
  • Se servir des outils SEO : il existe un grand nombre d’outils vous permettant d’examiner et choisir au mieux vos mots clés. Par exemple, SEMrush, ou encore Google Ads.

2. Faire de la publicité Google : Google Ads

Pourquoi utiliser Ads ? 

Google Ads est la plus grosse régie publicitaire au monde, il pourra s’avérer être un fort levier d'acquisition pour votre activité e-commerce, en fonction de vos moyens. 

Pour faire simple, Google Ads vous permet de créer des campagnes publicitaire complètes et en quelques clics, grâce à un système d’annonce. Vos annonces seront ensuite affichées  dans les moteurs de recherches en fonction des mots-clés tapés par les internautes.

Le fonctionnement de Google Ads 

Google Ads est le meilleur moyen de toucher les internautes : les encarts publicitaires Ads sont placés en première page de Google, offrant une visibilité importante aux annonceurs. 

Sur la plateforme, vous créez votre campagne en quelques clics et choisissez entre : 

  • L’achat de mots-clés : le prix est déterminé en fonction de l’offre et de la demande.
  • La création d’annonces : celles-ci seront ensuite diffusées sur les pages résultats  des moteurs de recherches.
  • Le paiement en fonction des clics : ici, payez seulement lorsque l’annonce est cliqué par un internaute, c’est ce qu’on appelle aussi le CPC ou Coût Par Clic.

Les types de publicités disponibles 

  • Campagne sur le Réseau de Recherche : avec ce type de campagne, votre annonce pourra s’afficher près des résultats de recherche lorsqu’un internaute utilisera des termes liés à l’un de vos mots-clés définis au préalable.
  • Campagne sur le Réseau Display : cette campagne permet la diffusion de vos annonces auprès des internautes lorsque ceux-ci naviguent sur leurs sites préférés, regardent une vidéo YouTube, accèdent à leurs comptes Gmail… 
  • Campagne Shopping : en créant une campagne shopping, vous pourrez promouvoir votre inventaire en ligne et en magasin. Cela vous permettra d'intensifier le trafic vers votre site ou votre établissement physique.
    • Campagne vidéo : diffuser vos annonces vidéos en quelques clics sur YouTube et sur le réseau display de Google.
    • Campagne pour applications : avec cette option, vous n’aurez nullement besoin de créer des annonces individuelles. Google tirera parti de vos textes d’annonces et vos éléments afin de concevoir plusieurs annonces, utilisant différents formats et réseaux.

Vous ne savez pas vous servir de Google Ads ?

Pas de panique, il est possible de se former rapidement à l’outil, grâce à ce guide complet sur l’utilisation de Google shopping

3. Créer une newsletter : Envoyez des mails à vos prospects pour améliorer le ré-achat !

Pour créer une newsletter, il y a quelques règles à respecter. En suivant ces quelques points, vous aurez les bases d’une newsletter efficace : 

  • Déterminer ses objectifs : pourquoi j’envoie cette newsletter, quel est son but ? Exemple : améliorer le ré-achat chez les prospects. 
  • Choisir le mode d’envoi : choisissez le logiciel avec lequel vous déciderez d’envoyer votre newsletter. Vous pourrez ainsi choisir votre template de mail. Par exemple, chez SiteW, vous pouvez envoyer des mails directement depuis l’outil. 

Respecter les “règles” d’une newsletter efficace :

    • Bouton d’action et information principale avant la ligne de flottaison .
    • Visuels attrayants et une police simple à lire.
    • Le plus succinct possible
    • Utiliser des contrastes de couleur pour les boutons d’action 

Tester sa newsletter : Il est important de tester sa newsletter avant de la faire partir à vos prospects. Envoyez-la en relecture à vos collègues juste avant par exemple !

Le lead nurturing, une approche ciblée, efficace et qui donne l’opportunité de rester en contact avec les prospects. Elle améliore également l’expérience utilisateur. 

Cette procédure consiste à renforcer une relation avec les prospects qui ne sont pas encore sûrs d’acheter. Le nurturing permet donc d’entretenir une communauté en renforçant les liens que vous entretenez avec.

Elle correspond totalement au besoin de ce prospect, en fonction de l’interaction qu’il a déjà eu avec vous. Cette méthode peut se traduire notamment par une série de mails.

 

Commerce en ligne : comment se montrer convaincant ?

