Réseaux Sociaux

Quel réseau social choisir selon votre secteur d’activité ?

Voici les réseaux sociaux majeurs sur lesquels capitaliser pour votre présence en ligne et y développer votre business :

 

Les community managers ont en général plusieurs réseaux sociaux à gérer pour les entreprises ou marques pour lesquelles ils travaillent. Cependant il n’est pas forcément nécessaire de déployer ses activités sur tous les canaux disponibles.

En fonction de votre secteur et de votre domaine d’activité, certaines plateformes ne vous généreront pas de trafic qualifié ou pertinent. Il sera donc inutile d’y déployer vos efforts, ou juste d’y être présent parce que les autres y sont également.

C’est un travail stratégique pour lequel il est essentiel de bien connaitre les consommateurs et votre audience et de concentrer vos efforts sur les interfaces où ils sont présent.

Découvrez les réseaux sociaux majeurs qui sont à même d’êtres les plus pertinents en fonction de votre business !

 

Twitch

Voilà une plateforme qui existe depuis une dizaine d’années et qui est très populaire chez les streameurs et les gamers en général. Si Twitch a longtemps été réservé à ces utilisateurs, force est de constater que le réseau à vu naitre de nouvelles vocations, notamment depuis que le présentateur Samuel Etienne l’a exploité pour faire  vivre à nouveau son émission.

réseaux sociaux

Twitch est donc aujourd’hui un canal qui monte et qui peut tout-à-fait répondre au rapprochement avec votre communauté, en vue de créer de l’engagement sur divers sujets.

De nos jours, on y trouve également de nombreux influenceurs du milieu du casino en ligne qui jouent en live sur les machines à sous et autres jeux de hasard. Ils en tirent profit pour présenter la manière dont les casinos virtuels fonctionnent et lister ceux qui proposent les meilleurs bonus. Dans la mesure où ces activités sont très réglementées, il apparait opportun de bien utiliser les réseaux sociaux pour en assurer la promotion.

On trouve également de nombreuses chaines dédiées à des discussions sur des thèmes très divers et variés, certaines sont consacrées à la musique, l’art visuel et même la cuisine. Twitch devient ainsi un réseau de plus en plus intéressant pour les marques et les entreprises car il s’ouvre à une multitude d’activités.

 

Facebook (Meta)

Le premier et le plus grand réseau social au monde devenu Meta depuis peu, rassemble encore plus de 2 milliards d’utilisateurs de façon régulière. Il est principalement la cible des 25 / 34 ans, vu que près de 35 % des utilisateurs sont dans cette tranche d’âge.

Facebook (Meta)

Quelle que soit l’industrie pour laquelle on travaille, Facebook restera un incontournable pour de nombreuses marques et entreprises, et sa nouvelle orientation vers le Metaverse permettra sans aucun doute sa relance. De nombreuses possibilités de monétisation sont envisageables sur Facebook, et sa plateforme Ads reste une référence absolue pour toucher ses audiences.

En tablant sur l’orientation des Metavers, nul doute qu’il faudra de nouveau compter sur Facebook pour faire émerger de nouveaux horizons pour le business en ligne. Il reste donc incontournable d’y être présent pour au moins se préparer à l’arrivée des mondes virtuels.

 

Seule zone d’ombre au tableau à l’heure actuelle, la portée organique qui s’est effondrée et qui incite à payer pour gagner en visibilité. De même, de très nombreux utilisateurs ont mis Facebook de côté mais il s’agissait en grande partie de personnes recherchant du divertissement et pas forcément du business en général.

 

Twitter

Plus de 320 millions d’utilisateurs viennent chaque mois partager leurs contenus sur Twitter. Comme le réseau phare Facebook, Twitter fait partie des réseaux sociaux majeurs sur lequel le community manager peut ou doit se concentrer.

Twitter

Si son nombre d’utilisateurs plafonne depuis des années, il n’en est pas moins intéressant pour autant. Avec son principe de micro-blogging limité à 280 caractères, il est le réseau principal des journalistes et médias en tout genre. Twitter est également à la base du fameux hashtag, permettant d’indexer ses contenus et de se positionner ainsi sur ses mots-clés forts. De nombreuses personnes y gagnent d’ailleurs de l’influence, grâce à l’utilisation des hashtags.