Pour contrer les freins à l’achat de vos visiteurs, vous devez avant toute chose les rassurer. 

Un travail sur le design de votre boutique en ligne sera également nécessaire, tant pour soigner votre image de marque, que pour faciliter la compréhension des messages que vous souhaitez transmettre.

Travaillez le design de votre boutique en ligne

Le design de votre e-boutique devra être travaillé autour de deux axes principaux : l’ergonomie et l’image de marque.

  • Pour ce qui est de l’image de marque, veillez à respecter votre charte graphique et les émotions que vous souhaitez susciter chez vos visiteurs.

    L’image de marque a un impact énorme sur les réponses de vos clients et prospects à vos produits. Il est, de fait important d’aider les clients à comprendre facilement et rapidement ce que vous proposez et ce que vous offrez. 

Votre entreprise représente quelque chose à part entière !

Votre identité graphique doit donc correspondre aux attitudes, désirs et besoins de votre cible.

L’image de marque présente plusieurs avantages :

  • Vous créez la différence avec la concurrence sur le long terme
  • Vous créez un sentiment d’appartenance des internautes à votre marque
  • Vous créez l’identité de qui vous êtes
  • En ce qui concerne l’ergonomie de votre site marchand

Ecrire quelques règles simples d’Ux design pour les boutiques en ligne

1. L’agencement d’une page

L’agencement d’une page peut avoir plusieurs effets, notamment un rôle important sur la confiance et une expérience d’achat.

Faites en sorte que vos pages soient claires, ergonomiques, qu’elles guideront l'œil et les actions de vos visiteurs.

Exemple : Vous pouvez appliquer la règle des tiers qui consiste à diviser une zone de travail en 9 parties égales en utilisant 2 lignes horizontales et verticales. 

Cela va vous aidez à organiser les informations sur votre page et à contrôler les dimensions des éléments.

Exemple site : Etam

Pour un site marchand, vous devez également créer des fiches produit pertinentes et travaillées, comprenant les informations suivantes : 

  • composition du produit
  • description
  • photo du produit ou illustration
  • prix
  • provenance
  • livraison (durée, coût, ...)
  • mises en garde (allergies, entretiens, …)
  • CTA vers panier d’achat
  • dimensions / tailles
  • avantages

Ou toute autre information qui pourra aider et rassurer l’internaute mais aussi à comprendre le produit.

2. Optimisation de la navigation 

La navigation de votre site doit être fluide et claire : 

  • Mettez en place des Call-To-Actionexplicites qui vont amener le visiteur à l’action qu’il souhaite, en un clic !
  • Limitez les pop-up, car si elles vous semblent utiles pour communiquer une information ponctuelle, elles peuvent déconcentrer le visiteur et provoquer un sentiment désagréable : privilégiez une seule information, rendez-les plus simples et attractives possibles et déclenchez-les au bon moment ! 
  • Votre menu doit comporter des sous catégories pertinentes, adaptées à la navigation mobile (plus de 40,1 millions de cyberacheteurs selon Médiamétrie, 81 % des cyberacheteurs utilisent leur smartphone dans la préparation d’un futur achat, pour comparer, se renseigner, acheter, suivre la livraison...) pour cela, créez des catégories horizontales et flexibles, disponibles pendant le scroll pour être accessibles en permanence.

Exemple de menu horizontal :

Menu horizontal : Site de la Fnac
Menu horizontal avec la Fnac

Exemple de menu vertical :

Menu vertical : Brico Dépôt
Menu vertical de Bricodépot

3. Rendez les informations visibles

S’il on veut communiquer avec vous, régler des problèmes ou anomalies, demander de l’aide ou des informations lors du processus d’achat (avant, pendant ou après). Vous devez rendre visible vos informations de contact : soyez transparent, réactif et disponible. Cela participera grandement à la création d’une confiance entre vous et votre potentiel futur client.

Faites de même pour toute information qui vous semblera importante à communiquer en mettant, par exemple, en avant des symboles de confiance : les méthodes de règlement (visa, paypal, american express, ...), ou encore une section avec des retours d'expériences et des avis utilisateurs qui rassureront votre nouveau visiteur.

Exemple : vous pouvez ajouter ces informations dans le footer… En effet il ne faut pas sous estimer les standards des sites web : regardez ce qui ce fait chez vos concurrents et les meilleurs sites de votre secteur car les plus visités adoptent des pratiques communes fonctionnelles et appréciés des visiteurs.

4. Simplifiez les conversions

Vous devez faciliter au maximum la conversion : 

  • Proposez un tunnel de conversion fluide, donnez leur envie d’en savoir plus et faites leur passer rapidement votre tunnel de conversion
  • Facilitez la recherche d’informations et de produits sur votre site 
  • Fidélisez via des Newsletter et votre présence sur les réseaux sociaux : laissez le choix à vos visiteurs de vous suivre sans sollicitations multiples et pesantes (pop up, emailing mal ciblé, ...)
  • Simplifiez vos formulaires : un email et un mot de passe suffisent lors d’une première inscription. 

Pour les autres types de formulaires vous devez indiquer les champs obligatoires, séparer les champs et colonnes en groupes thématiques… voir ne proposer qu’une seule colonne pour limiter la confusion “Par où commencer ?”.

5. Proposez un design cohérent

Pour ne pas perdre le visiteur, il est important de créer une identité visuelle adaptée, cohérente et surtout qui transparaît au bon moment !  Gardez un code couleur unique pour les CTA, vos titres (Hn) doivent avoir un ordre et une taille commune entre toutes vos pages, limitez vos styles de typographies...

Il s’agit ici de faciliter visuellement la navigation par le design, sans trop surcharger vos pages par un trop plein d’informations tout en mettant en avant votre personnalité ou quelque chose d’unique sur votre entreprise. 

Laissez une impression durable et donnez une vraie identité à votre site !

Panafrica
Panafrica

 

Marie Sixtine
Marie Sixtine

 

TIPS

Mettez en place des tests utilisateurs ou tests d’utilisabilité. Ils vont vous aider à connaitre les besoins  et les éventuelles problématiques rencontrées lors de la navigation. 

Ce qui vous parait évident ne l’est pas forcément pour vos visiteurs. Vous pourrez ainsi contrôler et améliorer la performance, la précision, le souvenir que va laisser votre site ou produit ainsi que la réponse émotionnelle (frustrations, confiance, intérêt, stress, etc)

Lancer sa boutique en ligne : misez sur la confiance

Pour être sûr d’avoir un site internet marchand qui inspire la confiance, c’est relativement simple : posez-vous la question de savoir si, à titre personnel : 

Achèteriez-vous quelque chose sur ce site sans vous poser la moindre question ? 

À défaut, vérifiez les données suivantes :

  • L’apparence de votre boutique en ligne est-elle rassurante, crédible et professionnelle ?
  • Y a-t-il toutes les mentions légales et les renseignements pratiques nécessaires (au sujet de la livraison, des retours et remboursements, des garanties….)
  • La page de paiement est-elle sécurisée ?
  • Peut-on contacter facilement le service client, en cas de problème ?
  • Les produits sont-ils bien détaillés (photos, vidéos, origines, matériaux, etc.) ?

Démarrer une boutique en ligne : les aspects juridiques

Si vous vous adressez à un public européen, vous ferez attention de respecter la conformité au RGPD. En effet, une boutique en ligne doit nécessairement prélever certaines données personnelles de ses clients, pour permettre l’acte d’achat.

Si votre site utilise des cookies, vous devrez également demander le consentement de vos visiteurs.

Voici les données que vous devez nécessairement faire figurer sur votre site web marchand  :

  • L’identité de votre entreprise (nom, raison sociale, forme juridique, capital social) et l’adresse de votre siège social.
  • Les coordonnées de l’organisme auquel vous êtes rattaché (CCI, CMA, Chambre  d’agriculture, etc.).
  • Les nom et prénom du chargé de publication de votre site web.
  • Votre numéro d’enregistrement au répertoire des métiers ou au registre des commerces et sociétés.
  • Les données concernant l’hébergement de votre site internet.
  • Les Conditions Générales de Vente ou d’Utilisation.
  • Vos coordonnées de contact.
  • Votre numéro de TVA.

 ---------------------------------------------------------

À ce stade, vous devez avoir en main les meilleurs atouts, pour construire une boutique en ligne, vous n’avez plus qu’à vous lancer !

Suivez ces conseils, pour rentabiliser rapidement les investissements liés à la création de votre site marchand.

Alors, prêt à créer votre boutique en ligne ? 

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 6 Average: 5]

ARTICLES JCM A LIRE


Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page