Vous y toucherez de façon globale un public plus jeune, puisque 41 % des inscrits ont entre 18 et 24 ans. Le réseau propose également une plateforme publicitaire pour faire de l’acquisition d’abonnés ou promouvoir des produits, services, applications mobiles etc.

 

Instagram

Instagram est le parfait compromis entre Facebook et Twitter en termes d’âge, mais il est uniquement basé sur la partage de photos et de vidéos d’une minute maximum. Les stories y sont cependant devenues en très peu de temps, le format majeur qui est partagé quotidiennement.

C’est le réseau social préféré des influenceurs ! Ils sont plus de 85% sur la plateforme et représentent tous les secteurs d’activité.

Certains domaines sont tout de même mieux représentés que d’autres, comme c’est le cas pour le voyage, la mode, la beauté ou encore l’univers food. Tout ce qui est parlant visuellement y aura sa place sans problème !

 

Si vous souhaitez y assoir votre présence, il vous faudra travailler en amont sur la production de contenu visuel et/ou sur des vidéos courtes dont le sens de l’esthétique sera en adéquation avec le public que vous visez.

Instagram

La philosophie de cette plateforme est intrinsèquement liée à celle des influenceurs qui mettent en avant les produits de diverses marques et entreprises. C’est dons une plateforme à privilégier pour y développer son image, sa e-réputation, mais aussi et surtout ses ventes. Les campagnes d’influenceurs pourront être un axe à travailler conjointement avec une agence de marketing d’influence et le community manager.

 

TikTok

D’origine chinoise, TikTok était au départ un réseau social par excellence qui boumait auprès des jeunes. Il était principalement destiné à y publier de courtes vidéos musicales qui mettaient en scène les prouesses artistiques de jeunes chanteurs, musiciens ou encore des danseurs. C’est toujours le cas, mais le contenu diffusé s’est à présent élargi à très nombreux domaines.

Ces 2 dernières années, son interface a vu son fonctionnement et son utilisation se démocratisé. Si le public reste encore jeune, bien que toutes les tranches d’âge commencent à s’y intéresser, de nombreux contenus aux thématiques de plus en plus diverses apparaissent.

TikTok

De plus, il se pourrait bien qu’il dépasse Instagram en nombre d’utilisateurs, bien que ce dernier tente d’imiter TikTok comme il l’a déjà fait avec Snapchat. TikTok se diversifie et de très nombreux influenceurs y créent une présence, vu que c’est une valeur montante et qu’il propose une réelle alternative à Instagram en misant plus sur la vidéo.

En tant que community manager, vous devez avoir la capacité de développer des vidéos pour vous lancer sur TikTok et y faire fleurir une communauté, chose qui n’est pas donnée à tous les secteurs et toutes les dimensions d’entreprises.

 

LinkedIn

Racheté par Microsoft pour une somme astronomique, LinkedIn reste le seul réseau entièrement professionnel et demeure un incontournable pour y développer sa présence et son business. Le réseau propose la création d’un profil personnel, auquel on peut rattacher des pages professionnelles et/ou des groupes d’échanges. Il fonctionne un peu comme Facebook au niveau des espaces et du contenu à y diffuser.

LinkedIn

Linkedin propose également une plateforme publicitaire, mais il faut un budget important pour espérer en tirer pleinement profit. On peut booster ses publications, développer des campagnes promotionnelles, ou encore promouvoir des offres d’emplois.

LinkedIn héberge également un éditeur de contenu, grâce auquel vous pourrez rédiger du contenu, mais qui sera à destination exclusive de la plateforme. Vous pourrez néanmoins y insérer des liens vers vos propres contenus ou votre site web.

Si le réseau social est réputé professionnel, il héberge de plus en plus de contenu qui n’a pas forcément la vocation a y être partagé, d’où ce terme qui se répand : « LinkedIn se Facebookise » mais il reste incontournable pour le business.

4.8/5 - (5 votes)

JCM Tribune

Tribune invité ! Un(e) expert(e) vous délivre son expertise sur un sujet d'actualité ou un thème choisi pour le Journal du Community Manager.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page